JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : Xbox - PlayStation 2

Test MK : Mystification

Test MK : Mystification
La Note
16 20
 

Les plus
  • Les environnements interactifs
  • Le mode online
  • L’ajout des modes Konquest, Puzzle et Chess
Les moins
  • Absence de certains persos de la série
  • Suppression des mini jeux du mode multijoueur


Le Test
Ancienne figure de proue de la baston 2D, la série des Mortal Kombat était tombée en désuétude depuis quelques temps mais l’épisode Deadly Alliance a su lui redonner un nouveau souffle. Plus que jamais, cet opus est attendu au tournant ! Alors réussite ou Déception ?

Allons, allons, ne nous laissons pas aller à un jeu de mot aussi insipide. Je m’explique pour ceux qui prendraient le train en marche. Bien vite rebaptisé Mystification chez nous afin d’éviter toutes railleries, le nom originel du titre était estampillé Deception. Rien à voir avec la forme ni le fond, Mortal Kombat : Mystification est bien plus profond, plus technique que son prédécesseur, probablement un hit qui devra faire absolument partie de votre ludothèque !

C’est le même mais en différent !

Mortal Kombat : Mystification est la suite directe de l’opus précédent : Shan Tsung et Quan Chi, forts de leur alliance, ont alors ressuscité l’armée invincible du roi Dragon et s’apprêtent à se partager la domination du monde. C’est là qu’intervient Raiden, l’ancien dieu de la foudre et de la justice, qui va tenter de mettre fin à leur plan diabolique. L’affrontement est intense mais il est vite interrompu par le roi Dragon lui-même, ressuscité on ne sait comment. Raiden se sacrifie alors dans une gigantesque explosion mais en vain. Désormais, le bien comme le mal devront s’unir pour faire face à cette nouvelle menace. On retrouve bien sûr les modes principaux qui avaient fait le succès de l’épisode précédent comme la Krypte, l’incontournable mode Arcade, Konquest ainsi que deux nouveaux (Puzzle Game et Chess Game) que nous détaillerons plus amplement un peu plus loin. Présent depuis le début de la série, le mode Arcade vous propose de prendre les commandes d’un personnage et de participer au Mortal Kombat. Le Mortal Kombat, tournoi réunissant les meilleurs combattants de plusieurs univers, impose d’enchaîner des affrontements à mort à la difficulté croissante dont l’enjeu est la sauvegarde ou la destruction de la Terre. Chaque nouvelle victoire étant synonyme d’un gain de pièces diverses que vous pourrez ensuite dépenser dans la Krypte. La difficulté ainsi que le nombre de rounds de la plupart des modes de jeu sont bien sûr paramétrables (avec une difficulté étalée sur cinq niveaux) et il ne faudra pas avoir peur d’en user ; vaincre le boss final même en mode novice relève de l’utopie si vous ne maîtrisez pas un tant soit peu votre combattant. Proposant 24 personnages différents dont la moitié à déverrouiller, Mystification compte autant de fins alternatives possibles. Pour autant, peu de personnages sont issue de Deadly Alliance (bien que certains utilisent les mêmes techniques que les prédécesseurs), la plupart faisant leur come-back dans la série après plusieurs années de repos bien mérité.

Mortal Kombat will begin !


Si auparavant, il s’agissait d’apprendre toutes les techniques d’un personnage, ce qui pouvait vite se révéler fastidieux voire dérisoire, le mode Konquête a été totalement remanié pour prendre la forme d’un petit jeu d’action, bien plus riche, bien plus attrayant, pour en devenir ainsi le mode principal. On incarne alors un jeune étudiant en arts martiaux, Sujinko, qui aspire à devenir un des meilleurs combattants. Il est alors aidé par une mystérieuse entité nommé Damashi, qui lui révèle qu’il est l’élu et qui le charge alors d’une quête. Sujinko doit partir à la recherche des Kamidogu, de puissants artefacts qui entre de mauvaises mains, pourraient avoir de terribles conséquences (NDRC : magnifique scénario !). En parcourant le monde, Sujinko assimilera de nouvelles techniques auprès de grands maîtres afin d’affronter des adversaires de plus en plus coriaces, et il lui faudra supporter le poids des ans. Sa quête se déroulant sur des dizaines d’années, on connaîtra Sujinko jeune apprenti mais on connaîtra également Sujinko comme vieillard érudit. Ce saut dans le temps permet de nous éclairer un peu plus sur l’histoire intrinsèque du Mortal Kombat et de ses personnages-clés mais également sur l’apparition impromptu du fameux roi Dragon. L’aventure est malheureusement assez linéaire puisqu’elle se résume généralement à aller d’un point à un autre, symbolisé par un grand halo de lumière verte ainsi que par une flèche verte sur votre boussole. Néanmoins, une certaine liberté vous est accordée, puisqu’il est possible de parler avec les villageois, piller ou partir en quête de pièces ou de trésors disséminés un peu partout. Par contre, cette évolution notable de ce mode de jeu s’est faite au détriment de la description détaillée de chaque personnage (ce qui leur conférait une dimension charismatique supplémentaire) et de chaque art martial mais il est concevable que bon nombre de joueurs ne soucient pas de ce genre de détails.

Plus de bras, plus de chocolat !

Venons en maintenant au gameplay, véritable fer de lance du titre et garant de son ambiance… si particulière. Chaque personnage dispose ainsi de compétences qui lui sont propres (prises, pouvoirs particuliers etc.) et maîtrise jusqu’à trois arts martiaux : deux à mains nues et un autre avec une arme quelconque. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour switcher d’une compétence à une autre et que les commandes et autres combos différent. Et on ne peut rester qu’admiratif devant le travail accompli par l’équipe de développement devant une telle variété d’arts martiaux modélisés à l’écran. Le titre laisse la part belle à de puissants enchaînements de coups qui demanderont pour la plupart beaucoup de doigté et de rapidité pour être exécutés, d’autant que certains peuvent allier les trois arts martiaux du personnage. Nouvel épisode oblige, le gameplay a été retravaillé sous toutes les coutures. Il est, par exemple, désormais possible d’éviter un coup de trois manières différentes : l’esquive via un pas latéral ou en s’accroupissant, le blocage ainsi que le contre. De même, trois petites cases de couleur pourront servir d’indicateur au moment opportun de votre frappe (par exemple, le rouge signifie que votre opposant va donner un coup). Cela se caractérise également par la suppression d’un coup spécial, le réajustement de certains combos. Bref, le titre en ressort bien plus technique, bien plus profond. Désormais, les environnements sont interactifs et proposent une réelle diversité : plages, sommet d’une falaise. Il n’en sera pas un que vous ne pourrez pas mettre à profit pour blesser votre adversaire voire même l’achever d’un seul coup. Propulser un corps de pendu sur son opposant, profiter qu’il soit coincé dans les bras d’un prisonnier. Tous les coups sont permis ! Et le soft ne sera bien évidemment pas à remettre entre toutes les mains tant Mortal Kombat : Mystification relie avec sa tradition : gore à souhait. Et pour ce faire, le sang coule à flots. Impossible également de parler de Mortal Kombat sans parler des fatality. Toujours aussi difficiles à réaliser, elles deviennent accessibles à la fin du dernier round en vue d’achever votre adversaire avec panache, dans le sang et la bonne humeur ! Désormais au nombre de deux par personnage, votre rival pourra même faire le boulot à votre place en se faisant hara-kiri.

Toujours en échec scolaire !
 
Revenons à présent aux autres modes de jeux. Le chess game est une sorte d’hybride entre les jeux d’échecs et le combat. Vous attribuez ainsi chaque pièce à son personnage : le roi, la reine, le fou, la tour et le pion et vous partez combattre. A vrai dire, ce mode de jeu ne garde des échecs traditionnels que la forme : il faut vaincre le roi. Ensuite, libre à vous de « piéger » votre terrain. A chaque tour de jeu, vous pourrez effectuer mouvoir un de vos pièces ou utiliser un sort (soin, résurrection, meurtre, emprisonnement) ou encore attaquer quand cela est possible. Lors d’une attaque, la pièce attaquante gagne un bonus et le combat s’engage alors : un simple pion est donc capable de mettre à mal le roi ! Le puzzle game se détache un peu du lot en proposant un style de jeu diamétralement différent. On a ainsi affaire à une sorte de mix entre Tetris et de bust-a-move en beaucoup plus stratégique. Le but est assez simple : deux briques de couleur tombent, à vous de les interchanger selon votre bon vouloir pour aligner les couleurs horizontalement ou verticalement. Mais seul un médaillon de la même couleur peut les détruire, et ainsi envoyer des briques supplémentaires chez le voisin. Selon votre performance, votre barre de spécial monte plus ou moins rapidement, utile pour déclencher un coup salvateur. En bas de l’écran, des combattants en miniature se livrent à un combat acharné, vraiment comique mais seulement si on prend le temps de s’y attarder.  Dans l’ensemble de ces modes de jeux et au fil de vos victoires, vous pourrez collecter des pièces de six couleurs différentes : jade, platine, or). Ces dernières vous permettent de débloquer les bonus contenus dans une tombe dans la Krypte. Sachant que cette dernière compte plus de 500 tombes, il faudra aligner les dizaines d’heures pour pouvoir en découdre. Et c’est suffisamment motivant grâce à la richesse des bonus : making of, katas des personnages, photo de l’équipe de développement, croquis et esquisses, personnages et arènes à débloquer, soundtrack. La durée de vie est également rallongée par le mode multijoueur mais également un mode online qui fait son apparition. La bande sonore a bénéficié également d’un travail de fond : alliant des tracks composés à la guitare électrique à la percussion, avec toujours plus ou moins des rythmes entraînants, la bande sonore dernière colle parfaitement à l’ambiance du titre. Les bruitages sont de bonne facture même si ils se résument essentiellement à des kiaï et des cris d’agonie.

 

Durée de vie excellente, fun à jouer, des environnements interactifs, Mortal Kombat : Mystification se résume donc à un très bon défouloir qu’il sera bon de ne pas mettre entre toutes les mains.


Frédéric Pedro

le mardi 16 novembre 2004
18:30




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Mortal Kombat : Mystification - Débloquer les Costumes Alternatifs : Achetez les Coffres suivants (ex : AA) pour débloquer les costumes alternatifs de tous les personnages ou vous rendre sur certains points ... 1 | 27/07/2006, 12:30
Mortal Kombat : Mystification - Débloquer les Costumes Alternatifs : Achetez les Coffres suivants (ex : AA) pour débloquer les costumes alternatifs de tous les personnages ou vous rendre sur certains points ... 27/07/2006, 12:29


Derniers commentaires
Par Frederic le Mercredi 1er Décembre 2004, 22:38

likeSmall
C'est un très bon jeu ! :)

Répondre
-
voter voter

Par Neosnake le Dimanche 21 Novembre 2004, 11:55

likeSmall
mouai MK en 3D :(
Enfin bon ça à quand meme l'air d'etre un bon jeu :)


Répondre
-
voter voter

Par ceb21 le Mercredi 17 Novembre 2004, 19:06

likeSmall 2
je trouve que la serie a perdu de son interet avec le temps
rien ne vo les ancien sur super nintendo


Répondre
-
voter voter

Par yoko le Jeudi 28 Octobre 2004, 11:00

likeSmall
Et dire qu'il devait s'appeler Deception. :lol:

Répondre
-
voter voter

Par Lucas le Mercredi 27 Octobre 2004, 19:27

likeSmall
Uuuur! Je suis surpris de ce verdict! Moi qui pensait que ce MK serait une daube... petite bonne nouvelle donc!

Répondre
-
voter voter

Par Angel le Mercredi 27 Octobre 2004, 18:19

likeSmall
Je pense que ce jeu va tout déchirer, bravo ! Et puis, j'avais joué à l'opus précédent, il claquait tout !

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 7 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Mortal Kombat : Mystification

Jeu : Baston
Editeur : Midway
Développeur : Midway Games
19 Nov 2004

28 Fév 2005

19 Nov 2004

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours