JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test Warface : le Call of Duty du pauvre ?

Test Warface sur PC
La Note
13 20

Si Warface peine naturellement à rivaliser avec le mode multi de Call of Duty Ghosts dans son ensemble (et encore plus avec celui de Battlefield 4), le free-to-play de Crytek est tout de même loin d'être ridicule ! Les missions en coopération les plus difficiles nécessitent de mettre à profit les spécificités de chaque classe, tandis que les affrontements compétitifs peuvent réunir jusqu'à 16 joueurs pour des parties relativement nerveuses. Finalement, la gratuité du jeu est à la fois son principal défaut et sa plus grande qualité. On se réjouit de pouvoir participer sans rien débourser, mais on sent bien que certains limitations sont là pour nous inciter à ouvrir notre portefeuille.

Retrouvez plus bas la suite de notre test de Warface


Les plus
  • Plutôt joli
  • Quelques bonnes idées
  • Missions coop' bien difficiles
  • Gratuit
Les moins
  • L'univers, très générique
  • L'IA des missions coop
  • Les couronnes, longues à gagner
  • Obligation de passer par Gface


Le Test
Après avoir développé le premier Far Cry et embrayé sur la saga Crysis, le développeur allemand Crytek s'essaye aujourd'hui au Free-to-Play. Pour être tout à fait exact, l'expression "aujourd'hui" ne concerne que l'Europe, puisque le jeu est déjà sorti il y a plus d'un an en Russie, où il cartonne véritablement puisqu'il a déjà attiré plus de cinq millions d'utilisateurs. A notre tour de nous pencher sur ce petit phénomène et de voir ce qu'il vaut en pratique.

WarfaceD'un point de vue strictement monétaire, le jeu ne vaut pas grand chose puisqu'il s'agit d'un véritable free-to-play, accessible à tous après une inscription au service Gface. Cette plateforme sociale signée Crytek permet aux joueurs de se retrouver facilement et de lancer leur jeu préféré depuis leur navigateur web (ce qui n'est pas forcément génial quand on a l'habitude d'avoir 50 onglets ouverts en permanence...) En l'occurence, en dehors de Warface il n'y a pas pour l'heure pas grand chose d'autre sur Gface. Dont acte : installons la bête ! Après avoir installé un plug-in pour le navigateur web, le téléchargement du jeu s'effectue tranquillement, jusqu'à occuper près de 3 Go sur le disque dur. Cette taille, plus qu'honorable pour un jeu "web", se justifie par des graphismes relativement avancés, qui ne choqueraient pas dans un jeu vendu à prix fort. A ce propos, Warface utilise le fameux moteur graphique CryEngine. Pour autant, nous ne sommes pas encore au niveau de Crysis 3 ou de Battlefield 4, mais les différentes maps n'ont finalement pas grand-chose à envier à celles du multi de Call of Duty Ghosts par exemple. D'ailleurs, on retrouve un style "guerre moderne" assez générique, avec moult soldats en tenues de camouflage, étendues désertiques, soleil de plomb et autres bâtiments de couleur sable. Il faut dire que l'action du jeu se déroule au Moyen-Orient et se voit justifiée par un scénario qui tient sur un timbre poste. En gros, les méchants soldats de l'organisation Blackwood sont... des méchants soldats. Après tout, pourquoi faire plus compliqué que cela puisqu'il n'y a pas de campagne solo ? Le menu est en effet composé de missions à réaliser en coopération et de multi compétitif. Les premières sont renouvelées chaque jour, afin d'inciter les joueurs à revenir régulièrement. Elles consistent généralement à aller d'un point A à un point B, en exterminant tout le monde au passage. Chaque mission commence par une arrivée en hélicoptère de transport, à partir duquel on peut déjà commencer à tirer. Ensuite, il suffit d'aller de checkpoint en checkpoint en prenant garde à ne pas rusher comme un imbécile. Les ennemis sont nombreux, parfois bien planqués en hauteur et/ou dans les bâtiments, et ne se laissent pas faire. Les missions classées "Difficile" demandent une vraie coordination de la part des joueurs, ce qui est plutôt une bonne chose.

 

Ziva, tête de guerre !

 

WarfaceOn apprécie également la présence quasi systématique de chemins alternatifs, dont certains ne peuvent être empruntés que si deux joueurs se font la courte échelle. Une bonne idée pour renforcer l'esprit de coopération et inciter à ne pas trop jouer  les loups solitaires. Même principe pour les mini-boss et boss, qui ne peuvent être combattus seul. Exemple typique : l'artilleur est insensible aux attaques de face et ne perd des points de vie que lorsqu'on tire sur la batterie placée dans son dos. Du coup, il est nécessaire de l'affronter à au moins deux joueurs, afin qu'il se tourne vers l'un et que l'autre puisse passer derrière lui. Au rayon des bonnes idées on retiendra également la glissade, qui permet de faire de jolis mouvements et de surprendre parfois l'adversaire. En revanche, n'attendez pas trop de miracles de l'intelligence artificielle qui dirige les ennemis durant les missions coop. Si certains d'entre eux sont relativement mobiles, d'autres se laissent parfois allumer comme des lapins. Un problème qui, évidemment, n'est pas d'actualité dans le mode compétitif. Ce dernier peut regrouper jusqu'à 16 joueurs dans une même partie et propose plusieurs modes relativement classiques (chacun pour soi, match à mort en équipe, position à attaquer puis défendre, bombes à planter, points à contrôler...). Tout comme dans le coop', il est possible de choisir entre quatre classes de soldats : fusilier (qui distribue des munitions),  sniper, médecin, et ingénieur (qui répare les armures). C'est une nouvelle fois très classique, mais ça a le mérite d'être efficace. Dans l'ensemble, le gameplay est d'ailleurs plutôt agréable et on prend rapidement du plaisir sur le jeu. Hélas, on peut également rapidement s'en lasser car le système de monnaie nous pousse soit au grinding (faire et refaire sans cesse les missions pour gagner des couronnes, qui permettent d'acheter les meilleures armes), soit à l'achat en argent réel. Mais après tout, dans un free-to-play, c'est de bonne guerre !

 






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Warface : le free to play de Crytek ressuscite sur PS4 et Xbox One, un trailer musclé Surprise aujourd'hui puisque le FPS du célèbre Crytek s'offrira un retour sur PS4 et Xbox One. Le jeu ne revient pas les mains vides, au contraire, puisqu'il intégrera quelques concepts bien à la mode... 2 | 29/06/2018, 19:21
Warface Xbox 360 : le jeu n'aura même pas duré un an Après seulement quelques mois d'activité, la version Xbox 360 du shooter free-to-play de Crytek va fermer ses portes dès le mois de février. La version PC restera active cependant. 03/12/2014, 11:22


Derniers commentaires
Par Dzaxt le Dimanche 10 Novembre 2013, 18:36

likeSmall
Déjà c'est bien plus beau que COD x)

Répondre
-
voter voter

Par archnophobia1 le Samedi 9 Novembre 2013, 22:23

likeSmall 18
16/20 le jeu est super et c'est mieux qu'un Call of Duty ou...

Répondre
-
voter voter

Par KBowser le Samedi 9 Novembre 2013, 10:34

likeSmall 4
Crytek ils sont bons quand ils font des Crysis c'est tout

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Warface

Jeu : FPS
Développeur : Crytek Studios
21 Oct 2013

2014

N.C.

N.C.

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.