JeuxActuJeuxActu.com

MechAssault 2 : Lone Wolf

MechAssault 2 : Lone Wolf

Un an après son lancement, la Xbox se voyait offrir le Live et procurait ainsi aux joueurs consoles les joies du jeu en ligne, jusque là réservées aux joueurs PC. De plus en plus de jeux proposaient alors de nouvelles options pour bénéficier de cette évolution, et si certains étaient corrects en solo, c’était sur le Live qu’ils tiraient vraiment leur épingle du jeu. C’était le cas de MechAssault premier du nom. Deux ans après, une suite est enfin sur les rails, et si le jeu est toujours aussi prometteur en multi, le mode solo a sérieusement été revu à la hausse.


La folie des grandeurs

 

On peut le dire sans surprise, MechAssault 2 ne fait pas dans la dentelle. Mais ne vous y trompez pas, si vous passerez une fois de plus la majorité de votre temps dans des robots géants surarmés, le deuxième volet de la série vous proposera de contrôler d’autres véhicules, mais aussi et surtout de sortir de votre masse de métal. Equipé alors ou non d’un exosquelette, vous voilà arpentant les différents niveaux à pied, sous une forme ultra vulnérable. Quel intérêt nous direz vous alors ? Le premier est simple, la destruction de votre robot ne concordera désormais plus avec votre propre perte, pour peu que vous ayez pris soin d’en sortir avant, mais surtout, vous pourrez désormais vous accrocher au dos d’un autre Mech en meilleur état pour le pirater et donc en prendre le contrôle, en reproduisant les séquences de touches affichées à l’écran (la pire des ridiculisations en multi). Accessoirement, ces combats de David et Goliath permettent également de se rendre compte de la suprématie des Mechs, puisque sans protection vous êtes tel un insecte sous les pattes métalliques de l’équipement ennemi. Mais si tout ce qui est petit est mignon, c’est surtout plus agile, et à l’image des différents robots proposés, une force de frappe plus faible sera compensée par une plus grande maniabilité, et l’exosquelette peut, par exemple, se propulser et s’accrocher à un mur le temps de recharger les réacteurs et de repartir plus haut, sur le toit d’un bâtiment, avant que celui-ci ne se résume à un tas de pierres sous la force de frappe des Méchas.

 

Dis moi comment tu joues, je te dirais qui tu es

 

Si la version preview reçue est courte, trop courte même, elle a au moins le mérite de nous dévoiler les différents univers visuels du jeu, les différentes missions (relativement variées) et surtout les différents engins contrôlables, Mechs ou autre. Cette variété qui faisait quelque peu défaut au premier volet, transforme alors MechAssault 2 en un jeu d’action qui pourra solliciter quelques stratégies d’équipe finement étudiées en fonction de l’équipement de chacun. Certains robots plus « légers » pourront alors se mouvoir plus facilement notamment grâce aux propulseurs dorsaux, alors que les mastodontes éradiqueront les armées ennemies en quelques tirs bien ajustés. A noter surtout la possibilité pour certains véhicules altruistes d’offrir des caisses de recharges pour ‘soigner’ un coéquipier. Côté solo, au-delà des véhicules, les quelques missions que nous avons pu effectuer étaient suffisamment diversifiées pour ne pas tomber dans la monotonie : on protége un allié, on pénètre une base à l’aide d’un char dérobé ou encore on vole plusieurs Mechs ennemis avant de s’en servir contre eux, mention spéciale pour cette mission d’ailleurs, puisque votre exosquelette sera votre seule protection face aux nombreux tirs que vous devrez essuyer.

 

Parmi cette ribambelle de situations, difficile de cerner le scénario de ce nouveau MechAssault pour le moment, les rares niveaux de la version preview arrivant en pagaille pour nous permettre de visiter les différents paysages (urbains ou plus champêtres). Une chose est toutefois sûre, les cinématiques réussies et l’ambiance qui s’en dégage contribuent à immerger le joueur dans cet univers post-apocalyptique. Le jeu se prend immédiatement en main avec un gameplay bien pensé, et un environnement en grande partie destructible. Visuellement tout a été fait pour rajouter au spectaculaire, depuis les effets de distorsion de l’air avec certaines armes jusqu’aux traînées de fumée des missiles. Mais ce sont surtout les explosions qui épatent, notamment celle d’un Mech, puisque celle-ci produira une onde de choc du plus bel effet.

 

Fan ou non de Méchas, il est difficile de rester de marbre devant cette première prise en main de ce jeu d’action, rapidement prenant par la sensation de puissance qu’il procure. En attendant de mettre la main sur la version finale du produit, on vous laisse en compagnie d’une centaine d’images maison qui font le tour des quelques niveaux que nous avons pu essayer.





Laurent Moreaux

le mardi 21 décembre 2004
17:09




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

MechAssault 2 : Lone Wolf - Débloquer l’Avatar Nemesis : Terminez le jeu pour débloquer ce nouvel avatar. 29/07/2006, 11:59
Plus de MechAssault 2 Sorti le mois dernier, MechAssault 2 dispose déjà de contenus téléchargeables via le Xbox Live. 28/02/2005, 10:24

Test MechAssault 2 : Lone Wolf 2 | 21/01/2005, 17:31
Interview Denny Thorley 25/11/2004, 16:17
Des méchas en images 05/11/2004, 11:59
MechAssault 2 se dévoile 02/11/2004, 14:52


Derniers commentaires
Par sims le Vendredi 25 Mars 2005, 19:44

likeSmall
il est un peu moin bien que le 1 :(

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 2 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







MechAssault 2 : Lone Wolf

Jeu : Action
Développeur : Day 1 Studios
21 Jan 2005

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours