JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : Wii

Test Monster Lab

Test Monster Lab

Loin d'être un jeu lambda comme beaucoup d'autres, Monster Lab affiche une vraie personnalité et propose un concept intéressant. Mais si les plus acharnés pourront certainement passer des heures à collectionner les ingrédients pour concevoir le monstre le plus puissant possible, beaucoup risquent de se lasser d'un gameplay finalement assez répétitif.


La Note
12 20 note Monster Lab
Les plus
  • Concept intéressant
  • L'ambiance gothico-comique
  • Réalisation très correcte
  • On peut affronter d'autres joueurs en ligne
Les moins
  • Gameplay répétitif
  • Nombreux temps de chargement
  • Déplacements trop linéaires


Le Test

Assembler des pièces diverses pour en faire une créature vivante, le docteur Frankenstein s'y était risqué il y a bien des années, mais c'est aujourd'hui à votre tour de jouer les Dr Maboule. Monster Lab vous met en effet dans la peau d'un savant fou capable de créer ses propres monstres destinés à en combattre d'autres et à remplir des missions à sa place. Tout un programme.


Mais avant de pouvoir courir, il faut savoir marcher ! Alors, n'espérez pas tout de suite vous lancer dans la "construction" du monstre de vos rêves avant d’avoir appris les bases. Par le biais d’un tutorial, le jeu vous explique comment maîtriser tous les rudiments de vos sinistres activités. Tout commence donc dans votre quartier général : le château des savants fous. Le docteur Farfelstein vous propose une petite visite des lieux et introduit sa spécialité : la mécanique. Grâce à lui, vous apprendrez à construire des pièces mécaniques, justement. Un monstre est divisé en six parties : la tête, le torse, les bras et les jambes. Il y a donc quatre types de pièces. La procédure reste la même pour toutes, à savoir choisir un ingrédient principal, un secondaire puis vous participez à un mini-jeu pour finaliser la production. Vos performances déterminent alors la qualité finale de la pièce. Il peut s'agir de souder avec la Wiimote en prenant gare à ne pas déborder, agrafer une plaie correctement en évitant de laisser des bestioles s'y incruster, faire un parcours d'obstacles en passant sur des zones déterminées, enfoncer des clous sans taper sur ceux déjà bien placés, etc. Evidemment, la pièce obtenue dépend aussi des ingrédients de départ. Certains vont très bien ensemble, mais d'autres produisent des défauts de fabrication qui peuvent être gênant lors des combats. A vous de trouver les combinaisons efficaces et de faire en sorte de bâtir le monstre le plus puissant possible, sachant que vous pourrez en construire plusieurs à la fois, histoire de pouvoir vous adapter aux missions qui vous attendent. Nous parlions de mécanique mais en progressant, on débloque aussi l'accès à un laboratoire de biologie pour produire des pièces organiques et d'alchimie. Une notion importante à connaître lors des affrontements, puisqu'une pièce organique par exemple, se montre moins résistante qu’une pièce mécanique.

 

Monstres et cie

 

Si toute la partie "construction" se fait dans votre château, l'action se déroule en extérieur. On parcourt alors des mondes à la recherche de missions à remplir telles que parler à untel, venir à bout de certains monstres, retrouver des objets... On se promène le long de chemins balisés à la façon d'un jeu de plateau, jusqu'à ce qu'on rencontre quelqu'un (avec qui discuter), un mini-jeu (pour gagner des ingrédients) ou un autre monstre. Si l’on peut parfois esquiver ces passages un brin laborieux en empruntant des chemins alternatifs, certaines rencontres sont inévitables. On passe alors en mode combat qui reprend le fameux système de tour par tour des RPG japonais. Votre créature placée à gauche et l'ennemi à droite, on porte les coups chacun son tour. Avec le stick du Nunchuk, on choisit avec laquelle des six parties on veut frapper, puis avec la Wiimote, on pointe une des deux actions possibles. Le choix se fait selon plusieurs critères : l'énergie requise (qu'on peut recharger partiellement en esquivant ou totalement en restant à découvert, dans les cas cela fait perdre un tour), la puissance du coup et la ou les parties de l'adversaire que l'on veut atteindre. Pour gagner, il faut soit détruire totalement son torse, soit toutes ses autres pièces. Il y a donc une certaine stratégie à adopter. Par exemple, il faut parfois mieux casser le bras droit rapidement si les coups portés par celui-ci vous font beaucoup de mal. Evidemment, plus on avance, plus on a du choix dans la composition de son propre monstre, plus on rencontre des ennemis tenaces, et plus il faut la jouer finement pour gagner. Si vous triomphez, un mini-jeu permet ensuite de réparer les dégâts subis par votre monstre. On a un laps de temps limité durant lequel on sélectionne la pièce qu'on répare en faisant tourner la Wiimote le plus vite possible. Si vous êtes très touchés, vous n'aurez pas forcément le temps de vous remettre totalement sur pied, il faut là aussi faire preuve de finesse pour gérer les priorités. Sur le papier, le concept du jeu est franchement intéressant. D'ailleurs, les premiers pas dans son univers se montrent très convaincants. Il se dégage un vrai style graphique, une bonne ambiance, les combats amusent, la création de monstre également. Hélas, le jeu devient tout de même assez vite répétitif. Passée la découverte du gameplay et de ses possibilités, on commence à se lasser des innombrables combats qu'on finit par remporter assez facilement. D'autre part, les temps de chargement ne sont certes pas bien longs, mais très fréquents puisqu'on y a droit avant et après chaque affrontement, ce qui peut agacer. Enfin, les mini-jeux qu'on trouve rigolos au début n'amusent plus autant après, car ils sont forcément très limités. Pour terminer, on peut tout de même saluer la possibilité, pas anodine pour ceux qui adhéreront quand même au jeu, de pouvoir affronter ses amis en ligne.





par Marc Dupuy
le lundi 8 décembre 2008, 14:44


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

Des screens PS2 de Monster Lab A quelques jours de sa sortie en Europe, Monster Lab se laisse découvrir une dernière fois grâce à des images inédites. 2 | 04/11/2008, 17:22
Monster Lab s'affiche sur Wii et DS Avec une sortie toujours programmée pour cet automne, Monstar Lab continue de se dévoiler à travers quelques images tirées des versions Wii et DS. 6 | 03/10/2008, 21:48


Derniers commentaires
Par SEB2BREST le Lundi 1er Février 2010, 12:59

likeSmall
voter citer
As essayer,car assez moyen au final.

Par ikki2388comeback le Dimanche 22 Mars 2009, 12:45
voter citer
on diré du castelvania cartoon

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Monster Lab

Jeu : Action/RPG
Editeur : Eidos Interactive
Développeur : Backbone Entertainment
7 Nov 2008

14 Nov 2008

21 Nov 2008

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours