JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : X360 - PS3 - Wii

Test Skylanders Giants

Test Skylanders Giants sur PS3A trop vouloir voir les choses en grand, avec notamment l'arrivée sur le marché de nouvelles figurines plus imposantes, Activsion en oublie l'essentiel avec Skylanders Giants, à savoir proposer une suite que l'on aurait voulu au final plus innovante en termes de contenu. La faute à un manque flagrant de nouveauté par rapport au premier volet, notamment du côté de son gameplay. Le titre s'apparente donc davantage comme une grosse mise à jour que d'une suite à part entière. L'aventure, desservie par une réalisation artistique colorée et réussie, n'en reste pas moins jouissive et très complète, et devrait ravir les jeunes collectionneurs qui y trouveront la motivation nécessaire pour en découdre, aussi bien dans le jeu qu'à l'école.
Retrouvez plus bas la suite de notre test de Skylanders Giants

La Note
14 20 note Skylanders Giants
Les plus
  • Réalisation soignée
  • Les figurines géantes
  • Aventure complète
Les moins
  • Peu innovant
  • Le prix des figurines
  • Difficulté réduite


Le Test
Avant même d'envahir la cour de récré avec ses dizaines de figurines à collectionner, la licence Skylanders s'annonçait d'ores et déjà sur le papier comme un futur best-seller. Une réussite qui s'est très vite confirmée à la sortie du titre en 2011, Activision popularisant le concept de DLC physiques, au grand dam des bourses parentales. Et l'éditeur américain n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin, comme l'atteste la sortie de Skylanders Giants, accompagné d'une nouvelle pléiade de statuettes, cette fois-ci élevées aux hormones. L'expérience gagne-t-elle pour autant en intensité ? Réponse dans notre test de Skylanders Giants.

Skylanders GiantsSkylanders Giants reprend là où nous avions abandonné Kaos, c'est à dire sur Terre dans un magasin de jouets, transformé en babiole inanimée. Mais c'est sans compter sur la ténacité du vil maître du portail qui parvient à reprendre ses esprits et à retourner dans Skyland, bien décidé à contrôler chaque îlot volant de ce monde magique. Et pour ne rien arranger, ce dernier tombe en possession d'un robot Arkeyan, une terrible civilisation ayant réduit en esclavage, il y a de cela des millénaires, le peuple de Skyland, jusqu'à ce que les courageux Géants viennent mettre fin à ce règne de terreur. Vous l'aurez donc compris, le scénario, aussi enfantin et simpliste soit-il, est un bon prétexte pour introduire dans le jeu, comme sur le marché du jouet, de toutes nouvelles statuettes XXL à l'effigie de ces héros gigantesques dont l'objectif est de mettre fin aux agissements de Kaos. De quoi faire trembler les parents qui devront se faire à l'idée que se procurer cette suite s'accompagnera indubitablement par l'achat de figurines inédites dont le prix a été revu à la hausse et de fait légèrement plus rédhibitoire pour les petites bourses. Les enfants se feront quant à eux une joie de récupérer ces statuettes bien plus détaillées et désormais lumineuses, mais a contrario plus difficile à transporter chez leurs amis. Histoire d'alléger les dépenses familiales, Activision joue heureusement la carte de la rétrocompatibilité.

 

Grandeur nature

 

Skylanders GiantsIl n'est donc pas nécessaire de se procurer le nouveau starter pack et son portail 2.0 (quoique plus ergonomique puisque désormais alimenter en USB), pour matérialiser ces nouvelles créatures dans le jeu. Qui plus est, les monstres de première génération sont tous compatibles avec Skylanders Giants, nous épargnant l'idée de les voir prendre la poussière dans notre placard. Si la révolution sera donc assurément, sans mauvais jeu de mot, de taille dans les cours de récré, côté gameplay, Skylanders Giants recycle grosso modo la recette du premier volet, en y injectant quelques nouvelles idées d'interaction. Dans le peau de ces géants à la force herculéenne mais aux mouvements plus lents, les joueurs pourront désormais détruire certaines plates-formes, voire même déplacer certains îlots pour accéder à de nouvelles zones. La force brute n'aura pas nécessairement raison de ces lieux cachés, puisqu'à l'instar du précédent volet, les types des créatures invoquées joueront plus généralement un rôle clé pour débloquer des chemins dissimulés. L'occasion pour les joueurs de revisiter plusieurs niveaux pour y dénicher les nombreux items cachés, parmi lesquels des pièces permettant de personnaliser le vaisseau de Flinn, ou bien encore des accoutrements pour nos Skylanders préférés, boostant leurs capacités. Certaines zones rattachées à un type de Skylanders conféreront également un bonus d'attaque et de défense non-négligeable pour terrasser les ennemis du jeu, nous forçant à changer de figurine comme de chemise.

 

Malgré tout, si l'on salue toujours l'originalité de la licence et sa capacité à pouvoir rassembler les foules, on regrette que Skylanders Giants apparaisse plus comme une légère mise à jour que comme une véritable suite."

 

Skylanders GiantsEt pourtant, Skylanders Giants n'en reste pas moins destiné aux plus jeunes, comme l'attestent ses commandes plus qu'intuitives et la faible difficulté rencontrée dans le mode "Histoire". Heureusement, les défis héroïques sont de retour, apportant un peu de piquant à l'aventure et récompensant les joueurs avec des bonus statistiques. Des améliorations que les combattants en herbe pourront transporter avec eux, chaque figurine mémorisant les données de jeu du Skylander (niveau, attaque spéciale..) pour faciliter notamment les rencontres dans le mode Combat. Comme son illustre prédécesseur, le titre possède en effet un fort potentiel fédérateur en offrant aux jeunes joueurs la possibilité de combattre leurs amis pour déterminer quel Skylander mérite le statut de Champion. Malgré tout, si l'on salue toujours l'originalité de la licence et sa capacité à pouvoir rassembler les foules, on regrette que Skylanders Giants apparaisse plus comme une légère mise à jour que comme une véritable suite. Il n'en reste pas moins complet mais on doute, à titre d'exemple, que le Skystones, un nouveau mini-jeu de plateau titillant notre soif de collectionneur, révolutionne la progression. Ce manque de nouveauté est éventuellement balayé par une réalisation artistique coloré et enchanteresse, pourtant loin d'atteindre des sommets graphiques. De même, des niveaux plus grands, se prêtant plus facilement à l'introduction des Géants, rendent l'aventure moins linéaire par le biais d'embranchements plus nombreux. Mais soyez prévenus, Skylanders Giants ne vous fera pas pour autant perdre vos repères.

 





par Vincent de Lavaissière
le mardi 23 octobre 2012, 19:55


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

Skylanders : comment Nintendo a loupé le coche Dans un article publié par nos confrères de Polygon, on apprend que Nintendo aurait pu profiter des quelque deux milliards de dollars générés par la licence Skylanders depuis sa sortie en 2011. On vous explique pourquoi. 1 | 17/04/2014, 14:56
Skylanders : les mini-Skylanders font leur apparition chez Micromania En plus des Skylanders classiques, les fans de la série pourront désormais se procurer des mini-Skylanders pour qu'ils puissent prêter main forte à leurs grands frères dans le jeu. 12/03/2014, 12:14


Derniers commentaires
Par jean-paul-duc le Jeudi 8 Novembre 2012, 13:23
Ya t-il besoin de Skylanders spyros aventure pour jouer a Skylanders Giants

Répondre
-
voter voter

>> Voir la réponse dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Skylanders Giants

Jeu : Action
Editeur : Activision
Développeur : Toys For Bob
19 Oct 2012

19 Oct 2012

19 Oct 2012

19 Oct 2012

30 Nov 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr