JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : Xbox - PlayStation 2

Test Sonic Riders

Test Sonic Riders
La Note
9 20

Il est loin le temps où la Sonic Team arrivait à nous surprendre à chacune de ses productions. A mi-chemin entre un SSX et un F-Zero, Sonic Riders n’arrive malheureusement pas trouver sa voie et se perd dans des idées certes intéressantes sur le papier mais beaucoup trop mal élaborées sur le terrain, ce qui en devient presque handicapant. Pas bien joli, un peu chaotique et disposant d’un gameplay bancal, Sonic Riders restera dans les mémoires pour sa vitesse d’animation, ce qui n’est bien évidemment pas suffisant.


Les plus
  • Plutôt speed
  • Le nombre de personnages
Les moins
  • Jouabilité confuse
  • Visibilité chaotique
  • Des drifts quasi inutiles
  • Circuits peu inspirés
  • La musique d'intro : complètement ringarde


Le Test

Après avoir été écarté de la scène vidéoludique pendant un petit moment, Sonic est de retour et enchaîne les prestations sur consoles pour le plus grand plaisir des fans du hérisson bleu. Après un Shadow The Hedgehog tout simplement anecdotique et un Sonic Rush rafraîchissant, voici que la mascotte de Sega se prend d’une passion soudaine pour le hovercraft dans un jeu de courses effréné. Comme un air de déjà-vu ?


Un jeu de courses avec Sonic ? Ce n’est évidemment pas la première fois que notre hérisson bleu s’adonne à ce genre d’exercices. Déjà en 1994, il avait tenté une percée en 2D sur Game Gear avec Sonic Drift, honteux plagiat de Mario Kart. Le résultat était loin d’être concluant et le titre est rapidement passé aux oubliettes. Vint ensuite Sonic R sur Saturn en 1997. Plutôt sympathique et assez original, le jeu avait réussi à faire parler de lui de manière positive. S’il n’est pas du genre à s’exhiber dans toutes sortes de disciplines sportives à l’inverse de son cousin germain Mario, Sonic semble tout de même décidé à se diversifier afin justement de ne pas sombrer dans les méandres du néant et de l’oubli. Réputé pour son savoir-faire, la Sonic Team s’est donc légitimement attelée à la tâche pour nous pondre un jeu de courses qui ferait honneur à la réputation de coureur fou de notre ami Sonic. Takashi Yuda, le producteur du jeu, nous l’a fait savoir de manière ferme : Sonic Riders n’a rien d’un clone de F-Zero ni même de SSX. Et pourtant, c’est bel et bien l’idée qui se dégage dès l’instant qu’on entre en contact avec le jeu. Des circuits comme Metal City et Green Gave font irrémédiablement penser aux Mute City, Green Plant et Fire Field de F-Zero, aussi bien dans le design que dans la composition des tracés et il serait tout bonnement hypocrite de ne pas souligner ces ressemblances. SSX, parce que nos personnages sont montés sur des planches et que le jeu récompense tous ceux qui réussiront à enchaîner les figures aériennes. La liste est longue mais heureusement, Sonic Riders possède quelques atouts dans sa manche pour sa défense.

 

Easy riders

 

En faisant abstraction d’un scénario grotesque et prétexte à enchaîner toute une série de courses, Sonic Riders étonne avant tout pour sa rapidité. Ca va vite, très vite et le joueur à la recherche de sensations fortes y trouvera certainement son compte. Il existe plusieurs techniques pour atteindre une vitesse de folie et tutoyer le nirvana. Si les accélérateurs et autres bonus disséminés sur la route sont les moyens les plus simples pour faire grimper son compteur de vitesse, on s’intéressera davantage aux turbulences et aux tricks qui sont les éléments principaux pour rester en tête de la course. Passer dans une turbulence et profiter de l’air qui s’y engouffre permet en effet de dépasser un concurrent fingers in the noze si celui-ci a eu le malheur de passer à côté d’une turbulence. Montés comme des half-pipes, ces zones d’air nous donnent la possibilité de faire des figures sur les parois pour ceux qui maîtrisent un tant soi peu l’art de s’envoyer en l’air. Si le nombre de figures manquent singulièrement de variété, ils permettent néanmoins de gagner un peu de boost, une fois que la planche aura touché le sol. C’est un détail mais quelques secondes en plus peuvent faire la différence et permettre de doubler un concurrent sur le fil du rasoir.  Dommage en revanche que le gameplay repose sur cette satané jauge d’air qui, une fois vide, nous oblige à continuer la course à pieds. Le cas échéant, il faudra impérativement trouver un moyen de remonter sur sa planche le plus rapidement, sous peine d’être largué par les autres coureurs ou tout simplement éviter que la jauge ne se vide trop rapidement. Pour ce faire, il ne faudra pas oublier de faire pivoter son stick analogique gauche lors de passages où le joueur perd la main, ou tout simplement continuer à exécuter des tricks. Ces derniers ne font d’ailleurs guère de cadeaux et rares sont les moments où ils se retrouvent coincés à un élément du décor (chose qui nous arrive assez fréquemment) puisqu’ils semblent prédisposés à gagner face aux joueurs. Cette difficulté mal dosée rend alors le jeu rapidement frustrant, à défaut d’être amusant.

 

A bout de souffle

 

Si le nombre de personnages est plutôt conséquent (16 dont 3 nouveaux : Wave the swallow, Jet the hawk et Storm the albatros), on sera en revanche déçu de la quantité faiblarde de circuits (seize au total) d’autant que les tracés de chacun ne sont guère inspirés pour ne pas dire insignifiants. A cela s’ajoute une surdose d’effets et d’éléments inutiles qui surchargent l’écran, empêchant une bonne visibilité de la route. On se surprend alors à passer par des raccourcis sans jamais savoir comment on a procédé et avance quasiment à l’aveuglette. Il est regrettable également que la lourdeur des personnages, aussi différents soient-il au niveau de leurs caractéristiques, nous empêchent d’appréhender un virage comme il faut. On notera également une gestion de collisions parfois douteuses et comme dit plus haut, se retrouver coincé pendant plusieurs dizaines de secondes contre à un élément du décor risque de rendre nerveux les joueurs les moins conciliants. Ceux-là pourront essayer de calmer leurs ardeurs en s’essayant aux modes multijoueur (jusqu’à 4 en écran splitté) mais l’intérêt semble à peine plus élevé que le jeu en solo.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Sonic Riders - Débloquer de Nouvelles Musiques : Catch Me If You Can : terminez le Chapitre Babylon en Mode Story. 05/12/2006, 12:50
GC > Sonic Riders revient sur PC Double annonce du côté de chez Sega qui vient d'officialiser l'adaptation de Sonic Riders pour les ordinateurs PC. 5 | 23/08/2006, 10:37

Sonic Riders 17/03/2006, 09:15
Sonic Riders 17/03/2006, 09:14
Sonic Riders 17/03/2006, 09:12
Sonic Riders s'illustre 30/01/2006, 15:19


Derniers commentaires
Par supershin le Samedi 21 Mars 2009, 7:22

likeSmall
Je viens de l'avoir sur Pc et bien le jeu est plutot joli, tres speed avec un gameplay accrocheur lorsqu'on maitrise

Sonic Riders restera dans les mémoires pour sa vitesse d’animation, son fun son challenge et ses moment agreable a de toujours battre ses record.
Et oui, le jeu est tres jouable, il suffit de se donner les moyens.

Le 9/20 est completement injustifie, il vaut largement 14/20.


Répondre
-
voter voter

Par Doudou_Star le Mardi 28 Mars 2006, 17:36

likeSmall
Le jeu est injouable je trouve, c'est vraiment dure en plus :? :? :?

Répondre
-
voter voter

Par zitezitoun le Mardi 28 Mars 2006, 16:53

likeSmall
je ne suis pas dacort avec tout ce qui est dit, d'ailleur la jouabilité est exellente ... quand on sais prendre le jeux en main ...
l'esprie sonic c'est avant tout du fun !! comme les jeux arcades. pas tout le monde à la même sensibilité, mais pour moi (et beaucoups d'autres pots) ce jeux m'a vraiment acrocher !!

vraiment ce jeux cible un publique précit : arcade, speed, glisse, esprit sonic, c'est assser réduit comme publique.

comme sertains préfèrent Burnout à Grand Tourismo, moi je préfère Sonic Riders à SSX, ce n'est qu'une question de gouts et sensibilité ... mais le FUN est la et pour un fan de sonic c'est l'essenciel, avant les graph et toute autre chose !!


Répondre
-
voter voter

Par le_ZeLLarD le Lundi 27 Mars 2006, 21:50

likeSmall
Sonic, le symbole d'une license en perdition :?

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 5 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Sonic Riders

Jeu : Course
Développeur : Sonic Team
17 Mar 2006

20 Déc 2006

17 Mar 2006

17 Mar 2006

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.