JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : DS

Test Horse Life

Test Horse Life
La Note
14 20

Un croisement entre Alexandra Ledermann et Nintendogs. Voilà en quelques mots comment on pourrait résumer le concept de Horse Life, un titre qui possède bien des atouts pour pouvoir faire de l’ombre à la série fétiche d’Ubisoft. Jouissant d’une réalisation de bon aloi et d’un gameplay suffisamment intéressant, Horse Life a pour seuls défauts une certaine linéarité et un manque de variété. Cela dit, beaucoup devraient s’y retrouver sans mal.


Les plus
  • Réalisation soignée
  • Modélisation des chevaux réussie
  • Un gameplay inspiré des autres mais intéressant
Les moins
  • Linéaire sur la longueur
  • On aurait aimé plus d'interaction avec le cheval
  • Des dialogues peu variés
  • Pas de mode multijoueur


Le Test

Confortablement installée en tête des charts PC depuis maintenant près de sept ans, la célèbre série Alexandra Ledermann va cette année devoir composer avec l’arrivée de concurrents sérieux. Le monde de l’équitation virtuelle étant en effet synonyme de gros bénéfices, de nouveaux éditeurs ont décidé qu’il était temps que cette suprématie prenne fin, et le Horse Life de Game Life pourrait peut-être changer la donne…


Lorsque l’on est challenger, il est toujours difficile de s’attaquer à plus grand que soi, surtout quand l’adversaire en face se nomme Ubisoft, "l’un des plus grands éditeurs de jeux vidéo au monde", pour reprendre la phrase habituelle qui revient à chaque début de communiqué envoyé par les représentants de la société menée par Yves Guillemot. David contre Goliath, c’est un peu la métaphore idéale pour montrer à quel point Game Life a la ferme intention de marcher sur la plates-bandes d’Alexandra Ledermann en lançant Horse Life sur DS. Pour mener à bien leur projet, la jeune société française s’est alliée à Neko Entertainment, un studio de développement parisien, habitué à développer des jeux pour enfants et souvent de bas étage, il faut bien le reconnaître (Franklin, Cocoto, Crazy Frog) et qui espère un jour obtenir la reconnaissance de leurs pairs en accouchant d’un vrai jeu vidéo. En attendant ce jour béni, le projet Horse Life s’annonce comme un bon tremplin vers une certaine notoriété.

 

Mon cheval et moi

 

Contrairement à Alexandra Ledermann qui s’embourbe dans des scénarii grandiloquents et souvent bien vides au final, Horse Life mise sur la sobriété et le classicisme. Après avoir choisi le sexe de son avatar, nous voilà embarqués à la campagne où une visite chez le grand-père va révéler une passion soudaine : l’équitation. Il faut avouer que la mise à bas d’un poulain fut un choc émotionnel sans pareil si bien qu’après deux ans d’attente, le moment tant attendu de monter sur le dos de ce désormais jeune cheval, est un événement de taille. Tout comme le personnage principal, le joueur a le choix de son monture parmi trois races proposées (la licorne étant le cheval à débloquer) : Pur sang arabe, pur sang anglais et selle français. L’objectif de Horse Life étant de devenir un cavalier hors-pair, il va falloir se montrer à la hauteur pour accéder à un tel statut. Pour cela, respecter son animal est la première des conditions, et c’est là que Horse Life rejoint Nintendogs dans son principe. Dans le cadre des activités journalières, le joueur peut à tout moment accéder au pré, le havre de paix de notre ami chevalin où il est possible de le regarder gambader. C’est ici également qu’il va falloir gérer sa jauge d’humeur, un élément important pour qu’il puisse par la suite se rendre aux entraînements et autres compétitions sans le moindre stress. Quelques caresses, des friandises et beaucoup d’affection sont les mots d’ordre pour garder son cheval en bonne santé psychologique. De même, le toilettage de son cheval et le nettoyage du box dans lequel il séjourne sont des activités à remplir régulièrement pour qu’il ne déprime pas non plus.

 

En dehors de ces activités journalières, le dressage et l’apprentissage sont les étapes suivantes qui vont permettre de gravir les échelons un à un avant de pouvoir devenir le meilleur jockey de sa catégorie. Pour cette partie plus gamer, les concepteurs se sont inspirés d’un autre titre de qualité : Oendan ou Elite Beat Agents pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’acheter leurs jeux en import. A l’instar de ces deux titres, les épreuves se réalisent et se réussissent en fonction des pastilles à l’écran que le joueur parvient à suivre selon un timing précis. Casual oblige, ne vous attendez pas à une difficulté accrue comme c’est le cas dans Oendan, Horse Life doit rester accessible à tous. En fonction du niveau et des diplômes obtenus dans le mode "Entraînement", il est possible d’accéder aux différentes compétitions. Les premiers adversaires feront donc leur apparition, à commencer par Mélanie, qu’il faudra battre pour continuer l’aventure. Les compétitions se découpent en quatre parties distinctes : le dressage, le saut d’obstacles, le Cross et le concours complet qui regroupe chacune de ces épreuves. A chaque championnat remporté, le porte-feuille augmentera permettant ainsi l’achat d’accessoires et autres babioles dans la boutique. Graphiquement réussi, surtout en ce qui concerne la modélisation et l’animation des chevaux, Horse Life dévoile ses faiblesses lorsqu’il s’agit de perdurer sur la longueur. En effet, une fois passé la découverte, on se rend compte que le jeu manque quelque peu de variété et les activités journalières telle que le nettoyage deviennent rapidement des corvées. De même, on aurait aimé également que l’interactivité entre le joueur et le cheval dans le pré ne soit pas limitée à de simples caresses et à quelques friandises à faire croquer. Fort heureusement, la partie compétition permet de faire oublier ces quelques moments d’errance et de répétition, grâce notamment à un challenge qui tiendra les joueurs suffisamment en haleine, jusqu'à pouvoir débloquer la fameuse licorne cachée ; le petit bonus du jeu. On terminera avec un autre regret, celui de ne pas voir de mode multijoueur qui aurait grandement contribué à faire gagner le jeu en intérêt. Pour la prochaine fois peut-être.




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

EXCLUSIF : Horse Life Ou la rencontre improbable entre Alexandra Ledermann, Nintendogs et Oendan. Le résultat est assez étonnant. 04/07/2007, 13:44
Horse Life : le reportage vidéo exclusif Comme promis, voici le reportage vidéo exclusif de Horse Life, le nouveau jeu de Neko qui vient chasser sur les terres de Alexandra Ledermann et Nintendogs. 03/07/2007, 20:09

EXCLUSIF : Horse Life 10 | 03/07/2007, 19:42
Horse Life - Dressage 26/06/2007, 21:31


Derniers commentaires
Par ob le Dimanche 6 Mars 2011, 11:22
jai un petit probleme ! ki peut meder? :D

Répondre
-
voter voter

Par undertacker24 le Vendredi 28 Janvier 2011, 14:31
ce jeux est super les graphique vraimen bien fait et donne plain de possibiliter de croisemen au joueur

Répondre
-
voter voter

Par Mina mina le Dimanche 14 Novembre 2010, 10:49
Après avoir tout fini les niveaux il faut faire quoi??? :roll:

Répondre
-
voter voter

Par Polo69 le Vendredi 2 Novembre 2007, 12:58

likeSmall 7
encore une grosse merde de plus grâce à la politique de merde de Nintendo et ses jeux casual
Monyey, money, money


Répondre
-
voter voter

Par benoitdu91 le Jeudi 1er Novembre 2007, 18:29

likeSmall
Le jeu à beau être correct il sera juste pour des gamines.

Répondre
-
voter voter

Par jessie590 le Mardi 30 Octobre 2007, 10:58

likeSmall
Ce n'est pas du tout un jeu pour moi :lol:

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 7 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Horse Life

Jeu : Gestion
Editeur : Game Life
Développeur : Neko Entertainment
10 Oct 2007

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.