JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : X360 - PS3

Test Fight Night Round 4

fight night round 4 test
La Note
16 20

Si Fight Night Round 4 n'atteint pas encore la perfection, il représente néanmoins l'excellence de la boxe virtuelle. Splendide et percutant, le titre d'EA Canada ne manque pas d'atouts pour mettre dans sa poche les amoureux du Noble Art. Mais malgré tous les superlatifs qu'on peut lui trouver, Fight Night Round 4 affiche néanmoins quelques carences susceptibles de faire grincer des dents les puristes du genre. Les combats ont gagné en dynamisme, c'est vrai, mais ne sont plus aussi techniques qu'auparavant. La faute à une marge d'erreur sensiblement plus grande que dans Fight Night Round 3, ce qui rend le jeu plus accessible aux néophytes. Sans pour autant vendre son âme au diable, car il est toujours possible de mettre en place de véritables tactiques pour faire craquer l'adversaire ou renverser une situation désespérée. Bref, Fight Night Round 4 demeure jouissif en faisant quelques courbettes aux débutants, sans forcément oublier les rageux qui suivent la série depuis ses débuts.


Les plus
  • Une réalisation du tonnerre
  • Le mode Palmarès
  • Un casting riche
  • Une B.O. au rendez-vous
  • Des combats dynamiques...
Les moins
  • ...mais moins techniques
  • Certains combats en ligne abusés
  • Séances d'entraînement rébarbatives par moments


Le Test

Si Don King Boxing n'a pas laissé une empreinte indélébile chez les inconditionnels du Noble Art, Fight Night Round 4 débarque, quant à lui, avec un capital confiance aussi énorme que les poings dévastateurs de Mike Tyson. S'appuyant sur les mêmes qualités qui ont construit le succès de son prédécesseur, le titre d'EA Canada accepte tout de même de prendre quelques risques au moment de remettre sa ceinture en jeu, avec entre autres une prise en main un poil moins rigoureuse que dans Fight Night Round 3, mais censée être beaucoup plus accessible. En agissant ainsi, Fight Night Round 4 trahit-il les origines de la série, au risque de se mettre à dos les puristes du genre ? Notre verdict.


Autant l'avouer tout de suite : Fight Night Round 4 massacre les yeux, au sens positif du terme naturellement. Ceux qui n'en pouvaient déjà plus avec la réalisation nucléaire de Fight Night Round 3, vont devoir trouver un autre qualificatif pour définir celle de Fight Night Round 4, qui fait basculer la gestion des dégâts faciaux dans une autre dimension. Subtile, la déformation du visage des boxeurs au fil des rounds participe au réalisme des combats, durant lesquels la violence des crochets et la puissance des uppercuts sont quasi palpables. Aussi séduisant était-il, Fight Night Round 3 avait énormément de mal à laisser s'exprimer le jeu de jambes des personnages, qui donnaient alors l'impression de se déplacer avec des boulets attachés aux pieds. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, puisque les boxeurs ont énormément gagné en mobilité et ne ressemblent plus à des piquets plantés au beau milieu de l'arène. Fight Night Round 4 affiche une animation atomique mise au service d'un character design aux petits oignons. Les reproductions numériques sont conformes aux copies originales, et les spécialistes du milieu n'auront aucun mal à reconnaître les légendes qui ont marqué l'histoire de la discipline. Mais ce n'est pas tout, puisqu'une foultitude de petits effets viennent crever l'écran comme les gouttes de sueur qui perlent sur les pectoraux des guerriers, ou bien encore le sang éclaboussant le ring à chaque droite bien placée. Lèvres tuméfiées, arcades sourcilières détruites, joues fracassés, rien n'a été oublié pour faire de Fight Night Round 4 une oeuvre d'art comme on aimerait en voir plus souvent. Allez, puisqu'on cherche toujours la petite bête, on regrettera que les développeurs n'aient pas accordé une plus grande importance au public qui n'hésite pas à donner de la voix pourtant. Si le contraste avec les constellations qui brillent sur le ring n'est pas flagrante lorsque l'on combat dans le gymnase du coin, c'est beaucoup plus net au Royal London Theatre par exemple. Toutes proportions gardées, on trouve que Nintendo s'en est beaucoup mieux sorti avec Punch-Out!! sur Wii.

Tigger Uppercut

Ce n'est un secret pour personne, Electronic Arts s'arrange toujours pour que ses titres sportifs proposent des modes de jeu intéressants et addictifs. Fight Night Round 4 n'échappe pas à la règle et offre un mode "Palmarès" qui représente le coeur du jeu. Ici, il va falloir gravir un à un les échelons menant au sommet de la boxe mondiale, avec les victoires éclatantes mais aussi les défaites qui marquent la carrière d'un boxeur. Après avoir pris quelques minutes pour créer son personnage - il est possible de piquer un boxeur dans la base de données du jeu -, on se retrouve dans une interface archi-détaillée à travers laquelle il va falloir gérer la vie professionnelle de son protégé. Organisation des combats, planification des séances d'entraînement, classement actuel de son poulain, courbe de progression des adversaires, rien n'est laissé au hasard. Conscient que le management est un domaine qui n'est pas forcément à la portée de tous, les développeurs d'EA Canada ont eu l'intelligence d'offrir un système de simulation qui permet de prendre en charge les tâches susceptibles de devenir rébarbatives à la longue. On pense notamment aux différents exercices d'entraînement grâce auxquels les caractéristiques physiques et techniques de l'avatar augmentent. Ensuite, tout est une question d'astuce. Plus concrètement, lorsque l'I.A. prend en main le perfectionnement du boxeur, on ne récupère au maximum que 50% des points alloués à l'exercice alors que l'on aurait pu en obtenir beaucoup plus si l'on avait fait les choses soi-même. L'idée est alors de faire appel à l'option "automatique" pour les sessions où l'on est convaincu de finir avec le grade "Tocard" : on ne pourra pas faire pire. Pour le reste des activités que l'on pense maîtriser, il est préférable de les réaliser en personne. De toute façon, l'école buissonnière n'est pas une solution viable, que ce soit à court ou à long terme. En effet, même dans la classe "Espoir" il est toujours possible de rencontrer des adversaires capables de nous mener la vie dure. Programmer une revanche est toujours envisageable, certes, mais le classement et la cote de popularité du boxeur auront morflé entre-temps. Bref, il est conseillé de faire les choses proprement pour éviter de ruiner une carrière par pure fainéantise.

Autant l'avouer tout de suite : Fight Night Round 4 massacre les yeux, au sens positif du terme naturellement."

Toujours en termes de contenu, Fight Night Round 4 offre bien évidemment l'opportunité d'incarner une quarantaine de boxeurs dont les mythes immortels que sont Mike Tyson et Mohammed Ali. Les deux porte-étendards du jeu sont accompagnés par d'autres personnages tout aussi talentueux : George Foreman, Lennox Lewis, Joe Calzaghe, Julio Cesar Chavez, Joe Frazier, Winky Wright, Vinny Pazienza, Marvin Hagler, Miguel Cotto, et bien d'autres encore. Chaque personnage présente un profil qui lui est propre et dont il faut tenir compte une fois sur le ring. Certains auront tendance à s'épuiser plus facilement, tandis que d'autres encaisseront moins bien les coups. Ce qui permet de souligner que les combats dans Fight Night Round 4 s'articulent autour de trois axes : résistance, endurance et blocage. Ce n'est pas révolutionnaire, mais ce triptyque met en évidence la nouvelle direction que semble prendre la série, à savoir des combats plus dynamiques et moins techniques que dans le volet précédent. Alors que dans Fight Night Round 3 il fallait attendre l'ouverture pour claquer un crochet fracassant, la marge d'erreur est plus grande dans Fight Night Round 4. Non pas que l'on peut se permettre désormais de bourriner dans tous les sens, mais enchaîner les droites à la vitesse de la lumière sans prendre le temps de placer ses attaques n'est plus une infraction punie par Electronic Arts. Même constat pour les contre-attaques qui ne nécessitent plus un timing de no life pour faire mal à l'adversaire. Cela dit, il reste toujours aussi délicat de mettre en place une défense en titane, et il faut vraiment faire preuve d'un grand sens de l'anticipation pour prendre le dessus. Pour le reste, les fans de la série retrouveront rapidement leurs marques : stick gauche pour contrôler le personnage, stick droit pour faire parler son jab, placer un direct, un crochet ou bien encore un uppercut. Il est indispensable de bien s'appliquer pour faire les quarts de cercle, sous peine de sortir un mauvais coup au mauvais moment. Une condition qui risque de rebuter les moins patients, mais qui est loin d'être insurmontable lorsque l'on fait preuve de sang froid dans les moments chauds.

Get a round

La victoire se décide également pendant les pauses où le coach donnent non seulement des consignes, mais distribue également des points pour se refaire une santé. Pour en récupérer le plus possible, il suffit de se tenir correctement sur le ring ; bien évidemment, sonner son adversaire ou l'allonger au sol sont les actions les plus rémunératrices. Là encore, une stratégie bien ficelée permet de tirer son épingle du jeu dans la mesure où il n'est pas obligatoire de consommer tous ses points à chaque pause. En fonction du déroulement du match, on peut décider d'avantager l'endurance par rapport à la puissance, ou inversement. Par ailleurs, on peut également choisir de ne pas griller toutes ses cartouches d'un coup, et de patienter un round supplémentaire avant de soigner ses blessures. Même s'ils ne sont pas décisifs, les conseils de l'entraîneur à ce moment-là peuvent permettre de trouver la faille chez l'adversaire, du moins lui faire mal pour l'obliger à prendre un peu plus de risques. Puisqu'il faut bien placer deux syllabes sur le jeu en ligne, on fera juste remarquer que Fight Night Round 4 s'avère particulièrement solide sur le Xbox Live et le PlayStation Network, même si certains combats paraissent par moments déséquilibrés avec des boxeurs gonflés à la nandrolone. C'est souvent le cas lorsqu'il s'agit de briser quelques gueules sur le réseau, mais il existe toujours des moyens de se faire respecter. Enfin, on n'oubliera pas de signaler que le jeu profite d'une B.O. tout simplement exceptionnelle. On ne vous citera pas ici le nom de tous les artistes américains qui ont participé à sa composition, mais Electronic Arts a une nouvelle fois prouvé qu'il avait du goût en la matière.







 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Fight Night Round 4 : encore du contenu Electronic Arts annonce que Fight Night Round 4 aura de nouveau droit à du contenu téléchargeable dès décembre prochain aux Etats-Unis. 5 | 03/11/2009, 16:25
Fight Night Round 4 : bientôt du contenu Electronic Arts officialise dans un communiqué l'arrivée prochaine d'un premier pack téléchargeable pour Fight Night Round 4. 2 | 13/08/2009, 14:28


Derniers commentaires
Par albins le Dimanche 6 Mars 2011, 11:34

likeSmall
Bien mais soulent

Répondre
-
voter voter

Par sousou le Samedi 27 Février 2010, 7:46

likeSmall
* l'un des plus beau jeux next-gen (desoler je me corrige)

Répondre
-
voter voter

Par sousou le Samedi 27 Février 2010, 7:41

likeSmall
*terrible

Répondre
-
voter voter

Par sousou le Samedi 27 Février 2010, 7:39

likeSmall
comme mon voisin du dessous, je trouve ce jeux terriblement, graphiquement, c'est pour moi l'un des plus jeux next-gen, certe, ya pas d'explosion, ya pas de second plan magnifique.. tout ce passe aux premier plan avec des boxeurs subliment modeliser, mais contrairement cette fois ci a l'avis de mon meme voisin du dessous, le gameplay au stick est completement enorme, un peut de doigter et après c'est le trip parfait. j'adore

Répondre
-
voter voter

Par dOudOu57 le Samedi 6 Février 2010, 14:56

likeSmall
Graphiquement ce jeux est une pure claque, après jouer avec le stick analogique droit pour frapper pour moi, à été impossible j'en suis revenue au bon vieux boutons =D

Répondre
-
voter voter

Par dOudOu57 le Samedi 6 Février 2010, 14:54

likeSmall
Graphiquement ce jeux est une pure claque, après jouer avec le stick analogique droit pour frapper pour moi, à été impossible j'en suis revenue au bon vieux boutons =D

Répondre
-
voter voter

Par SEB2BREST le Dimanche 3 Janvier 2010, 13:29

likeSmall
La nouvelle référence du jeux de bose.Attention ces de la simulation pas de l arcade.Pas de bourinage sous peine d etre décue.

Répondre
-
voter voter

Par albines le Mardi 22 Décembre 2009, 13:33

likeSmall
Encore mieu Que le 3 .Les graphismes sont exelent les options du jeu son bien meilleure que le 3 et tous les jeux de boxe du moment .Le jeu est tès realise .

Répondre
-
voter voter

Par kokfe le Samedi 15 Août 2009, 12:43

likeSmall
charlie01 a écrit:Graphiquement c'est assez la claque tout de même :o


Être sur un ring c'est beaucoup plus fermé donc les graphismes ce focalise directement sur les deux combattants. Rien d'extraordinaire il pourrait faire bien mieux graphiquement. (le chieur Lol) :P


Répondre
-
voter voter

Par Babylonya le Jeudi 30 Juillet 2009, 23:59

likeSmall
charlie01 a écrit:Graphiquement c'est assez la claque tout de même :o


Franchement Ea Games font de plus en plus d'effort au niveau de la qualité graphique des jeux !!


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 22 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Fight Night Round 4

Jeu : Combat
Développeur : EA Canada
2 Juil 2009

2 Juil 2009

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours