JeuxActuJeuxActu.com



Test également disponible sur : PS4

Test Knack 2 : la saucisse est-elle vraiment meilleure quand on est deux ?

Test Knack 2 : la saucisse a-t-elle meilleur goût à deux ?
La Note
13 20

Malgré la présence de nouveautés acrocheuses, Knack 2 n’arrive pas à gommer tous les problèmes que le premier épisode a pu rencontrer. A commencer par le scénario du titre, qui ne parvient jamais à nous captiver totalement. Si l’histoire dépeinte tout au long de l’aventure reste globalement sympathique, le manque de charisme des personnages empêche le joueur d’en profiter pleinement. De même, graphiquement, le titre n’est vraiment pas à la hauteur de la PS4 et ce malgré quelques effets de lumières plutôt jolis et l’utilisation du HDR sur PS4 Pro. C'est d'autant plus vrai que cette suite arrive 4 ans après un premier épisode qui était déjà techniquement à la traîne, et qui ne fait que réutiliser ce qui a déjà été fait. Fort heureusement, Knack 2 se rattrape grâce à  son gameplay efficace et une difficulté prononcée qui offre un certain challenge aux joueurs. En revanche, si les néophytes devront s’y reprendre à deux fois lors de certains passages, les habitués des jeux de plateformes risquent d’avaler le mode aventure sans trop de soucis, la faute à des énigmes répétitives tout comme le level design.

Mais Knack 2 possède quand même certains atouts, comme son mode coopération qui permet de s’amuser à deux dans un même canapé. Les combats deviennent plus intéressants et la possibilité de réaliser des combos à deux permet de renouveler le gameplay en permanence. On regrettera tout de même l’utilisation d’une caméra fixe, qui rend l’exploration à deux très désagréable. En effet, si un joueur connaît bien les mécaniques du jeu, le second risque de quitter le champ de la caméra à de nombreuses reprises. Malgré ces nombreux défauts qui ternissent l’expérience de jeu, Knack 2 parvient tout de même à nous divertir tout du long. Le jeu offre une durée de vie conséquente pour son prix de 40€, et s’il ne brille pas par ses graphismes, les différentes idées de gameplay mises en place permettent de prendre du plaisir à jouer si l'on n'est pas trop exigeant.


Les plus
  • Un gameplay facile à prendre en main
  • Le mode coop local apporte un véritable plus
  • Des combos à deux plutôt stylés
  • L'arrivée de l'arbre de compétences
  • De nombreux coffres à récupérer dans les niveaux
  • Quelques passages surprenants
  • Le mode contre-la-montre offre un vrai challenge
Les moins
  • Techniquement décevant pour de la PS4
  • Une histoire peu entraînante
  • Des soucis de caméra en coopération
  • Un level design générique et répétitif
  • Des énigmes trop simples
  • Des personnages secondaires toujours aussi transparents


Le Test
Quatre après la sortie d’un premier opus en dents de scie, Mark Cerny et Sony Japan Studio remettent le couvert avec Knack 2. Si le premier épisode n’était pas vraiment mauvais, ce dernier n’avait jamais su briller face à la concurrence, en partie à cause d’une difficulté pas toujours très bien dosée mais aussi des graphismes vraiment loin de ce que l’on peut attendre sur PS4, notamment à son lancement. Malgré ces défauts relevés unanimement par la presse, Sony a donc décidé de redonner sa chance à cette licence, qui avait eu la lourde tâche d’accompagner le lancement de la PS4. Proposé directement au prix de 40€, Knack 2 va tenter de gommer ses défauts tout en étoffant quelque peu son aventure. Pari réussi pour Mark Cerny ?

Knack 2Malgré son charisme bancal, Knack (un golem capable de grossir grâce aux reliques qui se trouvent autour de lui) revient dans de nouvelles aventures, toujours accompagné de son meilleur ami Lucas et son oncle Ryder. Si le premier épisode nous a fait affronter le terrible Gundahar, ce nouveau chapitre de la saga nous fait revenir quelques années en arrière pour comprendre comment les Gobelins ont pu acquérir des robots antiques surpuissants et qui menacent aujourd’hui la sécurité des Humains. Encore une fois, Knack 2 ne brille pas par son scénario original, bien que quelques twists viendront redonner un peu d’intérêt à l’ensemble. La où l’histoire pêche réellement, c’est au niveau de son rythme. Les cinématiques manquent de punch et bien souvent, on passe d’une scène à une autre sans trop vraiment savoir pourquoi. En effet, si le scénario pourra être aisément compris de tous, difficile pourtant de s’attacher au héros et à ses compagnons. Si Knack montre davantage ses expressions qu’auparavant, ce sont surtout ses acolytes qui posent problème. Peu utiles au déroulement de l’histoire, ces derniers peinent à assurer leurs rôles de “comiques”. Dès lors, les conversations entre Knack et Lucas deviennent quelque peu insipides et ne parviennent pas à nous plonger dans le scénario de ce nouvel épisode. Une petite déception alors que le jeu nous propose une histoire originale qui n’est pas sans rappeler certaines productions de Disney. Dans l’ensemble, la trame scénaristique apparaît plus comme un prétexte pour que notre héros voyage aux quatre coins de la planète pour résoudre ce mystère  et dégommer un maximum de Gobelins.


KNACK M'EN CINQ !

Knack 2Outre un scénario léger et peu entraînant, ce nouvel épisode aura surtout été l’occasion, pour Mark Cerny et son équipe de peaufiner le gameplay de Knack, aussi bien dans les combats que dans l’exploration. Ainsi, pour fracasser toujours plus de Gobelins, Knack va désormais pouvoir étendre sa palette de coups grâce à un arbre de compétences. Très facile à comprendre, ce dernier vous permettra d’augmenter la puissance de vos attaques tout en apprenant de nouvelles techniques, qui se révèleront très utiles au fur et à mesure de votre progression. Si au départ, il faudra se contenter de coups basiques, très vite Knack va pouvoir enchaîner avec des combos dévastateurs tout en se protégeant à l’aide de son bouclier énergétique. Malgré cela, le jeu conserve sa difficulté ardue et vous devrez toujours lire les patterns des ennemis pour vous en sortir sans trop de casse.

Knack 2A l’image des classiques du beat’em all, le joueur doit alterner entre phases d’esquives et phases d’attaques et l’ajout du bouclier permet de jouer avec le timing des contres. Dorénavant, vous pourrez repousser les attaques à distance en appuyant au bon moment sur la touche L1. Mais attention, votre protection ne pourra résister que quelque temps, empêchant ainsi tout abus. Néanmoins, si Knack 2 offre un véritable challenge par moments, le jeu souffre du même défaut que son prédécesseur : quand Knack atteint une taille démesurée, les combats deviennent tellement aisés qu’il n’y a pratiquement plus besoin de lire les coups des ennemis. En revanche, lorsque notre héros culmine autour des 2-3 mètres de hauteur, le défi devient beaucoup plus intéressant et les combats gagnent en profondeur. On regrettera tout de même la disparition de certains matériaux tels que le feu ou encore l’électricité, qui apportaient un peu de fraîcheur dans les différents chapitres du premier épisode. Ici, il faudra simplement se contenter d’une forme de métal, une forme de glace et une autre de cristal.


UNE SAUCISSE RECHAUFFÉE

Knack 2Malheureusement, ces trois transformations n’apportent que très peu au gameplay du titre. Mis à part une attaque spéciale en appuyant longuement sur Carré, ces dernières ne modifient pas radicalement votre expérience de jeu lors des combats. De même, lors des phases d’exploration leur utilisation ne permet pas renouveler des énigmes qui s’essoufflent rapidement. Ainsi, tout au long de l’aventure, le joueur va devoir faire face à des puzzles répétitifs sans jamais vraiment devoir se creuser la tête. Toutefois, la possibilité d’alterner entre un Knack minuscule et un autre géant permet d’apporter un peu de fraîcheur au jeu. Il faudra alors réduire sa taille pour franchir certains obstacles, mais surtout il faudra regarder tout autour de vous afin de dégoter la multitudes de coffres disséminés à travers les niveaux du jeu.

Si dans son gameplay, Knack 2 introduit quelques nouveautés bienvenues, le jeu n’arrive pourtant pas à réellement renouveler sa formule et l’impression d’avoir un Knack 1.5 se fait très vite ressentir.

 

Knack 2D’ailleurs, n’hésitez pas à prendre votre temps lors de l’exploration d’un niveau afin de trouver un maximum de coffres. Ces derniers vous permettent de débloquer de nouveaux objets qui faciliteront votre progression mais surtout, vous allez pouvoir obtenir de nouvelles formes de combat pour Knack. Si dans l’idée cela aurait pu être vraiment malin, il y a de fortes chances que vous n’en profitiez qu’après avoir effectué un premier run du jeu. De plus, le titre alterne assez souvent entre phases en 3D et d’autres en 2.5D qui ne sont pas sans rappeler des jeux comme Crash Bandicoot. Encore une fois, si certains passages pourront vous poser problème, les amateurs de jeux de plateformes ne devraient pas passer bien longtemps sur ces portions du jeu. Les moins habitués risquent quant à eux d’avoir du mal avec la gestion de l’espace et les faux pas ne seront pas rares au début. Fort heureusement, le jeu propose des checkpoints réguliers et bien souvent, vous reprendrez votre partie directement au niveau de la portion qui vous pose problème.


A DEUX, C'EST TOUJOURS MIEUX


Knack 2Si dans son gameplay, Knack 2 introduit quelques nouveautés bienvenues, le jeu n’arrive pourtant pas à réellement renouveler sa formule et l’impression d’avoir un Knack 1.5 se fait très vite ressentir. En revanche, le jeu gagne tout de suite en intérêt lorsque l’on joue en mode coop' locale. A tout moment, un ami peut rejoindre votre partie pour vous épauler grâce à un second Knack bleu. C’est à ce moment précis que les choses deviennent intéressantes. Ainsi, vous pouvez combiner certaines attaques avec votre partenaire de jeu, ce qui offre toujours plus de possibilités lors des combats. De plus, si votre coéquipier manque quelque peu d’expérience vous pourrez toujours compenser son manque de talent en lui offrant une partie de vos reliques afin qu’il soit plus gros et donc plus puissant. Un choix sensé de la part des développeurs, qui souhaitent offrir un certain challenge aux joueurs habitués du genre tout en permettant aux novices de s’amuser. Malheureusement, si les combats gagnent en intensité grâce à la coopération, difficile d’en dire autant pour les phases d’explorations. A deux, la caméra et ses plans fixes peuvent rapidement poser problème et il n’est pas rare que l’un des joueurs se retrouvent hors de notre champ de vision. Pour pallier à ce soucis, les joueurs perdus se retrouvent alors téléportés près de leur coéquipier, ce qui a tendance à casser le rythme des phases de plateformes. Très rapidement, le joueur le plus habile va prendre le lead et s’occuper seul de ces passages. Dommage, car dans l’ensemble le mode coop s’avère très plaisant mais il manque encore ce petit quelque chose pour véritablement créer une synergie entre les joueurs.


UNE RÉALISATION A LA HAUTEUR DU PRIX ?


Knack 2Côté technique, Knack 2 arrive à faire un peu mieux que son prédécesseur sans pour autant transcender le genre. Les environnements ne sont pas désagréables à l’oeil, loin de là, mais manquent cruellement d’originalité. Si chaque zone (forêt, ville, montagnes enneigées…) fait son petit effet au départ on se rend vite compte du côté générique des environnements. Les nombreux effets de lumières qui parsèment le jeu rendent le tout un peu plus joli et l’arrivée du HDR sur PS4 Pro apporte un véritable plus au jeu. En revanche, si ce dernier ne brille pas par ses environnements, la modélisation de Knack reste toujours aussi impressionnante. Les multiples reliques, qui se décomposent lorsque le héros redevient petit, font toujours leur petit effet et certains attaques s’en retrouvent sublimées. Ainsi, lorsque vous utilisez le combo "pluie de reliques" en mode coop, une multitude de reliques fusent dans les airs pour aller percuter les ennemis. Des petits détails appréciables mais qui peinent à relever l’ensemble du jeu. Toujours bon à savoir, la PS4 Pro vous permet également de choisir entre un affichage 4k/30fps ou 1080p/60fps si vous n’avez pas de télé adéquate.

Si votre coéquipier manque quelque peu d’expérience vous pourrez toujours compenser son manque de talent en lui offrant une partie de vos reliques afin qu’il soit plus gros et donc plus puissant.

 

Knack 2En terme de durée de vie, Knack 2 reste sur les bases de son aîné puisqu’il vous faudra environ 12 à 13 heures pour terminer le titre sans trop vous presser. La recherche des coffres restants et l’ajout du mode contre-la-montre permettent d’atteindre aisément les 20 heures de jeu. Néanmoins, le monde de Knack 2 s’avère un peu trop générique pour pousser les joueurs à recommencer une partie. De plus, les coffres qui vous manquent seront souvent cachés à des endroits impossibles à repérer à l'oeil nu, il vous faudra alors compter sur un objet spécial qui vous alertera lorsqu’une cachette se trouve à proximité. Très vite, le joueur n’a plus l’impression de chercher puisqu’il lui suffira d’errer dans les différentes zones du jeu, en attendant le signal magique. En revanche, le mode contre-la-montre propose un véritable challenge aux joueurs qui pourront tenter de battre leur record tout en débloquant les derniers talents de l’arbre de compétence de Knack. Si ce dernier est déjà très puissant lorsque l’on arrive dans les derniers chapitres du jeu, ce n’est rien comparé à ce qu’il peut faire une fois son potentiel maximum atteint. Des améliorations qui seront égalementtrès utiles pour récupérer toutes les médailles cachées sur la carte du monde de Knack 2.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Blasé


À découvrir également
Autres articles

Knack 2 : on a fait un Let's Play avec Mark Cerny, le créateur du jeu et architecte de la PS4 Il y a 2 semaines, nous avons eu l'occasion de croiser la route de Mark Cerny, l'architecte de la PS4, mais aussi le créateur de Knack 2 qui arrive en septembre prochain. On a donc décidé de faire un Let's Play avec lui. 6 | 25/07/2017, 14:26
Knack 2 : voici 10 minutes de gameplay en coop sur PS4 Sony nous dévoile aujourd'hui une vidéo de gameplay de Knack 2 dans laquelle la coopération avec deux joueurs est mise en avant. Knack rouge et Knack bleu peuvent donc travailler ensemble ce qui change l'expérience de jeu. 29/06/2017, 16:38


Derniers commentaires
Par agora666 le Mardi 5 Septembre 2017, 16:47

likeSmall 690
40 euros pour ça...? Ce titre sent la fainéantise à plein nez!

Répondre
-
voter voter
1

Par Narutovore le Mardi 5 Septembre 2017, 16:07 Modérateur

likeSmall 569
Mouais, pas pour moi celui-là.

Répondre
-
voter voter
1

>> Voir les 2 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Knack 2

Jeu : Action
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Sony Computer Entertainment London Studio
6 Sept 2017

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.