JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : X360 - PS3

Test SSX

Test SSX PS3
La Note
16 20

Sans véritablement avoir disparu du paysage vidéoludique, ce nouveau SSX redore enfin le blason de la série et nous fait retrouver les sensations que nous avaient procurées les productions d'antan. Le plaisir de dévaler les pentes enneigées est bien là. Les nombreuses possibilités de gameplay servies par des idées originales (la Wingsuit, la combinaison thermique) et une maniabilité aux petits oignons, ponctuée d'Übertricks, viennent perfectionner le tout. On en oublierait presque l'utilisation anecdotique du Rewind et la réalisation graphique manquant malheureusement de prises de risque

Retrouvez plus bas la suite de notre test de SSX


Les plus
  • Durée de vie importante
  • Des figures toujours aussi impressionnantes
  • L'utilisation ingénieuse des environnements et conditions climatiques
  • La bande-son
Les moins
  • Le Rewind anecdotique
  • Graphiquement peu impressionnant


Le Test

Depuis le début des années 2000, SSX rythme nos descentes de pistes avec plus ou moins de succès. Il faut dire que depuis SSX Tricky sur PlayStation 2, la série peine à se renouveler et à enrôler de nouveaux fidèles. EA Canada tente le tout pour le tout avec un titre, bourré d'innovations, synonyme de renouveau, mais qui ne délaisse pas pour autant les origines de la série. Chaussez donc vos après-ski, SSX retrouve ses lettres de noblesse en offrant une expérience terriblement rafraichissante. Explications dans notre test.a


SSXPremier épisode de la série à voir le jour sur consoles next-gen, SSX se veut fidèle à ses origines. Les joueurs retrouvent ce côté cartoon, flamboyant et coloré des précédentes itérations. La blancheur de la poudreuse se mêle ainsi aux couleurs chatoyantes de nos combinaisons et miroite aux lueurs rougeâtres des fusées éclairantes disséminées sur les pistes. L'impression de profondeur ne souffre par ailleurs d'aucun problème de clipping. Prendre le temps d'apprécier au loin les courbes enneigées, en pleine réalisation d'une figure, ne laissera clairement personne insensible. Le chara-design adopte également ce côté caricatural propre à la série, que les développeurs ont étayé en faisant appel aux personnages emblématiques de la série pour nous remémorer de vieux souvenirs. Elise Riggs, Moby Jones ou Mac Fraser, ce sont sept légendes qui répondent présents. Certains grinceront pourtant des dents, nous les premiers, sur quelques points. Le rendu graphique est à titre d'exemple loin d'atteindre un niveau d'une somptuosité rare. EA Canada a pourtant mis les bouchés doubles en tirant parti de données de la NASA pour modéliser les nombreux terrains de jeu. Une idée qui partait d'une bonne intention mais qui reste au final assez gadget au vue de la vitesse phénoménale à laquelle se font les descentes de pistes. Malgré tout, cette originalité permet au titre d'amener les sommets les plus emblématiques de la planète dans notre salon, une première dans la série. Les Alpes, le Kilimandjaro, ou bien encore les glaciers de l'Antarctique, leur modélisation, aux courbes accentuées rappelant l'image décalée et outrancière de SSX, ne laisse très clairement pas indifférent. Leurs pics rocheux effraient, la poudreuse enivre, les plaques de glaces scintillent et le soleil au zénith éblouit. Le tout est saupoudré par une B.O sympathique qui fait de chaque course, une véritable promenade de santé.

 

Tous schuss ou tous schuss pas ?

 

SSXSSX embarque plusieurs modes de jeu parmi lesquels le World Tour, d'une efficacité rare. Ce dernier nous propose de maîtriser progressivement notre planche en terminant victorieux des neuf descentes de la mort et des circuits traditionnels associés. Au programme, de la course pure et dure avec en ligne de mire la première place ; les courses Tricks qui nécessitent d'enchaîner les figures pour accumuler le plus de points possible ; et les courses Survie dans lequel le joueur doit impérativement arriver en bas des pistes en un seul morceau. Une recette calquée sur le mode Explorations, beaucoup plus libre et archi-complet comportant pas moins de 153 circuits à dompter. De quoi tenir en haleine allègrement le passionné de poudreuse pendant de très longues heures grâce à une difficulté bien dosée et suivant parfaitement la courbe de progression du joueur. La maniabilité n'est également pas en reste. A la portée de tous, EA n'oublie pas pour autant les adeptes des tricks aériens qui devront apprendre toutes les petites nuances du système de trick pour profiter de leurs bienfaits à l'image du boost. Basé sur l'utilisation du stick directionnel droit et des gâchettes, son utilisation intuitive permet d'enchainer les figures sans pour autant se laisser submerger par leur nombre impressionnant. En mode Tricky et Uber Tricky, activable en atteignant un certain nombre de points, le joueur peut ainsi réaliser de nouvelles figures encore plus improbables et profiter d'un boost constant, facette a gérer impérativement lors des courses de vitesse pour grappiller des secondes. Finis les murs invisibles, tout peut être – ou presque – emprunté pour réaliser vos mouvements préférés. Du grind sur pipeline, aux spirales infernales d'une grotte de glace, l'environnement est à la fois votre pire ennemi et votre meilleur allié. Du côté des déceptions, le Rewind qui permet de remonter quelques secondes en arrière pour corriger une chute malencontreuse. Pratique lors des phases de Survie, mais au final plus préjudiciable lors des courses de vitesse, cet effet ne s'appliquant que sur notre personnage. Il vaut donc mieux recommencer du début, que de l'utiliser, même si les occasions ne manquent pas.

 

La maniabilité n'est également pas en reste. A la portée de tous, EA n'oublie pas pour autant les adeptes des tricks aériens qui devront apprendre toutes les petites nuances du système de trick pour profiter de leurs bienfaits à l'image du boost."

 

SSXCe n'est en effet pas une mince à faire que de terminer sans encombres puisque chaque destination réserve son lot de dangers. Rochers, verglas, ou bien encore l'obscurité, les conditions climatiques ou environnementales sont définitivement contre vous mais viennent souffler un vent d'air frais au gameplay de la série. Certaines apportent même quelques phases de jeu inédites à l'image des avalanches durant lesquelles le joueur dirige son sportif de face afin d'apprécier les pans de neige qui menacent de vous ensevelir. Avant chaque entrée en piste, un chiffre indique les chances de survie du joueur. Plus ce pourcentage est bas, moins les chances de terminer les courses sont élevées. C'est à ce moment là que le système de points d'expérience prend tout son sens. Outre la possibilité d'augmenter votre vitesse ou votre boost, ou bien d'octroyer de nouvelles améliorations à appliquer directement à son personnage, le joueur se doit surtout de débloquer de nouveaux équipements annexes augmentant ses chances de survie. Des outils divers et variés à l'image du Wingsuit, pratique pour traverser les crevasses mortelles, le piolet pour faciliter la prise de virage sur terrain glacé, la combinaison thermique pour survivre aux températures défiant le zéro absolu ou bien encore l'armure, à équiper pour éviter de s'empaler sur les quelques rochers tranchants placés sur votre route. Un système loin d'être rigide puisque les joueurs doivent constamment faire évoluer leur équipement pour espérer battre leurs records et ceux de leurs amis. Loin d'être prohibitif, cette facette s'avère jouissive notamment lors des phases de planage en Wingstuit suite à un trick, ou lorsque l'on force le destin en empruntant le moindre half-pipe de glace pour capter les rayons haut-perchés du soleil et recharger sa combinaison thermique sous peine de se transformer en Mister Freeze. Vous l'aurez compris, SSX est une bête de course venue du froid. Couplé aux quelques bonus à récupérer sur les pistes et au mode "Épreuves Monde du RiderNet", l'équivalent de l'Autolog de Need For Speed : The Run, le titre d'EA Canada offre aux joueurs l'opportunité de savoir qui d'entre eux a la plus grosse... planche et ainsi faire durée plus longtemps le plaisir de glisser.

 





Vincent de Lavaissière

le jeudi 1 mars 2012
19:22




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

SSX est désormais rétrocompatible avec la Xbox One Le reboot de SSX sorti en 2012 est désormais rétrocompatible sur la Xbox One. Il rejoint d'autres jeux arrivés cette semaine dans le programme comme Domino Master, DuckTales : Remastered et XCOM : Enemy Unknown. 27/05/2016, 13:09
Xbox 360 / Xbox One : SSX en téléchargement gratuit Microsoft a annoncé les deux nouveaux jeux qui seront téléchargeables gratuitement sur le Xbox LIVE en cette fin de mois de décembre, sur Xbox One et Xbox 360. L'une s'en sort mieux que l'autre. 6 | 17/12/2014, 12:34


Derniers commentaires
Par hellben le Lundi 5 Mars 2012, 12:45

likeSmall
Enfin un jeu de show qui a de la g****e et qui est intéressant. SUPER jeux

Répondre
-
voter voter

Par Spyralex85 le Vendredi 2 Mars 2012, 12:21

likeSmall 5
Certe graphiquement c'est pas la claque mais le gameplay est fun et efficace avec des uber trick de folie et des nouveautés plutôt intéressantes (wingsuit, armures etc..). Au final une très bonne surprises avec une durée de vie plus que correcte avec son mode solo complet et son multi dantesque. il manque juste un multi en écran splitté et des épreuves de Halfpipe...

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 2 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







SSX

Jeu : Course
Editeur : Electronic Arts
Développeur : EA Canada
2 Mar 2012

2 Mar 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
JEUXACTU : l'émission 242 à la Galerie Vero Dodat
Test vidéo SSX Test vidéo SSX
SSX : une vidéo de Tane SSX : Tane se présente en vidéo
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.