JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PS4

Test Until Dawn : le meilleur coup de flippe de la PS4 ?

Test Until Dawn sur PS4 Hit JeuxActu
La Note
16 20
Depuis quelques temps, les jeux d'horreur reviennent en force sur PS4. Until Dawn, qui s'inscrit dans la continuité des P.T. ou de The Evil Within, tranche pourtant considérablement avec ces derniers en proposant un gameplay à la Heavy Rain. Une chose totalement inédite, qui nous amène à penser ce survival-horror comme une série interactive plutôt qu'un jeu vidéo à part entière ; ce qui n'est pas pour nous déplaire. Prenant et alletant du début à la fin, Until Dawn joue avec les codes de l'horreur pour nous proposer un "slasher-game" réussi. Tellement réussi que l'on a refait le jeu deux fois d'affilée, histoire de voir ce qui nous attendait lorsque l'on modifiait quelques choix. Et l'on a pas été déçu, la rejouabilité promise étant bien au rendez-vous. Malheureusement, Until Dawn souffre de certaines longueurs, dans les dialogues notamment, ce qui gâche un peu le plaisir que l'on prend à parcourir de fond en comble le jeu, en alletant à l'idée qu'un tueur puisse nous tomber dessus à tout moment. Vous aurez compris, on a aimé.

Les plus
  • Un scénario très vite prenant
  • Des rebondissements dans tous les sens
  • Une tension immédiatement installée
  • Une rejouabilité presque infinie
  • Un casting réussi
  • Une motion-capture impressionnante
  • Des références au meilleur de l'univers du cinéma d'horreur
Les moins
  • Un doublage français décevant
  • Certains screamers prévisibles
  • Des longueurs dans les dialogues
  • Des contrôles rigides


Le Test
Après trois longues années d’attente, Until Dawn s’apprête finalement à sortir. A la base annoncé sur PS3, ce mélange surprenant entre survival-horror, slasher movie et jeu Quantic Dream aura revu plusieurs fois sa copie pour finalement ressortir de nulle part, alors qu'on ne l'attendait plus. Pas mal passif, un peu actif, Until Dawn a laissé tomber son idée de jeu au PS Move pour devenir une sorte de série horrifique interactive, dans laquelle chaque choix pourra voir ses conséquences multipliées par cent, et pas dans le bon sens du terme. C’est l’Effet Papillon, comme dirait Bénabar.

Until DawnUne montagne, de la neige, une bande d’amis en apparence soudée. Tout est réuni pour passer une belle soirée au coin du feu, à se raconter des blagues ou des histoires effrayantes, et commémorer la mort tragique un an plus tôt de deux jumelles, dont les corps n’ont jamais été retrouvés. Mais voilà, l’histoire tourne bien vite au "Souviens-toi l’hiver dernier" (oui, parce qu’on est en hiver, voilà). Une étrange atmosphère se dégage de cette montagne privatisée, et l’on comprend dès les premières minutes de jeu que nous ne sommes pas seuls à aimer les hauteurs glaciales. En effet, nos huit protagonistes sont observés, voire traqués, par une personne qui semble préférer la vue du sang à celle de la poudreuse. Comme ils ont dix-sept ans, ce n’est pas forcément ce qui les préoccupe le plus, Until Dawn ayant également un côté teen-movie très prononcé, du moins au début de l’aventure. Bien évidemment, la bande se sépare, les couples se forment, et ce qui devait être un regroupement amical prend une toute autre tournure. Pour éviter de nous faire perdre le fil, ce survival-horror d’un genre nouveau nous fait incarner chacun des huit adolescents à tour de rôle, avec, comme dans Heavy Rain, des décisions à prendre qui influenceront considérablement la suite de l’aventure. C’est d’ailleurs l’élément central du gameplay, celui sur lequel Sony et Supermassive Games ont particulièrement insisté. Forcément, quand 70% du temps de jeu est consacré à la narration, il ne reste pas tant de place que ça pour le gameplay. Pour raconter efficacement un jeu orchestré à la manière d’une série télévisée, il faut que le joueur se sente impliqué dans l’histoire. Et rien de mieux pour y arriver qu’un questionnaire à choix multiples, qui force à y réfléchir à deux fois avant de prendre une décision. Vu la tournure des événements, ces choix sont bien plus des dilemmes qu’autre chose, évidemment.

 

L'EFFET PAPILLON

 

Until DawnC’est d’ailleurs le gros point fort du jeu, l’effet papillon vanté dans les multiples bandes-annonces est réellement présent. Alors, écraser une brindille ne va pas créer une avalanche, mais une parole mal maîtrisée dans une conversation ou un mauvais choix dans la direction à prendre peuvent très vite entraîner une série de décisions négatives, qui mèneront irrémédiablement à la mort d’un personnage, et ce jusqu’à ce que les huit protagonistes aient rendus leurs derniers soupirs. Bien sûr, l’objectif principal est quand même inverse, l’idéal étant de sauver l’intégralité des héros (sauf si vous avez la mentalité d’un psychopathe). Pour y parvenir, vos choix seront donc vos meilleures armes, mais vos réflexes vous seront également d’une grande utilité. Pendant certaines étapes d’escalade et de fuite, de petites QTE bien ardues en termes de temps de réaction font leur apparition, et avec la tension palpable, il n’est pas rare d’en rater une ou deux. Ce qui, bien sûr, met en danger voire scelle définitivement le sort de n’importe lequel des adolescents. Autre élément plus intéressant du gameplay : chaque intermède entre les épisodes est marqué par une séance chez un psy très étrange, qui nous invite à définir nos peurs, peurs que nous retrouverons par la suite dans le jeu. L'idée est cool, mais on arrive logiquement à prévoir ce qui nous attend. Cependant, Until Dawn réussit le pari de nous surprendre malgré tout. D’autre part, le jeu possède une énorme rejouabilité, chaque décision pouvant débloquer des parties de scénario différentes. L’aventure durant en tout une douzaine d’heures, l’envie de reprendre depuis le début ou à partir d’un épisode précis se fait vite sentir, histoire de modifier un choix et voir ce qu’il se passe après. Vous savez, comme quand vous regardez une série et que vous décidez de reprendre un ou plusieurs épisodes parce que vous pensez avoir manqué quelque chose (les fans de True Detective comprendront) ou tout simplement parce que vous avez adoré.

 

UN SOLEIL ROUGE SE LÈVE. BEAUCOUP DE SANG A DÛ COULER CETTE NUIT


Until DawnTechniquement, Supermassive Games libre un produit maîtrisé. Gros point fort, le jeu peut se baser sur une motion-capture faciale de premier ordre, avec un niveau de détail tout bonnement incroyable et des acteurs au visage scrupuleusement est respecté. Et en s'appuyant sur des noms biens connus du petit écran, comme Hayden Panettiere (Heroes), Brett Dalton (Agents of S.H.I.E.L.D.) ou Rami Malek (Mr. Robot, La Nuit au Musée), Until Dawn offre un casting impressionnant pour un jeu vidéo. Les corps des personnages sont cependant très rigides, avec des mouvements qu’on sent articulés de façon robotique. Mais c’est à peu près le seul reproche que l’on peut faire en termes techniques à Until Dawn, le jeu bénéficiant d’un environnement parfaitement maîtrisé, que ce soit dans les phases d’exploration ou les cinématiques. Enfin, on ne peut pas passer à côté de toutes les références qui ressortent d’Until Dawn. La plus évidente est bien entendue Scream (les films, pas la série télé),  ne serait-ce que pour le scénario ou le fait que les adolescents soient enlevés un par un. Mais on retrouve également du Saw dans certains dilemmes, où un personnage doit choisir qui, de son ami d’enfance ou de sa bien-aimée, va se faire tronçonner le ventre à la scie circulaire, le tout pendant qu’un maboule parle dans une télé suspendue. Et puis, dans le costume du psychopathe, on retrouve un mélange d’inspiration du Ca de Stephen King et de Vendredi 13. Un ensemble qui prouve à quel point Until Dawn a réussi à transposer les codes des slasher-movie au jeu vidéo, alors que le genre manque cruellement de grosse référence dans le domaine. Peut-être qu’avec ce survival-horror, l’on tient là une nouvelle façon de faire ressentir le cauchemar et l’épouvante sur consoles.

 



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
78% Excité


Autres articles

PlayStation Plus : du Until Dawn et du Tokyo Jungle pour les jeux gratuits de Juillet 2017 Après les Games with Gold de Microsoft hier, c'est désormais au tour de Sony Interactive Entertainment de nous dévoiler la liste des jeux gratuits pour les membres du PlayStation Plus. Il y a du Until Dawn ce mois-ci. 1 | 29/06/2017, 10:03
Until Dawn : le prototype du jeu sur PS3 se montre avec une vidéo de gameplay de 40 min Avant de sortir sur PS4, Until Dawn était bel et bien prévu sur PS3. La preuve avec une vidéo de gameplay de 40 minutes qui risque d'intéresser les fans du jeu. 1 | 20/12/2016, 12:52


Derniers commentaires
Par JOGA le Mercredi 9 Août 2017, 11:57

likeSmall
Until Dawn est un jeu d'aventure en survival horror, où 8 ados se retrouvent seuls dans un chalet et ses environs à la montagne, voient leur fête virer au drame et devront survivre jusqu'à l'aube.
Avec une maniabilité rigide et lente à la Resident Evil pour tout ce qui est recherche (d'indices et de collectibles) et des séquences plus mouvementées avec des QTE généralement pour survivre (échapper au danger), vous aurez aussi des choix à faire qui influenceront les relations entre les personnages et l'histoire. C'est le principe du jeu : L'EFFET PAPILLON ! (Le simple battement d'ailes insignifiant d'un papillon peut par la suite se transformer en une tornade catastrophique)
L'intérêt du jeu se trouve dans son scénario que vous aurez donc la possibilité de modifier. Bien sûr la trame principale, elle, restera la même (mais pourra vous amener à des fins différentes).
L'histoire est vraiment réussie, cohérente quelque soit vos choix, terrifiante et bourrée de rebondissements.
Les protagonistes ont tous leur personnalité qui est très travaillée. Le jeu des acteurs est d'ailleurs tout à fait correct, bien que l'animation soit un peu rigide. Les voix et le ton employé est de très bonne facture, seul bémol : la synchronisation labiale de la version Française qui est complètement ratée.
Les musiques et bruitages collent parfaitement à l'ambiance et renforce l'immersion.
Graphiquement ça reste acceptable, sans plus.
La durée de vie est convenable pour ce style de jeu, comptez 6-7 heures, mais si vous voulez voir toutes les fins, possibilités et tout récupérer (donc le Platiner) tablez sur une bonne vingtaine d'heures, ce qui est tout à fait raisonnable.

Until Dawn est un très bon "slasher movie" retranscrit en jeu vidéo !


Répondre
-
voter voter

Par DonDoflamingo le Jeudi 20 Octobre 2016, 7:47

likeSmall 23
Le doublage VF est pas décevant je trouve, je le trouve très bon au contraire!

Je suis pas un grand joueur de jeu d'horreur mais celui là m'a bien plus :-)


Répondre
-
voter voter

Par IriaF le Dimanche 10 Janvier 2016, 15:42

likeSmall 6
Le meilleur jeu auquel j'ai eu l'honneur de joué!
Graphique époustouflant, mouvements faciaux et textures hyper réalistes, et histoire bien glauque comme on les aime. Moi qui ne suis pas adepte des slashers, j'y ai pris goût grâce à ce jeu.


Répondre
-
voter voter

Par UNTIL DAWN le Mercredi 14 Octobre 2015, 19:11
Se serait bien que pour la suite du jeu Until Dawn laisser les meme personnages et aussi je suis d'accord avec l'idée que Samantha et Chris veulent retrouvé Joshua et veut le retrouver après ce que lui a dit Mike "Cette bête a emmené Joshua mais ne l'a pas tué surement parce qu'elle a reconnut son frère". Mike et les autres acceptent de les aider... Et ils ont encore une fois jusqu'a l'aube pour ne pasmourrir ou le sauver de sa malediction du Wendigo avec sa soeur Hanna et puis c'est maheureusement fini pour Beth

Répondre
-
voter voter

Par Narutovore le Lundi 31 Août 2015, 19:00 Modérateur

likeSmall 3903
@ batmanmania
Hésites pas à m'envoyer une demande de contact quand tu l'auras chopée !


Répondre
-
voter voter

Par trololo le Lundi 31 Août 2015, 18:41
(Supprimé)
Du trololo de base...


Répondre
-
voter voter
2

Par trololo le Lundi 31 Août 2015, 17:11
[spam]

Répondre
-
voter voter
2

Par Xbox-OwNEd le Vendredi 28 Août 2015, 15:52
Ce jeu dégage une vraie ambiance "d'angoisse" c'est rare de nos jours.

Répondre
-
voter voter

Par mario59 le Jeudi 27 Août 2015, 22:44
[spam]

Répondre
-
voter voter
2

Par Adelscott le Jeudi 27 Août 2015, 16:54

likeSmall 19
titi113 a écrit:[spam]


Comme dirait sharzenneger dans T2: "reste cool, sac à ..."


Répondre
-
voter voter
1

>> Voir les 23 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Until Dawn

Jeu : Survival Horror
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Supermassive Games
26 Août 2015

Annulé

Zone Membres

Vos Notes :
14/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
Until Dawn : voici la soluce pour finir le jeu à 100% sans faire mourir un seul perso
Until Dawn : une scène censurée au Japon en vidéo Until Dawn : la scène bien gore du jeu censurée au Japon
Until Dawn : un trailer de lancement bien flippant sur PS4 Until Dawn : un trailer de lancement bien flippant où la mort nous guette
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.