JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PS3

Test Ratchet & Clank : QForce

Test Ratchet & Clank Q Force sur PS3Pour leurs 10 ans, Ratchet et Clank ne reviennent pas nécessairement au top de leur forme, il faut l'avouer. Pour autant, certes amputé de l'écriture comique de la saga et souffrant d'une patte graphique qui accuse désormais le poids des années, Ratchet & Clank : QForce ne décevra pas totalement, grâce notamment à son gameplay atypique, desservi par une difficulté corsée et des séquences de plateforme maîtrisées. La recette multijoueur constitue également une plus-value sympathique qu'il serait bête de délaisser, même si elle ne tiendra pas forcément en haleine les joueurs pour toute la durée de la prochaine décennie.
Retrouvez plus bas la suite de notre test de Ratchet & Clank : QForce

La Note
14 20 note Ratchet & Clank : Q-Force
Les plus
  • Les armes à débloquer
  • Le Tower Defense maîtrisé
  • Des parties amusantes
  • Une difficulté bien corsée
  • Un mode multi sympathique
Les moins
  • Seulement trois planètes à protéger
  • Réalisation artistique qui commence à dater
  • Scénario timbre-poste
  • Du contenu inégal


Le Test

Voilà maintenant dix ans que Ratchet, le célèbre Lombax, et son compagnon Clank le robot protègent la galaxie. Une fine équipe qui a connu des hauts et des bas mais qui a su se démarquer en devenant l'un des duos vidéoludiques majeurs de la dernière décennie. Pour célébrer cet anniversaire, Insomniac Games renouvelle le gameplay de la saga avec Ratchet & Clank Q Force, épisode mêlant éléments stratégiques et phases de plateforme plus traditionnelles. Voici notre test.


Ratchet & Clank : Q-ForceQue l'on soit sûr d'une chose, Insomniac Games n'a pas pour autant réinventer la roue avec Ratchet & Clank : Q Force. Pour accompagner sa nouvelle approche stratégique, les studios américains se sont tout simplement inspirés du célèbre Tower Defense, ce mode de jeu dans lequel les joueurs sont invités à protéger une base de vagues d'ennemis toujours plus oppressants. Les développeurs ne font qu'appliquer les bases du genre, avec la volonté d'y injecter le code génétique de la série, à savoir une réalisation artistique colorée et des séquences de plateforme maîtrisées. Malgré cette direction ambitieuse, Ratchet & Clank : Q Force peine à insuffler l'esprit de la saga et ne remplit pas totalement le cahier des charges. Son scénario manque tout d'abord très clairement d'ambition. Le pitch : un étrange ennemi masqué sème le chaos sur plusieurs planètes en prenant le contrôle de leur système de défense. Ratchet, Clank et l'ex-président intergalactique Qwark sont pris à partie, chargés de détruire les forces de cet antagoniste mystérieux. Si les précédents épisodes nous avaient habitué à des dialogues et cut-scenes sympathiques, Ratchet & Clank : Q Force se placent très clairement en deçà des anciennes productions. Nos héros n'ont pas perdu de leur superbe, à commencer par le mégalomane Qwark, mais leurs différentes interventions font rarement mouche. De même, la patte graphique commence très clairement à dater. Quelques points discriminants, principalement pour une série qui repose essentiellement sur la capacité fédératrice de son univers comique et bariolé.

 

Une histoire de Q

 

Ratchet & Clank : Q-ForceDu côté du gameplay, Insomniac Games connait fort heureusement plus de réussite. Dans la peau de Ratchet, Clank ou Qwark, choix qui n'a en soit pas grande importance, le joueur a une double-mission : détruire les vagues de monstres qui menacent les réacteurs de sa base de fortune, tout en attaquant les unités-clés protégées par des monstres imposants afin de libérer l'accès au centre de défense principal. On passe ainsi ses parties à multiplier les allers-retours entre son camp et la base ennemie, tout en prenant soin de fouiller les moindres recoins de la planète à la recherche des ressources nécessaires à notre survie. Un aspect vagabon qu'il advient d'assimiler rapidement pour espérer terminer en un seul morceau. A l'image des différents types d'ennemis pouvant nous faire face, Ratchet & Clank : Q Force propose en effet une grande variété d'armes à débloquer par le biais des stations de réapprovisionnement dissimulées dans les niveaux. Par ailleurs, les célèbres boulons, monnaies emblématiques de la saga, font également leur grand retour et vous assurera une défense aux petits oignons en vous permettant d'acheter grâce à eux des tourelles et autres barrières capables de ralentir vos opposants pendant que vous passerez par la porte de derrière. Une facette intuitive, desservie par une bonne dose de challenge, les ennemis gagnant bien évidemment en puissance au fur et à mesure de l'aventure.

 

Mais en dépit de certains parties captivantes qui peuvent parfois durer près d'une heure, Insomniac Games trébuche quelque peu du côté des environnements proposés."

 

Ratchet & Clank : Q-ForceMais en dépit de certains parties captivantes qui peuvent parfois durer près d'une heure, Insomniac Games trébuche quelque peu du côté des environnements proposés. Tout d'abord, seules trois planètes figurent au panthéon des astres à visiter et surtout à protéger. Et bien que le level-design, plutôt réussi, varie tout au long de l'aventure, notamment par le biais de changements climatiques dévoilant de nouvelles zones, l'impression de déjà-vù se fait très vite ressentir. On aurait donc préféré que les développeurs se concentrent sur la modélisation de plusieurs mondes plutôt qu'à chercher à modifier ceux pré-existants. Ces derniers n'en restent pas moins bien construits et réservent de jolies phases de plateforme mettant à titre d'exemple les talents de glisseur sur tuyau de Ratchet à rudes épreuves. Autre deception, les quelques bonus et autres boulons d'or à récupérer, forçant les joueurs les plus téméraires à refaire certains niveaux, ne constituent pas a fortiori du contenu susceptible de rallonger de façon significative la durée de vie du jeu. Les joueurs préféreront donc opter pour le mode multijoueur du titre, dans lequel il s'agit au choix de protéger sa planète en coopération ou d'affronter un ami en ligne. En d'autres termes, Ratchet & Clank : QForce propose une expérience de jeu certes originale, mais loin d'être la plus mémorable de la saga. Dommage.






par Vincent de Lavaissière
le vendredi 14 décembre 2012, 23:56


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

Ratchet & Clank : un trailer pour le film d'animation prévu au cinéma en 2015 ! Visiblement persuadé que la licence Ratchet & Clank est populaire, Sony nous informe par le biais d'un trailer qu'un film d'animation est en cours de production et qu'il arrivera au cinéma en 2015 ! 1 | 23/04/2013, 15:19
Jeux vidéo : les parodies porno les plus drôles ! En ces temps de fin du monde, il faut savoir se décontracter et s'autoriser quelques folies. Aussi, nous avons décidé de vous faire profiter de parodies pornos du jeu vidéo qui ont fait rire toute la rédaction de JEUXACTU. 7 | 17/12/2012, 17:36


Derniers commentaires
Par skorpion le Jeudi 7 Février 2013, 21:37
le jeu est pas mal mais court (3 planete )

Répondre
-
voter voter

>> Voir la réponse dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Ratchet & Clank : Q-Force

Jeu : Action/P-F
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Insomniac Games
28 Nov 2012

Jan 2013

28 Nov 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr



')