JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : DS

Test Apprends avec Pokémon : à la conquête du clavier

Test Pokémon Clavier sur DS
La Note
13 20
Attraper des centaines de Pokémon au clavier, c'est un concept qu'il fallait imaginer. Nintendo ne propose certes pas un titre inoubliable avec Apprends avec Pokémon à la Conquête du Clavier, mais l'éditeur nippon a le mérite d'offrir un concept original qui trouvera assurément son public auprès des jeunes joueurs pour qui le clavier est un outil méconnu. Pour les autres, cette méthode d'apprentissage, aussi sympathique soit-elle, ne mérite peut être pas qu'on y dépense près d'une quarantaine d'euros, surtout si l'on se sent déjà dactylographe dans l'âme. La faute à une durée de vie post-it, une difficulté bien trop légère et une réalisation artistique simpliste dont il est difficile de se détacher.
Retrouvez plus bas la suite de notre test de Apprends avec Pokémon : à la conquête du clavier

Les plus
  • Le concept dactylographique original
  • Des centaines de Pokémon à attraper
  • La pluralité des décors
  • Le clavier de bonne facture
Les moins
  • Durée de vie très faible
  • Gameplay répétitif
  • Réalisation graphique limitée


Le Test
S'il y a bien un domaine où l'on ne s'attendait pas à retrouver les Pokémon, c'était bien dans celui de la dactylographie. Après nous avoir initié à la chasse, à l'élevage, voire même à la photographie, la licence juteuse de Nintendo a bien l'intention de nous apprendre l'art de taper sur un clavier. Apprends avec Pokémon à la Conquête du Clavier sur DS peut-il frapper les esprits autant qu'il nous demande de le faire avec les lettres qui défilent sous nos yeux à la vitesse de l'éclair ? Réponse dans notre test.

Apprends avec Pokémon : à la conquête du clavierApprendre tout en s'amusant. Voilà une ligne directrice vieille comme le monde du jeu vidéo que tente d'appliquer Apprends avec Pokémon à la Conquête du Clavier. Avec son outil bluetooth solide et plutôt ergonomique pour les petites mimines, Nintendo espère former une nouvelle génération de dactylo-dresseurs qui en ont assez de chasser les Pokémon à coups d'attaques dévastatrices et de combats au tour par tour. Vous l'aurez compris l'essence même de la licence n'a pas bougé d'un iota, seul le moyen change. Les joueurs sont toujours invités à attraper le plus de créatures possible, sous la tutelle du Professeur Alphonse Zerty souhaitant dénicher les terribles Zekrom et Reshiram. Bien évidemment, atteindre les deux légendaires n'est pas chose aisée et il est donc nécessaire de s'entraîner longuement en attrapant de nombreux Pocket Monsters au préalable pour atteindre par la suite leur tanière. L'univers dans lequel on évolue prend la forme de notre clavier, chaque touche accueillant un monde différent renfermant des Pokémons spécifiques. C'est à la première personne et en ligne droite que l'on progresse au sein d'environnements colorés et variés, constitués de grottes boueuses, de routes printanières ou de couloirs sombres d'une maison hantée, dont on fait malheureusement très vite le tour en moins d'une minute. Ce rapide voyage n'a pourtant rien d'une partie de plaisir puisque de vils Pokémon essayeront constamment de vous barrer le chemin.

 

Un clavier Azerty en vaut deux

 

Apprends avec Pokémon : à la conquête du clavierDès que les créatures apparaissent à l'écran, les joueurs doivent taper le plus rapidement possible leurs noms pour les enfermer dans une Pokéball. Le titre ne vous confrontera pas directement à des noms abracadabrantesques, la difficulté se voulant progressive. Si les premiers niveaux vous demanderont de taper seulement les premières lettres de leur blase, dans la dernière ligne droite du jeu, l'intégralité des noms de Pokémon devra être correctement tapée. La difficulté est d'autant plus prononcée en fin de partie qu'il est par ailleurs impératif de frapper des lettres supplémentaires qui apparaissent aux hasard à l'écran afin de détruire certains éléments (météores, ballons) susceptibles de faire fuir vous futures conquêtes. Il faudra également compter sur la présence de simili-boss, sous la forme de Pokémon rares, variant donc les plaisirs en vous invitant à contrer leurs attaques à l'aide de votre clavier. Enfin, quelques niveaux défis, à l'image du Tape-Taupe avec des Taupiqueurs, tenteront de mettre vos compétences de "claviériste" à rudes épreuves. En bref, utiliser la dactylographie comme concept de gameplay s'avère réellement original. Le titre permet donc de travailler aussi bien sa dextérité manuelle que sa mémoire avec la nécessité de reconnaitre rapidement les Pokémon qui apparaissent à l'écran pour taper les lettres avant qu'elles ne s'affichent et réaliser des combos, utiles pour augmenter ses scores et récupérer des médailles.

 

Tape des mains, tape des pieds, tape sur ton clavier !

 

Apprends avec Pokémon : à la conquête du clavierMalheureusement, en dépit d'idées qui sortent de l'ordinaire, le titre ne parvient pas à dissimuler quelques grosses lacunes. Ainsi, la durée de vie du titre ne dépassera pas plus de trois heures, même en prenant compte le temps d'apprentissage obligatoire pour maîtriser le positionnement des doigts sur le clavier. Il est d'ailleurs regrettable que dans le jeu, rien ne soit expliquer concrètement sur la manière de placer ses mains sur l'engin. Alors, certes récupérer l'intégralité des médailles, utiles pour débloquer de nouvelles zones et donc de nouveaux Pokémon, rallonge légèrement la durée de vie. Mais le caractère trop répétitif des séquences de jeu aura au final raison des moins collectionneurs qui ne trouveront pas l'envie suffisante pour refaire les premiers niveaux et récupérer l'or. La réalisation artistique pêche également, Apprends avec Pokémon à la Conquête du Clavier n'étant pas ce que la DS a fait de mieux au sein de la licence. Les Pokémon sont facilement reconnaissables mais on regrette que l'animation des monstres soit bien trop générique et rigide, ces derniers sautant simplement sur place sans aucun mouvement de pattes. Les plus petits (non, je n'ai pas dit "les plus crédules") s'émerveilleront éventuellement devant la pluralité des décors. En d'autres termes, Apprends avec Pokémon à la Conquête du Clavier est à réserver aux plus jeunes joueurs qui souhaitent patienter en attendant la sortie des nouvelles versions Noire et Blanche de Pokémon.

 

 





Vincent de Lavaissière

le mardi 2 octobre 2012
17:26




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Le clavier Pokémon bientôt en France Sorti au Japon au printemps 2011, Pokémon Typing arrive enfin en France sous le nom de Apprends avec Pokémon : à la conquête du clavier. Il y a bien sûr un clavier vendu avec le jeu. 21/08/2012, 13:34
Nintendo : les Pokémon en force ! Avec Apprends avec Pokémon : à la conquête du clavier, RAdar Pokémon et Pokédex 3D Pro, Nintendo démontre qu'il compte s'appuyer de nouveau sur sa licence juteuse pour attirer de nouveaux fans. 2 | 22/06/2012, 11:55


Derniers commentaires
Par qasmi le Lundi 12 Mai 2014, 18:51
wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaatttttttttttttttttttthhhhhhhhhhhhhhhhhh tttttttttttttttttttttttttttthhhhhhhhhhhhhhhhhhhhheeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee ffffffffffffffffffffffffffffffffuuuuuuuuuuuuuuuuuuuucccccccccccckkkkkkkkkkk

Répondre
-
voter voter

Par SODA le Mercredi 31 Octobre 2012, 15:05

likeSmall
WTF? c quoi ce truc non mais franchement Pokemon a perdu toute sa crédibilité!!!

Répondre
-
voter voter

Par Asiafan2 le Mercredi 3 Octobre 2012, 23:16
Y a que Nintendo pour faire des jeux comme ça! --'

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Apprends avec Pokémon : à la conquête du clavier

Jeu : Autre
Editeur : Nintendo
Développeur : Genius Sonority
21 Sept 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.