JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test Conan Exiles : malheureusement plus barbant que barbare

Test Conan Exiles : malheureusement plus barbant que barbare
La Note
12 20

Malgré sa longue période d’Early Access, Conan Exiles ne parvient toujours pas à nous donner l’impression d’un jeu fini et prêt à jouer. Bardé de bugs et disposant de nombreuses mécaniques perfectibles, le jeu manque clairement d’arguments pour attirer les nouveaux joueurs dans son escarcelle, surtout que les titres qui proposent de la survie se bousculent au portillon. A moins d’être un fanatique du minage et du crafting qui a poncé ARK, Minecraft et tous les autres titres du genre jusqu’à la corde et qui cherche de nouvelles contrées, on a du mal à vous recommander ce titre dans son état actuel. Funcom étant arrivé jusqu’ici à coups de mises à jour, on espère que le flux ne s’interrompra pas et qu’à terme Conan Exiles puisse enfin tenir ses promesses. Enfin, un dernier reproche reste l’absence de ce côté épique (qu’on trouve dans les comics et dans le film) qui n’est finalement présent que lorsqu’on invoque une divinité et qu’on peut tout détruire pendant une petite minute.


Les plus
  • Les nombreuses références au monde de Conan dont les religions
  • Les esclaves
  • Le cannibalisme
  • Une map vaste et bien réalisée
  • Des compétences et du craft à ne plus savoir où donner de la tête
  • Les purges vraiment bienvenues
Les moins
  • Manque de ce côté épique de Conan
  • Minage lassant à la longue
  • I.A. aux fraises
  • La sauvegarde liée aux serveurs
  • Les serveurs pleins, ou fermés
  • De très nombreux bugs
  • Mal optimisé sur PC


Le Test

Né en 1932 sous la plume de Robert E. Howard, Conan le Barbare a connu une carrière vraiment prolixe dans l'industrie du divertissement, passant par la BD, les jeux de société, les séries, le dessin animé, et se laissant même incarner par Schwarzy au cinéma en 1982 et 1984 avant de nous arriver aujourd’hui sous la forme d’un jeu de survie. Développé par des Norvégiens qu’on dit forts comme des Vikings, le jeu a surtout été façonné par sa communauté via une longue période d’accès anticipé où le feedback des joueurs a nourri les plannings des développeurs de chez Funcom. C’est donc véritablement une suite de mises à jour qu’on découvre aujourd’hui plus qu’un véritable jeu inédit. Sous ce prisme, on va donc se demander si les novices qui n’ont pas encore craqué doivent se jeter à corps perdu sur ce titre ou pas. Voici notre verdict.


Conan ExilesDans Conan Exiles, l’objectif est donc de suivre le plan de carrière du héros Cimmérien, et de passer de traine-savate à conquérant, et ce grâce à la force du poignet. Bien sûr, le joueur n’incarne pas le maître, mais un personnage lambda qu’il va falloir créer de A à Z via un éditeur d’avatar très poussé. On va donc pouvoir choisir l’ethnie, le sexe (sa taille aussi si l’on opte pour l’option nudité complète !), les traits du visage, la musculature, et même la religion, ce qui va s’avérer crucial par la suite. Là où Conan commence sa carrière comme un vagabond, notre personnage débute encore plus bas, puisqu’il est crucifié en plein désert pour avoir commis un crime quelconque, en attendant que le vent brûlant le dessèche, ou que les tempêtes de sable ne l'achèvent. Dans un éclair de lumière et au son d’une musique épique, Conan vient nous sauver lui-même de la croix, abattant l’outil de torture, et rendant ainsi à notre avatar sa liberté. Néanmoins, cette dernière reste toute relative, car nu comme un ver, démuni de tout, le joueur ne peut à ce moment que constater que sa vie ne tient qu’à un fil. En effet, la barre de vie est à moitié remplie, l’estomac du personnage est vide, et la soif commence à lui dessécher la gorge. Pour couronner le tout, on apprend que notre monde va désormais se limiter aux Terres de l’Exil ; un mystérieux bracelet magique à notre poignet nous empêchant de sortir de cette zone. Ah oui ! Précisons aussi que notre personnage meurt sur le coup si jamais on enlève le bijou, preuve que notre avatar reste un délinquant condamné à une liberté surveillée. Le premier objectif va donc être de survivre, et de répondre aux besoins primaires de tout homme, afin d’éviter de finir comme nos voisins de croix, tous dans un état de décomposition plus ou moins avancé.

 

BOB THE BUILDER

 

Conan ExilesOn court donc vers la première rivière, puis là, tel un homme de Cro-Magnon, il va falloir apprivoiser la nature pour en tirer de quoi répondre à tous nos besoins. Quelques gorgées d’eau pour calmer la soif, une poignée d’insectes pour remplir (un peu) notre estomac, et de la cueillette afin d’obtenir des matières premières. Les fibres végétales nous permettront de couvrir l’imposant sexe de notre dieu d’ébène (inspiré d’un membre éminent de la rédaction), tandis que les pierres et branches ramassées vont servir à bricoler de premiers outils. Les débuts sont timides, avec une pioche pour fracasser la roche, et une hache pour couper du bois. À ce niveau, le moindre animal sauvage est une menace sérieuse pour notre survie, et on évite les humains comme la peste, ces derniers représentant une mort plus que certaine. Pour arrêter de fuir et d’escalader (avec le même système que dans Breath of the Wild, l’endurance s’épuisant lorsqu’on est à flanc de paroi) le premier piton rocheux afin d'échapper aux bêtes sauvages, il va donc falloir travailler, et s’équiper pour grimper dans la hiérarchie des prédateurs. On se crache dans les mains (d’où la souris qui sent le lait caillé au bureau) et on se lance dans une déforestation en règle des environs, tandis qu’on creuse la roche avec plus d’avidité qu’une compagnie minière en Afrique. Un premier abri est ainsi rapidement bâti, puis enfin un lit fait d’herbes tressées. Le couchage est d’une importance capitale car il va permettre de sauvegarder notre progrès, mais sert aussi de point de respawn en cas de décès. Avant d’en avoir un, la mort signifiera un game over pur et simple, et l’obligation de recommencer depuis le moment ou Conan nous libère de la croix. D’ailleurs, même plus tard dans l’aventure, il faudra régulièrement aller sauvegarder dans son abri ou dans un lit, afin de ne pas perdre tout son progrès à cause d’un problème de connexion serveur, ou d’une coupure de courant généralisée (comme celle d’il y a quelques jours au bureau). Notre cabane nous sert aussi de protection contre les bêtes sauvages, ainsi que contre la furie des éléments (dont les meurtrières tempêtes de sable dont on vous a parlé plus haut).

 

UN CRAFTEUR SACHANT CRAFTER…

 

Conan ExilesAfin de donner quelques indications au novice paumé dans ce monde impitoyable, Funcom a implémenté un système de missions nommé "Périple" qui va nous donner des objectifs à accomplir. Pêcher un poisson, donner un coup de poing ou encore construire notre première épée sont autant de moyens d’accumuler rapidement de l’XP (bien plus que via la simple exploration ou la cueillette) et de débloquer des points que l'on va pouvoir investir dans l’immense arbre des compétences disponible.  Amateurs de crafting, Conan Exiles est "The Place To Be" tellement il va falloir passer de temps à collecter, transformer et modifier moult ingrédients afin de faire passer votre personnage du statut de proie facile, à celui de seigneur des Terres de l’Exil. Les points permettent aussi de booster les compétences de notre personnage et d’augmenter ainsi sa force (pour cogner plus fort), sa vitalité (pour avoir une grosse barre de vie), son endurance ou encore sa capacité à trimbaler des charges de plus en plus lourdes (oui, le minerai de fer, ça pèse un max !). Après plusieurs heures de jeu (beaucoup en solo, moins si vous avez des amis qui aident à miner), on dispose enfin d’une maison en briques avec un toit digne de ce nom, et de tout un tas de raffinements comme un ascenseur, de nombreux rangements et pleins d’ateliers pour crafter armes, armures et potions. Summum de la classe pour un vrai bourgeois des Terres de l’Exil, il va même être possible de recruter du petit personnel pour notre propriété. Pour les embauches, pas d’ANPE, il suffira d’aller assommer des PNJ dans les villages du coin, de les ligoter, puis de les ramener à la maison. Bien sûr, il faudra d’abord les convaincre de travailler pour nous, mais après quelques jours à briser leur volonté sur la Roue de la Souffrance, ces derniers seront fins prêts. Bon, pour être honnête, le personnel n’est pas de premier ordre, et l’intelligence artificielle est assez désastreuse. On a ainsi vu un de nos soldats s’attaquer à 4 crocodiles en même temps, sans qu’aucun de ses collègues ne lève le petit doigt. Mieux, après un combat acharné, un de nos troufions s’est même retrouvé bloqué dans l’escalier d’un autel rituel. À l’heure où on écrit ces lignes, le malheureux y est encore.

 

CONAN LE BARBANT ?

 

Conan ExilesLe problème, c’est que plus le temps passe, plus le crafting devient fastidieux, vu que chaque nouveauté demande des ingrédients de plus en plus rares, ou des matériaux ayant subi d’innombrables transformations. Il va donc falloir perdre énormément de temps sur cette activité, au point que 90% du temps passé sur Conan Exiles sera dédié à la collecte de matières premières, à leur transformation et à la construction de diverses structures. Du coup, même les amateurs de baston calmeront leurs instincts, puisque la perte de certaines armes ultimes signifie le gâchis de plusieurs dizaines d’heures de jeu. À titre d’exemple, les meilleures armes (en obsidienne) ne s’obtiennent qu’en minant la roche extrêmement dure (qui bousille les outils à vitesse grand V) dans des endroits infestés de PNJ ultra belliqueux. Pire, forger ces armes demandera d’aller dans le volcan, un endroit extrêmement hostile et infesté de monstres, ce qui transformera l’opération en une véritable instance. Si tout ceci est excitant à plusieurs, c’est un véritable cauchemar en solo, tellement la difficulté est mal dosée dans ces endroits. Pourquoi ne pas jouer en multi en permanence alors ? Pour une raison simple. Voyez-vous, Conan Exiles ne dispose pas de méga serveurs dédiés, mais d’une myriade de petits serveurs qui ne peuvent héberger que 40 joueurs. Il est donc très rare de pouvoir trouver des serveurs libres (sauf à des heures décalées), et malheureusement, toute la progression dans votre jeu dépend du serveur. Si vous ne pouvez pas vous connecter au serveur précis qui contient votre partie, vous serez condamné à repartir du début. Pire, rien n’empêche les joueurs qui sont sur place de ruiner votre propriété alors sans la moindre défense. Bref, un cauchemar qui ne trouve qu’une seule porte de sortie : le serveur privé. Vous l’avez compris, pour kiffer Conan Exiles, il faudra jouer avec une bande de potes, tous disponibles au même moment.

 

Si vous ne pouvez pas vous connecter au serveur qui contient votre partie, vous serez condamnés à repartir du début. Pire, rien n’empêche les joueurs qui sont sur place de ruiner votre propriété alors sans la moindre défense.  

 

Conan ExilesDu coup, hormis le craft, il ne restera guère que l’exploration pour vous faire passer le temps. Sur ce point, le jeu propose une map généreuse avec plusieurs environnements assez sympathiques. Du désert à la forêt, en passant par le volcan ou les étendues gelées, chaque région proposera ses ennemis, ainsi qu’une difficulté croissante plus on va vers le Nord. Les panoramas sont jolis et les effets de lumière séduisants, mais globalement le titre reste assez moche, même à fond sur un PC puissant. On se doit également de souligner l’optimisation assez moyenne du titre qui utilise beaucoup de RAM (10Go) et sature assez rapidement une carte graphique récente, surtout lors de phénomènes météo. Finalement, seules les purges fournissent un regain d’intérêt en envoyant des vagues d’IA sur les installations du joueur lorsque le jeu estime que ce dernier est assez bien préparé. Plaisantes sur le concept, ces purges mettent malheureusement en avant les problèmes liés au combat comme des hitboxes assez généreuses, un système de lock totalement injouable (surtout face à plusieurs ennemis). Il faut aussi signaler la pléthore de bugs qui subsiste malgré tout. Si on a déjà mentionné les réactions étranges de nos esclaves, sachez que le pathfinding des IA est problématique, au point qu’on ait plusieurs fois vu une bestiole nous poursuivant passer à travers une paroi avant d’apparaitre juste devant nous comme par magie. Plus vexant encore, certains rochers censés donner des ressources sont buggués. On a ainsi miné plusieurs blocs de charbon pour finir avec les poches remplies de pierres sans intérêt.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Joyeux


À découvrir également
Autres articles

Conan Exiles : un trailer pour la sorcière Razma, un DLC barbare à souhait Sorti en mai dernier, Conan Exiles ne nous a pas convaincu sur tous les points mais continue d'allonger tranquillement son contenu. Aujourd'hui, c'est un DLC centré sur la Reine-sorcière Razma qui est à l'honneur avec un trailer ! 06/07/2018, 10:50
Conan Exiles : un trailer de lancement bourré d'explications sur l'univers et le gameplay Afin de fêter la sortie de Conan Exiles comme il se doit, Funcom nous propose de nous attarder sur une nouvelle vidéo, le trailer de lancement, qui nous explique en détails l'univers et le gameplay du jeu. 09/05/2018, 11:19


Derniers commentaires
Par Roigalaxe le Dimanche 17 Juin 2018, 1:39
Mdrrr je rigole de vaut test, déjà si tu passe 90% de ton temps à crafter tu joue en x1 donc tes un hardcore gamers genre RP rp et tt et je pense pas. Donc joue en x10, ensuite de tt façon le stuff n'est pas un problème ds ce jeu hl vu que les armure hl 60 ne coûte rien av un PNJ tier 4, bref tu pige rien normal ta explorer 1% du jeu. C'est un jeu à build ou les potions de restât ne coûte rien donc il y a des dizaine de façon de jouer différents. Ensuite j'imagine si tu ne connais rien au jeu que c normal tt les wiki sont anglais ainsi que les youtuber la communauté française de ce jeu est quasi inexistante et le jeu est plutôt compliquer pas quasi comme les 3/4 des jeux Nintendo

Répondre
-
voter voter

Par El-Tuco le Mardi 22 Mai 2018, 17:27

likeSmall 3335
fouinedu35 a écrit:Mais vous êtes ravagé JeuxActu, j'espère que personne ira lire ces conneries...


Un bon verre d'eau avec des glaçons et ça va passer...tutututut...ça va passer...ça va passer...


Répondre
-
voter voter
1

Par fouinedu35 le Mardi 22 Mai 2018, 14:40
"Si vous ne pouvez pas vous connecter au serveur qui contient votre partie, vous serez condamnés à repartir du début."

Mais vous êtes ravagé JeuxActu, j'espère que personne ira lire ces conneries.

Et vous parlez même pas de la roadmap et de tout ce que le jeu va ajouter ces prochains mois. Vous parlez pas des donjons, du lore, des expéditions de groupe, des clans, de la communication importante entre joueurs, des territoires, de la construction poussé, du pvp etc...

Bref, c'est bien beau de faire un test d'un jeu multi en solo mais bon... Forcément t'as vu 1/20 du jeu. Et l'excuse des serveurs plein faut arrêter un peu, t'as juste à prendre l'IP du serveur et faire un direct connect pour rentrer même avec 42/40.


Répondre
-
voter voter

Par Deodoo le Mardi 22 Mai 2018, 3:39

likeSmall 45
Sortir des jeux pas fini, on dirait que c'est devenu la norme

Répondre
-
voter voter

Par El-Tuco le Lundi 21 Mai 2018, 19:40

likeSmall 3335
Même son de cloche chez Gamekult...

GK a écrit:
5/10

Dans un an ou deux, Conan Exiles aura peut-être ce qu’il faut pour devenir LA référence du survival. Hélas, nous sommes en mai 2018 et le titre de Funcom n’est clairement pas au niveau : on a encore trop souvent l’impression de participer à un gigantesque bêta-test… ou à un jeu en accès anticipé ! Les bugs sont innombrables et le fonctionnement même des serveurs est bancal. Il est encore trop difficile de retrouver sa place sur un serveur officiel pour peu que l’on joue à des heures classiques (en soirée) et l’absence d’administration sérieuse de ces serveurs fait tâche. On se demande aussi comment Funcom est parvenu à une telle interface alors que le potentiel de l’artisanat est assez fabuleux. En ce sens, Conan Exiles souffle le chaud et le froid car à côté d’aspects bien pénibles, on retrouve une carte d’une grande richesse, un bestiaire assez remarquable et des options de combat intéressantes. L’atmosphère générale qui se dégage de cet univers inhospitalier est par ailleurs très bien rendue. Sans vouloir tirer sur l’ambulance, et au risque d’hypothéquer l’avenir du jeu, nous ne saurions trop vous conseiller d’attendre avant de dépenser vos brouzoufs. Conan Exiles méritera peut-être votre argent, mais - à moins d’être un acharné du survival - pas dans sa forme actuelle.


Circulez, il n'y a rien à voir...


Répondre
-
voter voter
1

Par Napoleone le Lundi 21 Mai 2018, 19:17

likeSmall 825
Jeu actu est anti sony anti microsoft anti pc
pro switch en vue des notes attribués sur ce jeu.

J ai compris le raisonnement là.
Mdr


Répondre
-
voter voter
1

Par El-Tuco le Lundi 21 Mai 2018, 18:47

likeSmall 3335
JeuxActu a écrit:Test Conan Exiles
Lire l'article complet


@JeuxActu: Quand vous clôturer vos tests les gars, vous pourriez mettre en bas de page, un petit récapitulatif textuel en forme de conclusion.
Et dire que Conan Exiles tourne en 1080p 60 fps, misère de misère...il y a des coups de pompe dans le kul qui se perdent!


Répondre
-
voter voter
1

Par Roc le Lundi 21 Mai 2018, 18:30
"Si vous ne pouvez pas vous connecter au serveur qui contient votre partie, vous serez condamnés à repartir du début."

Et le jeu à la moyenne? Rien que pour ça il mérite 0.


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 8 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Conan Exiles

Jeu : Action
Editeur : Funcom
Développeur : Funcom
8 Mai 2018

8 Mai 2018

8 Mai 2018

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
Conan Exiles : les barbares partent à l'aventure en vidéo, on connait enfin la date de sortie du jeu
Conan Exiles : trailer de gameplay focalisé sur l'escalade Conan Exiles : il sera bientôt possible de grimper partout comme dans Zelda Breath of the Wild
Conan Exiles : un trailer de gameplay de la survie sur PS4 Conan Exiles : un trailer pour l'ouverture de l'Early Access sur PC
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.