JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PlayStation 2

Test Dynasty Warriors 5

Test Dynasty Warriors 5
La Note
14 20
Sans surprise, les fans savent donc déjà quoi penser de cet opus. Il faut voir le bon côté du changement dans la continuité : dans Dynasty Warriors la qualité ne connaît pas de régression, c’est toujours ça. A noter que les japonistes qui n’ont curent des chassés croisés compliqués entre Chinois peuvent tout autant se diriger vers Samurai Warriors, le pendant japonais de Dynasty Warriors à peine moins abouti que celui-ci et qui vous invite à unifier le pays du Soleil Levant dans cette ère passionnante qu’est celle des provinces en guerre.

Les plus
  • Toujours au sommet dans son genre
  • Une richesse encyclopédique
  • Choix conséquent de personnages
Les moins
  • Rien de bouleversant dans le gameplay
  • Répétitif au possible
  • Trop ambitieux pour la génération actuelle


Le Test

En dehors des RPG et de Gundam, s’il est une série qui a beau se répéter d’années en années sans pour autant effriter la motivation des joueurs Japonais, c’est bien celle des Shin Sangoku Musô, alias Dynasty Warriors. Toujours plébiscité par la presse locale, chaque épisode ne vise pas moins que le million d’exemplaire, un chiffre qu’il est de plus en plus rare d’atteindre dans les charts nippons.


Intarissable semble donc la relation entre le peuple japonais et la série de Koei. Est-ce à cause du sentiment de puissance démesuré qui est conféré au joueur ? Dynasty Warriors prolonge dans un contexte historique magistralement orchestré le fondement du beat them all : être seul contre tous. Certes vous avez des alliés sur le champ de bataille, ainsi qu’un fidèle garde du corps, mais c’est à vous seul qu’incombe la tâche d’aller trucider le commandant ennemi en défouraillant une quantité innombrable de soldats sur votre chemin et ce par paquets de douze. (ND Maxime : tu peux dire "trouze" aussi si tu veux)

 

Du changement dans la continuité

 

Malgré un passage au Japon de l’ère Sengoku avec Samurai Warriors, c’est la Chine ancienne qui sert de plaque tournante à la série phare développée par Omega Force. L’histoire des dynasties chinoises est un pan plus que conséquent de l’histoire de cette immense contrée, et fait intervenir une quantité astronomique de personnages, comme en témoigne l’habituel menu encyclopédique du jeu. Intégralement en français, un topo sur chaque personnalité et sur chaque bataille est consultable, de quoi devenir incollable sur cette période tant les anecdotes sont détaillées et nombreuses. Pour résumer très succinctement, c’est aux environs de l’an 200, après la chute de la dynastie Han, que trois royaumes vont chercher à s’approprier le pouvoir. Ce sont les Shu, les Wei et les Wu.

 

Avec six nouveaux personnages de base par rapport à la dernière itération, le nombre de  guerriers et guerrières sélectionnables lors de la première partie se monte à 18, soit 6 âmes par clans. Certains d’entre eux comme Cao Pi, second fils de Cao Cao (clan des Wei) sont dotés d’un charisme évident, mis en exergue par la présence d’artworks d’excellente qualité (ha, la jolie Xing Cai !). Ajoutez à cela qu’ils disposent désormais chacun de quatre costumes à débloquer en terminant le jeu, sans oublier les habituels personnages cachés, dont des guerriers indépendants comme Lu Bu, considéré comme le plus grand soldat de toute l’histoire Chine, et vous obtenez un véritable titan en terme de durée de vie. La collection frénétique de cinématiques est lancée, moins bien réalisées que celles de Kessen III de Shibusawa, elles restent toutefois de bonne facture. Signalons également que si le nombre de personnages impressionne, et que chacun d’entre eux vous narre personnellement leur aventure durant la campagne, cela ne signifie pas que les missions soient particulièrement personnalisées. Il y a trois clans bien distincts et on retrouvera très souvent les mêmes événements en fonction de celui auquel appartient le personnage sélectionné. Pour avoir envie de tout compléter, il faut donc être un vrai aficionado, le joueur de passage aura bien des difficultés à revivre perpétuellement la même expérience sans bailler.

 

Car les changements qui différencient chaque épisode de la saga asiatique sont infimes. Pour cette cinquième itération, nous noterons l’évolution du garde du corps qui peut désormais se tenir à vos côtés pour une séance de Musô à deux ! Le Musô, pour rappel, est la jauge de furie qui se remplit rapidement au fur et à mesure de vos gnons distribués. Le bonus Musô Rage fait également son apparition, l’ultime forme de carnage consistant à enclencher ce mode berserk via une pression sur le stick droit et d’enchaîner avec un double Musô. Le reste du système est calqué sur les récentes productions de Koei comme Samurai Warriors, avec un maximum de quatre armes dans sa besace, lesquelles sont distribuées aléatoirement sur le terrain, de même que les nombreux objets de soutien à collectionner. En revanche, et c’est bien ici le problème, n’attendez aucune évolution du système de combo. Toujours à base de carré/triangle, c’est l’alternance entre attaque classique et attaque de charge qui donne naissance à 4 ou 5 enchaînements différents par personnage. Cependant certaines attaques sortent un peu du lot comme par exemple les orbes qui permettent de geler ses adversaires. L’autre moyen d’attaquer, à savoir l’arc en vue interne, reste toutefois toujours aussi rudimentaire et statique. De même, les personnages ne disposent pas de mouvements particuliers tels que les roulades ou esquives pour épicer un peu un gameplay que l’on connaît tous par cœur depuis belle lurette. 

 

Vivement Dynasty Warriors 6 sur PlayStation 3 !

 

Le véritable problème de la série tient autant dans ce manque de renouveau que dans l’incapacité de la génération actuelle à subvenir à l’ambition de ses créateurs. En mode deux joueurs en écran splitté, c’est bien simple, il n’est pas rare que les personnages deviennent tout à coup invisibles. Sanction équivalente en ce qui concerne les environnements dont la variété (il faudra notamment assujettir les terres barbares et tropicales peuplées de tigres et d’éléphants du Nanman au sud du pays) ne fait pas oublier un aliasing prononcé et une tendance à la vacuité picturale. Ainsi, si la saga gagne toujours un peu plus en richesse, il est désormais clairement temps de passer à la génération suivante. Certes, un meilleur support technique n’est pas ce qui donnera forcément un nouveau souffle à la série, mais dans le cas de Dynasty Warriors, cela permettrait enfin à Koei d’aller jusqu’au bout de ses ambitions en mariant des champs de batailles que l’on voudrait resplendissants avec les centaines de soldats éphémères prêts à se jeter sur vous. Une telle cohésion technique ne pourra que renforcer le sentiment d’immersion du général en herbe. Terminons en précisant que contrairement à la dernière production de Koei, Sony Europe n’a pas jugé utile de proposer le choix des voix japonaises afin de pallier à un jeu d’acteurs américains parfois mitigé, mais toujours moins risible que les lieutenants à l’accent marseillais. C’est d’autant plus dommage que la future version Xbox comblera ce manque, elle.





Steeve Mambrucchi

le mercredi 29 juin 2005
16:09




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Dynasty Warriors 5 Codes Cheat et astuces pour Dynasty Warriors 5 15/04/2008, 00:52
DW5 pour cet été Koei nous signale que la sortie française de Dynasty Warriors 5 est prévue pour juillet. 3 | 10/06/2005, 12:01

Dynasty Warriors 5 exhib 2 | 22/03/2005, 11:10
Dynasty W. 5 pour juin 15/03/2005, 12:15
Le plein de Dynasty W. 5 02/02/2005, 12:27


Derniers commentaires
Par Magicien le Jeudi 30 Juin 2005, 11:52

likeSmall
Oué pas mal nivo graphisme mais comme le dit le test vraiment aucune inovation....

Répondre
-
voter voter

Par Agrinja le Jeudi 30 Juin 2005, 8:43

likeSmall
oui c'est sur ! j'ai un gros problème que je me souvenais plus . j'ai acheter Kessen III et il a pas marcher sur ma ps2 , on a du le rendre j'espère que celui la va marcher

Répondre
-
voter voter

Par Bauer le Mercredi 29 Juin 2005, 22:32

likeSmall
d ' accord avec toi kay meme s'il n ' y a pas beaucoup d ' innovation il y ' en quelque une qui rends le jeu encore plus grandiose qu ' il ne l ' ai deja !

Répondre
-
voter voter

Par Kay le Mercredi 29 Juin 2005, 16:37

likeSmall
comme je l'ai toujours dit , je suis fan et je le resterai peut importe le test

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 5 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Dynasty Warriors 5

Jeu : Beat'em All
Editeur : KOEI
Développeur : Omega Force
23 Sept 2005

1 Juil 2005

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.