JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : Xbox One

Test Crackdown 3 : la dernière exclu de Microsoft est-elle la catastrophe tant annoncée ?

Test Crackdown 3 : est-ce bien la catastrophe tant annoncée ?
La Note
10 20
Dire que l’on s’attendait à un miracle avec Crackdown 3 serait vous mentir. Ca faisait un moment que le projet était mal barré, et même Microsoft doit certainement être soulagé de pouvoir enfin tourner la page. Les carences techniques sont beaucoup trop nombreuses pour que le jeu de Sumo Digital soit au niveau des productions actuelles, et on ne retiendra donc que son action débridée ainsi que sa B.O. lunaire qui nous aura bien fait marrer à la rédaction. L’unique point positif dans tout ça, c’est que la firme de Redmond sait désormais ce qu’elle ne devra surtout pas faire à l’avenir en termes d’exclusivités pour rivaliser avec Sony.

Les plus
  • Un bon défouloir, c'est vrai
  • Un arsenal varié en solo
  • L'évolution du personnage en fonction de notre style de jeu
  • On risque d'avoir de sacrées exclus chez Microsoft à l'avenir
Les moins
  • Tout ça pour ça
  • Le cloud computing inexistant
  • Le multijoueur anecdotique
  • Des contrôles imprécis
  • Répétitif à la longue
  • L'histoire inintéressante
  • La B.O. qui finit par rendre fou
  • Le moteur physique aux fraises
  • La réalisation qui date d'une autre époque
  • Changer d'Agent ne sert pas à grand-chose, finalement
  • Des quêtes annexes sans saveur


Le Test
Si Microsoft a décidé d’acquérir une ribambelle de studios afin de s’assurer des exclusivités dignes de ce nom sur les machines à venir, le constructeur américain doit d’abord se délester de celles qu’il traîne comme un boulet. Crackdown 3 figure bien évidemment tout en haut de la liste, le jeu ayant longtemps été considéré comme une arlésienne après avoir été annoncé à l’E3 2014. L’année suivante, la démo pré-alpha de la gamescom laissait augurer du meilleur avec des effets de destruction chiadés, mais les ambitions ont clairement été revues à la baisse depuis. Pour quel résultat, au final ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Crackdown 3Autant être clair : ce n’est certainement pas Crackdown 3 qui va permettre à Microsoft de vendre des Xbox One. Avec une réalisation en cel-shading aussi triste, mentionner la 4K et le sacrosaint 60fps, c’est comme si Sumo Digital avait choisi de tirer à blanc. Les textures sont d’une pauvreté affligeante, la gestion de l’éclairage est bancale, les rues de New Providence sont désertes, les animations sont quelconques, et les PNJ errent comme des fantômes. Bref, on est très loin des premières ébauches qui multipliaient des effets visuels nettement plus convaincants. Là, on se retrouve avec un Crackdown 3 vidé de toute sa substance, privé de tout ce qui aurait pu faire son charme. Même la direction artistique manque d’inspiration, les développeurs ayant visiblement une vision très étriquée de ce que pourrait être une ville futuriste. Ce que l’on peut saluer en revanche, c’est cette volonté de différencier les secteurs de New Providence. Ce n’est pas aussi maîtrisé que dans un GTA, mais on parvient quand même à deviner les zones industrielles où les usines de Terra Nova tournent à plein régime, les endroits huppés et leurs voitures qui coûtent un bras, le quartier d’affaires style La Défense, ou encore les HLM où sont entassés les moins favorisés. Il est simplement dommage que tout ça manque d’âme. Par exemple, quand on barre la route à une voiture, le chauffeur ne va même pas chercher à nous contourner. Non, il va rester là et attendre que l’on bouge ; il est même arrivé que l’on se fasse rouler dessus. C’est quand même incroyable à une époque où l’on nous parle de « cycle de vie » pour les PNJ.

Avec une réalisation en cel-shading aussi triste, mentionner la 4K et le sacrosaint 60fps, c’est comme si Sumo Digital avait choisi de tirer à blanc.


Crackdown 3Vraiment, on n’a pris aucun plaisir à explorer New Providence, surtout avec un système de navigation aux abonnés absents. On peut toujours s’aider des panneaux lumineux pour se repérer, mais ça reste le bordel. L’autre gros point noir de Crackdown 3, c’est son moteur physique qui est aux fraises. L’inertie du personnage est tellement mal fichue que l’on galère dans les phases de plates-formes. Ne serait-ce que pour s’agripper à une corniche, il faut s’y prendre à plusieurs reprises. Avec des perspectives foireuses, des contrôles imprécis et une caméra souvent à l’ouest dans les moments délicats, on a renoncé plus d’une fois à s’attaquer à des quêtes annexes. Un comble pour un jeu qui se veut open-world. Ce rapport pour le moins bizarre avec la gravité, on le ressent également avec les objets dont on peut se servir comme projectiles. Qu’il s’agisse d’un gros bloc de pierre, d’une voiture, ou bien d’une caisse, on a l’impression qu’ils font tous le même poids. D’ailleurs, on peut les envoyer à une distance identique mais avec, néanmoins, des dégâts différents. Un tel doigt d’honneur aux lois de la physique peut s’expliquer par cette action débridée qui caractérise la série depuis ses débuts ; et c’est vrai que dans ce domaine, Crackdown 3 fait largement le job. Les moments d’accalmie ne sont pas légions : même quand on se promène tranquillement dans la ville, il y a toujours une escouade de Terra Nova pour nous chercher des poux. Face à des adversaires qui n’hésitent pas à venir en masse pour nous cribler de balles, Sumo Digital a opté pour une visée assistée qui permet de se focaliser essentiellement sur les roulades et les sauts.


MA 6-T VA CRACK-ER


Crackdown 3On doit bien avouer qu’après quelques minutes d’acclimatation, les gunfights de Crackdown 3 se montrent dynamiques et rythmés grâce à un arsenal plutôt fourni. Il y en a pour tous les goûts : le cryofusil permet de congeler les ennemis avant de les briser, le décimateur est précieux pour nettoyer toute une zone à l’aide de missiles, le gravitochaîne fait s’attirer deux cibles l’une vers l’autre, la roquette téléguidée est l’assurance de faire mouche à chaque fois avec un maximum de dégâts, ou encore le broyeur pour ronger la chair des plus imprudents. Au total, on dispose de 24 armes, sachant que l’on peut en emporter trois sur soi. A côté de ça, il ne faut pas oublier les grenades (il en existe 11 types), dont deux en particulier : la Tesla dont les décharges sont d’une efficacité redoutable, et le champ médical pour se refaire une santé quand on est au bord de la rupture. Histoire d’ajouter un peu de finesse dans ce monde de grosses brutasses, les troupes adverses ne sont pas toutes sensibles aux mêmes armes. Il revient donc au joueur de sélectionner les plus performantes à l’instant T, ce qui explique l’abondance d’avant-postes où l’on peut changer de loadout avant de repartir au combat. Les munitions s’épuisant assez vite dans Crackdown 3, chaque arène dispose d’un point de ravitaillement pour faire le plein de balles. Ca n’a l’air de rien dit comme ça, mais quand on réhausse le niveau de difficulté et qu’il faut aller à l’autre bout du champ de bataille afin de recharger les flingues, on sert les fesses bien fort. Naturellement, on peut piquer les armes des cadavres, mais encore faut-il qu’elles nous servent à quelque chose. Récupérer une pauvre mitraillette alors que l’on a affaire à des chars blindés…

On doit bien avouer qu’après quelques minutes d’acclimatation, les gunfights de Crackdown 3 se montrent dynamiques et rythmés grâce à un arsenal plutôt fourni.


Crackdown 3Après, on peut toujours compter sur l’idiotie de l’I.A. afin de s’en sortir en un seul morceau. Pour des raisons que l’on ignore, certains hommes de Terra Nova demeurent immobiles tant qu’ils n’ont pas reçus une balle dans les côtes. Ce phénomène ne s’est pas produit qu’une seule fois et fait écho aux autres bugs que nous avons constatés. Celui du champ médical qui ne se désactive jamais (tant mieux pour nous, surtout face à un boss) est l’exemple le plus notable, mais on pourrait également citer les attaques à mains nues qui passent à travers le corps de l’adversaire. Car oui, il y a moyen de claquer un petit combo en combat rapproché. Oh, ne vous attendez pas non plus à des enchaînements ultra chorégraphiés : c’est aussi basique que l’évolution de notre avatar au cours de l’aventure. En clair, pour améliorer ses capacités (puissance, conduite, agilité, explosifs, armes à feu), on va devoir ramasser différents orbes dont la couleur dépendra de notre manière de jouer. Ainsi, si l’on élimine un adversaire au corps à corps, on récoltera des sphères rouges, ce qui aura pour effet d’accroître sa puissance. Vous aimez vous amuser avec des grenades et le lance-roquettes ? Chaque cible touchée vous fera alors gagner des billes jaunes et vous permettra de devenir un expert en explosifs. En récoltant les orbes verts disséminés aux quatre coins de New Providence, on améliorera la hauteur de nos sauts. Logique, puisqu’il faut bondir de toits en toits pour les dénicher. Enfin, se montrer doué au volant débloquera des orbes violets destinés à la conduite.

QUI L’EÛT CREWS ?


Crackdown 3Au fur et à mesure que l’on booste les pouvoirs de notre Agent, différents points de la ville s’ouvrent progressivement à nous. On peut tenter notre chance dès le départ si on le souhaite, mais le taux de réussite extrêmement bas indique que l’on risque de se faire torpiller en deux secondes. Une mécanique loin d’être révolutionnaire et qui, encore une fois, souligne le manque d’idées des développeurs. En fait, Crackdown 3 est un melting pot de tout ce qu’ont proposé les productions open-world ces dernières années, le savoir-faire en moins. La possibilité de s’en prendre à Terra Nova dans (presque) l’ordre que l’on souhaite et de remonter jusqu’à son cerveau, c’est du déjà-vu. Idem pour les répercussions de nos actions non seulement dans les rangs du conglomérat, mais aussi au sein des différentes structures de New Providence. En portant secours à la milice locale – et plus particulièrement à ses prisonniers – celle-ci interviendra à nos côtés en retour. On a également retenu les monorails qui, une fois neutralisés, permettent de bénéficier de l’appui de tourelles. Tout n’est pas aussi lisible malheureusement, d’où le fait que le jeu devienne répétitif à la longue. Sumo Digital essaie bien de briser cette monotonie à coups d’activités annexes – franchir des obstacles, courses automobiles, contrecarrer les messages de propagande entre autres – mais leur intérêt demeure ultra limité. On a même la sensation que les développeurs se sont aperçus que la map du jeu était vide et qu’ils l’ont remplie à l’arrache.

L’unique point positif dans tout ça, c’est que la firme de Redmond sait désormais ce qu’elle ne devra surtout pas faire à l’avenir en termes d’exclusivités pour rivaliser avec Sony.


Crackdown 3Une fois la campagne principale bouclée (une dizaine d’heures environ sans forcément tracer en ligne droite), on a pu jeter un œil au mode multijoueur dont le contenu fait assez peur. Jugez plutôt : seulement trois cartes à se mettre sous la dent, les trois quarts des armes ont été dégagés, deux modes de jeu. Dans ces conditions, vous comprendrez que nous n’avons pas mis des plombes pour faire le tour du sujet. « Traqueur d’Agent » ressemble dans les grandes lignes à du Team Deathmatch : deux équipes de cinq joueurs doivent s’affronter pour récolter le maximum de plaques, ces dernières apparaissant à chaque fois qu’un ennemi est tué. La première équipe à détenir 25 plaques remporte la partie. Quant à « Territoires », ça consiste à capturer une zone et à la défendre. Tant qu’elle n’est pas contestée par l’autre équipe, on accumule des points qui permettront de désigner la team gagnante. A noter qu’une fois un secteur totalement vidé de ses points (chacun en contient une cinquantaine), un nouveau apparaît à un autre endroit de la map. Sincèrement, le multi de Crackdown 3 est d’une insipidité sans nom. Déjà parce que le level design est brouillon, et puis parce que le fameux cloud computing – qui était censé tout casser – n’impressionne personne. Les effets de destruction ont certainement dû faire rire chez DICE (le studio suédois derrière Battlefield) qui est considéré comme l’une des références en la matière avec le Frostbite Engine. On espère pour Microsoft qu’il ne s’agit que d’un contretemps.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Blasé


Autres articles

Crackdown 3 : c'est le jeu payant le plus joué sur Xbox One ces derniers jours Alors que les ventes physiques de Crackdown 3 connaissent un mauvais démarrage, notamment en Grande-Bretagne, d'autres chiffres indiquent à l'inverse qu'il s'agit du titre le plus joué sur Xbox One ces derniers jours. 5 | 19/02/2019, 15:38
Test Crackdown 3 : les notes ne sont pas bonnes, le jeu fait moins bien que Jump Force En plus de Metro Exodus, Far Cry New Dawn et Jump Force, il y a aussi Crackdown 3 qui sort aujourd'hui, en ce jeudi 14 février 2019. Un jeu particulièrement attendu par les possesseurs de Xbox One, puisqu'il s'agit de la dernière 12 | 14/02/2019, 17:24


Derniers commentaires
Par Napoleone le Vendredi 22 Février 2019, 23:03
Toll_Khyenn a écrit:OK, je crois qu'il n'y a plus rien à tirer de toi et de ta haine aveugle contre MS...Sans compter tes liens YT dont beaucoup de monde se fout royalement (vu qu'on est pas tous anglophones ici).Allez va t'amuser avec ta Switch (qui est sans aucun doute une superbe machine) et continue à haïr Microsoft... De toute façon, c'est fatigant de parler à un mur, je ne perdrai plus de temps à te répondre, vu qu'en plus tu déformes les propos tenus.Bonne soirée et bon jeu.


Bon jeu camarade.


Répondre
-
voter voter

Par El-Tuco le Vendredi 22 Février 2019, 22:29

likeSmall 4405
@Toll: J'aimerais éclaircir une bonne fois pour toute mon point de vue sur Microsoft.
De deux choses l'une, je te le dis, je n'ai jamais été anti Microsoft puisque j'ai été gamer day one sur Xbox en 2002 puis day one Xbox 360 premium en 2005. NON! Si mes critiques peuvent paraître parfois haineuses (contre les cadres newbees de Redmond parachutés à la tête du département Xbox après le départ de Steve Ballmer en 2013) c'est uniquement pour leurs choix marketing désastreux, qui ont amené la Xbox One là ou elle aujourd'hui.

Ceci dit, tant pis si certains petits fan boy restent fermés/coincés sur le sujet de l'"autocritique". C'est pourtant grâce à elle que l'on progresse.

Quand à Napoléone...que dire...un bisou sur son petit popotin...peace and love ? :D :mrgreen:


Répondre
-
voter voter

Par Toll_Khyenn le Vendredi 22 Février 2019, 21:17

likeSmall 625
OK, je crois qu'il n'y a plus rien à tirer de toi et de ta haine aveugle contre MS...
Sans compter tes liens YT dont beaucoup de monde se fout royalement (vu qu'on est pas tous anglophones ici).
Allez va t'amuser avec ta Switch (qui est sans aucun doute une superbe machine) et continue à haïr Microsoft... De toute façon, c'est fatigant de parler à un mur, je ne perdrai plus de temps à te répondre, vu qu'en plus tu déformes les propos tenus.

Bonne soirée et bon jeu.


Répondre
-
voter voter

Par Napoleone le Vendredi 22 Février 2019, 0:59
Toll_Khyenn a écrit:Ton commentaire est, encore une fois erroné concernant la 4K sur One. Tu omets complètement les patches sortis pour profiter de pas mal de très bons jeux en 4K il me semble.Je précise que la 4K, je m'en bats les c... vu que je ne suis pas équipé et que je n'ai pas de One X.Mais Sony a clairement foiré cette histoire avec la Pro, là où MS a fait le taf. OK, les super jeux ne sont pas présents sur One (et encore, tout est une histoire de goût) mais oser dire que MS se fout de ceux qui ont acheté une One X, c'est juste de la mauvaise foi de ta part. Forza en 4K, Metro Exodus et les autres hits qui sont en 4K sur One X te prouvent que là dessus, tu as parfaitement tort.Tu as souvent raison sur pas mal de choses, mais clairement pas là espèce de hater anti MS :mrgreen:

Ah bein mes excuses je ne savais pas que la one x faisait le 4k 60fps pour tous les hits... vraiment je n etais pas au courant...ni pour la mise à jour permettant le real 4k60fps ...

Microsoft vous respecte. En effet .
En vous vendant une 3 eme console à 500e.
En vous proposant ce genre de jeux sea of thieves crakdown minecraft quantum break etc ...
Gears halo ori forza...

Punaise j aurai du écouter ma binome au lieu de la switch prendre la one x! Le xbox pass c est génial
Une bibliotheque d anciens jeux xbox et meme des nouveautés xbox comment passer à coté de gears de halo de forza de quantum ??? Et state of Deca!@!
Une pro
Je suis confuse... pardon

https://youtu.be/1_gBR5SxTeE

https://youtu.be/EHQvGX95pLU
Bon jeu.


Répondre
-
voter voter

Par Toll_Khyenn le Vendredi 22 Février 2019, 0:00

likeSmall 625
Napoleone a écrit:Mais la excusez moi les fanboys sorry mais vous avez peut etre acheté 3 consoles xbox one xboxones xbox x pour votre 4k ... la 4k bordel pour jouer non pas a spiderman uncharted unfamous zero dawn et compagnie mais sea of thieves un jeu de zombie mal fait breadown 3 ... le constructeur v9us crache à la g****e et vous en redemandez et vous vous fachez contre la terre entiière franchement reveillez vous bon sang c est pathétique !!!

Ton commentaire est, encore une fois erroné concernant la 4K sur One. Tu omets complètement les patches sortis pour profiter de pas mal de très bons jeux en 4K il me semble.
Je précise que la 4K, je m'en bats les c... vu que je ne suis pas équipé et que je n'ai pas de One X.
Mais Sony a clairement foiré cette histoire avec la Pro, là où MS a fait le taf. OK, les super jeux ne sont pas présents sur One (et encore, tout est une histoire de goût) mais oser dire que MS se fout de ceux qui ont acheté une One X, c'est juste de la mauvaise foi de ta part. Forza en 4K, Metro Exodus et les autres hits qui sont en 4K sur One X te prouvent que là dessus, tu as parfaitement tort.
Tu as souvent raison sur pas mal de choses, mais clairement pas là espèce de hater anti MS :mrgreen:


Répondre
-
voter voter

Par El-Tuco le Mercredi 20 Février 2019, 21:25

likeSmall 4405
Narutovore a écrit:le hater de Nintendo/fanboy de Sony ou Microsoft
- "les jeux Nintendo c'est que pour les gamins"

le hater de Sony/fanboy de Nintendo ou Microsoft
- "les jeux Sony c'est que des films interactifs sans gameplay"

le hater de Microsoft/fanboy de Sony ou Nintendo
- "Microsoft c'est que du FPS pour kikoo"


C'est curieux mais j'ai l'impression d'avoir déjà lu ce post...en 2002....PS2 vs Xbox vs GameCube...Comme quoi les années passent mais rien ne change dans le petit microcosme nombriliste du jeu vidéo...misère de misère...


Répondre
-
voter voter

Par ashton_x le Mercredi 20 Février 2019, 20:32
Narutovore a écrit:Et il ne te vient pas à l'idée que les joueurs qui les trouvent à la hauteur des éloges qu'elles reçoivent peuvent ne pas être plus dans le vrai/faux que ceux qui, comme toi, prétendent le contraire ? Qu'on peut apprécier ces jeux au même titre que les médias sans faire dans "l'auto-persuasion" ? Bref, que ton avis peut ne pas être celui de tout le monde ?Tu vois mon petit, c'est là que se situe la frontière entre le fanboy/hater bas-de-plafond et les joueurs, disons, censés : perso je suis fan de jeux comme Horizon : Zero Dawn, Spider-Man, InFamous, Uncharted, God Of War et autres mais je conçois parfaitement que d'autres joueurs puissent les trouver nuls ; c'est comme tout, on aime ou pas, et je ne remets pas en cause leur jugement. Mais affirmer que ceux qui, comme moi, aiment ces jeux autant que la presse "s'auto-persuadent" ou des conneries de ce genre, c'est juste de la mauvaise foi de hater. Désolé mais tu ne trompes personne...

Oui chacun ses divergences. J'ai mon avis sur ces jeux comme d'autres ont le leur. Ce que je remets en cause c'est l'argument du fanboy Sony qui prend pour un acquis général son simple avis personnel sur les exclus Sony. Et qui de surcroît justifie son propos par l'argument : "la plupart des joueurs ont de bonne critiques sur les exlus sony". Sauf que cet argument n'est pas valable sachant que la majorité joueurs Sony nont acheté qu'une seule exclusivité sony. Il suffit de comparer les ventes de ps4 avec celles des jeux exclus pour le constater. Deuxièmement, c'est connu dans le marketing, le principe d'autopersuasion consiste au fait que le consommateur a tendance à défendre la marque quelle a acheté pour conforter son choix d'achat. C'est pour ça que sur les réseaux sociaux et IRL et jeuxactu, tu vois beaucoup de jeunes qui défendent corps et âmes ces exclus sans même y avoir toucher.
Combien de potes irl qui vont l'acheter car "il a l'air pas mal" mais une fois commencé, jamais terminé car "pas le temps en ce moment mais je le reprendrai" alors que tu les vois connecté tous les 3 soirs en ligne sur Destiny 2 par exemple.
Perso moi comme Gwadek, Uncharted 4, the order et infamous je me suis forcé à les finir et drive club jy ai touché une matinée. Et pourtant je suis un gros gamer no life presque. Et malgré ça je ne dis pas que les exclus sony sont nazes comme je ne dis pas qu'elles sont géniales juste parce que j'ai aimé god of war le reboot.


Répondre
-
voter voter

Par Napoleone le Mardi 19 Février 2019, 19:37
gwadek a écrit:@napoleoneTu entends quoi par vrai 4k ? La 4k est une résolution d'image de 3840×2160p .Le streaming pour les jeux à lors d'aujourd'hui est encore un gadget pour tout le monde même pour Microsoft même phil spencer la dit la meilleure expérience de jeu est le téléchargement donc par déduction la prochaine xbox aura encore un lecteur optique .Un jeu sens fond ne veux pas dire qu'il est mauvais.

Ok camarade bon jeu.


Répondre
-
voter voter

Par gwadek le Mardi 19 Février 2019, 18:39

likeSmall 606
@napoleone
Tu entends quoi par vrai 4k ? La 4k est une résolution d'image de 3840×2160p .
Le streaming pour les jeux à lors d'aujourd'hui est encore un gadget pour tout le monde même pour Microsoft même phil spencer la dit la meilleure expérience de jeu est le téléchargement donc par déduction la prochaine xbox aura encore un lecteur optique .
Un jeu sens fond ne veux pas dire qu'il est mauvais.


Répondre
-
voter voter
2

Par chat66 le Mardi 19 Février 2019, 9:34
PS4 ; console moyenne, Bonnes exclu
One ; bonne console , exclu moyennes


Répondre
-
voter voter
3

>> Voir les 61 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Crackdown 3

Jeu : Action/Aventure
Editeur : Microsoft Game Studios
15 Fév 2019

15 Fév 2019

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.