JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : Xbox - PlayStation 2

Test Red Dead Revolver

 

La Note
15 20 note Red Dead Revolver
Les plus
  • L'univers
  • Les nombreux modes de jeu
Les moins
  • Quelques bugs
  • Le combat rapproch


Le Test

Si le film de genre a depuis longtemps conquis ses lettres de noblesse auprès des cinéphiles, jusqu’à être re-digéré sous forme d’hommage par Quentin Tarentino dans Kill Bill, certains genres, tels le western n’ont guère inspiré les créateurs de jeu vidéo. Red Dead Revolver tente de remédier à ce manque avec un certain bonheur.


Le visage buriné, l’œil vif et le sourire en coin, pas de doute, Red Harlow, le héros que vous allez incarner dans Read Dead Revolver, est bien le digne successeur d’une longue lignée de pros de la gâchette ayant sévi dans l’ouest sauvage de Rod Steiger à Clint Eastwood en passant par Charles Bronson. Comme dans tout scénario de western qui se respecte, il est ici question de sombre vengeance, Red ayant vu son père mourir devant ses yeux. Sa quête ne prendra donc fin qu’avec l’application de la loi du Talion dans toute sa démesure, Red massacrant tous ceux qui se mettront en travers de la route qui le mène jusqu’à l’assassin de son paternel. Il va pour cela arpenter tous les lieux qui concourent à la légende de l’ouest (dans le désordre) : la ville fantôme, le cimetière, le canyon, le saloon, la mine, … Les concepteurs du jeu ont également choisi de multiplier les clins d’œil en permettant au joueur de vivre les scènes les plus caractéristiques d’un western : l’attaque d’un train ou d’une diligence, une bagarre dans un saloon ou encore la prise d’assaut d’un fort. Enfin, pour que le tableau soit complet, vous rencontrerez et pourrez prendre le contrôle le temps d’une mission un certain nombre de personnages volontairement caricaturaux :

Jack Swift, l’anglais au chapeau melon semblable aux détectives de l’agence Pinkerton de Lucky Luke.

Annie Stoakes, la pétroleuse n’hésitant pas à se servir d’un fusil pour chasser les voleurs attaquant son ranch.

Le général Diego, un général mexicain tout ce qu’il y a de plus général et tout ce qu’il y a de plus mexicain. Vous devrez le combattre par la suite.

Shadow Wolf, un guerrier indien prompt à dégainer le couteau ou l’arc pour envoyer les visages pâles au pays de leurs ancêtres.

Buffalo Soldier, un troufion de l’armée nordiste tout droit sorti d’un album des Tuniques Bleues. Chacun de ces personnages a bien évidemment ses propres caractéristiques mais de ça, on parle dans le prochain paragraphe…

 

L’homme qui tua le père de Red

 

Read Dead Revolver est un jeu où, pour simplifier les choses, il faut abattre tous les ennemis qui se présentent à vous. Pour faciliter la tâche du joueur, Rockstar San Diego a décidé d’opter pour une vue à la troisième personne, rendant le personnage facilement contrôlable dans les rares passages où il faut faire preuve d’agilité. Par contre, et le revers de la médaille est assez pénalisant, il est très pénible de se retourner dans Read Dead Revolver, le personnage que vous contrôlez devient alors une cible de choix dans les environnements étroits. Dès lors, tous les passages de combats rapprochés deviennent des chemins de croix, d’autant plus que la caméra a alors bien du mal à suivre l’action. Les différentes scènes de bagarre dans le saloon sont, à ce titre, les seules phases complètement ratées du jeu. Pour le reste, la jouabilité est rarement prise en défaut, il est très facile de viser les adversaires et d’enchaîner les cadavres de hors la loi. L’accumulation d’ennemis éliminés fera d’ailleurs monter une jauge destinée à l’utilisation du coup spécial de votre personnage. Pour Red, la fait de le déclencher entraînera immédiatement un passage de l’action au ralenti, comme dans un certain Max Payne… Il sera alors possible de viser plus précisément certaines parties du corps de vos ennemis et de les locker, un peu à la manière d’Otogi, pour ensuite vider votre chargeur sur eux. Les autres personnages ont, eux également, droit à leur coup spécial, allant des flèches enflammées pour Shadow Wolf au tir explosif d’Annie Stoakes. Le plus intéressant reste toutefois celui du général Diego qui vous sera utile lors d’une des missions les plus réussies du jeu : alors que vous vous battez avec vos troupes autour d’un pont (gros clin d’œil), vous devez simultanément indiquez à votre artillerie où se trouvent les canons ennemis grâce à votre fusil qui se chargera de marquer leurs emplacements. Autre moment fort qui vient rythmer le jeu : les phases de duel. Vous devez alors dégainer votre colt avec le stick droit puis contrôler l’inertie de votre viseur afin de choisir les diverses parties du corps de votre adversaire sur lesquelles vous allez tirer. En fonction de leurs points d’impact, vos tirs seront plus ou moins critiques et décideront de l’issue du duel. En général, ils ne sont pas bien difficiles, même face à plusieurs adversaires, seule la finale du concours de duels se révélant assez ardue.

 

Better red than dead

 

Cette difficulté somme toute raisonnable du jeu entraîne de manière très logique une durée de vie assez moyenne, trois après midi suffisant à accomplir la vengeance de Red. Toutefois, une fois le jeu fini, il est possible d’y rejouer en mode Chasseur de primes où la réussite de chacune des missions est sujette à des conditions telles qu’une limite de temps, l’interdiction de subir le moindre dégât ou encore l’obligation de tuer chacun de vos ennemis avec une seule balle. Autant vous dire que c’est très difficile mais le challenge est réellement exaltant. D’autre part, vous pouvez refaire le jeu avec les armes que vous avez pu acheter lors d’une partie précédente, ce qui est bien évidemment plus facile mais vous permet également d’acheter les objets que vous auriez pu ne pas acquérir. Ces objets débloquent de nouveaux terrains de jeu et de nouveaux personnages pour le multijoueur. On y compte différents modes (chasseur de primes, crépuscule, zénith) ainsi que de deux jeux de cartes plutôt réussis. Tout ceci a le mérite d’allonger considérablement la durée de vie de Red Dead Revolver. Et on s’y plait dans ce petit monde ultra référentiel grâce à une réalisation presque sans faille. La plupart des décors sont réussis, la musique, tout comme les doublages sont à la hauteur, seuls quelques petits bugs, entre autres de collision, nous ont fait tiquer. Il arrive que des balles passent au travers de murs, que des ennemis restent stupidement face à des murs ou encore que l’utilisation forcenée de la dynamite dans les derniers niveaux les envoie sur des murs invisibles. Cela ne gêne pas le jeu mais fait un petit peu désordre, tout de même.

 

Mis à part quelques bugs et de gros soucis dans le combat rapproché, Red Dead Revolver est un jeu attachant par son univers et la façon dont celui-ci est exploité. La réappropriation des incunables du western en font un jeu à part. Si vous ne concevez pas la vie sans éperons, c’est une bonne acquisition.





par Rodolphe Donain
le mardi 22 juin 2004, 14:41


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

Red Dead Revolver - Débloquer toutes les Pages du journal et les Descriptions des Personnages : Achetez tous les objet 2 | 16/06/2004, 19:31
Red Dead Revolver - Débloquer toutes les Pages du journal et les Descriptions des Personnages : Achetez tous les objet 3 | 16/06/2004, 19:30

Red Dead Revolver 17/05/2004, 20:02
Screens Xbox pour Red Dea 20/04/2004, 16:41
Screens PS2 pour Red Dead 20/04/2004, 16:37
Red Dead Revolver : scree 12/04/2004, 10:41


Derniers commentaires
Par nono007143463 le Samedi 3 Juillet 2010, 15:47
Ce jeu est de la merde

Répondre
-
voter voter

Par Gaara le Lundi 28 Juin 2004, 17:05

likeSmall
Kes tu ve dire par les jeux comme ça ? non, moi je l'aime bien ce jeu, il a une bonne ambiance et il est bien bourrin.

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Red Dead Revolver

Jeu : Action
Développeur : Rockstar Games
11 Juin 2004

11 Juin 2004

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr