JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PlayStation 2

Test BG&E

Test BG&E
La Note
16 20
 

Les plus
  • Graphismes
    Bande Son
    Durée de Vie
Les moins
  • Jouabilité


Le Test
BG&E débarque enfin sur PS2. Michel Ancel va-t-il connaître avec ce jeu le même succès que celui de son célèbre Rayman ?

Beyond Good & Evil débarque enfin sur PS2. Michel Ancel va-t-il connaître avec ce jeu hybride le même succès que celui de sa célèbre saga Rayman ?


Jade une jeune et dynamique reporter de choc a oublié de payer sa facture d’électricité. Pas d’électricité, pas de bouclier d’énergie pour protéger le phare qui lui sert de maison à elle et à d’autres petits orphelins. Tout le monde le sait, à chaque fois qu’un bouclier protecteur est hors service, des trucs tombent du ciel. Et là, je vous le donne dans le mille…des trucs tombent du ciel. Qu’a cela ne tienne, avec l’aide de Pey’j, son cochon d’oncle, il ne lui faut que quelques coups de son Dai-jo pour qu’ils décèdent tous dans d’atroces souffrances. Mais quelque chose a pénétré son enveloppe Psy alors…Alors s’en suit une aventure où Jade se verra embrigader dans la résistance pour empêcher que Hyllis, sa ville, ne tombe sous le joug d’un régime totalitaire et extra-terrestre. Elle découvrira aussi que les apparences peuvent (doivent ?) être trompeuses, que tout le monde a quelque chose à cacher et ça c’est une phrase qui fait vraiment peur sur laquelle on peut parfaitement arrêter le pitch d’un jeu si l’on oublie pas les points de suspensions adéquats…


Le bâtard de dieu

Ce qui étonne d’emblée c’est la facilité déconcertante avec laquelle BG&E passe d’un style de jeu à un autre tout en sachant chasser sans son chien…bof reprenons, tout en sachant rester hyper accessible (peut être trop, il arrive que l’on anticipe certaines actions avant que les scripts ne se déclenchent). Les phases d’infiltration/action se font sur le mode de la coopération (Pey’j dans un premier temps puis HH lorsque le porcin se fait kidnapper). Le porco est un mécano de première muni de bottes à propulsions au méthane (!!!). HH (prononcez double H) est un gros bourrin qui défonce tout ce qui passe et son armure lui permet de passer au travers des lasers de protection. Les phases shoot’em up et les courses en Hovercraft sont très intuitives et si l’on peut se plaindre de leur trop grande facilité on ne peut qu’apprécier la manière dont elles sont intégrées au jeu. À un moment donné, il vous faudra prendre part à une course pour la quitter avant le premier tour afin de pénétrer dans les abattoirs de la ville autrement inaccessibles. Ceci peut sembler anodin mais c’est ce genre de détails qui permettent à BG&E de ne pas devenir un fourre-tout indigeste. Car bien que soumis à un trafic d’influences évident (on y croise pêle-mêle Miyamoto, Miyazaki, Giger, Blade Runner et j’en passe) BG&E parvient pourtant sans peine à imposer un univers parfaitement identifiable. Poétique, utopique et technologique, il est tout ça en même temps et c’est ce qui nous permet d’y croire sans peine. On se surprendra même à se balader dans le seul but de prendre des photos et découvrir ainsi la faune environnante. C’est une des nombreuses façons de se prendre au jeu. Ou plutôt aux jeux. Car en dirigeant Jade, vous jouez aussi à Zelda, Metal Gear Solid, F-Zero et à des mini-jeux plutôt réussis. Mais surtout vous jouez à BG&E : un bâtard oui mais d’un fort beau gabarit.

Contrôle technique

La PS2 est parfois mise à rude épreuve mais elle gère remarquablement bien cet univers aux textures riches et colorées. Le frame-rate baisse parfois de façon significative mais rien qui ne vienne entamer le plaisir de jeu. On regrettera une mise en scène maladroite lors de certaines cinématiques et un doublage pas toujours convaincant. Mais la bande son très originale et le scénario ambitieux de ce blockbuster français devrait finir de vous convaincre. BG&E a tout du jeu sur lequel on ne revient pas une fois terminé mais il serait vraiment dommage de passer à côté de ce voyage dépaysant pour le moins unique et délirant.

Test réalisé par Franck Richard

Frank Richard

le lundi 10 novembre 2003
18:58


Ses derniers articles


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Ubisoft : The Crew, Rayman Origins et cinq autres jeux gratuits pour les 30 ans de l'éditeur L'éditeur propose pendant tout le week-end de récupérer l'ensemble des jeux qu'il avait offert aux joueurs ces derniers mois dans le cadre de son trentième anniversaire. Pas moins de sept jeux totalement gratuits. 1 | 17/12/2016, 12:42
Beyond Good & Evil : le jeu téléchargeable gratuitement sur PC pour les 30 d'Ubisoft Toujours dans le cadre de son 30ème anniversaire, Ubisoft propose à présent de télécharger gratuitement Beyond Good & Evil. 1 | 06/10/2016, 10:42

Beyond Good & Evil 2 8 | 31/07/2004, 18:25
Beyond Good & Evil 26/02/2004, 09:09
Beyond Good & Evil 2 | 26/02/2004, 09:09


Derniers commentaires
Par darkbess14 le Dimanche 19 Septembre 2010, 13:24

likeSmall
Ceux qui ont aimé Ico et qui aiment se lancer dans une quête aussi passionnante que touchante ne pourront pas passer à côté de ce jeu "made in France".

Répondre
-
voter voter

Par djedjebeb le Mercredi 17 Mars 2010, 11:55
Un jeu qui n'a clairement pas rencontré le succès qu'il aurait du recevoir...

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Beyond Good & Evil

Jeu : Action/Aventure
Développeur : Ubisoft
26 Fév 2004

4 Déc 2003

26 Fév 2004

13 Nov 2003

Fév 2011

Fév 2011

Zone Membres

Vos Notes :
19/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.