JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC - X360 - PS3

Test Far Cry 2

Test Far Cry 2
La Note
14 20

Incontestablement bourré de bonnes idées, Far Cry 2 est également handicapé par de nombreux défauts non négligeables. En choisissant la formule openworld, le titre d'Ubisoft gagne peut-être en liberté mais perd surtout en intensité. A cela s'ajoute une certaine répétitivité des actions et la monotonité des trajets, même en véhicule, aura raison de certains joueurs peu patients. Far Cry 2 apparaît donc au final comme un titre  imparfait mais suffisamment accrocheur pour tenir en haleine pendant 20 ou 30 heures les amateurs de FPS ouverts.


Les plus
  • Graphismes très réussis
  • Univers rarement utilisé
  • Monde ouvert
  • Bonne durée de vie
Les moins
  • Réapparition incessante des ennemis
  • Vision surnaturelle de l'IA
  • Trajets répétitifs
  • Infiltration sous-exploitée


Le Test

Changement de décors, de personnages, de scénario, de développeurs, et même de mécaniques de jeu... Far Cry 2 fait incontestablement table rase du passé. Plus proche d'un Boiling Point, d'un Mercenaries ou encore d'un STALKER que d'un Crysis, la dernière production Ubisoft s'éloigne des fondamentaux du FPS pour tenter l'aventure d'un monde véritablement ouvert sur plus de 50 km². Sans jamais atteindre l'excellence, et encore moins la perfection, l'expérience s'avère tout de même plaisante.


En choisissant l'Afrique comme terrain de jeu, Far Cry 2 se démarque du reste de la production vidéoludique et se forge instantanément une identité forte. Visuellement tout d'abord, car le moteur graphique flatte agréablement la rétine et rend à merveille les paysages de déserts, de marécages ou de bidonvilles. Pour leur part, la gestion du cycle jour/nuit, les effets de luminosité avancés ainsi que la végétation dense et crédible participent grandement à l'immersion. Le dépaysement est total , et on atteindrait presque la maestria technique de Crysis. Mais le fond n'est pas en reste puisque les développeurs ont fait fi du politiquement correct. En effet, le scénario vous place dans la peau d'un mercenaire chargé d'éliminer le plus grand trafiquant d'armes de la région : le Chacal. Cet homme sans scrupules équipe indifféremment l'UFLL et l'APR, deux factions rivales pour lesquelles vous serez. amené à remplir de nombreuses missions. Ce contexte ne vous laisse pas vraiment le choix : pour survivre il va falloir être une ordure parmi les ordures et dézinguer à tout va, sans le moindre état d'âme.

 

GTA au Congo

 

Licence Far Cry oblige, nous n'avons pas affaire à un FPS couloir mais à un monde réellement ouvert, qui laisse le joueur totalement libre de se déplacer à sa guise. La zone se parcoure sans aucun chargement, à l'exception de la frontière séparant le district nord du sud. Si quelques montagnes bien placées viennent parfois tempérer les velléités du joueur baroudeur, la sensation de liberté reste extrêmement appréciable. Il existe plusieurs chemins pour rejoindre la majorité des objectifs, et le choix du moyen de transport vous appartient totalement. A pied ou en buggy, en jeep ou en hors-bord, c'est vous qui voyez ! Pour cela, vous pourrez réquisitionner n'importe quel véhicule abandonné au bord du chemin, ou bien employer la manière forte et abattre le conducteur du bien convoité au terme d'un gunfight improvisé. De quoi faire passer le car jacking des GTA pour un loisir d'enfant de chœur... Mais ce que Far Cry 2 gagne en liberté, il le perd en intensité. Ainsi, le jeu n'évite pas l'écueil majeur de la plupart des mondes ouverts : la répétitivité et la monotonie des trajets. Les développeurs ont beau avoir doté tous les véhicules d'un GPS dernier cri et multiplié les valises de diamants cachées dans le décor, il faut bien se rendre à l'évidence : devoir se rendre à l'autre bout de la carte pour effectuer la moindre mission devient assez rapidement fastidieux. Un état de fait aggravé par le manque de variété des objectifs, l'impossibilité d'empiler les quêtes (il faut donc sans cesse faire des allers retours au centre ville) et la réapparition trop rapide des soldats équipant les points de contrôle routiers. Avertissement : tuer deux fois les mêmes gardes en l'espace de cinq minutes nuit gravement à la crédibilité.

 

Mais ce que Far Cry 2 gagne en liberté, il le perd en intensité. Ainsi, le jeu n'évite pas l'écueil majeur de la plupart des mondes ouverts : la répétitivité et la monotonie des trajets."

 

Il convient également de s'interroger sur l'extrême agressivité des habitants du pays. C'est bien simple : vous êtes une cible de choix pour à peu près tout le monde, y compris les soldats appartenant à la faction pour laquelle vous travaillez... sous le prétexte systématique et fallacieux que les missions qui vous sont allouées sont totalement secrètes. Dans ces conditions, quid du code de la route selon Far Cry 2 ? Et bien il semblerait qu'il y soit écrit : "tout véhicule croisant le chemin du joueur doit aussitôt lui rentrer dedans afin de l'écraser ou de l'immobiliser ; naturellement, un échange de coups de feu devra impérativement s'en suivre." Que vous soyez bien caché par l'habitacle d'une voiture de ville n'a aucune espèce d'importance, on vous tirera dessus avant même d'avoir pu lire votre plaque minéralogique. Il semble d'ailleurs établi que les ennemis ont tous une acuité visuelle hors du commun, puisque même ceux qui peuplent les objectifs de mission vous repèrent et vous allument de très, très loin. Aussi violent soit-il, le contexte de guerre civile ne justifie pas vraiment un tel acharnement sur votre petite personne. La présence de  mercenaires amis apporte heureusement quelques grammes de tendresse dans ce monde de brutes. Si vous allez rendre visite à l'un de ces partenaires dans l'une des nombreuses planques disséminées sur le terrain, il viendra vous relever si vous tombez au combat, et vous aidera par la suite à nettoyer la zone avant de regagner ses pénates. Puisqu'ils ne vous suivent pas dans vos déplacements, les mercenaires n'ont pas vraiment l'occasion de démontrer leurs prouesses en matière d'intelligence artificielle. Les ennemis, quant à eux, font preuve du meilleur comme du pire. On ne peut qu'apprécier leur sagesse lorsque vous commencez à canarder une de leurs positions. Tandis que certains se chargeront de vous répondre balle pour balle, d'autres en profiteront pour monter dans un véhicule afin de contourner quelques obstacles et mieux vous prendre à revers. De plus, les commentaires qu'ils émettent sur la situation en cours sont la plupart du temps assez pertinents et vous informent efficacement de leur position ou leur stratégie. En contrepartie, on reste parfois bouche-bée devant leur maladresse à faire un simple demi-tour en jeep, leurs mises à découvert injustifiées ou leur inefficacité lors des combats rapprochés. La vie étant bien faite, le joueur n'a pas souvent l'occasion de repérer ce dernier travers puisque, nous l'avons vu, l'I.A se fait un plaisir d'ouvrir le feu à grande distance. D'ailleurs, les adeptes du fusil à pompe devront revoir leur stratégie et abandonner assez rapidement leur arme fétiche. L'étendue des décors et l'œil de lynx des adversaires force à privilégier les fusils snipers. Signalons au passage deux lacunes vraiment regrettables :  il n'est pas permis de s'allonger (seulement de s'accroupir) ni de pencher la tête sur le côté. Malgré la présence d'une tenue de camouflage à 45 diamants chez l'armurier et l'utilité manifeste du snipe, le jeu n'est donc pas vraiment porté sur la discrétion et l'infiltration.

 

Ce soir, on vous met le feu

 

La capacité de Far Cry 2 à gérer la propagation du feu a souvent été mise en avant par les développeurs d'Ubisoft Montréal. Une fois le jeu en main, on peut raisonnablement affirmer qu'ils avaient raison d'en être fier. Sans devenir pour autant le centre du gameplay, les incendies tiennent une place toute particulière dans le jeu. L'efficacité du lance-flammes est astucieusement contrebalancée par sa propension à vous faire tenir le rôle de l'enflammeur enflammé. Le feu n'hésitant pas à embraser les constructions et la végétation environnantes, il convient donc de se méfier des réactions en chaîne. En léchant innocemment une caisse de munitions lors de sa progression, une flamme pourra par exemple déclencher un feu d'artifice assez désagréable pour quiconque se trouverait dans les parages. Ou encore : un véhicule trop proche d'une jeep qui explose imitera aussitôt sa voisine... Hormis ce cas extrême, les dégâts que ne manquent pas de subir les véhicules lors des accidents ou des  fusillades peuvent toujours être réparés. Il suffit pour cela de donner un tour de clé à mollette sur le moteur. Comme toutes les autres, cette action est représentée à l'écran par une animation spécifique. Débarrassée de tout raccourci artificiel, la vue subjective n'en est que plus immersive. Ouvrir une porte, accepter un dossier de la main d'un chef de faction, passer du siège conducteur au poste de mitrailleur dans une jeep, tout est prétexte à l'affichage réaliste de l'action en cours. La carte routière constitue le point d'orgue de ce choix esthétique puisqu'elle n'apparaît jamais en plein écran mais toujours dans la main du personnage.

 

Sans devenir pour autant le centre du gameplay, les incendies tiennent une place toute particulière dans le jeu."

 

Ce principe d'affichage réaliste influe même légèrement sur le gameplay, car il concerne également les soins. Ici, pas de médikit magique à usage instantané et invisible, mais une seringue qui demande quelques instants pour être piquée et vidée. Dans les cas les plus extrêmes (à savoir lorsque la barre de vie s'approche dangereusement du zéro), notre héros doit même perdre quelques précieuses secondes pour s'extraire une balle à l'aide de son couteau, cautériser une blessure grâce à des allumettes ou se reboîter courageusement un os. Lors des combats il faut donc savoir anticiper ces soins d'urgence et trouver rapidement un abri pour les effectuer. L'anticipation est également de mise à une plus grande échelle car le personnage est atteint de malaria. Il doit donc régulièrement effectuer des missions spécifiques afin de récupérer les médicaments idoines. Par ailleurs, il sera nettement plus judicieux d'acheter légalement ses armes plutôt que de les ramasser sur les cadavres. Usées et rouillées, ces dernières ont tendance à s'enrayer au plus mauvais moment ou, pire, à vous exploser à la figure. Une manière plutôt efficace de nous faire passer régulièrement chez l'armurier, afin de dépenser les diamants durement gagnés lors des mission. Loin de se contenter du matériel de base, cet honnête commerçant nous propose également des manuels permettant d'améliorer la précision des armes, ou des éléments destinés à augmenter le nombre de seringues ou de munitions transportables. Un petit côté RPG pas désagréable !







 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Far Cry 2 : le Fortune Pack illustr A peine sorti, Far Cry 2 s'offre un pack téléchargeable avec de nouveaux véhicules et de nouvelles armes. Images. 8 | 21/11/2008, 18:38
Déjà un million de Far Cry 2 Ubisoft sort le cigare à quelques semaines de Noël en annonçant avoir vendu un million de Far Cry 2, tous supports confondus. 8 | 12/11/2008, 10:32

Far Cry 2 : premier patch 3 | 06/11/2008, 14:53
Far Cry 2 04/11/2008, 19:00
Far Cry 2 - Boss Trailer 25/10/2008, 09:56
Far Cry 2 : dernier trailer 10 | 25/10/2008, 09:38


Derniers commentaires
Par Graffiti_guest le Mardi 19 Octobre 2010, 21:38
J'trouve quand même que AI est un peu abusé, des fois t'es a côté d'un ennemi et il te voit pas si tu bouge pas, des fois t'es a x centaines de metres et le mec te voit derriere des pierres ou des buissons/branchages épais, pour le côté vision surnaturelle je suis entièrement d'accord! on dirait des fois qu'ils ont tous des lunettes thermales tellement c'est abusé même dans le noir!

Répondre
-
voter voter

Par Hyoodon le Samedi 30 Janvier 2010, 23:15

likeSmall
Le coté "prédateur" qui été a la base du 1ère opus a disparu, c dommage...

Répondre
-
voter voter

Par jujoju le Vendredi 18 Décembre 2009, 21:29

likeSmall
tro bien armement bien fait vegetation tro

Répondre
-
voter voter

Par ferrari le Dimanche 23 Novembre 2008, 10:02

likeSmall
Franchement je suis déçus de la part de second opus je m'attendais à beaucoup mieux et finalement vus le nombre de bon titre en cette fin d'année ce jeu ne sera pas une priorité !

Répondre
-
voter voter

Par Kami_D le Jeudi 6 Novembre 2008, 12:54

likeSmall
bilulu a écrit:
Kami_D a écrit:
gaiden a écrit:Dommage , en voulant allonger la durée de vie du soft par d'innombrable trajets entre les "vraies" missions , les développeurs ont également réduit le plaisir de jeu .Ajouté aux problèmes d'IA , de malaria et autres bugs le grand jeu attendu se révèle plus anodin que prévu.N'en reste pas moins certaines qualités , comme le moteur graphique (dont seul les plus fortunés devrait pouvoir profiter pleinement) et l'éditeur qui semble prometteur .Ah , et le feu aussi :twisted:


Question moteur graphique, il faut un pc boosté à fond ou une 360 (qui sera mon cas demain et je pourrais le faire tourner à fond sur la console) mais je vais attendre qu'il baisse car il ne vaut pas le prix fort!!
Comme tu dis, il doit être bien sur certains aspects.


tu te trompe;car la 360 je l'ai depuis un an et je l'i eu a 399.Un PC de gamer coute dans les 600 euros!!!

gaiden a raison, je parlais bien du jeu et pas de la console.


Répondre
-
voter voter

Par gaiden le Jeudi 6 Novembre 2008, 11:52

likeSmall
bilulu a écrit:
Kami_D a écrit:
gaiden a écrit:Dommage , en voulant allonger la durée de vie du soft par d'innombrable trajets entre les "vraies" missions , les développeurs ont également réduit le plaisir de jeu .Ajouté aux problèmes d'IA , de malaria et autres bugs le grand jeu attendu se révèle plus anodin que prévu.N'en reste pas moins certaines qualités , comme le moteur graphique (dont seul les plus fortunés devrait pouvoir profiter pleinement) et l'éditeur qui semble prometteur .Ah , et le feu aussi :twisted:


Question moteur graphique, il faut un pc boosté à fond ou une 360 (qui sera mon cas demain et je pourrais le faire tourner à fond sur la console) mais je vais attendre qu'il baisse car il ne vaut pas le prix fort!!
Comme tu dis, il doit être bien sur certains aspects.


tu te trompe;car la 360 je l'ai depuis un an et je l'i eu a 399.Un PC de gamer coute dans les 600 euros!!!


Je pense qu'il parlait du jeu , pas de la console .


Répondre
-
voter voter

Par bilulu le Jeudi 6 Novembre 2008, 11:44

likeSmall
Kami_D a écrit:
gaiden a écrit:Dommage , en voulant allonger la durée de vie du soft par d'innombrable trajets entre les "vraies" missions , les développeurs ont également réduit le plaisir de jeu .Ajouté aux problèmes d'IA , de malaria et autres bugs le grand jeu attendu se révèle plus anodin que prévu.N'en reste pas moins certaines qualités , comme le moteur graphique (dont seul les plus fortunés devrait pouvoir profiter pleinement) et l'éditeur qui semble prometteur .Ah , et le feu aussi :twisted:


Question moteur graphique, il faut un pc boosté à fond ou une 360 (qui sera mon cas demain et je pourrais le faire tourner à fond sur la console) mais je vais attendre qu'il baisse car il ne vaut pas le prix fort!!
Comme tu dis, il doit être bien sur certains aspects.


tu te trompe;car la 360 je l'ai depuis un an et je l'i eu a 399.Un PC de gamer coute dans les 600 euros!!!


Répondre
-
voter voter

Par gaiden le Jeudi 6 Novembre 2008, 11:11

likeSmall
Les versions consoles sont tout à fait correct , les environnements magnifiques mais il parait qu'ils prennent une dimension encore plus impressionnante sur un "bon" pc .Après , l'éditeur de map doit être plus ergonomique sur pc même si les développeurs ont l'air d'avoir fait des efforts de ce côté ci , mais la je chipote .Ensuite pour ce qui est des qualités et défauts le mieux serait que tu puisse le tester par toi même et voir si tu est capable de passer au delà des quelques défauts frustrants ou pas , mais avec la somme de bons jeux qui sort en ce moment et qui sortiront bientôt , je pense qu'attendre que son prix baisse ne sera pas trop dur et plus judicieux .

Répondre
-
voter voter

Par Kami_D le Jeudi 6 Novembre 2008, 9:05

likeSmall
gaiden a écrit:Dommage , en voulant allonger la durée de vie du soft par d'innombrable trajets entre les "vraies" missions , les développeurs ont également réduit le plaisir de jeu .Ajouté aux problèmes d'IA , de malaria et autres bugs le grand jeu attendu se révèle plus anodin que prévu.N'en reste pas moins certaines qualités , comme le moteur graphique (dont seul les plus fortunés devrait pouvoir profiter pleinement) et l'éditeur qui semble prometteur .Ah , et le feu aussi :twisted:


Question moteur graphique, il faut un pc boosté à fond ou une 360 (qui sera mon cas demain et je pourrais le faire tourner à fond sur la console) mais je vais attendre qu'il baisse car il ne vaut pas le prix fort!!
Comme tu dis, il doit être bien sur certains aspects.


Répondre
-
voter voter

Par gaiden le Mercredi 5 Novembre 2008, 22:01

likeSmall
Dommage , en voulant allonger la durée de vie du soft par d'innombrable trajets entre les "vraies" missions , les développeurs ont également réduit le plaisir de jeu .Ajouté aux problèmes d'IA , de malaria et autres bugs le grand jeu attendu se révèle plus anodin que prévu.N'en reste pas moins certaines qualités , comme le moteur graphique (dont seul les plus fortunés devrait pouvoir profiter pleinement) et l'éditeur qui semble prometteur .Ah , et le feu aussi :twisted:

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 36 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Far Cry 2

Jeu : FPS
Développeur : Ubisoft Montréal
23 Oct 2008

23 Oct 2008

23 Oct 2008

Zone Membres

Vos Notes :
14/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.