JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PC - X360 - PS3 - Wii - 3DS

Test Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

Test Tintin : Le Secret de la Licorne
La Note
12 20

Comme vous avez pu le lire dans notre test,  Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne ne se destine clairement pas aux joueurs chevronnés. Alors que les premiers instants témoignent d'une belle variété dans les situations (plates-formes 2D,  passage en véhicules ou encore dans la peau de Milou), il semble que les développeurs aient vite été en panne d'inspiration puisqu’on répète les mêmes actions encore et encore. En définitive, si Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne se laisse parcourir tranquillement, notamment grâce à son ambiance respectueuse de la BD, mieux vaut ne pas être trop exigeant...
Retrouvez plus bas la suite de notre test de Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne


Les plus
  • Un avant-goût du film
  • L'ambiance et les dialogues font mouche
  • Des musiques séduisantes
  • Accessible pour les plus jeunes
  • Gameplay varié...
Les moins
  • ...mais qui ennuie rapidement
  • Trop facile et répétitif
  • Trop court
  • Sans plus au PS Move
  • Techniquement perfectible


Le Test

Avant que Steven Spielberg ne lâche le jeune reporter belge accompagné de son fidèle compagnon canin dans les salles le 26 octobre prochain, Ubisoft prend les devants avec Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne. Évidemment basé sur le long-métrage, le jeu vidéo mise sur la variété de son gameplay pour un résultat mitigé. Explications.


Les Aventures de Tintin : Le Secret de la LicorneSi Tintin a croisé plus d'une fois la route des jeux vidéo, cela faisait un moment que le reporter rouquin ne s'était pas confronté à l'exercice ; depuis Tintin Objectif Aventure en 2001 pour être plus précis. A l'approche de la sortie imminente du film de Spielberg et Jackson, il était donc normal de voir la machine marketing nous servir une adaptation vidéoludique comme c'est souvent le cas avec les blockbusters du grand écran. C'est donc la trame du film que le titre nous fait suivre et il faudra compter sur un retour dans les albums mythiques que sont Le Secret de la Licorne, Le Trésor de Rackham Le Rouge et Le Crabe aux Pinces d'Or. Pour rappel, l'histoire tourne autour de Tintin qui vient de mettre la main sur une réplique d'un ancien navire nommé La Licorne. Seulement voilà, le mystérieux objet est convoité par de sombres individus à cause du secret qu'il renferme. Sans en dire trop, pour ceux qui n'ont pas lu les BD, Tintin voyagera pas mal dans son périple (Belgique, Maroc, France, La Licorne...) et s'aidera de personnages, dont la renommée n'est plus à faire (Le Capitaine Hadock, Milou...), afin élucider cette affaire tout en ajoutant une bonne dose d'action à l'ensemble. Tout un programme donc ! Globalement, on appréciera le respect de l'univers créé par Hergé, l'ambiance visuel pleine de charme (même si ça reste perfectible techniquement), le travail sur les dialogues souvent drôles entre Tintin et l'exubérant Hadock et enfin les musiques jazzy souvent très entraînantes. En plus de cette fidélité de la franchise, les développeurs ont tenté de produire un jeu au principe varié afin de se changer les idées...

 

Bachi-Bouzouk  !

 

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la LicorneComme dit plus haut, Les aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne mise sur la pluralité de ses contextes, mais c'est surtout les passages de plates-formes en 2D qui sont au centre du gameplay. Durant ces moments, il est question de traverser des tableaux en vue de profil, en se déplaçant aussi bien horizontalement que verticalement via diverses trappes et échelles. En plus de ça, des ennemis sont au rendez-vous, et quelques beignes ne seront pas à proscrire. Ça se joue facilement, c'est sympa les premiers instants, et le fait de venir à bout des adversaires d'une manière comique, en usant parfois d'objets comme des peaux de banane, fait son petit effet. Malheureusement, le tout est vite répétitif et c'est la même structure qu'on retrouvera dans les différents niveaux que sont le Château de Moulinsart, le Palais d'Omar Ben Salaade ou encore le bateau du capitaine. Du coup, du fait du manque de renouvellement, même si quelques mécaniques (l'ajout d'un perroquet pour quelques passages aériens, une petite ballade sous l'eau dans des grottes...) sont ponctuellement de la partie, on s'ennuie rapidement et on peste également contre le manque de challenge présent dans le jeu. C'est simple, il faut vraiment le faire exprès pour mourir, et ce même avec seulement trois points de vie... Certes, il peut y a voir un intérêt à refaire les stages pour dénicher tous les Crabes d'Or qui servent à déverrouiller des bonus divers (dessins préparatoires, fiches des personnages...) mais ce n'est pas assez pour gommer la frustration de ses moments de plates-formes beaucoup trop accessibles. Si ces passages représentent environ 70% de l'histoire, heureusement que le rythme de l'ensemble est cassé par d'autres phases sympathiques qui tentent de bouleverser les choses. Concrètement, on peut s'adonner à du combat au sabre, à une course poursuite en moto dans le désert, à quelques dogfights et même à des moments dans la peau d'un Milou définitivement très acrobate. Mais ne nous leurrons pas, ces passages, même s'ils apportent une peu de fraîcheur, se répètent eux aussi trop souvent, et souffrent des mêmes défauts que précédemment : c'est à dire un manque de renouvellement (à part dans les décors), une trop grande facilité et un concept très basique. Pour sauver les meubles, le jeu intègre un mode spécial en coopération avec des niveaux dédiés, où on peut notamment contrôler d'autres personnages, le tout dans l'esprit farfelu du Capitaine Hadock. Bien que ces niveaux soient moins travaillés que dans le mode solo, ils permettent de prolonger la durée de vie du soft, tout en apportant une convivialité bienvenue. Pour terminer, parlons de l'intégration du PS Move qui permet de jouer à trois défis : des challenges en avion, du shoot à bord d'une moto et les combats de sabre. C'est précis mais anecdotique et, comme pour le reste du jeu, ce sont surtout les plus jeunes et moins pointilleux des joueurs qui y trouveront leur compte. Vieux gamers, vous êtes prévenus !

 

 

TEST VIDÉO TINTIN ET LE SECRET DE LA LICORNE

 





Stéphane Sautonie

le vendredi 21 octobre 2011
21:23




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

JEUXACTU : l'émission 226 dans la Cour de l'Ile Seguin Cette semaine, Garance vous fait découvrir un programme composé du nouveau Marcus a dit, des tests de Battlefield 3, DBZ Ultimate Tenkaichi et Tintin, sans oublier notre STAR SELECT en compagnie de Paul Belmondo. 14 | 04/11/2011, 19:45
Test vidéo Tintin : Le Secret de la Licorne Vous avez aimé notre test de Tintin : Le Secret de la Licorne ? Alors, vous allez adorer la version vidéo qui permet de mieux comprendre les différentes phases de plates-formes. 3 | 03/11/2011, 17:41


Derniers commentaires
Par sofianedu78 le Lundi 7 Novembre 2011, 19:17

likeSmall
Bonsoir alors tintin et t un jeux vraiment nul alors sa pour nous donner sa franchement il perde leur tant alors moi il resteras jamais dans mon club de jeux actu alors se jeux comme on peut jamais metre zero bah la note du club sofiane78 et de 1/20 comme ca c est clair alors voila MERCII A BIENTOT

Répondre
-
voter voter

Par clk47 le Dimanche 23 Octobre 2011, 10:22

likeSmall
Je n'ai jamais accroché à l'univers de tintin... Un héros trop lisse, un humour approximatif et une idéologie douteuse... Bref inutile de dire que je n'achèterai pas.

Répondre
-
voter voter

Par olimann le Samedi 22 Octobre 2011, 15:04

likeSmall 1703
BestPlayerPS a écrit:Pourquoi il continue tant a s'acharner a pourrir la réputation d'un film en nous bidouillant des navets .... En plus je vois jamais personne qui achète des jeux inspirés de film ... Tout le monde l'as compris, si t’achète sa a ton enfants ... autant que tu lui acheter un playmobile =D


Après la sortie de "Nemo" les ventes de poissons-clowns explosent ( Autres exemples : "101 Dalmatiens", "Croc-Blanc", "Beethoven" etc.. ) et pourquoi pas avec un jeu vidéo ?!

C'est un phénomène où les parents succombent aux "coups de cœur" de leurs enfants... et ça marche !
Un jeu tiré d'un film est un produit dérivé ( comme les autres ) qui utilise le même principe ! ( bon ou mauvais cela n'a pas d'importance ! )


Répondre
-
voter voter

Par BestPlayerPS le Samedi 22 Octobre 2011, 0:25

likeSmall
Pourquoi il continue tant a s'acharner a pourrir la réputation d'un film en nous bidouillant des navets .... En plus je vois jamais personne qui achète des jeux inspirés de film ... Tout le monde l'as compris, si t’achète sa a ton enfants ... autant que tu lui acheter un playmobile =D

Répondre
-
voter voter

Par archnophobia1 le Vendredi 21 Octobre 2011, 22:58

likeSmall 30
Tu vient de le dire : Pour les plus jeunes....

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 5 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

Jeu : Action/P-F
Editeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft Montpellier
20 Oct 2011

20 Oct 2011

20 Oct 2011

20 Oct 2011

20 Oct 2011

Zone Membres

Vos Notes :
20/20
Notez ce jeu

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.