JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : Xbox

Test GRAW

Test GRAW
Les Notes
9 20 note multi-utilisateurs Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter 3 5

Nombreux sont ceux qui pensaient trouver une équivalence plus ou moins light de la version Xbox 360 de  Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter avec cette mouture Xbox. Ceux-là risquent de tomber des nues lorsqu’ils s’apercevront que le jeu a été sévèrement amputé de ses meilleurs atouts, au détriment d’un game design qui a voulu gazer plus haut que son cul. Circulons, il n’y a rien à voir.


Les plus
  • Un multijoueur correct sans plus
  • Peut-être la durée de vie et encore...
Les moins
  • La pauvreté des graphismes
  • Une cross-com qui fait pitié
  • Gameplay charcuté
  • Des mouvements amputés
  • Level design peu inspiré
  • Frame-rate capricieux
  • Localisation des dégâts douteuse
  • I.A. pas terrible
  • Une seule vue possible


Le Test

Après s’être imposé comme la première killer app’ de la Xbox 360, Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter fait marche arrière et se lance désormais à l’assaut de la première Xbox. Avec une semaine d’intervalle sur sa grande soeur, cette version s’annonçait sous les meilleurs auspices. Le souci, c’est qu’Ubisoft nous a trompé sur la marchandise…


Le capitaine Scott Mitchell, le soldat Ramirez, Carlos Ontivero, des chefs d’état qui se font kidnapper à Mexico City, tout porte à croire que la version Xbox de Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter est l’exacte réplique de la mouture Xbox 360. Ubisoft a poussé le vice encore plus loin en intégrant les mêmes dialogues dans le jeu. Mais les apparences sont fort trompeuses et le joueur qui aura pris le soin de jouer à la version Xbox 360 ne se fera pas avoir comme le premier guignol venu. Tout d’abord, d’un point de vue purement graphique, Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter sur Xbox a sacrément perdu en virilité. Certes les deux versions ne sont pas comparables mais le manque d’ambition (et certainement de temps) n’a pas permis à l’équipe shanghaïenne d’Ubisoft de nous montrer tout leur talent artistique. Puisque la première console de Microsoft n’a pas la même fougue que la Xbox 360, Ubisoft ne s’est pas risqué à reproduire la ville de Mexico City telle qu’elle apparaît sur 360. La taille des cartes a donc été sacrément réduite, les textures ont été simplifiées et le côté artistique frôle parfois l’amateurisme, avec un level design qui donne l’impression qu’on a monté les niveaux comme on emboîte des pièces de LEGO. Mais les aberrations ne s’arrêtent pas à ça, loin et de là et c’est certainement du côté du gameplay que le joueur risque d'être pris en otage. L’aspect tactique, déjà pas bien mis en avant dans la version Xbox 360, a été réduit à sa plus simple expression. On passe de trois à un seul co-équipier qui essaie tant bien que mal de vous épauler lors des affrontements chaotiques voire surréalistes de cette guerre civile. Les mouvements du capitaine Scott Mitchell sont, eux aussi, passés sous la moulinette et il n’est désormais plus possible de se plaquer contre un élément de décor, tirer à l’aveuglette, franchir des obstacles ni même ramper pour éviter de se manger une balle perdue. Ce qui risque d'être handicapant tout de même. En revanche, notre soldat peut désormais piquer un sprint, limité via une jauge d’endurance, et monter aux échelles. Magnifique ! Personnellement, on estime que l’échange est loin d'être équitable.

 

Un fantôme meurt...

 

Si les ennemis scriptés de la version Xbox 360 cachaient leurs lacunes grâce à une précision de tir exceptionnelle, le résultat n’est plus vraiment pareil avec des antagonistes qui manquent régulièrement leurs cibles. De la même manière, la localisation des dégâts sur les personnages manquent clairement de sérieux et il faudra tantôt une seule et unique balle dans le pied puis tantôt une rafale complète dans le torse pour plomber un mec. La cross-com, véritable coeur du gameplay de ce Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter, fait ici peine à voir avec une image qui nous donne l’impression d’avoir été réalisée sous flash. La visibilité est désastreuse et la Xbox dévoile sans tabou ses limites. Le frame-rate est également en dent de scie et se révèle être gênant lors des grands affrontements. C’est un fait, la Xbox ne peut faire le poids face aux trois processeurs indépendant de la 360 et il aurait été plus judicieux de la part d’Ubisoft de conserver le même schéma entrepris avec Ghost Recon 2, qui reste encore une belle référence en matière de jeu d’action / tactique. Reste alors un mode multijoueur somme toute sympathique grâce à ses modes de jeu variés mais finalement assez limités si l'on se rappelle les maps de l’épisode précédent, d’autant que le nouveau gameplay charcuté ne lui ai pas d’une grande aide, bien au cobtraire. Tout juste passable donc.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Ghost Recon 3 : le 3ème pack multijoueur Ubisoft propose en téléchargement le 3ème pack multijoueur pour Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter en version PC avec à la clef 2 nouveaux modes de jeu. 13/09/2006, 11:44
Un pack multi pour GRAW sur PC Ubisoft nous signale la sortie d'un nouveau pack multijoueur pour Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter sur PC. Images. 03/08/2006, 18:21


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter

Jeu : Action/Tactique
Développeur : Ubisoft
16 Mar 2006

4 Mai 2006

N.C.

30 Mar 2006

9 Mar 2006

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.