JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : Xbox - GameCube - PlayStation 2

Test TimeSplitters 3

Test TimeSplitters 3
La Note
15 20
TimeSplitters : Future Perfect est au final un titre sans surprise, un peu ronflant, qui se contente de surfer sur la bonne réputation de son aîné, mais le talent déployé par ses géniteurs pour dynamiser l’ensemble force le respect. Délirant jusqu’à la moelle et dynamique jusqu’au bout des ongles, TimeSplitters : Future Perfect est, dans la lignée de son prédécesseur, le compagnon idéal de vos soirées "frag" à plusieurs.

Les plus
  • Réalisé avec talent et passion
  • La pointe d'humour
  • Le FPS idéal pour les soirées frag
  • Online sur Xbox et PS2
Les moins
  • Pas toujours au top techniquement
  • Campagne solo encore trop faiblarde
  • Offline sur GameCube


Le Test

Rien ne sert de courir, agent Cortez, il faut partir à temps. Quelques grammes de gaudriole para-temporelle, une pincée de vitriol et les créateurs de GoldenEye 007 nous réchauffent un plat de résistance qui tient pourtant beaucoup du hors-d’œuvre.


En des temps désormais lointains, TimeSplitters accompagnait le lancement tristement hystérique du monolithe noir de Sony. Malheureusement pour ce coup d’essai, la jeune équipe de Free Radical Design s’était un brin cassé les dents, sauf pour le mode multijoueur qui s’affirmera comme le point positif de tous les épisodes. En 2002, TimeSplitters 2 créa littéralement la surprise en s’imposant sur toutes les machines, malgré un mode solo encore un peu faiblard. Ce troisième opus se trouve pile poil dans la continuité de ses pairs : d’un intérêt limité en solitaire mais ultime en groupe.

 

That’s all folks

 

Complètement décalé dans son univers, TimeSplitters : Future Perfect l’est aussi dans sa composition. A l’instar d’un Quake III Arena, il ne dévoile son potentiel qu’en multi, au travers d’une longue série de modes de jeux. Bien sûr il reste toujours possible de casser du bot ou de relever des défis avec des belles médailles à la clé en solo, mais rien de tel que de comparer ses statistiques à plusieurs, d’autant que les feuilles de match se révèlent particulièrement complètes, évaluant votre style de jeu, le ratio, la mobilité, l’arme favorite, le joueur abattu le plus grand nombre de fois et j’en passe. Chacun pour sa pomme, en équipe ou dans divers scénarios, de nombreuses options sont paramétrables pour configurer votre partie idéale au poil près. Piochant dans le vivier de ses anciennes productions, l’équipe de développement joue également la carte de la surenchère en ce qui concerne le nombre de personnages. Un chiffre ? Ils sont plus de 150 à déverrouiller. Un panel aussi conséquent qu’exotique qui va du scientifique sous acide au chat à roulette empaillé en passant par l’homme carcasse et la "gothopouffe". Tordu. Mais de nos jours, le multi passe aussi, voire avant tout, par le jeu en ligne. Et là aussi TimeSplitters : Future Perfect remplit son contrat en proposant d’héberger des parties jusqu’à 16 joueurs sur Xbox et jusqu’à 8 joueurs sur PlayStation 2. En revanche et comme d’habitude, aucune trace de mode online sur GameCube dont le modem n’aura décidément eu bien du mal à se faire rentabiliser. Volontairement caricatural et ne se prenant que rarement au sérieux, TimeSplitters : Future Perfect est toutefois empreint d’une certaine violence brute de poudre qui lui vaut un joli "18+" au sein de la classification PEGI, ce qui détonne étrangement avec le design cartoonesque des personnages. Ces derniers écopent d’un doublage dans la langue de Momo (Molière, pas Maurice) assez parodique, ni très bon ni très mauvais, dont le résultat n’a finalement que peu d’importance compte tenu de la petite carrure du mode histoire.

 

Retour vers le futur du subjonctif

 

Un mode histoire foncièrement dépaysant puisque le principe du soft est de faire évoluer l’agent Cortez, un soldat dont le charisme oscille entre celui de Vin Diesel et d’un gorille acéphale, d’époques en époques. Las, les 13 étapes se terminent non seulement trop facilement mais aussi trop rapidement, ne comptez guère plus de 10 heures pour en voir le bout. Les paradoxes temporels réservent toutefois quelques surprises, d’autant que si ce thème est éculé dans la littérature, la BD ou le cinéma, il l'est assez rare dans le jeu vidéo. Vous serez ainsi amené à être secouru par votre "vous" du futur, tandis que plus loin c’est vous même qui aiderez votre "vous" du passé ! Une petite originalité qui contrebalance un peu un level design assez plat, quoi que dynamique. Et comme pour nous convaincre définitivement que le jeu de Free Radical Design est fait pour être joué à plusieurs, même ce mode histoire est disponible en coopératif ! Même s’il est monté de façon maladroite, l’expérience reste intéressante. Chaque époque comporte un allié haut en couleurs que dirigera le second joueur s’il prend la manette ; du Village People-like "Harry-Les-Bons-Tuyeaux" qui fleure bon les Sixties, à la gothique ingénue des années 90 pour le très bon niveau du manoir hanté.

 

Dans la saga des titres éculés : "C’est meilleur à plusieurs"

 

TimeSplitters : Future Perfect est d’autant plus efficace à jouer, aussi bien seul qu’à plusieurs, que sa jouabilité est simple voire basique. Pas de saut, pas de sprint, s’accroupir ne sert à rien : moi avance, moi tue. La seule particularité réside dans le brassard magnétique de Cortez, lui permettant de manipuler des objets légers à distance, mais aussi d’actionner des leviers inaccessibles par exemple. Signalons également que la plupart des armes possèdent deux modes de feu et il peut aussi bien s’agir d’un simple tir silencieux que de projectiles ricochets. Enfin, accessoire ultime pour certains, option anecdotique pour d’autres, un éditeur de cartes fort complet vous offre l’opportunité de jouer au game designer et de partager vos créations en ligne !





Steeve Mambrucchi

le vendredi 25 mars 2005
16:38




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Le site TimeSplitters 3 Electronic Arts ouvre enfin les portes du site officiel de TimeSplitters 3 : Future Perfect. 1 | 28/02/2005, 14:55
TimeSplitters 3 illustr Le 24 mars, la série TimeSplitters accueillera son troisième volet. En attendant, voici des images. 18/02/2005, 16:21

Le plein de TimeSplitters 26/01/2005, 17:04
Vidéo TimeSplitters 3 2 | 13/09/2004, 18:48
TimeSplitters 3 20/08/2004, 21:20
TimeSplitters en images 3 | 09/07/2004, 15:57


Derniers commentaires
Par pelon le Dimanche 27 Mars 2005, 15:50

likeSmall
Argh ! Dieu que je ne supporte plus le moteur graphique utilisé par Free Radical ! Que ce soit pour TimeSplitters ou Second Sight, c'était bon y a 2 ou 3 ans. Désormais, lorsqu'on voit des Doom, Half-Life, Halo, Far Cry, Riddick & co, on a vraiment l'impression de faire un bon en arière avec ce jeu. "Retour vers un passé révolu" ....

Répondre
-
voter voter

Par Jarod le Vendredi 25 Mars 2005, 19:32

likeSmall
Comme il est dit dans le test, TS3 est vraiment dans la lignée de TS2, par conséquent ceux qui ont aimés ce dernier savent déjà à quoi s'attendre. Après il faut faire en fonction de ses envies du moment et de ses facilités financières !

Répondre
-
voter voter

Par Adjudant le Vendredi 25 Mars 2005, 18:16

likeSmall
Bah faut acheté la démo du jeu alors pour que tu fasses une idée toi-même...

Répondre
-
voter voter

Par Fantome le Vendredi 25 Mars 2005, 17:42

likeSmall
pas mal, j'ai le 2 mais j'ésite a prendre celui ci quand meme.
I HATE EA


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 5 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







TimeSplitters : Future Perfect

Jeu : FPS
Développeur : Free Radical Design
25 Mar 2005

25 Mar 2005

25 Mar 2005

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours