JeuxActuJeuxActu.com

Flat-Out

Flat-OutFlat-Out est le premier jeu console issu des studios Bugbear. A quelques mois de sa sortie européenne sur Xbox, une mise au point s’impose sur ce titre méconnu en mal d’informations.

Flat-Out est le premier jeu console issu des studios Bugbear. A quelques mois de sa sortie européenne sur Xbox, une mise au point s’impose sur ce titre méconnu en mal d’informations.

Créé en mars 2000, l’équipe finlandaise de Bugbear Entertainment, fort de son expérience sur Rally Trophy, s’immerge de plus en plus dans le monde des jeux de courses. Avec Flat-Out, les développeurs ont souhaité se démarquer de la concurrence grâce à un gameplay innovant et une physique des véhicules de plus en plus poussée.

It’s Showtime !

Flat-Out vous propose d’assister aux plus grands shows de stock-cars, et ce à la meilleure place : celle du pilote. Délibérément axé arcade, le jeu se différencie de Destruction Derby grâce à des phases à pied à la 3ème personne. Et oui, Flat-Out innove et ne se contente pas d’être un jeu de stock-cars bête et méchant. A la manière d’un Toca Race Driver, on suit la carrière d’un pilote de l’extrême, de ses succès à ses défaites.

Concentrons-nous sur l’aspect course du jeu.
Au niveau des circuits, il y en a pour tous les goûts. Ainsi on retrouve les fameux bowls, des ovales ou encore de vrais circuits complexes. Evidemment le type de terrains variera du sable aux terrains de cross boueux, de l’asphalte aux lacs gelés d’Amérique du Nord. Chaque course se déroulera dans un univers riche en détails et vivant à travers la foule amassée autour des circuits ou à la faune et la flore des courses forestières. Bref, tout au long des 45 circuits, une nouvelle expérience vous attend, riche en sensations.
Les aspérités du terrain, les différents obstacles sur le sol (troncs d’arbres, tonneaux, pneus …), les conditions climatiques influeront directement sur la physique du véhicule. La conduite s’en retrouve plus que réaliste tout en restant abordable aux novices comme passionnés de sports motorisés. En outre, Flat-Out dispose d’un menu Garage indispensable pour arranger son véhicule, choisir les types de pneus ou opérer des réglages minutieux sur les suspensions ou la carrosserie.
L’accent est surtout porté sur la gestion des dégâts qui s’annonce particulièrement bien travaillée. Chaque collision entraînera une modification visible sur la carrosserie. Il ne sera pas rare de perdre ses pare-chocs, d’avoir les fenêtres brisées ou généralement la tôle froissée. Evidemment, la conduite s’en verra modifiée selon les problèmes, jusqu’au moment où le moteur lâchera pour de bon.
Flat-Out offre 16 voitures différentes, à des lieues des dernières sportives des plus grandes marques. Ici, vous jouerez avec des véhicules passés de modes mais qui ont chacun leurs points forts et leurs faiblesses. Il faudra faire le choix entre robustesse et vitesse avant de pouvoir les upgrader grâce aux gains obtenus à la fin de chaque course.

Un peu d’originalité, ça ne fait pas de mal

Mais là où Flat-Out tire son épingle du jeu, c’est par son côté scénarisé. En dehors des courses endiablées, le pilote pourra vaquer autour des circuits afin de faire progresser sa carrière. Et ce moment du jeu sera jouable en vue à la 3ème personne. Une excellente idée qui ne dépasse pas les portes du studio de développement mais dont on aimerait une concrétisation en images.
Ces scènes d’exploration seront cruciales pour la suite du jeu. Dans un premier temps, elles permettent de rejoindre son Garage. D’ici, on gèrera les paramétrages du véhicule ou les réparations résultant de courses houleuses. Autour de ce bâtiment gravitent plusieurs lieux de rencontres. Celui qui sera vital pour la survie de votre carrière est le Concessionnaire local. Sans lui, il vous est impossible d’acheter ou de vendre des pièces neuves ou d’occasion pour votre véhicule. Lors de chaque rencontre, il sera possible de faire un tour dans le Bar du coin afin de trinquer un coup et d’entendre les dernières brèves de comptoir. Ces dernières se révèleront être cruciale pour votre ascension car elles vous permettront de gagner gros lors de paris fructueux, de faire des économies, d’accepter diverses missions ou encore d’en connaître plus sur vos concurrents.

Du multijoueurs en veux-tu, en voilà !

Flat-Out offre un grand choix de modes de jeux solo ou multijoueurs. Outre le Mode Story scénarisé qui propose de s’occuper de la carrière d’un pilote, peu d’informations a filtré de Finlande. On sait qu’on aura droit à un mode intitulé Last Man Standing. Celui-ci invitera le joueur à survivre au milieu d’une arène surchauffée et à être le dernier homme debout. On peut affirmer sans crainte qu’à travers ces deux premiers modes solo connus bons nombres de bonus (niveaux, véhicules, équipements …) seront débloquables.
Bugbear Entertainment compte bien faire de Flat-Out un jeu accès multijoueurs. Pour la version Xbox, il existera trois façons de s’éclater à plusieurs.
Tout d’abord un mode multijoueurs à écran splitté. Même si le choix du nombre de joueurs n’est pas encore décidé, on peut s’avancer en disant que des face-à-face et des courses en compagnie des autres adversaires seront disponibles.
Puis, le port Ethernet de la Xbox sera utile si vous préférez jouer en Link avec un pote, chacun sur sa télé.
Mais surtout, Flat-Out est attendu sur son mode Xbox Live. Une fois de plus les p’tits gars de chez Bugbear sont restés discrets. Ils nous ont annoncés qu’il y en a pour tous les goûts. Des modes axés essentiellement sur la course et les chronos, et d’autres qui laissent la part belle à l’aspect stock-cars.
On retrouvera aussi une option de téléchargement via le Xbox Live afin de trouver toujours de quoi se mettre sous la dent.

Vous l’aurez compris Flat-Out s’annonce comme très prometteur sur le papier mais par un manque crucial d’informations l’équipe finlandaise de Bugbear Entertainment place leur bébé sur la sellette. Du fait d’avoir construit un scénario autour des courses, Flat-Out pourrait séduire les fans de jeux de courses en manque de nouveautés. Crashed avait déçu là où Flat-Out peut s’imposer grâce à des courses explosives dans des arènes surchauffées, le tout servi par une réalisation honorable, une gestion des dégâts savamment pensée et une physique des véhicules réaliste.
Prévu pour novembre 2003, Flat-Out est à l’heure actuelle à la recherche d’un éditeur et par conséquent on reste septique quant à sa sortie fin 2003.


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

FlatOut - Cheat Codes : Entrez les codes suivants à la place de votre nom de profil. 29/11/2004, 13:33
FlatOut - Cheat Codes : Entrez les codes suivants à la place de votre nom de profil. 10 | 29/11/2004, 13:32

FlatOut 29/11/2004, 13:31
Test FlatOut 5 | 06/11/2004, 15:39
Démo FlatOut 04/11/2004, 10:45
La démo PC de FlatOut 2 | 04/11/2004, 10:37


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.
FlatOut

Jeu : Course
Editeur : Empire Interactive
Développeur : Bugbear Entertainment
5 Nov 2004

5 Nov 2004

5 Nov 2004

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.