JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PS3

Test Full Auto 2 : Battlelines

Test Full Auto 2 : Battlelines
Les Notes
9 20 note multi-utilisateurs Full Auto 2 : Battlelines 3 5

Destiné aux seuls nostalgiques de Twisted Metal, Full Auto 2 : Battlelines fait tache dans le line-up de lancement de Sega. Ni plaisant à jouer, ni vraiment beau, ce jeu d’action-course extrêmement répétitif, truffé de ralentissements et loin d’être facile, lasse en quelques minutes. La campagne solo longue, les nombreux véhicules, armes et bonus à débloquer au cours de la partie et les quelques options multi ne permettent pas à cette suite inutile d’éviter le crash.


Les plus
  • Plein d’armes, de véhicules et de niveaux
  • Assez propre…
Les moins
  • …mais pas bien beau
  • Répétitif
  • Pas mal de ralentissements
  • Options multis peu nombreuses
  • Prise en main ratée
  • I.A. légère


Le Test

Quoi que l’on puisse penser de la machine en elle-même, la PS3 se traîne, dix jours après ses débuts, un line-up assez peu reluisant. Quelques studios parviennent toutefois à élever le débat, offrant à la console de sérieux arguments ludiques. Avec les excellents Virtua Tennis 3, testé par Maxime, as de la balle jaune, et Virtua Fighter 5, décortiqué par Maître Laurely, Sega démontre une maîtrise précoce de l’onéreux jouet de Sony, et garantit aux premiers acheteurs de vrais moments de bonheur virtuel. L’éditeur nippon ne réalise toutefois pas un sans faute et se paie même une vraie sortie de route avec son troisième titre de lancement, Full Auto 2 : Battlelines.


Sorti l’année dernière sur Xbox 360, le premier volet de cet héritier, très axé course, de Twisted Metal n’avait pas fait l’unanimité. Très répétitif, assez limité, Full Auto ne pesait pas bien lourd, tant en termes de sensations que de plaisir de jeu, face au destructeur Burnout, dont il reprenait le goût immodéré pour la tôle froissée. Cette suite tente toujours de faire de l’ombre à la production rutilante de Criterion Games, jouant sur les effets de caméra, poussant les maniaques de la route à foncer au travers d’environnements urbains et à envoyer leurs adversaires dans le décor. Les fous du volant disposent pour se faire de toutes les ressources de leur moteur, et de quelques équipements spécifiques, aussi illégaux que destructeurs.

 

Jours de tonnerre

 

La  Terre, dans quelques années. Des gangs motorisés font régner la terreur dans les rues de mégapoles autrefois tranquilles. Mitrailleuses, missiles, mortier embarqué, tout est bon pour anéantir les véhicules des autorités et celles des ressortissants des factions adverses. Agent infiltré dans ce milieu sauvage et mortel, vous devez rétablir l’ordre en battant les voyous à leur propre jeu. Au volant d’un modeste véhicule, vous voilà lancé sur les routes mortelles de la cité. Si Full Auto 2 : Battlelines est définitivement orienté action, il n’en demeure pas moins un pur jeu de course. Le mode campagne est divisé en différentes épreuves, que vous ne pourrez remporter si vous n’appuyez pas à fond sur le champignon. Se résumant souvent à des poursuites chronométrées sur des circuits improvisés, ou à des tueries véloces dans un milieu fermé, votre réussite dépend toujours de votre aptitude à piloter votre monture et à la lancer à la rencontre de vos concurrents.

Avoir un accident volontaire dans un jeu de course, rien de plus facile en théorie. Sauf quand la maniabilité est ratée, évidemment, défaut majeur dont souffre justement la dernière production de Sega. L’inertie a beau varié en fonction des véhicules, la conduite de l’ensemble des modèles est relativement désagréable, et manque de la fluidité parfaite du mentor Burnout. Les dérapages ne se réalisent pas sans mal, et l’imprécision des armes transforme chaque traque en calvaire. Même un bête choc frontal, excellente méthode pour ruiner une bagnole adverse, se révèle délicat à exécuter tant le maniement de vos bolides est grossier. Vous n’aurez par contre aucune difficulté à entrer en collision avec des décors hautement interactifs. Que vous percutiez une vitrine de magasin ou un mur, vos sorties de route causeront quelques dégâts non seulement à votre propre carrosse, mais également à ceux de vos ennemis si vous calculez bien votre coup.  Si les classiques bidons explosifs vous permettent d’endommager à peu de frais les bagnoles adverses, des pans entiers du décor peuvent devenir des armes de destruction massive. Il vous suffit par exemple de ravager les murs porteurs d’un bâtiment pour le voir s’effondrer, enterrant tous vos poursuivants sous une masse de débris.

 

Démarrage difficile

 

Assez proche graphiquement d’un jeu Xbox 360 de première génération, Full Auto 2 : Battlelines souffre hélas de nombreux ralentissements qui gâchent notablement ces scènes d’anéantissement architectural. Pire, ces sautes de frame rate ont de graves conséquences sur le gameplay, transformant certaines courses, où la moindre seconde de perdue peut vous coûter la première place, en véritables sacerdoces. La victoire finale est de toute façon souvent bien difficile à obtenir, puisque vos adversaires font preuve d’une agressivité peu commune, et ce dès les premiers niveaux, et tentent à chaque instant de réduire votre destrier métallique à une simple carcasse fumante. Nerveux mais difficile, le dernier rejeton de Pseudo Interactive, studio notamment à l’origine des médiocres Cel Damage, s’avère rapidement plus crispant que défoulant. Bien trop répétitives, avec leurs objectifs toujours identiques et leurs décors qui varient finalement assez peu, les missions de la campagne lassent au bout de quelques petites heures de jeu. Le multi, qui se résume à trois modes, ne permet même pas de limiter la casse. La présence de joueurs humains rend les parties un peu plus amusante, mais l’absence totale d’options originales réduit considérablement le potentiel de la chose.







 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Full Auto 2 : Battlelines Codes Cheat et astuces pour Full Auto 2 : Battlelines 18/04/2008, 00:26
Test Full Auto 2 : Battlelines Sega remet les gaz et fonce dans le mur. La PSP avait-elle besoin de cet ersatz de Twisted Metal ? 9 | 09/04/2007, 09:00


Derniers commentaires
Par algast le Mardi 3 Avril 2007, 14:23

likeSmall
comment un jeu qui tourné très bien sur 360 (meme si il etai pas très interressant) peut il ramé a ce point sur ps3? pour le prix c'est inadmissible de la part de sega ou de sony.

Répondre
-
voter voter

Par ronaldinhoflo le Mardi 3 Avril 2007, 13:39

likeSmall
oula le jeu ce prend une claque.
Je vais passer à côté de ce jeu :)


Répondre
-
voter voter

Par reda_733 le Mardi 3 Avril 2007, 13:17

likeSmall
SES LE MEME STYLE QUE PURSUIT FORCE JE KIFEE SES JEUX TEST EN VOITURE ET TU FLINGUE TT LE MONDE MOIS JE VAIS DIRECT LACHETER EN PLUS LES GRAPHISMES SONT MAGNIFIQUES MERCI SEGA

Répondre
-
voter voter

Par GGScream le Mardi 3 Avril 2007, 10:29

likeSmall
Je ne m'attendais pas a un miracle Full Auto est une license à oublier...

Répondre
-
voter voter

Par jessie590 le Mardi 3 Avril 2007, 8:02

likeSmall
Je pensait qu'il était mieux que ça c'est vraiment dommage :?

Répondre
-
voter voter

Par Hanoki le Mardi 3 Avril 2007, 0:30

likeSmall
le premier etait naze, ca m'etonne pas que le 2 soit aussi nul

Répondre
-
voter voter

Par utada_hikaru_fr le Lundi 2 Avril 2007, 22:28

likeSmall 10
c'est dommage, ce genre de jeu j'aime bien mais comme je me doutais qu'il était nul je l'ai pas prit, j'ai bien fait :D

Répondre
-
voter voter

Par Groschat le Lundi 2 Avril 2007, 21:11
tu parles, il est tout naze, aussi mauvais que le 1er et pour une suite, c'est pire !
9/20 c'est même gentil !


Répondre
-
voter voter

Par benoitdu91 le Lundi 2 Avril 2007, 19:47

likeSmall
Sa vaut le coup que si on a pas joué au premier sinon juste les fan accrocheront car il n'apporte rien de nouveau.

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 10 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Full Auto 2 : Battlelines

Jeu : Action/Course
Développeur : Pseudo Interactive
23 Mar 2007

23 Mar 2007

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours