JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : 3DS

Test Yo-Kai Watch : un bon ou un mauvais clone de Pokémon ?

Test Yo-Kai Watch sur 3DS
La Note
13 20
Yo-Kai Watch peine à réellement convaincre, à se démarquer, à faire valoir ses arguments ou son parti-pris. La simplification à l'extrême d'un concept déjà très accessible, même pour les plus jeunes, empêche le jeu de disposer d'une véritable profondeur malgré une idée de départ intéressante, qui implique qui plus est l'écran tactile de la 3DS de manière active. Le jeu s'épuise donc assez vite, sans inciter à aller plus loin, si ce n'est par l'aspect collection. La réalisation impeccable aurait pu briller pendant les combats mais se contente finalement de servir le jeu de manière bien moins abitieuse. Et le chara-design discutable des Yokai empêche les petits esprits de Level-5 de réellement incarner leur jeu. Pour le reste, on baigne dans le déjà-vu.

Les plus
  • Une volonté de s'adapter au jeune public
  • La recherche des Yokai
  • Une petite dimension tactique dans les combats
  • Le côté collectionnite addictif
  • La réalisation nickel
  • La durée de vie, pour les amateurs de dizaines d'heures de jeu
Les moins
  • L'écriture qui dégouline de guimauve
  • Les combats qu'on subit plus qu'autre chose
  • La difficulté déséquilibrée entre les combats standards et les boss
  • Les mini-jeux tactiles, usants à la longue
  • Le recrutement des yokai, imprévisible
  • Le chara-design loin de faire l'unanimité
  • Une mise en scène minimale
  • Les quêtes annexes, très répétitives
  • Beaucoup de choses repiquées ailleurs


Le Test
Depuis le début du phénomène Pokémon, peu nombreux sont ceux à avoir vraiment tenté de s'insérer sur le même créneau. Il y a bien eu Digimon, mais le produit principal de la franchise n'était pas un jeu vidéo. Level-5 est donc l'un des premiers studios à vraiment vouloir émuler le succès de la série de Game Freaks avec Yo-Kai Watch. Le premier volet de la licence, qui sera également adapté en mangas et en animé, arrive tout juste sur nos 3DS en Europe. Alors, est-ce une véritable alternative ou simplement un mauvais clone ? Voici notre avis.

Yo-Kai WatchYo-Kai Watch est une toute nouvelle IP, annoncée en 2011 par Level-5, le studio japonais qui était jusque-là sur le développement des aventures du Professeur Layton. Elle prend place dans un univers contemporain, où le jeune héros, Nathan Adams, va découvrir l'existence de créatures spirituelles inspirées du floklore japonais, les yokai, au détour d'une balade en forêt. En mettant une pièce dans un mystérieux distributeur au pied d'un arbre millénaire, il libère son premier yokai, un fantôme nommé Whisper. Les yokai sont invisibles pour le commun des mortels, mais ils sont partout, en ville, à la campagne, en forêt. Parfois agressifs, parfois farceurs, ils influent sur le moral des humains, voire sur leurs faits et gestes. Whisper propose donc à notre héros de découvrir cet univers parallèle et de régler les problèmes provoqués par ses congénères. Pour ce faire, il lui offre une montre Yo-Kai, qui va lui servir de détecteur pour repérer ces étranges créatures. Le but, c'est de se lier d'amitié avec un maximum d'esprits et de faire ensuite appel à eux au combat contre d'autres yokai en cas de nécessité.

 

POKÉMON LIGHT


Yo-Kai WatchPlus de 200 créatures à rencontrer et recruter, des affinités élémentaires, des évolutions : vous l'aurez compris, nous avons affaire à du Pokémon-like à 200%. Du Pokémon light même. En effet, si Yo-Kai pioche clairement certaines idées dans la série de Game Freaks, le jeu semble destiné à un public encore un peu plus jeune et inexpérimenté. Ici, pas de grand voyage initiatique. A l'exception des nombreuses quêtes annexes (dont beaucoup sont à placer dans la catégorie Fedex à peine camouflé), la progression est on ne peut plus linéaire, tant chronologiquement que géographiquement. L'aventure se déroule dans une seule et unique ville (assez grande, il faut le souligner), dont on débloque les quartiers au fur et à mesure des chapitres d'un scénario adapté aux petites cours de récré. C'est pipou, gorgé de bons sentiments mais on peut rapidement se lasser, même quand on a seulement quelques bougies au compteur. Très dirigiste, le jeu de Level-5 ne laisse de marge qu'à une exploration de surface, en particulier pour dégoter de nouveaux yokai. Il suffit d'avoir un œil sur la jauge de détection de la Yo-Kai Watch. Si celle-ci s'affole, il s'agit alors d'inspecter les environs à l'aide d'une loupe à manier sur l'écran tactile pour révéler la bestiole. Une fois vaincue, elle peut vous proposer son amitié. Mais c'est loin d'être automatique. Lancer une nourriture adéquat en cours de combat peut aider à se faire apprécier, mais comme il est impossible de savoir à l'avance quel type d'aliments préfère tel ou tel yokai, on reste dans l'imprévisible, le flou... Problématique quand on doit trouver un yokai en particulier.

 

PILOTE AUTOMATIQUE


Yo-Kai WatchMais comme nous l'avons dit, pour recruter un yokai, il faut d'abord le battre, c'est la règle. Là encore, la volonté de simplicité de Level-5 pose problème. Votre équipe est composée de six yokai, dont trois seulement combattent en même temps, tandis que les trois autres restent en réserve. Une roue sur l'écran tactile permet de changer à tout moment la composition du trio d'attaque. Un paramètre tactique important puisque vous bénéficierez par exemple de bonus si vous alignez des yokai de même type. De la même façon, un soigneur se doit d'être sur le terrain pour régénérer les PV de ses comparses. Seulement voilà : on ne dirige pas les combats à proprement parler. C'est tout juste si on peut les orienter. Vos compagnons attaquent, défendent, envoûtent leurs ennemis ou se reposent de manière autonome et automatique. Le rôle du joueur est donc drastiquement réduit. Il se limite à quatre tâches relativement ingrates : l'utilisation d'objets (bridée par un léger cooldown), le ciblage de la zone ou de l'adversaire à attaquer en priorité, et enfin la Purification (pour défaire un yokai d'une altération d'état négative) et le déclenchement des Âmultimes (l'attaque spéciale de chaque esprit). Les deux derniers impliquent d'ailleurs des mini-jeux à l'écran tactiles parfaitement répétitifs et fastidieux à la longue.

 

On s'ennuie ferme durant les combats classiques et il faut attendre les boss de fin de chapitre pour enfin rencontrer du challenge.

 

Yo-Kai WatchAlors oui, on comprend la nécessité de ne pas surcharger un gameplay conçu pour être simple et finalement, les combats offrent par moments une dimension tactique appréciable. On comprend aussi le contexte, plein de bonnes intentions. On ne capture pas les Yokai, on se lie d'amitié avec eux. On ne leur donne pas d'ordres, on les laisse combattre seuls. C'est bien, ça ne prête pas le flanc à la polémique, mais le résultat, c'est qu'on s'ennuie ferme durant les combats classiques et qu'il faut attendre les boss de fin de chapitre pour enfin rencontrer du challenge. Une fracture qui donne d'ailleurs naissance à une difficulté déséquilibrée, qui nécessite de remplir pas mal de missions secondaires pour mettre vos petits protégés au niveau. Il n'y a pas plus frustrant que de se faire éclater sans même avoir, ne serait-ce qu'un brin, la main sur le combat. Par chance, Yo-Kai Watch compense en partie ses lacunes de gameplay par une technique impeccable, une 3D fluide, colorée, qui réussit à éviter l'obstacle récurrent de l'aliasing. On aurait apprécié des efforts de mise en scène pour en profiter davantage !



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
60% Furieux


À découvrir également
Autres articles

Yo-Kai Watch : quand le jeu a une petite pensée pour les candidats au Bac Résultats du Bac oblige, Yo-Kai Watch a une petite pensée pour les candidats à l'examen. Une attention qu'apprécieront certainement les principaux intéressés ; enfin, ça dépend du verdict. 05/07/2016, 11:48
Yo-Kai Watch 2 : la suite arrive en septembre 2016 aux Etats-Unis. Aussi en France ? Le phénomène Yo-Kai Watch vient d'arriver en France, bien après le Japon et les Etats-Unis. D'ailleurs, on apprend à l'instant que la suite, Yo-Kai Watch 2, arrive cette année dans le pays de l'oncle Sam. 16/05/2016, 16:29


Derniers commentaires
Par Skoui le Lundi 1er Août 2016, 3:44
Coboura a écrit:Les jeux Nintendo... j'espère que la NX fera mieux que ça quand même


Sauf que Nintendo édite les jeux de cette franchise, Level 5, eux, le developpe.
Avant de l'ouvrir bêtement, il faudrait au moins apprendre l'immense différence entre éditeurs et developpeurs.


Répondre
-
voter voter

Par Coboura le Samedi 14 Mai 2016, 11:30

likeSmall 39
Les jeux Nintendo... j'espère que la NX fera mieux que ça quand même

Répondre
-
voter voter

Par Boréass le Samedi 14 Mai 2016, 9:40
un bon ou un mauvais clone? la question se pose meme pas vu que c'est pas la même chose
En tout cas c'est un très mauvais test, ça s'est sûr


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Yo-Kai Watch

Jeu : RPG
Editeur : Nintendo
Développeur : Level-5
29 Avr 2016

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.