JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - PlayStation 2 - X360

Test UEFA CL 2006-2007

Test UEFA CL 2006-2007
Les Notes
11 20 note multi-utilisateurs UEFA Champions League 2006-2007 3 5

UEFA Champions League 2006-2007 ne parvient donc pas à se dépatouiller des défauts de la série FIFA sur Xbox 360. Mise à part une réalisation graphique et sonore honorables, le jeu officiel de la Champions League accuse le coup, la faute à un gameplay ankylosé, bourré d’anomalies et dont la physique de balle gâche les quelques émotions éprouvées lorsque retentit l’hymne de la compétition. Dommage car le mode "Equipe Suprême" valait le détour pour tous les amoureux du management.


Les plus
  • Le mode Equipe Suprême intéressant
  • Une ambiance sonore du tonnerre de Dieu
  • Assez joli
Les moins
  • Manque de dynamisme
  • Gameplay approximatif
  • Un changement de joueur catastrophique
  • Une physique de balle trop flottante
  • Impossible d’appréhender les trajectoires des ballons
  • Une modélisation des joueurs approximative


Le Test

A chaque compétition de football son jeu made in Electronic Arts. Depuis quelques années, l’éditeur truste les événements majeurs du ballon rond. Outre les classiques opus accompagnant les débuts de saison de chaque ligue, EA Sports sort de sa routine annuelle pour nous pondre ici ou là un Coupe du Monde, un UEFA Euro ou encore un Champions League. Et après une petite année sabbatique, les développeurs espèrent séduire les supporters avec un UEFA Champions League 2006-2007 plus que moyen.


La saison 2006-2007 a été plus que généreuse en jeux de football sur consoles. Aux côtés des traditionnels FIFA et autres Pro Evolution Soccer, on a eu droit à un Coupe du Monde de la FIFA 2006 bon à sortir sur civière. Au total, ce ne sont donc pas moins de 21 versions du ballon rond qui ont vu le jour et tout cela ne s’arrête pas en si bon chemin puisqu'on note l'arrivée de quatre nouveaux titres estampillés UEFA Champions League 2006-2007 sur PlayStation 2, PSP, PC et Xbox 360.

 

Rech.proj.pr.proj.priv. S'adr.à l'hôt.Mart.

 

La "Champions League" est incontestablement la plus belle compétition du football européen pour laquelle l’élite des clubs s’affronte afin de décrocher le titre suprême et une coupe au design des plus discutables. La coupe aux grandes oreilles en fait rêver plus d’un et si vous faites partie des supporters de clubs éliminés, il vous reste une chance de redorer le blason de votre équipe en participant au mode "Champions League", de ses qualifications à sa grande finale. Comme pour 2006 FIFA World Cup, un mode est donc dédié exclusivement à la compétition. Il n’est donc pas nécessaire de vous préciser que niveau durée de vie, ce mode de jeu n’est pas à prendre en exemple. En quelques heures on décroche la fameuse coupe, on débloque sa petite performance et basta ! Heureusement qu’Electronic Arts a prévu quelques modes supplémentaires pour éviter que les 70 € dépensés pour UEFA Champions League 2006-2007 nous restent en travers de la gorge. Comme d’habitude, nous avons droit à des défis reprenant à la lettre près les plus grandes rencontres de ce challenge. Il ne tiendra qu’à vous de vous qualifier alors que vous êtes mené à la marque, de planter deux pions durant les prolongations ou de devoir contrôler une équipe réduite à 10. Sympathique pour les aficionados du football surtout que les objectifs pimentent les parties. On retrouve également dans UEFA Champions League 2006-2007 les modes "Fiesta" et "Xbox Live", des habitués des productions EA Sports. Mais la plus grosse nouveauté de ce jeu est son mode "Equipe Suprême" qui s’apparente à un mode carrière avec un soupçon de hasard.

 

Ici, le but du jeu est d’atteindre les plus hautes sphères du football européen en créant et gérant son équipe personnalisée. Pour y arriver, vous devrez acheter des cartes à travers plusieurs decks à débloquer. Et pour les acheter, il vous faudra un grand nombre de points glanés au fil des rencontres hors-ligne, en ligne, en tournoi ou en "Champions League". Lors de vos achats de cartes, vous débloquerez aléatoirement une série de vignettes comprenant joueurs, maillots, stades, staff, contrats, entraînement, ballons, chaussures, soins et cartes jouablilité. Celles-ci vous permettront de mettre sur pied une équipe des plus parfaites qui se perfectionnera au gré des matchs. Tel un Domenech en herbe, vous devrez choisir vos athlètes en fonction de leur nationalité afin d’améliorer la cohésion du groupe sans perdre de vue leurs aptitudes en jeu et leur nombre de matchs sous contrat. Un footballeur sans contrat quittera illico presto votre club et vous vous retrouverez dans la panade au tour suivant. Mieux vaut avoir une prolongation de contrat sous le coude afin de palier à d’éventuels problèmes d’effectif. Il en va de même pour les blessures et les cartons. Vous devrez avoir recours après chaque rencontre à l’onglet gestion de l’équipe pour réparer les petits bobos, remplacer un titulaire suspendu ou encore améliorer la vitesse, la frappe ou les dribbles d’un joueur avant de passer à l’entraînement du gardien. Côté staff, chaque nouvelle recrue apporte son lot de bonus et de malus. Vous devrez donc comparer les candidatures pour un résultat optimal. Ce mode "Equipe Suprême" est plutôt long et fourmille de matches mais surtout est géré par l’achat aléatoire de cartes. Les doublons pleuvent de toute part et les dépenses iront crescendo. Lorsque vous avez une carte en double, vous pouvez soit les ranger dans un cahier à l’image des albums Panini, soit les échanger sur le Xbox Live en fixant les tarifs. Idée intéressante ! Malheureusement toutes les cartes ne méritent pas un telle attention et notamment les cartes jouabilité qui permettent d’activer une aptitude en match telle qu’une défense en béton armé, des tirs surpuissants, des dribbles améliorés ou une vitesse accrue. Pour le coup, on se demande bien qu’est-ce que ça vient faire dans une simulation de foot.

 

Relégation

 

Simulation… Le mot est peut-être un petit peu gros lorsqu’on commence un match dans UEFA Champions League 2006-2007. Vous le savez depuis longtemps le point sensible de la franchise FIFA est son gameplay. En nette progression dans FIFA 07 sur current gen’, le bilan était à revoir à la baisse lors de la sortie du titre sur Xbox 360. Et avec UEFA Champions League 2006-2007, malheureusement, il n’y a que très peu d’évolutions. On pourrait presque parler de régression sur certains points. Commençons par l’animation des joueurs. Comme à l’habitude, EA Sports nous propose un soft dont la motion capture est soignée aux petits oignons ce qui donne des mouvements des plus crédibles en défense comme en attaque. Mais motion capture ne rime pas forcément avec animation. UEFA Champions League 2006-2007 tourne au ralenti. C’est du moins l’impression que l’on a à chaque échange de balle, lorsqu’un joueur "pique un sprint" ou à la moindre frappe décochée. Les footballeurs semblent plus statiques qu’auparavant. Désormais, ils attendent la balle et il faudra presser de manière frénétique le stick analogique pour qu’ils bougent leur popotin. Et lorsqu’ils ont le ballon dans les pieds, ce n’est pas mieux. Les contrôles manquent de pêche et de précision, et les changements de directions brusques sur le stick droit n’arrangent pas l’affaire avec des déplacements chaotiques qui cassent singulièrement le rythme du jeu. Certes cette technique est voulue pour désorienter la défense, mais il en va de même pour vos coéquipiers qui ne savent plus vraiment où se placer.

 

Heureusement, les séquences de une-deux ont été améliorées avec des joueurs beaucoup plus réactifs n’hésitant pas à faire des appels dans la défense. Parlons-en du système défensif ! Lorsque l’arbitre ne sanctionne pas le moindre contact épaule contre épaule, ce sont les joueurs qui se télescopent en récupérant la balle. Les coups de flipper sont légions, ce qui oblige les joueurs à s’arrêter quelques instants même si le ballon est à deux pixels de leurs pieds. Et ce n’est pas l’immonde changement de joueurs manuel qui sauvera les meubles. On appuie sans cesse sur RT pour espérer contrôler le footballeur adéquat. On y parvient après avoir passé en revue quasiment tout l’effectif. Enervant ! D’autant plus énervant que sur un centre dans la surface de réparation, cette absence de réactivité permet à l’adversaire de se placer correctement et de planter un pion. Centre, tête, but ! Le schéma est quasiment imparable. Quant à ceux qui préfèrent la puissance d’une frappe à la finesse d’un centre, les tirs sont tout aussi mous que le gameplay général d’UEFA Champions League 2006-2007, doublés qui plus est d’une physique de balle flottante. Pas étonnant donc de mal apprécie les trajectoires des ballons aériens. Les défauts indécrottables de la série FIFA sont toujours autant au rendez-vous. Et c’est à se demander quand est-ce qu’Electronic Arts parviendra à maîtriser son moteur physique nouvelle génération à la différence des graphismes plutôt jolis mais plus vraiment surprenants. On regrettera cette année encore une modélisation des vedettes en dents de scie, quelques soucis de frame-rate et des bugs de collisions ici ou là.







 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

UEFA Champions League 06-07 Mise à part une réalisation graphique et sonore honorables, le jeu officiel de la Champions League accuse le coup. Dommage. 06/04/2007, 13:48
UEFA 2006-2007 n'oublie pas la PSP Après les images Xbox 360 d'UEFA Champions League 2006-2007, Electronic Arts distille quelques screenshots sur PSP. 3 | 15/03/2007, 16:58


Derniers commentaires
Par zackff7 le Mardi 5 Juillet 2011, 11:55

likeSmall 2
loooooooool ce jeu ^^

Répondre
-
voter voter

Par pelon le Lundi 23 Avril 2007, 12:43

likeSmall
Pour la F1, ben tant que Sony garde la licence, ils n'en referont plus...

D'ailleurs, ils la perdent quand l'exclu de la licence FIA Sony ?


Répondre
-
voter voter

Par elfloruso le Lundi 23 Avril 2007, 10:34

likeSmall
Je me demande pourquoi EA Games s'obstine à essayer de faire de bons jeux de foot ! il feraient mieux de travailler plus ce qu'ils arrivent mieux : La formule 1 , par exemple, ou sur des nouveautés ! :?

Répondre
-
voter voter

Par Seiya68 le Dimanche 22 Avril 2007, 15:40

likeSmall
jeu inutil

Répondre
-
voter voter

Par YoOshi le Mardi 3 Avril 2007, 17:55

likeSmall
Haaaa c'est donc à cause de lui la raison que tu dois t'acheter une nouvelle manette 360 xD

Je me demande si il y a des courageux qui vont oser acheter ce jeu...
Vive la league des champions Pelon hein !! lol


Répondre
-
voter voter

Par pelon le Mardi 3 Avril 2007, 17:44

likeSmall
Non mais j'ai retiré un enseignement de ctete épreuve : un table basse Conforama est plus solide ! :lol:

Répondre
-
voter voter

Par Laurent le Mardi 3 Avril 2007, 17:26

likeSmall
pelon a écrit:
Laurent a écrit:Bizarre, ça n'apparait pas dans les moins que EA te doit un controller 360 wireless pour en avoir explosé un sur leur jeu :lol:


Moi ? Enervé ? non !

T'as peut être cru que c'était une WiiMote et t'as shooté dedans ?


Répondre
-
voter voter

Par pelon le Mardi 3 Avril 2007, 17:25

likeSmall
Laurent a écrit:Bizarre, ça n'apparait pas dans les moins que EA te doit un controller 360 wireless pour en avoir explosé un sur leur jeu :lol:


Moi ? Enervé ? non !


Répondre
-
voter voter

Par Laurent le Mardi 3 Avril 2007, 17:24

likeSmall
Bizarre, ça n'apparait pas dans les moins que EA te doit un controller 360 wireless pour en avoir explosé un sur leur jeu :lol:

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 10 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







UEFA Champions League 2006-2007

Jeu : Sport
Développeur : EA Canada
22 Mar 2007

22 Mar 2007

22 Mar 2007

22 Mar 2007

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.