JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : Wii U

Test ZombiU

Test ZombiU sur Wii U

S'il est des jeux qui font l'unanimité (éventuellement contre eux), ZombiU fait clairement partie d'une autre catégorie : celle des titres qui divisent les joueurs. Sa difficulté relevée, qui paraît parfois injuste, séduira les amateurs d'aventure hardcore mais rebutera immanquablement une bonne partie du public. En dehors des questions de goût, la production d'Ubisoft possède également des qualités et des défauts plus objectifs. L'utilisation poussée du Gamepad donne le "LA" pour les futurs jeux de la console, et le gameplay asymétrique apporte un peu d'air frais au mode multlijoueur. A contrario, les graphismes n'impressionnent jamais et l'aventure n'est pas toujours parfaitement bien ficelée. Dommage.

Retrouvez plus bas la suite de notre test de ZombiU


La Note
14 20 note ZombiU
Les plus
  • Forte utilisation du GamePad
  • Difficulté relevée
  • Multijoueur asymétrique
  • L'idée des renaissances
Les moins
  • Gestion des renaissances perfectible
  • Certains passages mal fichus
  • Chargements trop nombreux
  • Pas très beau


Le Test
Même si Ubisoft a déjà sorti un jeu appelé Zombi en 1986, on peut légitimement considérer ZombiU comme une nouvelle licence. Exclusif à la Wii U et présent dans le line-up de lancement de la console, ce survival-horror en vue subjective a cristallisé pas mal d'attentes ces derniers mois, notamment en ce qui concerne une utilisation poussée du GamePad tactile. A  l'heure où la Wii U s'apprête à envahir les magasins, il est temps de vérifier si le jeu tient ses promesses.

ZombiUQue ce soit dans la rue, à la télévision, en bande dessinée ou dans les jeux vidéo, les zombies sont décidément très à la mode ces dernières années. Ceux de ZombiU ont jeté leur dévolu sur Londres, dont les rues deviennent plus malfamées que jamais. Et naturellement, vous allez devoir survivre dans cet environnement particulièrement hostile. Tout commence près d'une bouche de métro, alors que vous vous retrouvez cerné par des morts-vivants vindicatifs. Heureusement, une voix mystérieuse vous guide jusqu'à un abri à peu près sûr, qui vous permettra de mieux vous préparer au combat. Cette base de repli sert de hub pour accéder aux différentes missions, et reste votre domaine réservé jusqu'à votre mort. Ensuite, c'est votre successeur qui en aura la jouissance. Le jeu introduit en effet le concept de mort quasi-permanente. Lorsque le personnage que vous contrôlez décède, c'est un nouveau protagoniste qui se réveille dans l'abri et reprend la mission en cours. Du coup, il ne faut pas s'attendre à incarner un héros au passé fouillé et à la personnalité attachante, mais bel et bien de la chair à zombie interchangeable. Sur le papier, l'idée est tout de même plutôt bonne puisqu'on gagne en réalisme ce qu'on perd en narration. Surtout, ce système incite à prendre soin de son perso car en cas de décès, on ne récupère pas automatiquement le précieux équipement qu'on avait glané jusqu'ici. L'ancien héros devenu zombie garde tout dans son sac à dos, et il va falloir retourner au charbon pour l'abattre et retrouver ses précieuses armes, munitions et autres consommables utiles à la survie. Hélas, sans aucune pitié pour les joueurs inappliqués, les développeurs ont décidé de ne vous laisser qu'une seule chance. Si vous mourez à nouveau avant d'avoir pu récupérer votre sac, l'équipement est définitivement perdu. En pratique, cette mécanique de jeu sans concession se heurte tout de même à une dure réalité : lorsqu'un personnage correctement armé et préparé succombe à une meute de zombies, il y a peu de chances pour qu'un nouveau héros muni d'un équipement basique puisse faire mieux ! A moins d'être particulièrement précautionneux, il n'est donc pas rare de devoir dire adieu à son précieux équipement et de mourir en boucle jusqu'à épuisement de la troupe de zombies.

 

L'âme noire des zombies

 

ZombiULe ton est donné : vous allez en baver ! On pense immanquablement à Dark Souls, avec tout ce que cela comporte de bon comme de mauvais selon sa propre tolérance au principe du "die & retry"'. A  vrai dire, malgré l'utilisation d'une vue subjective, ZombiU ne doit absolument pas être abordé comme un FPS. Extrêmement rares, les munitions doivent être économisées pour les cas extrêmes, et surtout pas gaspillées sur le premier zombie venu. Privilégiez autant que possible l'usage de votre batte de criquet sur les créatures isolées, même si cela prend du temps pour les achever et si l'unique animation de frappe finit rapidement par lasser. Il ne faut pas non plus hésiter à fuir devant les groupes de zombies trop fournis, barricader les portes à l'aide de planches pour ralentir leur progression, et utiliser des fusées éclairantes pour détourner leur attention. Même si au bout de quelques heures de jeu on a droit à une seringue d'urgence permettant d'éliminer un zombie qui nous saute à la gorge, tout cela ne sera pas de trop pour éviter la mort. Le jeu doit donc être parcouru avec prudence, le stress et la tension devenant paradoxalement vos meilleurs alliés pour rester en vie. Les têtes brûlées, elles, sont bonnes pour échouer régulièrement. Si cette difficulté relevée est une qualité pour un survival-horror, l'aspect punitif nous a tout de même parfois semblé injuste. On pense à ce passage dans des couloirs souterrains remplis de zombies explosifs. Si par manque de chance vous tombez à court de munitions à ce moment-là, il vous sera alors absolument impossible de vous en sortir puisque le combat rapproché déclenchera immanquablement l'explosion fatale. Mauvais point également pour les bouches d’égout permettant de se déplacer rapidement d'un endroit à un autre, car elles sont parfois trop bien cachées, voire bêtement placées en fin de niveau. Dans ces conditions, on doit à chaque mort se retaper le même long, immuable et lassant chemin. D'ailleurs, les missions ont tendance à multiplier les allers-retours dans les mêmes décors, et le level design se permet même de faire quelques copier-coller de salles, ce qui n'aide pas à s'orienter. Le tout est ponctué de chargements nombreux et longuets, qui laissent perplexe quant à la quantité de mémoire vive dont dispose la console. Techniquement, on ne peut d'ailleurs que constater que les graphismes sont plutôt quelconques et n'ont rien de "next-gen".

 

Tablette vs Zombies

 

ZombiUEt pourtant, malgré tous ses défauts, ZombieU reste une expérience de jeu intéressante. Non seulement pour le plaisir de venir à bout d'un véritable challenge, mais aussi pour la manière dont est utilisé le GamePad si particulier de la Wii U. Ce titre de lancement remplit parfaitement son rôle puisqu'il utilise autant que possible les spécificités de la nouvelle console. Et ça fonctionne très bien ! En premier lieu, le GamePad peut-être déplacé "réellement" pour scanner les décors et identifier différentes zones importantes. On peut aussi s'en servir pour pirater les caméras de sécurité, ce qui a pour effet d'afficher la carte sur l'écran de la tablette. Un sonar (à déclenchement manuel dans un premier temps, puis automatique) indique alors l'emplacement des êtres vivants, qui peuvent tout aussi bien se révéler être des zombies que de simples corbeaux. Lorsqu'on prend position d'une tourelle ou qu'on vise avec un fusil sniper, on doit à nouveau utiliser le GamePad pour viser. De manière plus anecdotique mais franchement agréable, taper des chiffres sur un digicode se fait tout naturellement sur l'écran portable, qu'on doit également tapoter pour briser les portes barricadées, remplir les seringues ou encore ouvrir les bouches d’égout. Le mini-jeu de crochetage de serrure se déroule également en dehors de l'écran de télévision. Et surtout, toute la gestion de l'inventaire se retrouve déportée sur le GamePad. L'image principale se trouve alors débarrassée de tout élément d'interface perturbateur, et il n'est pas nécessaire de mettre le jeu en pause ou d'entrer dans un menu artificiel pour accéder à l'inventaire. Ce dernier est dans nos mains, accessible à tout moment. Lorsqu'on fouille virtuellement dans notre sac à dos (et donc qu'on trie réellement l'inventaire sur le GamePad pour placer les objets les plus utiles vers les six cases de raccourcis ), le héros fait de même à l'écran et peut très bien être attaqué par un zombie à ce moment-là.

 

Si ZombiU prouve assez brillamment l'intérêt du GamePad tactile dans l'aventure solo, il donne également l'occasion d'apprécier le fameux gameplay asymétrique vanté par Nintendo."

 

ZombiUPour une immersion maximum, le personnage possède lui aussi une tablette dans le jeu, qu'il bouge en même temps que nous lorsqu'on scanne les décors. Si ZombiU prouve assez brillamment l'intérêt du GamePad tactile dans l'aventure solo, il donne également l'occasion d'apprécier le fameux gameplay asymétrique vanté par Nintendo. Le multijoueur se joue en local, à deux. L'un des joueurs incarne un humain et dispose de la vue subjective classique, affichée sur l'écran de télévision. L'autre prend la place du Roi des Zombies et se sert du GamePad pour contrôler l'action. Depuis la surface tactile qui affiche une vue aérienne de la map, il peut faire apparaître différents types de zombies pour gêner la progression de l'autre joueur. Dans le mode "Assault", chaque map comporte trois drapeaux à capturer. Pour cela, le survivant doit rester un certain temps autour de chaque drapeau tout en empêchant les zombies d'approcher. A l'inverse, le Roi doit utiliser un type de zombie spécial, incapable de combattre et qui doit donc être secondé par des créatures plus agressives. Le mode "Killing Box" est plus simple, puisqu'il oppose tout simplement les zombies au survivant, qui doit tenir le plus longtemps possible. Les rôles peuvent ensuite être échangés pour voir qui est capable de tuer le plus d'ennemis. Dans les deux cas, le rythme relativement lent de l'aventure solo laisse la place à une action plus frénétique pour le survivant et à un aspect plus stratégique pour le Roi des Zombies, qui doit gérer le coût et le placement de ses sbires. En plus de l'aventure solo et des modes multi, les joueurs de ZombiU ont droit à un petit bonus sympathique : l'activité "le zombie en moi" qui utilise la caméra intégrée au GamePad pour transformer en temps réel le visage du joueur en face putride de zombie. Ni révolutionnaire ni indispensable mais sympathique et utilisant à bon escient les spécificités de la Wii U, cette option est finalement à l'image du jeu dans son ensemble !

 





Fabien Pellegrini par Fabien Pellegrini
le vendredi 23 novembre 2012, 12:15

À découvrir également
Autres articles

2012 : le Top 5 de JEUXACTU A quelques heures du coup d'envoi de l'année 2013, toute l'équipe de JEUXACTU a rendu son Top 5 des jeux qui ont marqué chacun des membres de la rédaction. 39 | 31/12/2012, 09:45
ZombiU se lance en Europe en vidéo Ubisoft rappelle que ZombiU sera disponible en France à partir du 30 novembre, en dévoilant un trailer de lancement taillé cette fois-ci pour l'Europe. 28/11/2012, 11:31


Derniers commentaires
Par Kekinoux le Dimanche 25 Novembre 2012, 0:57

likeSmall 31
voter citer
Les graphismes on s'en moque mais il ne faut pas dire non plus que lors de la sortie d'une console nouvelle generation on ne voit pas la difference avec l'ancienne .... Certes les graphismes de la Wii U sont a leur début mais ca aurait pu etre mieux :)

Pour en revenir au jeu, je compte bien le prendre avec Nintendo Land, les deux jeux a mon gout qui représente le plus la Wii U ;)


Par pipineDU55 le Samedi 24 Novembre 2012, 16:07
voter citer
tetsumiyo:je parle en general pour les graphisme,et pour information,aucun jeu n'a encore exploitee la capacite maximun du graphisme sur wii u,et comme je le dit,les graphisme ne fait pas le jeux(sauf pour sony c'est une evidence!), les jeux de lancement ne sont pas parfait au lancement d'une console

Par Tetsumiyo le Samedi 24 Novembre 2012, 13:02

likeSmall 42
voter citer
As-tu lu le test pipineDU55? Le testeur ne se focalise pas sur les graphismes mais parle aussi de la frustration du gameplay
et pour une nouvelle console, avoir des graphismes moins beaux que la PS3 et la Xbox 360, c'est juste du foutage de g****e
C'est pas ZombiU qui me fera acheter une Wii U, j'ai déjà pas de Wii...


Par pipineDU55 le Vendredi 23 Novembre 2012, 17:04
voter citer
note tros severe,on reste bloquer sur les graphisme alors que c'est pas flargrant,ce jeu vaut 15,5/20 minimun,mais l'ambiance est la!,
ce qui est la force du survival horror et non les graphisme et scenario qui fait un jeu de ce type la.un vrai survival,donc vivement le 30 novembre


Par GAME71 le Vendredi 23 Novembre 2012, 13:35

likeSmall 1
voter citer
Pour un jeux de lancemen ça péte !! vivement le 30 les mec !!

Par Shenmue77 le Vendredi 23 Novembre 2012, 12:41
voter citer
Le principe Survival exigeant avec 1 perso = 1 vie me plait.
Pour tout le reste, je ne suis pas prêt d'acheter une WiiU...


Par angel D ice le Vendredi 23 Novembre 2012, 12:25
voter citer
Pas mal donc ,tant que le gamepad est bien exploiter et fonctionne parfaitement ,perso j,aurais mis 16 /20 mais bon ce n'est que mon avis

>> Voir les 7 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







ZombiU

Jeu : Survival Horror
Editeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft Montpellier
30 Nov 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours