JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : X360 - PS3

Test L.A. Noire

Test LA Noire Hit JeuxActu
La Note
18 20

Hommage aux films noirs américains, L.A. Noire parvient à captiver de bout en bout sans aucun temps morts et ce dès les premières minutes. Avec un système de gestion des expressions faciales impressionnant, le jeu de Rockstar Games donne l'impression d'être plongé dans une série policière interactive. Recherche d'indices, interrogatoires, poursuites, tout est là pour donner au joueur une expérience unique. Seuls les quelques limites du système de cover ou encore les gunfights parfois mous viennent ternir l'excellent titre de Rockstar Games. Mais il s'agit là d'une goutte d'eau face à l'expérience que peut nous offrir ce jeu forcément attendu.


Les plus
  • Visages impressionnants
  • Scénario prenant
  • Enquêtes variées et intelligentes
  • Une bande-son magnifique
  • Ambiance très immersive
  • Très facile d'accès
  • Une large zone de jeu
  • Plutôt long
Les moins
  • Gunfights un peu mous
  • Cover system parfois un peu léger


Le Test

Développé par les Australiens de Team Bondi, L.A. Noire prend place comme son nom l'indique dans les rues sombres d'un Los Angeles rongé par le crime. Situé dans l'après-guerre, le contexte est évidemment propice à la multiplication de chapeau à larges bords et des hordes de Ford Coupé et de Lincoln K. Une époque d'après-guerre désormais lointaine qui reste tout de même d'actualité avec ses séries de meurtres sauvages et de réseaux de trafics divers qui n'ont pas vraiment changé. Une ambiance que le vétéran Cole Phelps n'apprécie pas vraiment, donnant tout son temps au LAPD. Une passion pour la justice communicative ? Réponse dans notre test.


L.A. NoireNouvel arrivant dans la police de Los Angeles au poste de simple patrouilleur, Cole Phelps est un ancien soldat qui a fait ses armes au sein de l'armée américaine durant la Seconde Guerre Mondiale au Japon. Une expérience qui lui a conféré un statut de héros, décoré à plusieurs reprises, ce qui n'est pas forcément un plus lors de ses premiers rapports avec ses nouveaux collègues. Une place au sein du fameux LAPD qui va bien évidemment s'affirmer avec la résolution de nombreux cas d'école avant l'arrivée de crimes bien plus importants. Une évolution dans l'horreur qui ne va pas changer la méthodologie mise en place pour découvrir le ou les suspects. En effet, la clé de la culpabilité réside dans la nature humaine elle-même, les suspects ne pouvant s'empêcher de se trahir que ce soit par leur nervosité ou une trop grande confiance en eux. Des éléments qui transparaissent dans leurs propos et leurs attitudes, deux points sur lesquels se base le système d'interrogatoire.

Les yeux dans le bleu

Mise en avant dans toute la communication autour du jeu, la gestion des expressions faciales est effectivement une donnée importante à prendre en compte dans le déroulement des divers questionnements. Chaque témoin ou suspect potentiel peut en effet être partiellement percé à jour grâce à ses mouvements corporels et ses mimiques impressionnantes de réalisme. Des regards fuyants, une bouche qui se crispe, un sourcil un peu baissé, autant de signes qui peuvent faire varier votre manière d'appréhender l'interrogatoire. Chacune de ces phases vous permet en effet de choisir entre trois propositions devant les réactions d'un personnage, à savoir "Vérité", "Doute" et "Mensonge". Un système qui paraît un peu juste au premier coup d'oeil mais qui recèle une immense profondeur. Chacune de vos accusations fera varier les événements et il vous arrivera parfois de pousser un suspect à bout sans avoir de réponse satisfaisante alors qu'en ménageant ses émotions,  ce dernier aurait pu vous donner l'indice qu'il vous manquait. Vous devrez même parfois choisir d'inculper ou non la personne en face de vous sans forcément avoir suffisamment de matière. Le risque de l'emprisonnement d'un innocent est donc bien réel tout comme la libération du vrai coupable, qui ne se privera pas pour ficher le camp et déclencher alors une course-poursuite. Un déroulement en arborescence qui permet donc au jeu de ménager de vraies surprises dans les enquêtes, même si la conclusion sera toujours la même. Une progression relativement ouverte donc qui transparait également dans l'ensemble des actions que vous aurez à effectuer au sein de la poursuite de la vérité. En effet, la traque d'un suspect ne se résume pas uniquement à la collecte d'indices mais prend également la forme d'un défi "physique". Nombreux sont les témoins/suspects qui effrayés par le simple nom LAPD détalent comme des lapins. Il vous faudra alors les poursuivre sur les toits et dans les ruelles, à pied et/ou en voiture, le tout sans temps morts et avec quelques séquences de baston à la clé. Plutôt simples, ces phases, comme les gunfights, conviennent à un large public et ne demandent pas d'être un gamer pur et dur pour s'en sortir. Un bon point qui rend L.A. Noire très accessible et lui permet de se focaliser sur son coeur : les enquêtes.

Les Experts : 1947

Dès l'arrivée sur une scène de crime, votre but est de découvrir la moindre petite chose qui pourra ensuite vous servir à appuyer vos dires lors d'un interrogatoire, un peu à la manière d'un épisode de la série Ace Attorney. Il est donc indispensable de ratisser le périmètre, ce qui se fait de façon aisée avec un petit signe qui indique l'emplacement de tel ou tel objet. En effet, dès que vous vous approchez d'une possible preuve, une vibration se ressent dans la manette et un signal sonore discret se fait entendre. Il faut alors prendre le temps de bien observer ce que vous tenez dans votre main afin de dénicher un élément important. Par exemple, tourner un pistolet peut donner l'opportunité de dénicher un numéro de série qui vous mènera à un revendeur, qui lui-même vos orientera vers un suspect. Un souci du détail étonnant qui agit également lors des visites inopinées dans les appartements et les demeures de certains suspects. Passionnant, ce système de collecte d'indices est lui aussi libre. Il peut arriver de rater un objet et par extension de prendre une piste différente amenant à des conclusions variées. Encore un exemple de cette arborescence narrative qui fait réellement la force de L.A. Noire. L'autre pivot du jeu de Rockstar Games est assurément son ambiance exceptionnelle, qui plonge littéralement le joueur dans les années les plus sombres de l'histoire de la ville américaine. Motels un peu crasseux, néons aléatoires et ruelles délabrées côtoient des parcs verdoyants, un centre-ville déjà orienté vers la modernité, le tout entouré par des quartiers pauvres criants de réalisme. Une atmosphère qui rappelle L.A Confidential jusque dans la sublime bande-son, avec des thèmes qui oscillent entre la profondeur du saxo et les percussions  nerveuses lors des diverses poursuites.

L'autre pivot du jeu de Rockstar Games est assurément son ambiance exceptionnelle, qui plonge littéralement le joueur dans les années les plus sombres de l'histoire de la ville américaine. Motels un peu crasseux, néons aléatoires et ruelles délabrées côtoient des parcs verdoyants, un centre-ville déjà orienté vers la modernité, le tout entouré par des quartiers pauvres criants de réalisme.


L.A. NoireL'envie de découvrir la ville est de fait une part importante de l'intérêt du jeu et cela est rendu possible par de nombreuses petites quêtes annexes qui prennent la forme d'appels du central sur la radio de votre véhicule, si toutefois il appartient à la Police. Séparées en trois grands types, à savoir le braquage, la fuite ou la fusillade, ces missions vous permettent de faire grimper votre rang et donc de débloquer des costumes, des voitures cachées et surtout des points d'intuition. Très utiles lorsque l'on se trouve face à un problème, ces derniers donnent en effet la possibilité de réduire le nombre de possibilités dans un interrogatoire, de voir l'avis des autres joueurs via le Rockstar Social Club ou d'afficher tous les indices d'un lieu sur son radar. Sorte de support pour le joueur, ces points sont toutefois en nombre très limité et il est important de les utiliser avec parcimonie. Reste qu'il est tout de même envisageable de clore la majorité des affaires en faisant une mauvaise investigation, avec seulement une douleur à l'ego pour conséquence. Certes il est possible de mourir lors de fusillades ou de passages en équilibre au-dessus du vide, mais ces échecs ne seront jamais pénalisants, les checkpoints se trouvant souvent très peu de temps avant ces phases. Un choix qui permet de rendre L.A. Noire très accessible et de se concentrer sur l'histoire. Avec son ambiance immersive, ses personnages forts et ses enquêtes prenantes, L.A. Noire est bien le must have que tout le monde attendait.







 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

L.A. Noire VR Case Files : le jeu est désormais compatible avec l'Oculus Rift Oculus VR informe via un tweet que L.A. Noire : The VR Case Files est enfin compatible avec l'Oculus Rift. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs du casque de Facebook qui vont pouvoir enquêter. 30/03/2018, 16:21
Test L.A. Noire The VR Case Files : l'une des meilleures expériences VR de l'année ? L.A. Noire : The VR Case Files est disponible depuis quelques jours sur Steam. On a donc enfilé notre HTC Vive pour vous livrer notre verdict sur les enquêtes de l'agent Cole Phelps en VR. 1 | 20/12/2017, 14:07


Derniers commentaires
Par Atem le Dimanche 14 Avril 2013, 12:22

likeSmall
Visage très bien modélisé faisant apparaitre avec efficacité les émotions des personnages. On appréciera l'ambiance des vieux polar des années 40 ainsi que les interrogatoires qui restent assez prennant et la BO est tout simplement un véritable régal pour nos oreilles.
Cependant, le jeu manque cruellement d'action car à part quelques scène de courses poursuite et une fusillade par-ci, par-là, le jeu reste mou et c'est bien dommage. LA Noire est un bon jeu mais on reste sur sa faim, on aurait aimé avoir quelque chose de plus à se mettre sous la dent. 14/20


Répondre
-
voter voter

Par bixente23 le Jeudi 4 Août 2011, 1:04

likeSmall
a y est, j'ai le platinum depuis une semaine, dlc inclus !
merci le guide officiel !

très franchement, j'ai adoré ce jeu, et je vais le garder !


Répondre
-
voter voter

Par bixente23 le Dimanche 24 Juillet 2011, 22:43

likeSmall
trop simple ?! c'est pas la première fois que j'entends ce reproche... perso je suis à 2-3 trophées du platinum, et j'ai trouvé ce jeu moyen-dur. rien à voir avec un demon's souls c'est sûr, mais pas évident !
sinon c'est un de mes jeux préférés. comme pour heavy rain, je dirai: on adore ou on déteste... je suis le seul dans mon entourage à avoir adoré ce jeu, mais j'assume ! lol


Répondre
-
voter voter

Par popiette53 le Jeudi 21 Juillet 2011, 12:29

likeSmall
.wii35 je sais pas pourkoi tes fier parce que moi j'ai la wii et j'ai tester la ps3 je prefere la ps3.ce jeu est vraiment bien mais trop simple

Répondre
-
voter voter

Par elana29 le Jeudi 21 Juillet 2011, 11:32

likeSmall
j'ai trop kifer ct terrible comme jeu de merde

Répondre
-
voter voter

Par wii35 le Mardi 5 Juillet 2011, 17:12

likeSmall
j'ai vendu ma ps3 pour une wii et je suis fiere :D

Répondre
-
voter voter

Par Max5454 le Mardi 5 Juillet 2011, 14:01
Dommage si le jeu est trop simple, je comprends mieux pourquoi il n'est pas sorti sur PC qui a un public plus "adulte".

Répondre
-
voter voter

Par pifpafpof le Dimanche 26 Juin 2011, 10:17
Ouep , je suis d'accord avec toi "Le Valettois" ,rockstar pourrais commencer a d'oubler en francais leurs jeux ,surtout ce genre de jeux ou ont doit etre attentif ,autant sur les paroles que sur l'environement ...

Répondre
-
voter voter

Par Sailsee le Lundi 20 Juin 2011, 10:42
Très bon jeu mais beaucoup trop facile à mon goût. Il n'y a donc pas de réelle implication du joueur.

Répondre
-
voter voter

Par zackff7 le Dimanche 12 Juin 2011, 23:10

likeSmall 2
Lascard a écrit:Euh , il vous a couté combien le jeux ? Il a L'air stylé et apres ce que vous me dites j'ai encore plus envie de l'acheter mais j'ai besoin de savoir le prix , svp :p ? ?


Fais toi prêter le jeu mec ^^ comme je l'ai fait pour me faire une idée dessus


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 70 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







L.A. Noire

Jeu : Action
Editeur : Rockstar Games
Développeur : Team Bondi
20 Mai 2011

20 Mai 2011

14 Nov 2017

14 Nov 2017

14 Nov 2017

14 Nov 2017

Zone Membres

Vos Notes :
15/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.