JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test Wolfenstein The Old Blood : à l'ancienne, comme au bon vieux temps ?

Test Wolfenstein The Old Blood sur PS4
La Note
16 20

Ne vous y trompez pas, Wolfenstein : The Old Blood n'est en aucun cas la suite de The New Order sorti l'année dernière sur PC et consoles. Stand alone dont l'histoire se situe avant les faits de l'opus précédent, le jeu est en réalité un gros DLC qui peut tourner sans avoir l'épisode original. Bourrin à souhait et proposant un divertissement sans faille, le titre développé par MachineGames n'a pas à rougir de la direction qui a été prise. Avec une durée de vie d'une petite dizaine d'heures et un prix de vente raisonnable de 20€, Wolfenstein : The Old Blood se destine avant tout aux joueurs qui ont adoré l'épisode précédent. Si vous êtes un novice de la série, on préfère vous conseiller The New Order, plus abouti, plus long et plus complet, surtout qu'il a depuis baissé de prix. Il n'en reste pas moins que The Old Blood propose un jeu au gameplay solide, souligné par une technique carrée et une direction artistique vraiment plaisante. C'est vrai, on aurait aimé avoir un peu plus de nouveautés, mais le titre reste un très bon divertissement.
Retrouvez plus bas la suite de notre test de Wolfenstein : The Old Blood 


Les plus
  • Toujours aussi fun à jouer
  • Scénario hilarant
  • Gameplay old school qui fait du bien
  • Direction artistique léchée
  • Des easter eggs très sympas
  • Durée de vie très correcte pour le prix
  • Vendu moins de 20€
Les moins
  • Des nouveautés assez anecdotiques
  • Une faible replay-value
  • Ca manque de surprises quand même
  • Des zombies, encore des zombies, toujours des zombies...


Le Test

Quasiment un an après la sortie de l'excellent Wolfenstein :  The New Order, les Suédois du studio MachineGames remettent le couvert et nous proposent donc d'enfiler les bottes de B.J Blazkowicz afin de repartir trucider du Nazi. Wolfenstein : The Old Blood ne prétend donc pas transformer la recette, mais bel et bien de rajouter un peu de contenu à l'aventure du plus bourrin des soldats de l'OSS. Concrètement, cette "suite" nous propose un retour dans le passé qui permettra au joueur de vivre les événements qui ont découlé vers ceux de The New Order au fil d'une aventure courte mais intense. Que vaut donc la Seconde Guerre Mondiale sans son coté anticipation ? Notre verdict sans plus attendre.


Wolfenstein : The Old BloodUne préquelle en guise de stand alone vendu à un prix raisonnable, voilà ce qui nous attend donc dans The Old Blood, "une suite" qui n'en est pas vraiment une mais qui nous invite à enfiler de nouveau les bottes du traditionnel sergent de l'OSS B.J Blazkowickz. Voilà donc notre soldat blondinet embarqué dans une histoire sordide avec des Nazis mais qui s'éloigne des références fantasques de The New Order pour proposer une approche plus traditionnelle. Pour arriver à un tel résultat, les Suédois de MachineGames n'ont pas altéré la recette d'un iota. Prenez une poignée de gradés nazis, aussi charismatiques que siphonnés, placez-les au cœur d'une histoire qui mélange ésotérisme et surnaturel, saupoudrez d'easter-eggs à tout va afin de faire plaisir aux fans (comme le casque de Dragonborn qui traîne), secouez bien et vous obtiendrez un cocktail explosif. La mission du jour ? S'emparer d'un dossier qui mentionne l'emplacement de la fabrique de robots du général Strasse, dont vous vous occuperez dans The New Order. Malheureusement, le dossier en question est entre les mains d'Helga Von Schabbs, qui commande la division surnaturel de la SS, et locataire actuellement de l'infâme Schloss Wolfenstein. Direction le château donc, afin de se payer une tranche de nostalgie mémorable qui rappelle l'épisode Return to Castle. Le casting est également complété par Rudi Jäger, ancien maître-chien du général Strasse qui sert de bras droit à Helga. A la manière d'un film de James Bond, on retrouve le schéma du grand méchant escorté par son homme de main traditionnellement dingue et baraqué. Ici, rien ne change puisque Rudi est un bel Aryen gonflé aux stéroïdes qui n'a qu'une seule passion : son Kampfhund albinos baptisé Greta qu'il nourrit amoureusement avec les détenus du château.  Vous l'avez compris, le jeu ne fait toujours pas dans l'épaisseur psychologique du personnage, et c'est tant mieux puisque finalement le titre se complaît dans cette surenchère grotesque et presque comique qui fait le sel des épisodes de la série Wolfenstein.

 

LA VIE DE CHÂTEAU

 

Wolfenstein : The Old BloodPour ceux qui ne jurent que par la durée de vie (et pour le coup, on les comprend), sachez que l'aventure de Wolfenstein : The Old Blood dure environ 9 heures. Une durée de vie moindre que The New Order qui entraînera un scénario du coup moins prodond, mais pas dénué d'intérêt. D'ailleurs, l'aventure se décompose en deux grande parties. La première vous emmène dans le Schloss Wolfesntein et met en scène l'évasion de Blazkowickz via des mécaniques volontairement old school. On retrouve en effet la patte artistique de la série avec un château sombre et démesuré qui correspond très bien à la mégalomanie des locataires. Les joueurs nostalgiques seront heureux de revoir dans cette séquence tout le bestiaire des anciens Wolfenstein en matière de soldats nazis, qu'il s'agisse du troufion de base jusqu'aux premiers prototypes des super-soldats que l'on croisera dans The New Order. Mieux, la première version du très redouté Panzerhund est même de la partie. Quant au look des ennemis, pas de grands changements non plus puisqu'il colle exactement à ceux que l'on rencontre lors du tutoriel de The New Order. Bien que The Old Blood soit vendu en stand-alone, on sent que Bethesda cible avant tout les adeptes de la série puisque le tutoriel est réduit au minimum syndical, histoire de plonger immédiatement le joueur dans l'action. Pour la seconde partie du jeu, MachineGames s'est permis un retour aux sources de la série en proposant une histoire résolument ésotérique, jusqu'à l'invasion (inévitable ?) des zombies. Oui, une fois encore, les morts-vivants seront de la partie, quitte à saouler les joueurs au bord de l'overdose, ces undeads ayant envahi le jeu vidéo de manière quasiment systématique. A ce propos, sachez que le look de ces zombies se rapproche davantage de ceux de Nazi Zombie Army avec leurs dégaine décharnée et la lumière qu'ils émettent. Mais si l'aspect fleure bon le nanar vidéoludique, en termes de gameplay, ces ennemis ne sont pas dénué d'intérêt. En effet, les zombies s'attaquent à la première cible qui leur passe sous le nez, qu'il s'agisse de notre héros de n'importe quel autre soldat du Troisième Reich. Et comme il suffit de blesser très gravement un soldat allemand pour qu'il passe l'arme à gauche et rejoigne l'armée zombie, il est fortement conseiller de laisser zombis et nazis s'entretuer pour ne s'occuper que des rares survivants. Mais le côté nanar ne s'arrête pas là puisque les développeurs ont imaginé un Boss de fin totalement improbable pour clore l'aventure. On ne vous en dit pas plus...

 

365 JOURS PLUS TARD

 

Wolfenstein : The Old BloodAu niveau du gameplay, Wolfenstein : The Old Blood ne change pas d'un iota par rapport à The New Order. Rien de bien choquant quand on sait qu'il s'agit d'un stand alone qui arrive sur le marché un an après l'épisode original. On retrouve donc toutes les features que l'on connaît par coeur comme la possibilité d'utiliser toutes les armes en dual wield afin de pouvoir se payer un petit carnage avec une pétoire dans chaque main. On apprécie aussi toujours autant le bouton d'option qui permet de changer la cadence de tir de son arme, la possibilité d'utiliser la lunette ou de rajouter un silencieux à votre Lüger afin d'être le plus performant dans les phases d'infiltration. D'ailleurs, un nouvel outil a été rajouté puisque Blazkowicz sera dorénavant équipé d'un tuyau coudé qui lui servira de batte, de pied-de-biche, de poignard ou encore de piolet afin d'escalader certaines parois du jeu. Au niveau de l'artillerie, on retrouve toutes les armes à feu l'opus précédent mais débarrassé de son look steampunk. Fusil d'assault, sniper et fusil à pompe sont reconduits avec en guise de bazooka un nouveau pistolet lance-grenades. Comme d'habitude, il faudra avoir l'œil puisque les développeurs ont planqué une quantité impressionnante d'objets à récupérer, sachant que, fidèle à la tradition, The Old Blood propose une myriade de salles secrètes et de raccourcis qu'il faudra débusquer. Ces salles renferment des objets à collectionner, mais également des munitions et des healthpacks qui vous seront bien utiles pour survivre. Vous passerez donc toujours autant de temps à marteler la touche d'action afin de ramasser tous les items présents dans le jeu. Les fans de la licence devraient d'ailleurs être ravis puisque MachineGames a réintroduit les niveaux de Wolfenstein 3D dans le jeu. Cette fois, il ne s'agira pas d'un niveau isolé accessible depuis la planque, mais bien de 4 niveaux (dont le dernier avec le boss de fin Hans Grösse) placés à divers endroits de la campagne solo. Ces niveaux spéciaux seront signalés par un poster de Wolfenstein 3D scotché non loin d'un matelas, histoire de ne pas avoir d'excuse pour les rater.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
75% Excité


Autres articles

Wolfenstein The Old Blood : un trailer de lancement plein de robots et de zombies Nazis Wolfenstein : The Old Blood sort aujourd'hui. Pour accompagner son lancement, Bethesda a diffusé un trailer présentant la quête de William Blazkowicz, qui part à la chasse aux Nazis. 1 | 05/05/2015, 16:14
Wolfenstein The Old Blood : toutes les astuces, codes et Trophées Préquelle de Wolfenstein : The New Order, The Old Blood arrive sur consoles next gen'. Entre deux massacres de Nazis, partez à la chasse aux trophées. Pour vous aider, voici une liste complète des succès du jeu. 1 | 05/05/2015, 12:37


Wolfenstein : The Old Blood

Jeu : FPS
Editeur : Bethesda Softworks
Développeur : MachineGames
5 Mai 2015

5 Mai 2015

5 Mai 2015

Les vidéos
 
Wolfenstein The Old Blood : 22 minutes de gameplay à découvrir à la PAX East 2015
Wolfenstein The Old Blood : premier trailer Wolfenstein The Old Blood : découvrez la préquelle de The New Order en vidéo
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.