JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - X360

Test Sniper : Ghost Warrior

Test Sniper Ghost Warrior PC X360
La Note
14 20

Comme Sniper Elite en son temps, Sniper : Ghost Warrior se voit boudé par une bonne partie de la critique, manifestement insensible aux joies du tir à longue distance. Certes, le jeu n'est pas parfait, mais il tient tout de même la route et fait passer de bons moments. Pour un titre vendu d'emblée à prix modique, c'est déjà pas mal ! Moralité : si vous ne goutez pas particulièrement l'activité de sniper, le jeu ne présentera en effet strictement aucun intérêt pour vous. En revanche, si la perspective d'abattre froidement des cibles non averties de votre présence provoque quelques émois dans votre âme de campeur fourbe, vous ne devriez pas regretter votre achat. Notamment s'il s'agit de la version PC, plus belle et moins chère que son homologue Xbox 360.


Les plus
  • 100% sniper, ou presque.
  • Plusieurs paramètres de balistique
  • Moteur 3D convaincant
  • Prix de vente peu élevé
  • Plaisant en mode "Difficile"
Les moins
  • Modes facile et normal guère intéressants
  • Le bug de positionnement
  • La fin, trop abrupte
  • Faible durée de vie
  • Chemin balisé


Le Test

Voir sans être vu, préparer tranquillement son coup et atteindre une cible pourtant située à des centaines de mètres de là, tel est l'indicible plaisir du sniper. Pourtant, très rares sont les jeux de tir dédiés aux joies de ce camping sauvage si particulier. On se souvient de Sniper Elite, sorti en 2005 et... c'est à peu près tout ! Dès lors, Sniper : Ghost Warrior vient combler un véritable manque et nous l'accueillons donc à bras ouverts, malgré ses quelques défauts bien réels.


Si vous avez joué à Call of Duty 4 : Modern Warfare et êtes un homme de goût, (les deux ne sont pas incompatibles), vous gardez certainement un souvenir ému de la mission se déroulant à Pripyat et focalisée sur l'usage du fusil sniper. Hé bien, figurez-vous que Sniper : Ghost Warrior reprend peu ou prou ce principe et  l'étend à l'intégralité de l'aventure. Ou presque, puisque parmi les 17 niveaux proposés, on en trouve bien trois ou quatre plus classiques où, mitraillette et grenades à la main, on évolue dans des environnements étroits afin d'éliminer les forces ennemies en face à face. Mais ces passages servent surtout à aérer le gameplay afin que le joueur ne se retrouve pas à toujours faire la même chose. Evidemment, ils ne sont pas les plus réussis et ne sauraient rivaliser avec les vedettes du genre FPS. Les coéquipiers qui vous accompagnent parfois ne savent ni vraiment viser ni vraiment mourir, et font donc surtout office de figuration. La mise en scène reste quant à elle classique, loin des effets pyrotechniques et hollywoodiens des Call of Duty. Sans réelle surprise, c'est donc surtout pour ses phases de sniper que le jeu vaut le détour. Notamment parce qu'il prend en compte différents paramètres susceptibles d'influer sur la visée et la balistique. Si l'on veut réaliser un tir à la tête parfait, il importe tout d'abord de vérifier la force et la direction du vent. Une première indication visuelle nous est donnée subrepticement par les feuilles d'arbre qui volent dans les décors. Mais c'est en posant l'oeil dans la lunette du fusil qu'on obtiendra des informations précises, une barre horizontale nous indiquant le sens du vent, sa puissance et même sa vitesse exacte, exprimée en mètres par seconde. Il faut donc savoir compenser la visée à partir de ces données ou bien patienter jusqu'à ce que les éléments se calment.

Un sniper sachant sniper...

Autre subtilité du même ordre : la gestion de la distance, et donc de l'effet de gravité sur la balle. Plus une cible se trouve loin, plus il faut viser au dessus d'elle pour l'atteindre. Enfin, plus les battements du coeur du personnage sont élevés, plus le curseur de visée a la tremblotte. Une nouvelle fois, la patience est la vertu suprême du sniper, et mieux vaut éviter de tirer juste après avoir couru. Pour symboliser la possibilité de bloquer sa respiration, une touche de concentration permet au joueur de grandement se faciliter la vie. Une fois enclenchée, on dispose de quelques instants pendant lesquels l'action se voie ralentie et les ennemis entourés d'un halo lumineux afin d'être plus facilement repérables. L'ensemble de ces fonctionnalités offre un bon compromis entre fun et réalisme, étant entendu que nous avons bel et bien affaire à un pur divertissement et pas à une simulation. Il convient tout de même de préciser une chose extrêmement importante : le jeu n'est intéressant qu'en mode difficile ! En mode "Facile" et normal vient en effet s'ajouter à la visée un point rouge, qui réalise tous les "calculs" à votre place et vous indique précisément où la balle atterrira. Dès lors, la gestion du vent ou de la gravité n'ont plus aucun intérêt puisqu'il suffit de placer bêtement le point rouge sur la tête de la cible. Une hérésie totale, qui gâche une bonne partie du plaisir du jeu. On ne le dira jamais trop : pour réellement profiter de Sniper : Ghost Warrior, point de salut en dehors du mode "Difficile". D'autant plus que le jeu n'en devient pas insurmontable pour autant. Les balles que l'on tire continuent de faire très mal, et notre barre de santé reste suffisamment élevée pour pouvoir encaisser quelques coups.

Harry Spotter et le coup de feu

Loup solitaire par excellence, le sniper évolue parfois en duo avec un ami "spotter" qui surveille les lieux à la jumelle et lui indique quelles cibles abattre. Vers la fin du jeu, on incarne même ce rôle si particulier. Il importe alors de ne pas indiquer au tireur n'importe quelle cible au hasard, mais de prendre en compte la position de chaque soldat afin de les éliminer dans le bon ordre. En commençant par le plus éloigné et le plus haut placé, on est sûr de ne jamais donner l'alerte. Reste tout de même que l'essentiel du gameplay consiste à abattre des adversaires à longue distance et à rechercher l'efficacité maximale via un tir en pleine tête. En cas de réussite, le jeu nous gratifie à l'occasion d'un effet cinématographique de suivi de la balle au ralenti. On la voir sortir du canon, tourner sur elle-même et progresser lentement vers sa cible, jusqu'à lui éclater la tête dans une gerbe de sang bien visible. Des séquences certes gratuites, mais qui sont au moins aussi spectaculaires que les ralentis de Fallout 3, tout en étant moins systématiques et donc moins lassantes. D'une manière plus générale, le jeu tient parfaitement la route du point de vue graphique. Le moteur 3D Chrome Engine 4, déjà vu à l'oeuvre dans Call of Juarez : Bound in Blood, n'est peut-être pas aussi célèbre que l'Unreal Engine 3 ou le CryEngine 2 mais il fournit des décors très convaincants et reste fluide en toutes circonstances. Les environnements végétaux de la jungle sud-américaine sont suffisamment bien rendus pour ne jamais briser l'immersion, même si des esprits chafouins pourront toujours coller leur nez sur l'un ou l'autre des éléments de décor pour en regretter la faiblesse de la modélisation ou de la texture. Pour autant, il ne faudrait pas tomber dans l'excès inverse et occulter les quelques défauts du jeu, qui sont relativement nombreux et surtout bien réels.

Reste tout de même que l'essentiel du gameplay consiste à abattre des adversaires à longue distance et à rechercher l'efficacité maximale via un tir en pleine tête."

Tout d'abord, il faut bien avouer que le scénario déroulé sous nos yeux n'a guère d'importance. En bon petit soldat, on répond bêtement aux ordres que l'on nous donne sans trop chercher à démêler cette histoire de production de drogue dans la jungle sud-américaine, mâtinée de secret nucléaire. Il y a bien une trentaine de secrets à dénicher dans les décors, sous forme d'ordinateurs portables, mais ils ne débloquent que des informations textuelles, dont on se demande bien qui ira les lire en entier dans le menu principal du jeu. D'ailleurs, l'aspect scénaristique passe tellement au second plan que la fin du jeu se permet même d'être représentée par un simple panneau "The end". Comprenez qu'après avoir tué votre dernière cible, la plus importante naturellement, ce bête message s'affichera à l'écran et pas même une petite scène cinématique ne viendra récompenser vos efforts. De plus, il ne faut que 6 à 7 heures pour venir à bout de l'aventure. Ce défaut se voit heureusement compensé par la disponibilité d'un mode multijoueurs et, surtout, d'un prix de vente très raisonnable de 40€ sur Xbox 360 et 30€sur PC. De quoi se montrer clément envers la linéarité des niveaux, où l'on doit suivre un chemin sans cesse balisé par les objectifs à atteindre. N'espérez pas être libre de vos déplacements comme dans un Far Cry ou un Crysis, il faut sans cesse se rendre là où on nous le demande, quitte à se heurter ici ou là à des obstacles artificiellement infranchissables si on tente de se soustraire à cette règle de discipline. On n'échappe pas non plus à quelques bugs d'intelligence artificielle, le plus perturbant étant certainement celui qui chamboule le positionnement de nos ennemis. Ainsi, il arrive qu'on observe dans notre lunette des adversaires tournés vers la gauche ou la droite, alors qu'on essuie pourtant leurs tirs. Au début on ne comprend rien à la situation, et puis on finit par faire abstraction de ce bug uniquement cosmétique. Un patch est d'ailleurs en préparation pour remédier aux petits problèmes de ce type. Une preuve supplémentaire que Sniper : Ghost Warrior n'est pas à considérer par dessus la jambe, même si son éditeur n'a pas dépensé une fortune en communication...






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Sniper : Ghost Warrior atteint les deux millions C'est sur son site officiel que CITY Interactive annonce que Sniper : Ghost Warrior totalise désormais plus de deux millions d'exemplaires vendus à travers la planète. 1 | 20/12/2011, 15:43
JA : l'émission 212 au Parc Montgolfière Cette semaine, on vous emmène à Dublin pour voir deux jeux de THQ puis côté tests vidéo, il y a ceux de Outland, Patapon 3, Thor et Sniper Ghost Warrior. 17 | 13/05/2011, 22:33


Derniers commentaires
Par madru79 le Lundi 24 Octobre 2011, 14:09
Bonjour! je suis bloqué au phare. Après avoir tué l'ennemi à l'intérieur, je tourne en rond depuis trop longtemps. Merci de me donner une soluce!

Répondre
-
voter voter

Par ceduchiwa le Dimanche 26 Juin 2011, 21:29

likeSmall
a j'ailler oublier si il vaut prendre en conte le vent et tout sa devient plus dur =)

Répondre
-
voter voter

Par ceduchiwa le Dimanche 26 Juin 2011, 21:26

likeSmall
c vrai que c'est que pour les passionner de sniper mais sa ne veut pas dire que les geng qui prefere utiliser les mitralette ne l'aimeront pas .

Répondre
-
voter voter

Par pitchoune le Mercredi 8 Juin 2011, 20:56
bonjour je suis bloquer pour se jeux pouvez vous m aider je n arrive pas a monter vers le phare il m reste que 18m mais la je bloque merci

Répondre
-
voter voter

Par spartan 414 le Jeudi 19 Mai 2011, 21:02
pour ma part j'ai trouvé le jeu bien sympa , meme si ca traine un peu trop en longueur sur la fin . un fps d'infiltration en somme !!

Répondre
-
voter voter

Par archnophobia1 le Lundi 21 Mars 2011, 5:02

likeSmall 18
zadreau17 a écrit:pour les maniaques des sniper

LOL :lol:


Répondre
-
voter voter

Par Ramoussin le Mercredi 29 Décembre 2010, 18:42

likeSmall
a l'air assez bien.

Répondre
-
voter voter

Par zadreau17 le Lundi 8 Novembre 2010, 20:49

likeSmall
pour les maniaques des sniper

Répondre
-
voter voter

Par darkbess14 le Mercredi 22 Septembre 2010, 18:42

likeSmall
a l'air sympa.

Répondre
-
voter voter

Par Adjudant le Lundi 6 Septembre 2010, 20:38

likeSmall
Mouse42 a écrit:
Adjudant a écrit:14/20 c'est une blague ? Totue la presse et tous les joueurs sont d'accord pour dire que ce jeu est une daube... Entre l'IA bidon, l'aliasing qui tue les yeux et j'en passe tellement les défauts sont nombreux, on se demande où vous pouvez sortir ce 14...


Il mérite 7-8. ^^

Perso je lui ai mis 8/20 sur mon site : Test de Sniper Ghost Warrior sur Jeux Critique

M'enfin, j'ai revendu le jeu depuis, donc j'ai pas vu ce que donnait le patch.


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 30 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Sniper : Ghost Warrior

Jeu : FPS
Editeur : CITY Interactive
Développeur : CITY Interactive
25 Juin 2010

25 Juin 2010

29 Avr 2011

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.