JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : X360 - PS3

Test Golden Axe : Beast Rider

Test Golden Axe : Beast Rider
La Note
5 20

L'ère de la next gen' n'avait pas encore subit l'arrivée de vrais jeux bien mauvais. Golden Axe : Beast Riders en est l'un des émissaires les plus convaincants, réussissant le pari fou de décrédibiliser une bonne licence, de proposer l'un des gameplays les plus poussifs et illogiques de ces dernières années et de plonger tout cela dans un mauvais goût général visiblement de rigueur. Si vous ne voulez pas, vous aussi, rejoindre les troupes du chaos de Death Adder, tenez-vous éloigné de ce titre. Les légendes le disent maudit.


Les plus
  • Une ou deux montures sympathiques à essayer
  • Les écrans de chargement sont assez jolis
Les moins
  • Graphiquement pauvre
  • Un gameplay incohérent et laborieux
  • Un level-design plat et très mal pensé
  • Une absence totale d'évolution
  • Les montures inutiles
  • Un culte des aller-retours pénible
  • La gestion grossière de la magie
  • Golden Axe n'en sort pas grandi


Le Test

Restant encore pour les amateurs l'une des séries de beat'em all les plus emblématiques de l'ère 16 bits, Golden Axe est une aventure épique dans un contexte Heroic-Fantasy à la Conan le Barbare dans laquelle votre but est de démembrer tout ce qui bouge ou presque. Mettant en avant la coopération, chaque titre reprend dans les grandes lignes le fonctionnement du précédent dans une joie du massacre en 2D qui était d'un autre temps. Pourtant, dans une société où rien n'arrête les progrès de la science, certains ont bafoué les règles de la vie-même en ramenant du royaume des morts pixélisés cette licence qui ne demandait qu'une chose : Qu'on lui foute la paix.


Il est vrai que ces derniers temps, grâce au succès des plates-formes de téléchargement, d'anciens ambassadeurs du pixel-roi, que ce soit sur le PlayStation Network ou Xbox Live Arcade, les licences un peu poussiéreuses connaissent des jours de gloire inespérés, nostalgie aidant. Voyant d'un oeil avide ce regain d'intérêt, certains éditeurs se sentent pousser des ailes et vont plus loin que la conception de "simples" remakes, allant davantage du côté de l'hommage mâtiné de "bloom" et de textures next gen'. C'est le chemin qu'emprunte Sega par l'intermédiaire de Secret Level Games, oubliant dans son empressement ce qui faisait l'intérêt de la saga. C'est donc sur une voie aux nombreux chaos et aux profondes flaques que tente de progresser un Golden Axe : Beast Riders qui ne s'attendait pas à rencontrer un environnement aussi hostile. Pourtant, lors des premiers pas dans cet univers gris/marron aux commandes de la légendaire rousse flamboyante Tyris Flare, on se dit que voilà un beat'em all sans prétention mais à l'ambition modérée et à l'ambiance sauvagement  médiévale relativement prenante. Mais ce n'est là que la première étape d'une descente aux enfers vertigineuse.

 

L'axe du Mal

 

Après avoir assisté impuissante à la capture du dieu dragon par les créatures maléfiques de Death Adder, la jeune Tyris se donne alors la vertueuse mission de venger les siens et de faire payer à ce dernier son projet de déicide, projet pour lequel l'amazone à l'armure échancrée devra reforger la Golden Axe. Une trame des plus classiques qui ne changera bien évidemment pas tout au long du titre, dénuée de rebondissements, de force narrative et engluant le joueur dans une niaiserie pâteuse, lui ôtant dans le même mouvement toute motivation de progression. Décidément résolu à rester figé dans une espèce de marbre incolore, le titre ne modifiera pas non plus son gameplay, demeurant en tout point identique à sa présentation laborieuse au sein d'un tutorial peu engageant. Si les enchaînements font preuve d'une fluidité agréable, donnant à voir un certain dynamisme général, toutes les autres composantes du gameplay forment un drame interactif qui aurait pourtant pu s'avérer simplement avare en originalité. Alignant une gestion des collisions catastrophique d'imprécision, des sauts à la raideur surprenante et surtout un panel de coups ne dépassant par la barre fatidique d'ennui de six différents, Golden Axe : Beast Riders se réserve tout de même le droit de nous surprendre avec un principe de contres qui mériterait de figurer dans les précautions d'emploi du manuel tant il est époustouflant de surréalisme. En effet, selon le type d'attaque auquel vous faites face, vous devez presser une touche particulière. A coup puissant auréolé de jaune, une parade et à coup faible entouré d'un halo bleu, un contre. Pourquoi utiliser spécifiquement un moyen d'évitement pour un assaut précis, alors qu'un simple principe d'esquive de base aurait amplement suffit et surtout permis de rendre les duels moins sujets à des lacunes directement causées par ce choix de gameplay.

 

Alignant une gestion des collisions catastrophique d'imprécision, des sauts à la raideur surprenante et surtout un panel de coups ne dépassant par la barre fatidique d'ennui de six différents, Golden Axe : Beast Riders se réserve tout de même le droit de nous surprendre avec un principe de contres qui mériterait de figurer dans les précautions d'emploi du manuel tant il est époustouflant de surréalisme."

 

En effet, lorsque deux assaillants vous font face et que l'un vous porte un coup "bleu", tandis que son comparse à la laideur similaire vous assène un coup "jaune", il est très problématique d'esquiver les deux attaques, tant est si bien que l'on accepte de subir des assauts simplement pour ne plus avoir à accéder aux deux boutons dans l'affolement. Un affolement qui apparaît même une fois que l'on s'est habitué à la jouabilité, tant le principe de base est vicié. Pour arranger un tableau déjà bien sombre, la réponse des touches est complètement erratique et le véritable danger de cette histoire reste définitivement le gameplay. Mais, se dit alors le joueur habitué à la série Golden Axe, il reste tout de même le chevauchement de monstres cauchemardesques afin de briser les lignes ennemies. Si le principe est toujours au rendez-vous, l'utilité des créatures est la même que celle des personnages secondaires du titre, c'est à dire nulle. Possédant une jauge de santé ridiculement limitée, ces dernières ne résistent pas à plus de deux ou trois assauts violents, laissant Tyris bien seule face à des hordes d'ennemis au design plus effrayant que leur motivations. D'autant que le maniement des ces montures est en lui-même un challenge tant leur mollesse et leur inertie s'avèrent dignes de celles d'une tractopelle en petite forme. Il serait facile de lister ensuite les innombrables autres défauts du jeu, comme un level-design à base de copier-coller complètement stérile, un système de magie obligeant à de fréquents allers-retours vers des "puits d'alimentation" ou encore une animation image par image, mais ce serait jeter trop d'opprobre sur la pauvre saga Golden Axe, qui aurait sans doute préférée rester dans l'esprit amoureusement nostalgique de fans repensant à leurs heures de plaisir autant régressif que jouissif. Pour le prix de Golden Axe : Beast Riders, vous pouvez acquérir une Megadrive, Golden Axe premier du nom, au moins 20 titres et de l'amusement brut. Pensez-y.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Golden Axe BR, Tyris se dévoile en vidéo Après une série de trailers dédiés aux montures présentes dans le jeu, Golden Axe : Beast Rider nous dévoile ses vrais charmes. 5 | 15/10/2008, 11:04
Golden Axe Beast Rider - Tyris Trailer Après une série de trailer dédiés au différentes montures présentes dans le jeu, Golden Axe : Beast Rider s'attarde aujourd'hui sur le sort de Tyris, l'amazone qui sert d'héroïne. 15/10/2008, 10:52


Derniers commentaires
Par Prachtande_guest le Vendredi 8 Janvier 2010, 1:11
Question jeu, je suis dans Golden Axe. Bon honnetement, c'est pas terrible du tout. D'abord, t'es dans un couloir invisible, meme si tu es dans un grand champ, en fait tu peu pas aller très loin à droite et à gauche. Truc bizarre, au début meme quand ya des falaises et tout tu peux pas tomber, alors tu prends l'habitude, et puis à un certain moment, tu tombes. Mais pas partout. Ya pas mal de bugs grossiers aussi, genre à un moment tu peux retourner en arrière, mais pas les méchants, alors tu cours jusqu'à la porte, tu passes la porte, mais eux ils s'arrêtent comme des cons. Puis ya toujours qu'un seul chemin, et qu'un seul truc à faire. Tu as qu'une seule arme aussi. Bon par contre, tu montes sur plein de bestioles marrantes, c'est cool, même si elles sont d'une maniabilité très moyenne. Les techniques de combat sont aussi assez marrantes, il faut éviter ou parer, et qd tu frappes juste après ca fait bcp plus mal c'est sympa. La magie aussi c'est cool, mais limitée à 2 sorts, plus la golden axe que tu peux lancer. Et c'est franchement difficile, même en mode normal, alors au moins ya du challenge. C'est vraiment dommage qu'il n'y ait pas de mode coop, le nain tu le vois juste une fois dans une cinématique. Ah oui, ils ont gardé l'idée des gnomes avec des sacs qui courent partout, et qu'il faut les frapper pour avoir des potions, c'est cool aussi.

Répondre
-
voter voter

Par oufadu610 le Lundi 3 Novembre 2008, 13:35

likeSmall
Une seule chose à dire... Hillarant mdr !

Répondre
-
voter voter

Par Kami_D le Lundi 27 Octobre 2008, 22:06

likeSmall
Je n'en reviens pas de la note!

Répondre
-
voter voter

Par fbdk le Dimanche 26 Octobre 2008, 13:17

likeSmall
Les screenShoot ne me semblaient pas mal. Tan pis.

Répondre
-
voter voter

Par KBowser le Dimanche 26 Octobre 2008, 10:14

likeSmall 4
gwyddyn a écrit:Donc, j'hésitait entre l'achat de Heavenly Sword et Golden Axe...suite a la critique je crois que j'ai fait un bon choix en ne choigissant pas Golden Axe


je vois pas comment on peut hésiter entre ses deux jeux, ça a tellement rien a voir :crazyeyes:


Répondre
-
voter voter

Par Orphee le Samedi 25 Octobre 2008, 21:04

likeSmall
gwyddyn a écrit:Donc, j'hésitait entre l'achat de Heavenly Sword et Golden Axe...suite a la critique je crois que j'ai fait un bon choix en ne choigissant pas Golden Axe


Prend HS surtout que je l'ai eu pour 10 euros :wink:


Répondre
-
voter voter

Par snake3838 le Samedi 25 Octobre 2008, 20:54

likeSmall 1
Merci les dévellopeurs d'avoir détruit la licence qui était énorme avant :x

Répondre
-
voter voter

Par OogataSan le Samedi 25 Octobre 2008, 9:27

likeSmall
Le pire c'est qu'il le vendent 70 euros ! Encore un mini jeu sur PSN ou XLA à 15 euros ça passe mais là ...

Répondre
-
voter voter

Par jessie590 le Samedi 25 Octobre 2008, 9:04

likeSmall
Vraiment dommage que ce jeu soit une daube :?

Répondre
-
voter voter

Par konorh le Vendredi 24 Octobre 2008, 22:47

likeSmall
"les écrans de chargement assez jolis" mais lol quoi :lol:

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 17 réponses dans le forum


Golden Axe : Beast Rider

Jeu : Action/RPG
Développeur : Secret Level
17 Oct 2008

17 Oct 2008

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.