JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : X360

Test Gears of War Judgment

Test Gears of War Judgment sur Xbox 360

Ressemblant davantage à un add-on qu’à une véritable suite, Gears of War Judgment n’est qu'un épisode de transition, faisant ainsi planer le doute qu’un épisode plus consistant est en cours de développement sur Xbox 720. En attendant ce jour béni, il faudra se contenter d’une campagne solo fade, pour ne pas dire décevante, basé sur le scoring et rien d'autre, où l’on ne fait que stopper des vagues de Locustes sans vraiment prendre son pied. Le jeu a perdu de sa mise en scène épique et de son charme d’antan, c’est d'une évidence implacable, et même si les mécaniques de jeu sont toujours aussi bien huilées, il se dégage comme un parfum de redite qui nous rappelle qu’à force de trop tirer sur la corde, elle finit par casser. Précurseur d’un genre, Gear of War se doit donc de se remettre en question, car en matière de TPS, la formule a d’ores et déjà été remaniée et assouplie par la concurrence. Espérons que l'arrivée de la next gen' permette à la série de retrouver toutes ses lettres de noblesse...

Retrouvez plus bas la suite de notre test de Gears of War Judgment


Les Notes
14 20 note Gears of War Judgment 4 5 note multi-utilisateurs Gears of War Judgment
Les plus
  • Des graphismes toujours au top
  • Jouable à 4 en coop’
  • L’arrivée des classes en multi
  • Gameplay bien huilé…
Les moins
  • …mais qui tourne sérieusement en rond
  • Campagne solo ultra fade basée sur le scoring
  • Scénario sans aucun intérêt
  • Des personnages sans âme
  • Un seul boss, le dernier
  • Ce manque de challenge


Le Test
Avec une Xbox 360 en fin de vie et une licence qui ne semble plus vraiment intéresser Epic Games, Gears of War Judgment débarque sur la console de Microsoft dans une ambiance assez morose. S’il n’y avait définitivement pas de place pour une suite à la fin de Gears of War 3, c’était sous-estimer les producteurs qui n’ont rien trouvé de mieux que de sortir l’excuse de la prequel pour nous faire patienter jusqu’à l’arrivée de la prochaine génération. Marcus ayant déposé les armes, c’est au tour du tandem Baird/Cole de jouer les super héros. Un intérim assuré un peu malgré eux, tout comme la venue inattendue du studio People Can Fly (Painkiller, Bulletstorm), qui s’est occupé cette fois-ci de la totalité du développement en l’absence d’Epic Games. Le vent de renouveau ?

Gears of War JudgmentFaire un jeu avec trois bouts de ficelle, voilà comment on pourrait résumer Gears of War Judgment de manière assez caricaturale. Car comme chacun sait, ce quatrième épisode n’a pas été développé par Epic Games, le studio à l’origine de la licence, mais par l’équipe B, celle-là même qui se chargeait de faire le portage PC de Gears of War 2 ou de filer un coup de pouce pour le troisième opus. Si People Can Fly part avec quelques notions de base, on ne peut pas dire qu’il soit aussi talentueux que les créateurs de l'Unreal Engine. Bien sûr, côté technique, Gears of War Judgment assure le job en reprenant les bases des précédents volets. Riche en détails et affichant des graphismes de haute volée, le titre se distingue aussi par son frame-rate de daron, offrant une fluidité de tous les instants. Si le jeu est une petite merveille pour les yeux, on aurait cependant aimé se balader davantage dans des environnements plus ouverts et profiter d'une profondeur de champ que la série nous a habitués par le passé. Ce n'était visiblement pas le mot d'ordre pour cet épisode qui se contente d'aligner les décors en arènes fermées, un peu comme si le multi s'était téléporté dans la campagne solo et non l'inverse. Du délire.

 

Déjà-vu ?

 

Gears of War JudgmentCertes, buter du Locuste est toujours aussi plaisant, et le gameplay – toujours aussi efficace – démontre que la série n'a pas perdu de sa superbe. Certains joueurs ne manqueront néanmoins pas de préciser que la saga n'a pas vraiment évolué (et ils auront raison) depuis toutes ces années, et quand bien même elle a su poser les bases du TPS moderne, d'autres titres ont depuis affiné le système de couverture, en assouplissant par la même occasion les affrontements au corps-à-corps. Ces instants de flottements où la tronçonneuse ne veut pas se déclencher parce qu'on n'est pas dans le bon axe de découpe, ou les coups de crosse dans le vide se digèrent mal en 2013. Les années défilant, on se surprend aussi à pester contre le déplacement assez pataud des personnages, qui ressemblent désormais à des pachydermes à la trajectoire figée. Le sprint avec la caméra dynamique au sol qui nous avait tant émoustillés en 2008 avec Gears of War 2, paraît aujourd'hui tellement rigide qu'on ne s'aventure plus à l'utiliser en plein combat. Lors des affrontements, Gears of War Judgment ne manquera pas de faire le travail aussi, même si ce sentiment de déjà-vu n'aura de cesse de nous parcourir l'échine. Pire encore, en choisissant ce retour en arrière scénaristique, les développeurs ont choisi la facilité avec un enchaînement de missions qui soufflent à la fois le chaud comme le froid.

 

Lors des affrontements, Gears of War Judgment ne manquera pas de faire le travail aussi, même si ce sentiment de déjà-vu n'aura de cesse de nous parcourir l'échine."

 

Gears of War JudgmentEn effet, si certaines séquences fleurent bon la testostérone, surtout en coop' à quatre où l'aventure devient – forcément – plus intéressante, on aurait aimé avoir autre chose que des vagues successives de Locustes à défourailler et que le challenge soit aussi au rendez-vous. Avec seulement 6 chapitres au compteur et 3 compagnons qui assurent vos arrières pour vous relever en cas de chute mortelle, Gears of War Judgment se finit d'une traite, en à peine 6 heures. On a beau activer les options déclassifiées au début de chaque map, histoire de corser un peu la difficulté (arsenal limité, vague d'ennemis plus importantes, visibilité réduite), il est rare de voir s'afficher le Game Over sur son écran ; en difficulté normale j'entends. Des défis introduits comme un cheveu sur la soupe, mais qui démontre bien une chose : Gears of War Judgment ne vaut que si l'on cherche le scoring à tout prix. Il ne faudra à aucun moment chercher un quelconque scénario, et le coup des flashbacks racontés depuis le tribunal où nos quatre héros sont jugés, n'apporte finalement pas grand-chose. De même, permuter de personnage en cours d'aventure ne change guère la donne non plus, chacun des 4 soldats incarnés (la fameuse Kilo Team) ne disposant d'aucune différence de jouabilité. Même les nouvelles armes, toujours inventives jusqu'à présent, ne parviennent à aucun moment à faire de l'ombre aux infaillibles Lancers et fusil à pompe classiques. On aurait pu croire que l'arbalète, très à la mode ces derniers temps, aurait pu pimenter l'action, mais son utilisation n'est pas à la hauteur de sa réputation.

 

Joueurs multiples

 

Gears of War JudgmentAvec une campagne décevante et un boss de fin qui aurait très bien pu faire partie des semi-boss d'un Gears of War 2, on ne pouvait que se tourner vers le mode multi, qui présente lui aussi quelques nouveautés. Enfin, il faut plutôt parler d'évolution que de révolution puisque l'on retrouve peu ou prou les mêmes modes qui ont fait la réputation de la franchise. Les sempiternels "Deathmatch", "Team Deathmatch" et "Domination" sont toujours de la partie et remplissent comme il se doit le contrat. Déception en revanche pour le mode "Horde", rebaptisé en "Survie" et qui consiste à repousser des vagues de Locustes avec les classes activées. Oui, ça sent le manque d'inventivité. C'est en réalité du côté du mode "Invasion" qu'il faut se tourner pour trouver un semblant vent de fraîcheur. Ce dernier propose des affrontements directs entre Humains et Locustes, avec intégration cette fois-ci des classes tant attendues. C'est une grande première pour la série et si les soldats du CGU se distinguent par leur arsenal de base au moment du spawn et quelques compétences sur le terrain (Ingénieur, Medic et Scout), les Locustes ne peuvent en aucun cas évoluer et c'est bien là tout l'intérêt de la chose.

 

C'est en réalité du côté du mode "Invasion" qu'il faut se tourner pour trouver un semblant vent de fraîcheur. Ce dernier propose des affrontements directs entre Humains et Locustes, avec intégration cette fois-ci des classes tant attendues."

 

Gears of War JudgmentLe Ticker est peut-être la classe la plus faible, mais sa vitesse de déplacement et sa petite taille permettent de trouer les défenses les plus solides. Son côté kamikaze oblige le joueur à prendre tous les risques et sa présence sur le terrain est un atout indéniable. Ce qui est nettement moins le cas du Wretch, cet espèce de hunchback aux griffes acérés qui se déplacent difficilement – et en crabe – et ne fait que donner des coups de griffe pour amadouer l'ennemi. Bof. Mieux vaut qu'il soit accompagné d'un Mauler qui encaisse bien mieux les attaques grâce à son bouclier et sa massue qui fait des dégâts considérables, même sur les fortifications. Bien sûr, le quidam moyen préfèrera se tourner vers le Grenadier à la puissance de feu impressionnante et capable d'éliminer les ennemis au loin. On n'oublie pas non plus de parler du Serapède, un mille-pattes qui a la faculté d'énerver l'adversaire en raison de ses déplacements inattendus et le fait qu'il faille lui tirer dessus à revers pour l'éliminer. Tout ce joli petit monde possède ses avantages et ses inconvénients et c'est la somme de toutes leurs forces qui créé une équipe soudée, obligeant les joueurs à travailler de concert pour briser les CGU en face. On s'amuse donc, mais difficile d'évacuer ce sentiment de redite qui collera définitivement à la peau de ce Gears of War Judgment. L'heure du jugement a donc véritablement sonné et il est grand temps pour la saga de se remettre en question, la concurrence était aujourd'hui plus inventive... Seule lot de consolation, la possibilité de récupérer gratuitement le premier Gears of War avec l'achat de cet épisode Judgment.

 

 





Maxime Chao par Maxime Chao
le mardi 19 mars 2013, 11:57
Suivre ce rédacteur sur


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

2013 : LE TOP 5 DE JEUXACTU D'ici quelques heures, 2013 tirera sa révérence. L'occasion pour l'équipe de JEUXACTU de faire le bilan de cette année riche en jeux vidéo. Quels sont les coups de coeur et les coups de griffes de la rédaction ? Séquence émotions. 56 | 31/12/2013, 16:04
Gears of War : la série bientôt sur PS4 ? C'est à l'issu d'une interview donnée à nos confrères de Kotaku que Phil Spencer de Microsoft a jeté le doute quant à l'avenir de la série Gears of War sur Xbox One. Et si la licence débarquait sur PS4 ? 5 | 27/11/2013, 11:16


Derniers commentaires
Par LDZB le Mercredi 30 Octobre 2013, 22:23
themkB a écrit:je vais atendre les solde pour selui si ^^


De même pour moi, j'ai attendu une promo a -50%, je vais voir ce que ça donne de suite, depuis le temps.


Répondre
-
voter voter

Par mincealors le Mardi 26 Mars 2013, 0:22
ras le bol de ces jeux qui se terminent e 5H et qui valent 60 € !!! Moi je BOYCOTTE ! Demain j achete Bioshock infinite

Répondre
-
voter voter

Par Illyam le Vendredi 22 Mars 2013, 13:22
Licence fanée depuis le 3

Répondre
-
voter voter

Par JCDUSS le Mercredi 20 Mars 2013, 20:41

likeSmall
Le 3 était déjà décevant alors celui là qui n'a même pas de campagne solo, j'imagine pas le résultat. Comme dis Maxime dans son test, vivement les nouvelles consoles pour relancer les vieilles franchises

Répondre
-
voter voter

Par ManOUche le Mercredi 20 Mars 2013, 19:19
J'ai eu l'occasion de récupérer le jeu il y a quelques jours et je l'ai fini très rapidement. J'ai été déçu de la campagne solo vu que c'en est pas une et que surtout il y a aucun boss à battre juste le dernier et il est trop simple à tuer
Pour ma part j'aurai mis 12 en solo et 17 en multi


Répondre
-
voter voter

Par themkB le Mercredi 20 Mars 2013, 17:13

likeSmall
je vais atendre les solde pour selui si ^^

Répondre
-
voter voter

Par FenixWright le Mercredi 20 Mars 2013, 9:27
Faut arrêter avec les jeux "qui peuvent se terminer en 3H". Pour info, Skyrim aussi peut se finir aussi rapidement si on le souhaite. Je suis d'accord avec certains autres, God Of Of War Ascension ne vaut pas mieux que ce Gears, la différence des notes n'est pas justifiée!

Répondre
-
voter voter

Par Deodoo le Mercredi 20 Mars 2013, 7:43

likeSmall 4
Garros43 a écrit:Call of Duty tourne en rond depuis maintenant .. 4 ans ? Et il se ramène un 17
Gears of War un simple 14, tout comme Crysis 3.
Donc tu peux traiter qui tu veux de rigolo, pour moi ce sont les notes qui me font rire!


La différence avec Call of duty c'est qu'à chaque épisode y a une vrai campagne solo avec un nouveau scénario à chaque fois, qu'on aime ou pas. C'était le cas aussi pour God of War Ascension même s'il était moins bon que le 3. Gears of War 4 visiblement y a pas de campagne solo et que des arnèes fermées, normal que le jeu soit aussi mal noté et Crysis 3, le jeu se termine en 2h30 et tu peux finir le jeu en voidant les ennemis avec l'invisibilité, ça c'est abusé


Répondre
-
voter voter

Par Shadishu le Mardi 19 Mars 2013, 23:05

likeSmall
C'est le syndrome des séries qui enchainent les épisodes... quasi sans exception :?

Répondre
-
voter voter

Par Garros43 le Mardi 19 Mars 2013, 22:51

likeSmall
Call of Duty tourne en rond depuis maintenant .. 4 ans ? Et il se ramène un 17
Gears of War un simple 14, tout comme Crysis 3.
Donc tu peux traiter qui tu veux de rigolo, pour moi ce sont les notes qui me font rire!


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 19 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Gears of War Judgment

Jeu : Action
Editeur : Microsoft Game Studios
Développeur : People Can Fly
22 Mar 2013

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr



')