JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PC

Test Of Orcs and Men

Test Of Orcs and Men sur PC

Si l'on devait juger Of Orcs and Men sur des critères classiques et objectifs, le tableau ne serait pas forcément reluisant. La faute en incombe essentiellement à un level design des plus fainéants, ainsi qu'à la pauvreté du loot et à une réalisation technique inégale. Mais il serait dommage de se braquer sur les quelques défauts du jeu, car le système de combats très tactique est franchement appréciable. Et surtout, tout l'aspect narratif s'avère réellement soigné. Percutants et drôles, les dialogues se voient renforcés par un excellent doublage français, qui pourrait en remontrer à bien des productions AAA. S'il n'est pas tout à fait le grand jeu de rôles qu'on pouvait espérer, Of Orcs and Men est en tout cas un bon passe temps. C'est déjà pas mal !

Retrouvez plus bas la suite de notre test de Of Orcs and Men


La Note
16 20 note Of Orcs and Men
Les plus
  • Dialogues drôles et bien écrits
  • Design des orcs
  • Combats tactiques
  • Les peaux-vertes sont les gentils
Les moins
  • Niveaux 100% couloirs
  • Design des humains
  • Pas de coop
  • Peu de loot


Le Test
Si l'on vous annonce sans plus de détails que Of Orcs and Men met en scène des orcs, des gobelins, des hommes, des elfes et des nains dans un univers médiéval-fantastique, vous risquez de lâcher un soupir de lassitude. A tort, car le nouveau jeu de Cyanide prend en réalité le contrepied des conventions et transforme les peaux-vertes à la fois en victimes et en héros. Voilà une bonne raison de s'intéresser à ce jeu de rôles pas tout à fait comme les autres.

Of Orcs and MenConquérants et esclavagistes, les humains ne sont finalement pas les parangons de vertu vantés par les classiques de l'heroic-fantasy. Dans le monde que nous propose Of Orcs and Men, ils paraissent bien plus sauvages que les orcs, certes virils mais relativement corrects. Pour les différents clans, l'honneur est un concept primordial. Finalement il n'y a que les gobelins, bêtes et méchants, qui restent fidèles à l'imagerie classique. A l'exception de Styx toutefois, l'un des deux héros de l'aventure partis ensemble tuer l'empereur humain. Ce gobelin vraiment pas comme les autres est carrément le seul au monde à être doté de la parole et d'une forme certaine d'intelligence. A tel point qu'il est même passé maître dans l'art de la furtivité. En termes de gameplay, cela se traduit par la possibilité de devenir quasiment invisible, pour mieux se faufiler derrière les ennemis et les assassiner en traitre. A contrario, Arkaïl donne plutôt dans le registre de la brute épaisse, qui frappe aussi fort qu'elle cause. Sa capacité spéciale est aux antipodes de l'infiltration et de la discrétion, puisqu'il s'agit d'un bon vieil état de Berserk. Autrement dit, à force de taper et de recevoir des coups, notre géant vert finit par rentrer dans une rage folle, pour le pire comme pour le meilleur. Mais avant de rentrer dans les détails du système de combat, précisons que dans la plupart des niveaux le joueur contrôle à la fois Arkaïl et Styx. On peut passer à loisir de l'un à l'autre, l'intelligence artificielle prenant automatiquement le relais pour déplacer et faire combattre celui qu'on laisse de côté. Cela vous évoque la possibilité d'un mode coopératif ? Perdu, Of Orcs and Men est hélas une aventure purement solo. Heureusement, la narration constitue l'un des points forts du jeu. L'histoire est agréable grâce au renversement des rôles, tandis que les savoureux dialogues ne manquent pas d'humour. Ils réussissent d'ailleurs l'exploit d'être toujours grossiers mais jamais vulgaires. Tout cela est sublimé par un casting vocal pertinent. Et pour une fois, nous parlons bien de la version française ! Les acteurs prêtant leur voix à Arkaïl et Styx tiennent parfaitement leurs rôles et donnent corps à leurs personnages, au lieu de les décrédibiliser comme c'est encore trop souvent le cas.

 

Monsters Inc

 

Of Orcs and MenMais revenons à notre système de combat, qui met fortement l'accent sur la tactique. Les différentes compétences doivent être étudiées avec soin afin d'être déclenchées au bon moment. On ne combat pas un lancier comme un épéiste, et il faut savoir déstabiliser les ennemis et interrompre leurs actions pour espérer sortir vivant des affrontements. A mille lieues d'un beat'em all (contrairement à ce que le trailer de lancement pourrait laisser croire), Of Orcs and Men demande une attention de tous les instants. Styx peut choisir d'attaquer au corps à corps ou à distance, Arkaïl peut se placer en posture offensive ou défensive, et les deux peuvent interagir, pour se soigner ou pour propulser le gobelin sur un ennemi. Il faut ajouter à cela la gestion des accès de rage, qu'on peut précipiter ou retarder. Une fois Berserk, Arkaïl tape certes plus fort, mais le joueur en perd le contrôle. L'orc peut alors très bien se mettre à frapper Styx et, une fois la rage épuisée, il reste inconscient pendant quelques secondes, ce qui peut lui être fatal. Pour gérer au mieux tous ces paramètres, le jeu utilise un système de pause active, qui ralentit fortement le temps et permet d'empiler différents ordres qui seront ensuite automatiquement exécutés. L'absence, volontaire et assumée, de toute potion de soin rend les affrontements sacrément difficiles tant qu'on ne maîtrise pas parfaitement la complémentarité des différentes compétences. Pour se faciliter la tâche, il est conseillé de parcourir les niveaux en mode furtif, afin de pouvoir nettoyer au maximum chaque zone avant de déclencher les hostilités avec les ennemis qu'il est impossible d'approcher sans se faire repérer. Petit bémol à propos de l'infiltration : les gardes qui croisent le cadavre d'un de leurs collègues ne bronchent absolument pas. Nous avons donc affaire à de l'infiltration light, bien loin de ce que propose un Dishonored ou un Hitman.

 

Les différentes compétences doivent être étudiées avec soin afin d'être déclenchées au bon moment. On ne combat pas un lancier comme un épéiste, et il faut savoir déstabiliser les ennemis et interrompre leurs actions pour espérer sortir vivant des affrontements."

 

 

Of Orcs and MenAu chapitre des défauts peu importants, on peut également citer l'inégalité des graphismes. Si la modélisation des peaux-vertes est irréprochable (les orcs sont de véritables montagnes de muscles qui en imposent), celle des humains se situe bien loin de la perfection. La mise en scène alterne également entre bonnes idées (les rêves du troisième chapitre) et lacunes (quelques petits soucis de rythme par moments). Plus gênant mais encore supportable : le loot est extrêmement rare. On finit l'aventure en ayant croisé seulement cinq ou six éléments de chaque type (arme, armure, gants, jambières, talisman) pour chaque personnage. Mais le plus gros écueil du jeu, plus difficile à ignorer, concerne le level design. C'est bien simple, quasiment chaque quête se déroule dans un simple couloir ! Et ce n'est pas une façon de parler, il suffit de systématiquement jeter un œil sur la carte pour s'en convaincre. L'exploration s'en trouve réduite à son strict minimum, à tel point qu'on pourrait presque nous balancer les combats à la suite les uns des autres que ça ne changerait pas grand-chose. Même les deux derniers chapitres, qui se déroulent bien plus en extérieur que les autres, n'échappent pas à ce problème. Ce sentiment de manque de liberté est renforcé par l'absence de fonction de saut, qui nous limite encore plus dans nos déplacements. Tout cela gâchera immanquablement l'expérience des amateurs de grands espaces et des allergiques à la linéarité. Seuls ceux qui sauront composer avec ces défauts, ou qui y sont naturellement peu sensibles, tireront du plaisir de ce jeu de rôles imparfait mais sympathique.

 





par François Decailly
le jeudi 11 octobre 2012, 17:09

À découvrir également
Autres articles

Astuces Of Orcs And Men Toutes les astuces pour Of Orcs And Men qui vont vous permettre de récupérer tous les Succès, les Trophées pour finir le jeu à 100%. 12/10/2012, 10:36
Of Orcs and Men : un trailer pour fêter la sortie du jeu Pour fêter comme il se doit l'arrivée sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3 de Of Orcs and Men, Focus Home Interactive nous propose de découvrir un nouveau trailer du jeu. 09/10/2012, 14:33


Derniers commentaires
Par Mophin le Mercredi 17 Octobre 2012, 23:35
voter citer
Le jeu ne vaut pas un 16/20 c'est clair.
Mais il est pas si mauvais que certains le disent, le soucis vient surtout du 1er chapitre qui donne une impression bien plus linéaire que les autres (un couloir dans une ville... dans des grottes ou dans un donjon ça passe mieux) et les combats y sont je trouve bien plus brouillon par manque de place.
Par contre je suis d'accord sur le fait que si on cherche un RPG, non c'est pas le bon jeu, c'est plus un jeu d'aventure médiéval avec un côté RPG mais pas très poussé.


Par jokernapo le Mardi 16 Octobre 2012, 15:10
voter citer
oui raaaaaaaaaaaaa ohhhhhhhhhhhhhh ça avait l'air sublîme ...
en fait .. on s'amuse 5 minutes jusqu'au premier combat ... et là c'est n'importequoi ... on a du linéaire, encore du linéaire , toujours du linéaire .. de l'interacton naze .. mis a part les dialogues et les graphismes ... un jeu nullissime


Par Ahaha le Vendredi 12 Octobre 2012, 15:00
voter citer
16/20 vous êtes sympa !!
il vaut à peine 12...

Dommage parce que plutôt pas mal visuellement et complètement d'accord avec vous pour les
dialogues plutôt drôle les 10 premières minutes de jeu.
Je ne peux pas en dire plus étant donné que c'est tellement raté niveau combat que je n'ai même pas terminé le premier niveau. Alors + pour les combats tactiques.... Ca aurait même été mieux au tour par tour ...

Fans de RPG passez votre chemin , à moins que quelqu'un ne vous le prête..( et encore c'est que la personne en question ne vous aime pas...)


Par bixente23 le Vendredi 12 Octobre 2012, 6:09

likeSmall 11
voter citer
pas mal, je pense le prendre quand le prix baissera...

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Of Orcs and Men

Jeu : RPG
Editeur : Focus Home Interactive
Développeur : Cyanide Studio
11 Oct 2012

11 Oct 2012

11 Oct 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours