JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : Wii

Test Super Mario Galaxy 2 Wii sur Wii

Test Super Mario Galaxy 2 Wii

Sans surprise, Super Mario Galaxy 2 s’impose comme le digne successeur de Super Mario Galaxy en tenant toutes ses promesses, ce qui résulte d’un magnifique orgasme vidéoludique. Pour faire simple, on pourrait comparer les nouvelles aventures de Mario à un énorme bonbon qui deviendrait de plus en plus savoureux, en dévoilant petit à petit les nombreuses couches colorées qui le constituent. Chaque aspect du jeu est en effet méticuleusement soigné. Le gameplay fait preuve d'un savoir-faire exemplaire, la richesse du contenu est renversante et la réalisation est tout simplement de toute beauté. Seul ombre à ce tableau de chasse presque parfait : l’absence d’effet de surprise et quelques rares petites coquilles dans le placement de la caméra. Bref, si comme nous, vous avez laissé votre Wii prendre la poussière depuis un certain New Super Mario Bros. Wii, on ne peut que vous conseiller de foncer tête baissée sur cette suite qui a été réalisée par des amoureux du jeu vidéo.


La Note
19 20 note Super Mario Galaxy 2

HIT JEUXACTU
Les plus
  • La prise en main impeccable
  • Le retour de Yoshi !
  • Des situations d'une diversité incroyable
  • Les nouvelles transformations
  • Luigi disponible en cours de partie
  • Réalisation de grande qualité
  • Ces musiques symphoniques qui nous transportent
  • Les aides bien amenées
  • Durée de vie conséquente
Les moins
  • Direction artistique qui sent parfois le réchauffé
  • Le manque de challenge
  • Quelques problèmes de caméra
  • Les galaxies avec fonctions gyroscopiques perfectibles
  • Scénario toujours aussi niais et bidon
  • Le DVD d'aides non lisible sur Wii


Le Test

Si l'on excepte la trilogie Super Mario Bros. parue sur NES, chaque console Nintendo a eu droit à un seul et unique épisode officiel des aventures du fameux italien rondouillard. Après une petite perte de vitesse avec l’épisode Sunshine, qui gâchait un peu l'expérience à cause d’une caméra capricieuse, la Wii accueillait Super Mario Galaxy en 2007. Excellent au niveau de la prise en main, de la réalisation et surtout du plaisir de jeu constamment repoussé, Super Mario Galaxy se plaçait d'emblée comme le maître incontesté de la plate-forme 3D. Avec Super Mario Galaxy 2, Nintendo donnera une suite à son titre, brisant ainsi la tradition qui ne veut qu'un seul épisode majeur par machine. Devant le déluge d'images et de vidéos fournies par la firme de Kyoto, on aurait pu croire à une simple version 1.5. Mais c’était sans compter sur le génie de Miyamoto et de son équipe d’illuminés. Chronique d’une bombe étoilée.


Comme toujours avec un jeu estampillé Mario, le scénario a été mis de côté et Super Mario Galaxy 2 ne déroge pas à cette règle d’or, puisqu’il tient sur la tranche d'un timbre-poste. Mario reçoit une invitation de la part de la Princesse Peach lui demandant de venir déguster quelques gâteaux, tout en contemplant les étoiles filantes. Ce programme pour le moins romantique est malheureusement écourté par le vil Bowser qui fait son apparition au château. La suite, on la connaît : Princesse kidnappée et plombier énervé. Myamoto nous avait prévenu qu'il n'y aurait pas de scénario dans Super Mario Galaxy 2, et bien c'est pratiquement le cas. Par rapport au premier épisode, il y a moins de cinématiques, les dialogues sont écourtés et les explications quasiment absentes, tout cela l’optique d’améliorer l'immersion du joueur et la cohésion du jeu. Quoiqu'il en soit, on aurait aimé une histoire un peu plus développée et qui aurait pourquoi pas lorgné du côté de l'autodérision à la manière d'un Mario RPG. Une ou deux vannes sur les bourrelets de Mario vont bien dans ce sens, mais c'est insuffisant. Heureusement que le sel d'un Super Mario ne réside pas dans son écriture mais plutôt dans son gameplay…

Jubilation galactique

La prise en main fait preuve une nouvelle fois d'une parfaite maîtrise de la part de Nintendo. Mario répond au doigt et à l'œil avec une aisance et une précision de tous les instants. Tous les mouvements des premières aventures cosmiques du plombier son ainsi repris. Le stick analogique gère les déplacements, sauter se fait en appuyant sur la touche A, on tournoie en agitant la Wiimote ou le Nunchuck, et une fois encore le pointeur est mis à contribution pour ramasser des fragments d'étoiles ou pour amener Mario vers certains points d'attraction. Bref, du Myamoto dans toute son efficacité, au point qu'on en éprouve du plaisir rien qu'en contrôlant son personnage. Avouons qu'il y a pire comme entrée en matière. Les niveaux traversés mettent bien sûr à contribution toute cette palette de mouvements, mais aussi des actions plus subtiles comme le saut en longueur ou le triple saut. Mais les développeurs de Nintendo ne se sont pas reposés sur leurs lauriers en ajoutant une nouveauté de taille, à savoir Yoshi. Le vieil ami verdâtre du plombier depuis le cultissime Super Mario World est donc de retour pour un tandem de feu. Une fois le dinosaure chevauché, les possibilités se trouvent démultipliées, tout comme le plaisir de jeu. A l'aide du pointeur et d'un système de lock, Yoshi peut pratiquement tout gober sur son passage pour en faire des fragments d'étoiles grâce à un système digestif à toutes épreuves. Quand aux ennemis non comestibles, comme les Bill Ball, ils servent de projectiles, plutôt efficaces contre les boss qui, il faut le dire, sont parfois colossaux. La langue de Yoshi est aussi multifonction puisqu'elle permet de tirer certains éléments et fait office de grappin pour se balancer de points en points tel un Spider-Man des étoiles. Le double saut, instauré depuis Yoshi's Island, répond toujours présent et il est enfin possible de nager dans les zones aquatiques, chose impossible dans Super Mario Sunshine. Pour terminer, secouer la manette permet à Yoshi d'assener un coup de tête. Manier le dragon vert se révèle être un apport de poids et il est juste regrettable qu'il ne soit pas disponible dans davantage de tableaux.

Mais les développeurs de Nintendo ne se sont pas reposés sur leurs lauriers en ajoutant une nouveauté de taille, à savoir Yoshi. [...] Une fois le dinosaure chevauché, les possibilités se trouvent démultipliées, tout comme le plaisir de jeu."

Malgré un gameplay aux petits oignons, Nintendo, dans sa volonté de s'ouvrir à un large public, a implanté de nombreuses aides pour faciliter l'approche de son jeu. Ainsi, un DVD explicatif, malheureusement illisible sur Wii, accompagne le jeu en expliquant point par point les contrôles du jeu, et permet en plus de voir quelques unes des performances des développeurs. Pour enfoncer le clou et aider les moins persévérants, de multiples vidéos facultatives de démonstration parsèment le jeu et le principe du Super Guide de New Super Mario Bros. Wii a été repris. Intitulée Esprit Cosmique, cette aide fait alors apparaître Harmonie lorsqu’on échoue trop souvent, et permet, si on le souhaite, de donner le contrôle de Mario à la console. Il faudra cependant refaire le stage pour bénéficier d'une vraie étoile. Bienvenue et pas envahissante, cette option a le mérite d'accompagner avec intelligence les néophytes. Une fois ces principes assimilés, on peut commencer le voyage en vaisseau spatial à travers les six mondes jusqu'à l'affrontement final contre Bowser. Il n'y a donc plus l'Observatoire de la Comète qui faisait office de hub dans Galaxy et on se rapproche plus d'un déroulement sur une map de la même façon que dans New Super Mario Bros. Sur DS. Le rythme de l'aventure s'en trouve donc plus soutenu avec un enchaînement des niveaux accéléré, ce qui n'est pas plus mal quand on veut rapidement retourner à la conquête de l'espace. Parlons d'ailleurs de ces galaxies qui renouvellent perpétuellement les situations pour un résultat qui frise le génie.

La guerre des étoiles

Ainsi, à l'instar du premier Super Mario Galaxy, le level design est extrêmement soigné et le déroulement des stages se fait très naturellement, même si une certaine précision est toujours demandée lors des passages de plates-formes. Il faudra refaire plusieurs fois les niveaux pour y dénicher toutes les étoiles mais toujours avec une nouvelle approche, renforçant ainsi le plaisir de découverte. Sans non plus vous dévoiler toutes les possibilités, Mario peut faire du patin à glace, descendre des toboggans géants, jouer au bowling et bien sûr affronter de nombreuses situations qui demanderont une certaine dose de dextérité au joueur. Les environnements traversés sont d'ailleurs assez variés (jardins, plages, manoirs hantés, déserts, un niveau de Mario 64...) et ne dépayseront pas trop les habitués du premier opus. Techniquement, le jeu reste propre, affiche de belles textures malgré un aliasing assez prononcé. Les angles de vue et la profondeur de champ de certains passages parachèvent le tout et rendent Super Mario Galaxy 2 aussi agréable à regarder qu'à jouer. On retrouve ainsi avec bonheur des mécaniques de jeu articulées autour d'innombrables planètes plus ou moins sphériques. La force de gravité, qui peut changer de direction, retourne parfois littéralement le cerveau du joueur notamment lors des passages en 2D. L'accent est souvent mis sur ces phases en deux dimensions et ce dès l'introduction du jeu. Manifestement, cette décision a été influencée suite à l'immense succès de New Super Mario Bros. Wii qui a su fédérer de nombreux non joueurs à sa cause. Ainsi, il n'est pas rare de changer de perspective et de trouver des phases en 2D, aussi bien terrestres qu’aquatiques, qui permettent de varier encore plus les ressentis et les événements. Mais la sensation d'évoluer dans un environnement en deux dimensions se fait aussi sentir lors de passages où la caméra est par exemple placée juste au-dessus de Mario. Un stratagème efficace qui vise également à minimiser les rares problèmes de caméra.

Autrement, sachez que le côté Mardi Gras de Mario réapparaît dans cet épisode avec de nouvelles transformations en plus des classiques costumes abeille, feu, ressort ou encore fantôme. [...] Mais Mario n'est pas le seul à bénéficier de transformations, Yoshi pouvant aussi voir sa prise en main modifiée."

Autrement, sachez que le côté Mardi Gras de Mario réapparaît dans cet épisode avec de nouvelles transformations en plus des classiques costumes abeille, feu, ressort ou encore fantôme. Ainsi, on note l'apparition de Mario-nuage, qui permet d'atteindre de nouvelles hauteurs en créant trois plates-formes volantes, mais aussi de Mario-pierre qui se transforme en boule dévastatrice et en foreuse pour traverser les planètes de part en part. Encore une fois, ces features seront mises à contribution de manière souvent différente, étonnante et toujours divertissante. Mais Mario n'est pas le seul à bénéficier de transformations, Yoshi pouvant aussi voir sa prise en main modifiée. En mangeant le fruit adapté, le fidèle destrier se mettra à foncer à toute berzingue, pourra marcher sur l'eau, se mettra à gonfler tel un ballon de baudruche pour atteindre des lieux surélevés, ou pourra aussi éclairer des chemins invisibles pour éviter de terminer sa course dans un trou noir. Tout simplement géniales et bien trouvées, ces idées cimentent encore un gameplay déjà bien solide. Le jeu en coopération est aussi de la partie en permettant à un deuxième joueur, via le pointeur d'une deuxième Wiimote, de prêter main forte à Mario. Moins anecdotique qu'auparavant, ce mode voit un Luma apparaître à l'écran pour stopper les ennemis, ou aller chercher des objets parfois éloignés. En contrepartie, le jeu – un poil plus difficile que son aîné – s'en trouve facilité. Avec toutes ces spécificités, l'ennui ne nous guette jamais et il devient très difficile de lâcher le pad ne serait-ce que quelques minutes. La marque des grands jeux en somme. Un dernier mot sur les musiques de Koji Kondo, une nouvelle fois enregistrées par un orchestre symphonique, qui collent excellemment bien à chaque galaxie pour trotter définitivement dans la tête. On appréciera notamment les reprises de Super Mario World (thèmes Yoshi et Manoir Hanté) et de Super Mario 64. Un bonheur pour les oreilles.





Réagir à cet article 29 réponses
Réagir à cet article
par Stéphane Sautonie
le mercredi 9 juin 2010, 22:39

À découvrir également
Autres articles

Super Mario Galaxy inadapté à la 3DS Interrogé sur la possibilité d'une adaptation de Super Mario Galaxy sur 3DS, Koichi Hayashida a expliqué que l'écran de la console était bien trop petit pour accueillir un tel titre. 01/12/2011, 12:52
Super Mario Galaxy 2 Les objets du Toad Banquier dans Super Mario Galaxy 2. 11/10/2010, 11:59

Super Mario Galaxy 2 2 | 08/10/2010, 10:43
Super Mario Galaxy 2 5 | 18/05/2010, 19:29


Derniers commentaires
Par teotopx le Mercredi 13 Juin 2012, 13:51
voter citer
le premier mario a été une réussite mais pour le 2nd, c'est tout simplement le meilleur jeu 3D de nitendo même si la caméra et les angles de vue perturbe un peu le jeu.
SUPER!!!


Par mario07 le Dimanche 9 Janvier 2011, 22:52
voter citer
javou c magnifik

Par itachi71 le Mardi 28 Décembre 2010, 19:39
voter citer
super bon jeu, mais je trouve quelque fois que la caméra est pénible et dérange. Mais je le recommande a tout le monde.

Par fifa17 le Jeudi 23 Décembre 2010, 20:05

likeSmall
voter citer
trop bien mario galaxy 2

Par Mario le plombier le Mercredi 8 Décembre 2010, 15:13
voter citer
Super jeu, et sur Facebook c'est assez ressemblant aussi...
http://on.fb.me/mariogalaxy23


Par ultimtheo le Samedi 23 Octobre 2010, 20:25

likeSmall
voter citer
jais eu le un que des bons souvenir

Par crisis le Samedi 9 Octobre 2010, 18:28
voter citer
c'est hiper bien mais il faux pas abusée 19/20 merde enplus j'ais des faute d'ortografe

Par genki le Samedi 9 Octobre 2010, 18:27
voter citer
c'est hiper bien mais il faux pas abusée 19/20 merde enplus j'ais des faute d'ortografe

Par shun88 le Samedi 31 Juillet 2010, 13:20

likeSmall
voter citer
le 1 er m'avais beaucoup plus je n'attendais pas moins du second opus :) merçi Nintendo

Par fleura le Mercredi 7 Juillet 2010, 10:47
voter citer
ayant la wii depuis peu, et adorant les jeux de plates formes commme mario...super mario galaxi 2 réponds tout à fait à mes attentes, et je le trouve complément dément...
19/20...


>> Voir les 29 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Super Mario Galaxy 2

Jeu : Plates-Formes
11 Juin 2010



Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours