JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PlayStation 2

Test Maximo VS Army of Zin

Test Maximo VS Army of Zin
La Note
15 20
Maximo VS Army of Zin est un hit, assurément. Mais pourtant, il est loin de faire l’unanimité. En effet, si vous avez connu les aventures de notre preux chevalier en 2002, vous serez déçu du manque d’évolution dans sa réalisation. Et pourtant malgré cette petite déception, Maximo VS Army of Zin conserve son charme. Entre plate-formes old school et action frénétique satinée d’humour, le jeu de Capcom s’impose tout de même comme un incontournable de la PS2 que l’on ait joué au premier épisode ou non.

Les plus
  • Graphismes
Les moins
  • Jouabilité


Le Test
L’homme aux caleçons à cœurs est de retour sur PS2 et arrive avec un petit train de retard sur JeuxActu. Il est vrai que les plannings de début d’année ne lui ont pas été propices avec notamment la sortie de Final Fantasy X-2 sur Playstation 2. De plus, Capcom l’a joué timide et c’est assez discrètement que Maximo VS Army of Zin se hisse sur le devant de la scène.

Pris en étau entre la fin de l’année, synonyme de dépenses, et l’arrivée des blockbusters, certains jeux ont vu leur priorité déclinée. Notamment lorsque l’éditeur, ici Capcom, n’assure pas suffisamment son bébé avec une campagne publicitaire importante. Mais qu’à cela ne tienne, la suite du surprenant Maximo nous arrive enfin. Deux après son carton sur la console de Sony, Maximo VS Army of Zin reprend les mêmes ingrédients que dans le premier épisode.

Ce soir, nous irons nous battre sans chemise mais en caleçon !

Alors que nous autres pauvres joueurs, avons du attendre deux années pour assister aux nouvelles aventures de Maximo, ce dernier n’a pas chômé. Huit mois après avoir sauvé le royaume du cruel sorcier Achille, Maximo est toujours sur les routes à la recherche de sa bien-aimée Sophia. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, il est toujours accompagné de Grim, l’incarnation de la Mort avec qui il a pactisé. Un pacte qui prendra toute son importance dans Maximo Vs Army of Zin. Durant ces pérégrinations, Maximo va être attaqué par d’étranges créatures mécaniques tombées du ciel qui réduisent à néant villages et habitants. A ce moment-là, Grim comprend que ces horribles machines puisent leur énergie des esprits. Ceci explique pourquoi le Royaume des Morts n’accueille plus de nouveaux clients. Si tout concorde, Maximo devra faire face à la plus grandes armées de tous les temps : l’armée de Zin. Cette armée a pourtant été enfermée depuis plus de 500 ans dans le Grand Caveau d’Hawkmoor. On dirait bien que quelqu’un s’est rendu maître de cette armée, mais dans quel but ? Il n’y a pas énormément d’évolution entre les deux scénarii. Maximo : Ghosts To Glory vous opposait à des squelettes, Maximo VS Army of Zin vous propose des machines. Un gros méchant qui en veut à tout le monde avec comme principes une dictature musclée et la disparition du monde tel qu’on le connaît. Bref, rien de nouveau sous le soleil. On va bien évidemment retrouver l’ambiance d’un Ghouls’n Ghosts, précurseur made in Capcom de Maximo : beaucoup d’action, pas mal d’humour et une ambiance old-school. A ce jeu-là, chacun garde son rôle. Grim s’impose directement comme le petit rigolo de service et Maximo incarne le sérieux du chevalier. Une dichotomie astucieusement mélangée qui apporte au scénario assez basique un peu de fraîcheur.

Slip ou caleçon ?

Désormais dans Maximo VS Army of Zin, il ne suffira pas de terminer le niveau et ayant trouver tous les trésors cachés. Cette fois-ci, Capcom a pimenté le challenge en proposant de sauver des innocents des griffes des machines. En effet, chaque niveau vous propose de venir en aide à des villageois. Il faudra faire preuve de rapidité et de dextérité lorsque plusieurs d’entre eux se feront attaquer. Chaque sauvetage paie puisque vous pourrez récupérer potions, armures ou pièces d’or. Certains peuvent même vous proposer d’acheter des objets ou des coups spéciaux mais on en reparlera un peu plus tard. Au chapitre des nouveautés, on notera l’apparition d’une nouvelle arme. Outre votre glaive, vous allez pouvoir briser du monstre métallique grâce à votre Marteau de Guerre. Bien entendu, cette arme dévastatrice est assez lente à manipuler. Par conséquent il faudra jongler entre la rapidité de l’épée et la puissance du marteau. Maximo VS Army of Zin est un pur régal pour tous ceux qui aiment enchaîner les combos. Avec le Carré et le Triangle vous avez jusqu’à 16 combos dévastateurs. De l’attaque 360° aux 1000 Coupures, vos ennemis vont en voir de toutes les couleurs. Les habitués du premier opus retrouveront les mêmes sensations de jeu, sans oublier le bouclier qui se révèle particulièrement utile lorsqu’il faut récupérer des diamants haut perchés, ou abattre des ennemis volants. aux marchands sauvés, vous pouvez acheter de nouveaux boucliers, comme l’Aura de Midas qui attire les trésors, ou un autre qui renfloue vos jauges ou le Méga-Lancer qui peut être lancé encore plus loin. Dans le même principe, on va avoir le mythique caleçon de Maximo. Initialement imprimé de petits cœurs rouges, vous pourrez ensuite vous équiper d’un caleçon blindé qui vous assurera une armure d’or et plus de santé lorsque vous collecterez 4 jauges de protection. Celui qui s’avère être particulièrement intéressant pour terminer les niveaux à 100% est le Caleçon de Chasseur de Trésors : A la manière d’Ocarina of Time, il utilise la fonction vibration du Dual Shock lorsque vous êtes à proximité d’un trésor enfoui sous terre. Une petite originalité mais ô combien importante lorsque vous manquez de santé ou d’argent, ce qui risque de vous arriver assez rapidement car Maximo VS Army of Zin se corse dès qu’on atteint les 50% du jeu. Rien de comparable avec Maximo: Ghosts To Glory, je vous rassure. Ici, les niveaux sont plus longs que dans l’épisode précédent, et puisqu’il y en a 25 en tout, vous ne bouclerez pas Maximo VS Army of Zin en quelques heures. Surtout si vous voulez le terminer à 100% avec tous les bonus. Graphiquement, le jeu n’a pas bronché. Il propose un moteur graphique un poil amélioré, avec des effets graphiques qui font plaisir à voir. Même si le design des niveaux n’a guère évolué, les joueurs qui prendront le train en marche seront éblouis par le style de Maximo VS Army of Zin, judicieux mélange de style old school et cartoon. Mais pour les vieux de la vieille, on aurait aimé un travail plus approfondi sur la forme, comme pour la bande son qui ne propose rien de vraiment nouveau. Les voix anglaises des différents protagonistes sont particulièrement bien choisies, ce qui est moins le cas pour les villageois. Et puis une simple Stéréo pour un jeu qui exploiterait à merveille le Dolby Pro Logic II, c’est du gâchis.




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Maximo vs Army of Zin - Débloquer les Artworks et les Images du Mode Galerie:

Afin de débloquer les
12/02/2004, 22:24
Interview Capcom Pour nous présenter Maximo VS Army Of Zin, Capcom a eu la bonne idée d’inviter en France Marc Rogers 26/01/2004, 19:34

Vidéo Maximo 2 09/01/2004, 00:50
Maximo 2 : le site offici 05/01/2004, 23:38


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Maximo vs Army of Zin

Jeu : Action/P-F
12 Fév 2004

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours