JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : DS

Test Mario & Luigi RPG 2x2

Test Mario & Luigi RPG 2x2
La Note
15 20

Dénué de défauts majeurs mais finalement assez limité, Mario & Luigi : Les Frères du Temps a le mérite d’être trop bien calculé pour être considéré comme un jeu de gosses. Nintendo témoigne au passage d’un savoir faire indéniable, non pas en matière de RPG, genre que le soft ne fait qu’effleurer, mais en matière de jeu vidéo fun et bien conçu, tout simplement.


Les plus
  • Un système dynamique
  • Durée de vie correcte
  • Bon enfant
  • Mario dans un jeu consistant
Les moins
  • Ne fait qu'effleurer le RPG
  • Lassant en milieu de partie


Le Test

Si on a l’habitude de retrouver Mario dans diverses catégories, à plus forte raison en 2005 où son insatiété frisait l’indécence, et où il ne manquait plus que le curling et la pétanque pour compléter son palmarès, l’omnipotent et ventripotent plombier italien est moins souvent assimilé à un RPG.


C’est pourtant en 1996 que Mario faisait ses premiers pas dans ce domaine, avec Super Mario RPG, développé conjointement avec Squaresoft sur Super Famicom. Comptant aujourd’hui une demi-douzaine d’épisodes, la série a été reprise par Alpha Dream qui assure le développement et l’épanouissement de l’univers redondant de Mario au sein des codes stricts du jeu de rôle japonais. Alors forcément, on s’en doute bien avant même d’avoir allumé la console, nous n’allons pas avoir affaire à un concurrent direct de Final Fantasy, ni même à un titre qui chercherait à singer un ténor du genre. Fort curieux, limite méfiant au préalable, puisqu’il s’agissait de mon premier RPG featuring Mario, les premiers pas dans cet univers pourtant bucolique et niaiseux sont à la limite de l’insoutenable. La tumeur qui palpite dans le cœur de l’amateur de jeu de rôle fait écho à l’extrême dépouillement et à l’arrogante simplicité avec laquelle Nintendo a chapeauté son jeu, certes destiné à un public large. Si les puissants moments émotionnels d’une aventure digne de ce nom seront sans surprises aux abonnés absents, la paire ou plutôt le quatuor d’aventuriers de Nintendo se permet de surprendre agréablement à bien d’autres égards. Voyons donc de quoi il en retourne.

 

Yah !

 

Quelque part Nintendo est fort, très fort dans son genre. Même dans une imitation de RPG, ils arrivent à nous faire jouer une bonne vingtaine d’heures avec des personnages sans aucune spécificités, et surtout sans autres moyens d’expressions que des borborygmes ritals ponctués des inégalables interjections dont la coquetterie assumée tendrait à faire du fameux moustachu une formidable mascotte gay. A quand le coming out de Mario ? L’univers est niais : le Royaume Champignon, l’île des Yoshi, le volcan des Twomps, les égouts envahis de Goombas… L’intrigue est niaise : l’invasion de terribles extraterrestres en forme de champignons qui kidnappent la princesse… Les personnages sont niais : Mario, Luigi, Toad, Peach, Bowser… oui, tout est plus ou moins niais dans Mario & Luigi : Les Frères du Temps, mais le plus fort c’est que cette mièvrerie est diaboliquement maîtrisée et surtout d’une cohérence impeccable avec le gameplay du titre de Alpha Dream. Finalement, d’un RPG, Mario & Luigi : Les Frères du Temps  n’en conserve que l’idée de montée en puissance, par ailleurs assez peu significative, ainsi que par les combats au tour par tour. Pendant un combat, Mario et Luigi ne disposent pas de capacités propres, tous deux sautent sur leurs adversaires pour négocier quelques points de vies. De même, nos avatars version rejetons disposent tous deux d’un même saut ainsi que d’un coup de marteau identique. Mais cette gémellité repose sur quelque chose d’essentiel.

 

Les combats ont beau être au tour par tour, l’attention et les réflexes du joueur sont sollicités à chaque instant. Ne serait-ce que pour asséner correctement le fameux jump, il faut appuyer au bon moment lors de l’atterrissage pour donner un puissant coup de fessier. Le coup de marteau repose lui aussi sur un timing précis, d’abord armer, puis frapper. Ajoutez à cela diverses combinaisons et quelques objets spéciaux comme les fleurs de feu à canarder ou les carapaces à faire ricocher, et vous obtenez un gameplay dynamique et excitant car sollicitant inexorablement le joueur. Mais c’est loin d’être fini car toute cette notion de timing et d’observation prend tout son sens lorsqu’il s’agit de se protéger ! Loin d’avoir une santé de fer, il n’est pas question pour nos acolytes de se laisser frapper à chaque tour, sans quoi ils ne survivraient pas l’espace de deux combats. Non, paradoxalement la défense dans un RPG façon Nintendo se vit de façon plus exigeante que dans un jeu de rôle classique où le joueur attendrait de se faire cogner dessus. Ici, il faudra le plus souvent esquiver le coup en sautant ou bien repousser un projectile avec le marteau. Bien évidemment, et c’est ici que tout le système dévoile son intérêt, chaque ennemi a sa propre méthode pour vous attaquer, et ceux-ci deviennent de plus en plus vicieux, finissant même par feinter le joueur ! Le timing parfait pour éviter un adversaire qui vous fonce dessus consistera d’ailleurs à faire en sorte de lui retomber dessus pour lui soustraire quelques points de santé au passage. Une observation visuelle autant que sonore est nécessaire pour deviner qui va se faire attaquer (Mario, Luigi ou peut-être les deux à la fois !) et l’assimilation des comportements adverses devient indispensable pour survivre dans un jeu ou les HP sont franchement chiches, au contraire des champignons revigorants, fort heureusement.

 

Mamma mia !

 

Mais ne parler que de combats dans un jeu Nintendo, serait un peu déplacé. C’est pourquoi un gros effort a été porté sur les phases de déplacements (on évitera ici de parler de recherche), dont le gameplay est souvent peu étoffé dans les RPG classiques. En même temps, à défaut d’intérêt scénaristique ou de collectes importantes à mener, il fallait bien que Nintendo agrémente ces phases de quelques trouvailles distrayantes. Le duo Mario & Luigi devient donc, intrigue spatio-temporelle oblige, un quatuor complété par eux-mêmes en version babies, qui seront les seuls à pouvoir atteindre certains couloirs étroits, pour débloquer les chemins aux grands, qui pourront ainsi continuer leur progression, etc.… De l’entraide classique certes, mais à l’intérêt décuplé par une bonne utilisation du double écran, et plutôt bien renouvelé par l’adjonction progressive de nouvelles capacités. Par exemple, les grands frères pourront à terme singer Sonic en se mettant en boule pour aplatir les petits frères comme des crêpes, dont le poids plume leur permettra de s’envoler par la soufflerie. Le tout nécessite une bonne coordination des personnages, encore plus dans les combats, chacun étant représenté par un des quatre boutons principaux de la DS. Au final, Nintendo s’approprie faussement le genre RPG en le mâtinant surtout de plates-formes et d’exploration savamment dosée.

 

You hou !

 

Nintendo reste fidèle à lui même en proposant une réalisation de Game Boy Advance améliorée, mais ce n’est pas comme si le jeu avait besoin d’en mettre plein les mirettes. C’est mignon, propret, on n’en demande pas plus. D’autant plus que les musiques sont également très correctes, entres les classiques de la série Mario qui résonnent comme autant d’hymnes au jeu vidéo, et des nouvelles compositions qui sonnent juste. Malheureusement, force est de constater que la carte du RPG minimaliste finit par atteindre ses limites, et la lassitude due à la répétition des mêmes gestes, ne s’est pas privée pour intervenir au milieu de l’aventure. Les dix dernières heures ne seront alors peut être pas aussi fraîches que les dix premières, et il vaut mieux être vierge de Mario & Luigi : Superstar Saga sur GBA, dont l’opus ici présent reprend les grandes lignes, pour se lancer sans ennui dans Mario & Luigi : Les Frères du Temps.





Steeve Mambrucchi

le vendredi 27 janvier 2006
12:42




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

Mario & Luigi : Les Frères du Temps Obtenir toute les pièces infinies. 91 | 29/03/2008, 04:09
Mario & Luigi ensemble A deux jours de la sortie de Mario & Luigi : Les Frères du Temps, voici des images en plus. 2 | 25/01/2006, 15:11

Pub Mario & Luigi 2 4 | 27/12/2005, 11:48
Pub Mario & Luigi 2 27/12/2005, 11:43
Les Frères du Temps 16/12/2005, 15:04
Mario & Luigi 2 s'affiche 14/12/2005, 16:34


Derniers commentaires
Par Hollow_Boy le Samedi 28 Janvier 2006, 22:33

likeSmall
Je viens de m'acheter le jeu et ben force est de constater que le jeu est vite trés prenant, voire assez addictif du moins jusqu'à présent. Le principe est vraiment sympa ...

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 2 réponses dans le forum


Mario & Luigi : Les Frères du Temps

Jeu : Action/RPG
Développeur : AlphaDream Corporation
27 Jan 2006

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.