JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : Wii

Test Course à la Fortune

Test Course à la Fortune
La Note
11 20

Si vous pensiez faire l'acquisition d'un party game avec Course à la Fortune, vous allez vite déchanter ! Pressenti à première vue comme un cousin de Mario Party, le titre lorgne davantage du côté des jeux de société tels que Monopoly et consorts. Si le plaisir d'amasser un précieux pécule, la convivialité et les nombreuses stratégies sont bien au rendez-vous, on peut en revanche regretter une certaine lourdeur de l'ensemble qui plombe carrément les parties. Avec ses règles à bien assimiler, son rythme d'une lenteur abominable, les parties interminables et sa réalisation dépassée, Course à la Fortune peut rebuter les joueurs habitués aux expériences accessibles et sans prise de tête. Le fun est là à plusieurs, mais mieux vaut avoir une volonté de fer pour se lancer dans l'aventure !

Retrouvez plus bas la suire de notre test de Course à la Fortune


Les plus
  • Itadaki Street arrive enfin en Europe !
  • Le plaisir du Monopoly en plus festif
  • Les univers Mario et Dragon Quest
  • Peut se jouer à quatre avec une Wiimote
  • Amusant et tactique à plusieurs...
Les moins
  • ...sous réserve de trouver des joueurs patients
  • Rythme de jeu trop lent
  • Parties vraiment longues
  • Pas de sauvegarde en multi
  • Musiques redondantes et graphismes désuets
  • Bon courage pour trouver une partie en ligne !


Le Test

Premier volet de la saga Itadaki Street à voir le jour en Europe, Course à la Fortune semble à première vue lorgner du côté des Mario Party et autres Wii Party. C'est pourtant faire une grosse erreur puisque le soft s'inspire en réalité du célèbre jeu de société Monopoly, tout en y intégrant de nombreux éléments farfelus.


Course à la FortuneLes bases de Course à la Fortune sont simples puisqu'elles réunissent quatre joueurs, en local ou en ligne, qui doivent amasser un certains nombre de biens sur un plateau pour remporter la victoire. Pour arriver à cette réussite, il faut cumuler un maximum d'argent pour acheter ses biens, et le moins que l'on puisse dire, c'est que les moyens ne manquent pas. La première façon (qui est d'ailleurs la plus simple) pour devenir riche consiste à ramasser quatre symboles répartis sur le plateau après avoir lancer son dé (cœur, carreau, trèfle, pique) et de passer à la banque pour toucher un joli chèque. Plus on répètera cette action et plus le montant du gain sera bien évidemment conséquent... La deuxième façon d'être le roi du jeu concerne l'achat et la gestion de propriétés. A la manière du Monopoly, on peut devenir propriétaire de bâtiments divers et à chaque passage d'un adversaire sur votre case, ce dernier doit passer à la caisse. Voilà un joli moyen de se renflouer, surtout qu'en investissant dans votre bâtisse, elle gagnera de la valeur, et le droit de passage sera lui aussi plus important. Voilà de quoi rendre le tout bien convivial, mais ce n'est pas tout puisque Course à la Fortune se montre encore plus fin via d'autre procédés. Concrètement, chaque plateau est divisé en quartiers qui ont plus ou moins de prestige en fonction de la valeur des propriétés. Ainsi, en achetant des actions d'un quartier, dont le cours varie en fonction des investissements, il est possible de toucher des dividendes sur les transactions effectuées dans le secteur, et ce même si vous ne possédez pas de boutiques dans la zone. A partir de là, de nombreuses stratégies peuvent se mettre en place, comme par exemple acheter toutes les cases d'un quartier et un max d'actions pour bien gonfler sa bourse. A contrario, vendre toutes ses actions dans un quartier où le meneur  possède pas mal de propriétés aura pour effet de faire chuter la valeur de ses biens, et du coup, de lui mettre de sacrés bâtons dans les roues. Bref, de quoi mettre l'ambiance !

 

En pleine crise !

 

Course à la FortuneLes retournements de situations sont donc de la partie et les traders en herbe s'y donneront à cœur joie pour être le plus fourbe possible en jouant sur ces nombreuses fluctuations. Bien sûr, toutes ces règles possèdent encore de très nombreuses subtilités avec des cases aux effets multiples (mini-jeux simplistes, double lancer, baisse de la valeur des maisons d'un joueur...) et on ne saurait que trop vous conseiller de passer par le didacticiel pour en saisir le potentiel impressionnant des possibilités. Si tout cela est bien beau et qu'on se félicite enfin d'avoir un Itadaki Street dans nos contrées, il faut hélas reconnaître de vilains points noirs, notamment sur le rythme très lent du jeu. On a beau accélérer les déplacements et les messages affichés, l'ensemble traine trop la patte et même les actions inutiles sont détaillées. Sans oublier que chaque partie a tendance à s'éterniser (il faut compter 1 à 3 heures de jeu), et s'il est possible de sauvegarder sa progression en solo, il ne faut même pas y penser pour le multijoueur. Voilà qui fait tâche, surtout pour un titre qui se veut amusant et chaleureux. Un autre point négatif, et pas des moindres : trouver des gens suffisamment motivés pour passer un après-midi devant ce jeu de plateau qui fait bailler aux corneilles. Que les joueurs occasionnels se méfient, ici, on passe davantage son temps à faire le courtier en bourse plutôt qu'à gesticuler comme un fou dans le salon ! Enfin, Course à la Fortune pêche surtout sur sa forme qui est globalement peu séduisante. Si les personnages et les plateaux s'inspirent avec délice des univers Mario et Dragon Quest en multipliant les clin d'œil, on regrette les musiques rapidement agaçantes qui tournent en boucle et des graphismes vraiment trop aliasés. Aïe !


Stéphane Sautonie

le vendredi 20 janvier 2012
17:51




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

JEUXACTU : l'émission 236 sur le parvis de la BNF Cette semaine, découvrez notre reportage sur Darksiders 2 tourné à Rome et les tests de Uncharted Golden Abyss, WipEout 2048 et Course à la Fortune, en compagnie de la sulfureuse Anais Baydemir. 6 | 28/01/2012, 17:15
Test vidéo Course à la Fortune Après notre test écrit de Course à la Fortune, nous vous proposons à présent de découvrir notre test vidéo du jeu. 26/01/2012, 14:35


Derniers commentaires
Par LaetiM le Samedi 24 Septembre 2016, 17:48
Absolument pas daccord avec les avis.
Il sagit dun jeu tres interactif et strategique avec plusieurs possibilites de vitoire. Les premieres parties sont longues car il faut assimiler les regles maiis ensuite ce sont des parties 1 a 2h. Parties de rigolades assurees. Tous Mes amis lont acheté.


Répondre
-
voter voter

Par Dudley le Mercredi 1er Février 2012, 19:08
C'est moi le boss

Répondre
-
voter voter

Par balax6.25 le Vendredi 27 Janvier 2012, 14:08
je ve le joux de mario7

Répondre
-
voter voter

Par BestPlayerPS le Dimanche 22 Janvier 2012, 2:41

likeSmall
J'ai pu essayer ce jeux ... C'est vrai que si on a pas un monopoly sous la main, c'est bien pratique ... Mais sinon passé votre chemin ... Ce jeu ne vaux pas le jeu de plateaux ... Pourtant a part 2 trois petites choses, rien ne change !!

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Course à la Fortune

Jeu : Party Games
Editeur : Nintendo
13 Jan 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours