JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : DS

Test Ridge Racer DS

Test Ridge Racer DS
Les Notes
10 20 note multi-utilisateurs Ridge Racer DS 3 5

Pourquoi alors ne pas avoir baptisé cet opus tout simplement Ridge Racer si l’aspect DS a été délaissé ? Sachez que le titre, en plus de proposer un mode Grand Prix sympathique et les classiques modes Time Attack et Single Race, est compatible WiFi. Vous pourrez jouer ainsi jusqu’à 6 joueurs avec une seule cartouche. Encore faut-il craquer pour Ridge Racer DS. La DS accueille grâce à Namco son troisième jeu de courses aux côtés de Asphalt Urban GT et Need For Speed : Underground 2. Malheureusement le titre pêche par ses graphismes décevants, une maniabilité tactile inconfortable et une monotonie générale.


Les plus
  • Bonne sensation de vitesse
  • Jouable jusqu’à 6 avec une cartouche
Les moins
  • Graphiquement décevant
  • Bugs de collision
  • Les pilotages tactiles inconfortables


Le Test

Si la série Ridge Racer a su séduire les joueurs au lancement de certaines consoles, il semblerait que l’arrivée des nouvelles portables change la donne. Entre la PSP et la DS, c’est le jour et la nuit et Ridge Racer DS n’illuminera malheureusement pas les soirées étoilées de Nintendo.


J’en vois déjà qui débarquent armés de fourches et torches, tels des villageois de Resident Evil 4, m’accusant d’être un hérétique pour oser une comparaison entre Ridge Racers et Ridge Racer DS. Mais il est bien difficile d’occulter le jeu de courses de Namco sorti sur PSP dans ce test alors que la DS est unanimement présente dans l’esprit des joueurs comme étant la concurrente directe de la première console portable de Sony (en attendant une hypothétique Game Boy Advance 2). Les heureux possesseurs de PSP le reconnaîtront, il est quasiment impossible d’effacer de sa mémoire les superbes visuels de Ridge Racers, vitrine technologique par excellence de la PlayStation Portable aux côtés de WipEout Pure.

 

Docteur Jekyll et Mister Hide

 

C’est donc bercé par le charmant regard de la divine Reiko que l’on insère Ridge Racer DS dans sa DS (pardi !). Et là, une phrase revient en boucle comme un disque rayé : "le retour à la réalité risque d’être dur". Mais au lieu de se faire un claquage façon sosie de Christie dans Dead or Alive 3, notre sang ne fait qu’un tour. C’est à se demander si on ne s’est pas trompé de portable en fouillant dans notre sac et si notre main ne s’est pas posée par erreur sur la GBA. J’exagère peut-être un chouïa mais il est vrai qu’en découvrant les graphismes de Ridge Racer DS, on a tout bonnement l’impression de régresser d’une génération. Commençons par la modélisation des véhicules. Si celle-ci semble être de bonne facture à l’écran de sélection des bolides, une fois en course le résultat est décevant. Manquant cruellement de détails, mis à part des effets de reflets sur la carrosserie, les caisses sont d’une banalité et d’une monotonie à quelques exceptions près. On aurait pu rengainer notre déception grâce à une gestion des dégâts mais comme pour tout opus de la saga Ridge Racer, elle est absente. Il semblerait que Namco ne soit pas encore décidé à bousiller les carrosseries des voitures. Qu’importe ! Passons aux circuits. Ici aussi, on est droit à un travail bâclé. Textures pauvres, aliasing prononcé, on est difficilement séduit par la vingtaine de courses disponibles réparties entre les trois zones de jeu : Ridge Racer Classic (ville), Revolution Northwest (montagne) et Renegade Southwest (désert). Fort heureusement, les sensations de conduite sont au rendez-vous grâce à une bonne fluidité et des pistes proposant des virages en épingle et des sauts impressionnants. Si la conduite arcade s’avère en règle générale agréable, malgré quelques bugs de collisions entre les véhicules, on ne peut pas en dire autant du pilotage tactile.

 

Ridge Racer DS, deux lettres de trop

 

Ridge Racer DS propose 3 types de gameplay axés résolument sur les dérapages. Le premier, appelé Easy, offre une maniabilité des plus classiques mais sûrement la plus confortable. La croix multidirectionnelle permettra de contrôler son engin tandis que les boutons A et B serviront à accélérer et freiner. Les pilotes chevronnés pourront également opter pour une transmission des vitesses manuelle à l’aide des touches X et Y. Une fois le jeu en main et la technique des dérapages maîtrisée, on s’essaye aux deux autres paramètres de contrôle. Le Mode Hard correspond à l’utilisation du stylet pour les gauchers comme pour les droitiers. Dans les deux cas de figure, les gaz, les freins et les rapports de vitesse basculent soit sur la croix multidirectionnelle, soit sur les quatre boutons A, B, X, Y. Dès les premiers tours de circuits, on n’est pas à l’aise armé de son stylet. On a tendance à regarder l’écran du bas affichant le volant plutôt de se concentrer sur la course se déroulant sur l’écran supérieur de la DS. Cette sensation est également présente en Mode Expert avec l’utilisation de la partie tactile de la dragonne. Une mauvaise prise en main de la console vous obligera plusieurs fois durant la course à repositionner votre pouce, perdant pendant le contrôle de votre véhicule une fraction de seconde. Si cela n’a pas de répercutions en ligne droite, imaginez le résultat pendant un virage ou lorsque vous devez redresser votre bagnole. Malgré les tentatives, on reviendra à cette bonne vieille maniabilité croix et boutons, ce qui prouve une fois de plus que l’utilisation tactile de la Nintendo DS est encore perfectible pour un jeu de bagnoles.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Ridge Racer DS - Débloquer les Nouvelles Voitures du Mode Multijoueur : 00-Agent : terminez les 10 courses ... 03/06/2005, 01:40
Un créneau au stylet En attendant de pouvoir mettre le doigt dessus, voici de nouvelles images de Ridge Racer DS. 4 | 28/11/2004, 15:24

Ridge Racer DS illustr 5 | 03/11/2004, 19:17
Une conduite très stylet 2 | 08/10/2004, 11:20


Derniers commentaires
Par Magicien le Vendredi 3 Juin 2005, 22:05

likeSmall
Non ,mais franchement c de la merde en perspective mais apres tout c mon avis mais le pire c ke ce jeux c de la merde :o alors pk en avoir fais un test si complet et si vous fesiez un test sur che pas moi euuuh Soul Calibur :D

Répondre
-
voter voter

Par Ashtom le Vendredi 3 Juin 2005, 11:59

likeSmall
Je commence à croire que la presse spé****ée ne pourra jamais s'empêcher de comparer l'incomparable. Je suis désolé mais quand on connait un tant soit peu la scène du jeu-vidéo, on ne peut comparer une <b>DS</b> à une <b>PSP</b>, c'est pas du tout le même concept.
<br><br>Mais je vous aime quand même parce que vous avez plus parlé du gameplay tactile (qui sur ce coup n'a pas l'air terrible) que des graphismes. Ca veut dire que vous avez un peu plus compris que certains de vos concurrents. <br>:D


Répondre
-
voter voter

Par Maxime le Vendredi 3 Juin 2005, 10:59

likeSmall 19
rs4570 > Je te rassure, Ridge Racer DS a été testé comme étant un jeu DS mais la comparaison avec son homologue sur PSP était inévitable...

Répondre
-
voter voter

Par rs4570 le Vendredi 3 Juin 2005, 3:49

likeSmall
Je trouve dégueulasse et injuste que l'on juge un jeu DS par rapport à des critères PSP. J'ai ce jeu et je peux vous dire que graphiquement parlant, il est largement digne de la génération 32/64 bits, et n'a absolument rien à voir avec une GBA et ses jeux de type SNES, contrairement à ce que laisse entendre l'article. L'effet de vitesse et de 3D est impressionnant et réussi. L'aliasing n'est pas un défaut puisque la DS n'a pas d'anti-aliasing (à l'instar de la PS1). Ce serait comme critiquer les jeux PSP parce qu'on a vu des jeux next-gen et que, à côté, les jeux PSP semblent tout-à-coup bien ternes. Sachons être objectifs, bon sang! Pour un jeu 3D sorti parmi les tout premiers sur cette console, c'est vraiment pas mal. Il s'agit d'un jeu DS, alors jugeons-le comme un jeu DS. Point.

Répondre
-
voter voter

Par Vlad le Vendredi 3 Juin 2005, 0:20

likeSmall
Moi je macheterai la PSP mais ya aucun jeu qui m'interesse, du moins aucun gros jeu...je me demande si elle me seduit vraiment par ses jeu, je pense que c seulement sa puissance et son coté multimedia...si c'est ça je m'en lasserai très vite, vivement que les jeux "interessants" viennent sur PSP, entretemps jai deja une vingtaine de jeux sur ma liste d'achat d'ici un an sur DS. DS/PSP vraiment 2 consoles à part :D

Répondre
-
voter voter

Par sponge le Jeudi 2 Juin 2005, 23:11

likeSmall
belle daube, c d'une laideur sans nom

Répondre
-
voter voter

Par BaO le Jeudi 2 Juin 2005, 20:57

likeSmall
Je prendrais jamais la DS..pour moi elle est tres en dessous de la PsP nivo graphisme..les seuls points positif pour elle C l'innovation autour des deux ecrans..de l'ecran tactile et du stylet..mais si apres C pour se taper ke des jeux pour enfants ou le principe est de faire des nuages..des marches..ou des trucs du genre moi j'dis NIET.C ke mon avis perso lol.

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 8 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Ridge Racer DS

Jeu : Course
Développeur : Namco
3 Juin 2005

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.