JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : Xbox - PC - PlayStation 2

Test The Da Vinci Code

Test The Da Vinci Code
La Note
7 20

Nul besoin d’être medium pour deviner que The Da Vinci Code s’inscrit dans la lignée des jeux à licences bâclés où tous les moyens financiers sont passés dans l’acquisition des droits de l’oeuvre originale. S’il possède au moins le mérite de suivre à la lettre la trame scénaristique du roman (avec quelques laisser aller), il ne peut se cacher d’afficher de grosses lacunes techniques et de proposer un gameplay maladroit et surtout en totale inadéquation avec ce qu’on attendait d’un bouquin basé sur des énigmes farfelues.


Les plus
  • Assez fidèle au roman de Dan Brown
  • Durée de vie convenable
Les moins
  • Des dialogues à n'en plus finir
  • Réalisation de bas étage
  • Gameplay maladroit
  • Des menus qui manquent de clarté
  • Doublage français sans saveur
  • Un système de combat ultra répétitif
  • Temps de chargement bien longs


Le Test

Best seller vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde, The Da Vinci Code n’en finit plus d’être la source d’inspiration des autres médias qui aimeraient également surfer sur le succès du bouquin de Dan Brown. Après le cinéaste Ron Howard, c’est au tour de 2K Games de s’intéresser de près à Leonard De Vinci.


Contrairement aux fausses apparences, The Da Vinci Code sur PC, PS2 et Xbox n’est en aucun cas l’adaptation du film de Ron Howard, sortis dans les salles obscures à la mi-mai dernier. Curieux hasard du calendrier, c’est également à cette même date que 2K Games a décidé de sortir le jeu développé par The Collective, studio de développement déjà habitué aux adaptations de grosses licences commerciales. Pas la peine donc d’espérer apercevoir la silhouette de Tom Hanks ni même de croiser le regard attendrissant d’Audrey Tautou ou de se frotter à la carrure imposante de Jean Réno (ouf !), les personnages du jeu sont de purs inconnus puisque repris sans appui visuel de l’œuvre de Dan Brown. C’est d’ailleurs là la première erreur de The Collective. Fruits de l’imagination du character designer, les protagonistes du jeu The Da Vinci Code se révèlent être transparents et sans vie. Difficile donc de s’identifier par exemple aux deux héros tant leur charisme se rapproche d’avantage d’une moule, c’est-à-dire proche du néant.

 

Il a Jéssuscité !

 

Quelconques et sans expression, Robert Langdon et Sophie Neveu peinent également à convaincre au niveau de leurs prestations physiques. Leurs déplacements très limités, sont achevés par des animations qu’on croirait sorties d’une autre époque. Il faut dire que la technique et la réalisation du jeu sont loin, très loin d’être satisfaisantes, le budget étant passé principalement dans le financement des droits d’adaptation du livre. Peu importe, d’autres erreurs impardonnables nous obligent à jeter la pierre aux développeurs. Pourquoi avoir opté par exemple pour un jeu d’action-aventure teinté d’infiltration alors que le roman se prêtait d’avantage à un point & clic, compte-tenu du nombre conséquent de séquences de recherches, d’exploration et d’énigmes à résoudre ? Pour le coup, The Secrets of Da Vinci : Le Manuscrit Interdit de Nobilis proposait un gameplay plus en adéquation avec la trame du roman. A l’inverse, The Da Vinci Code s’embourbe dans des cinématiques longues et fastidieuses dont la mise en scène n’est même pas signe d’un stagiaire débutant dans le métier. Bien évidemment, il est possible de zapper ces passages à tout moment d'une simple pressions sur la touche X, mais le cas échéant, on prend le risque de passer à côté d’indices importants pour réussir la mission. Quel dilemme.

 

Afin de donner un peu plus de peps au gameplay déjà bien mollasson, les concepteurs ont eu la charmante idée d’introduire des séquences de combat. Policiers, moines ou bien encore agents de sécurité, il est possible de fritter la gueule de ces potentiels gêneurs à condition de se faire la main avec le système de QTE (Quick Time Event) qui est proposé. Une fois accroché fermement à son adversaire, le but est donc d’appuyer sur une série de boutons au bon moment pour attaquer, se défendre ou bien encore envoyer son opposant contre un mur. Sympa au départ, le système montre rapidement ses limites puisque les animations proposées sont systématiquement les mêmes et la gestion des coups franchement pas convaincants. On trouve également une petite touche d’infiltration qui permet à Langdon et à Neveu de déambuler à petits pas de loup ou bien encore frapper un ennemi dans le dos. On peut également cacher un corps mais l’intérêt se révèle inutile puisque les autres gardes restent de marbre à la vue d’un cadavre. Un comble. Reste alors la partie réservée aux énigmes qui peut peut-être tenter de sauver les meubles. C’est une utopie puisqu’à moins de connaître le bouquin par cœur ou d’avoir vu le film, certaines énigmes relèvent du paranormal pour espérer les élucider. Et ce n’est pas les indices donnés par Sophie ou ceux que l’on scrute sur un cadavre qui nous permettront de nous en sortir. Que c’est regrettable…






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Da Vinci Code - Cheat Codes : Entrez les codes suivants dans le Menu Codes du jeu. 3 | 07/06/2006, 12:37
Da Vinci Code - Cheat Codes : Entrez les codes suivants dans le Menu Codes du jeu. 3 | 07/06/2006, 12:36

Da Vinci Code 3 | 07/06/2006, 12:35
Trailer Da Vinci Code 2 | 05/05/2006, 11:37


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







The Da Vinci Code

Jeu : Action/Aventure
Editeur : 2K Games
Développeur : The Collective
19 Mai 2006

19 Mai 2006

19 Mai 2006

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.