JeuxActuJeuxActu.com



Test également disponible sur : PC

Test Diluvion : un jeu qui prend l'eau ?

Test Diluvion sur PC : un jeu qui prend l'eau ?
La Note
13 20

Comme de nombreux autres jeux indépendants, Diluvion tombe dans la célèbre catégorie des titres imparfaits mais attachants. Certains joueurs apprécieront à coup sûr cet univers à la Jules Verne, qui change agréablement de la routine et propose une réalisation étonnante, grâce à l'alternance entre écrans 2D et 3D. Mais d'autres auront du mal à lui pardonner ses quelques défauts, en matière de narration comme de finition. On sent régulièrement le manque de budget et, pour une fois, on regretterait presque de ne pas avoir affaire à un AAA. Dans tous les cas, le thème sous-marin et la recherche d'originalité de la part des développeurs restent incontestablement à saluer.


Les plus
  • Univers sous-marin assez original
  • Mélange intéressant entre 2D et 3D
  • Musique très réussie
  • De bonnes idées d'exploration
Les moins
  • Menus rudimentaires
  • 2D simpliste
  • Narration confuse
  • On se perd malgré tout


Le Test

Kickstarté en 2015 et prévu initialement pour décembre de la même année, Diluvion est resté assez discret jusqu'à aujourd'hui. Mais les 1644 contributeurs qui ont porté le projet voient enfin leurs effort récompensés puisque le jeu sort aujourd'hui. Au menu des réjouissances : exploration de l'océan, récolte de ressources, combats de sous-marins et gestion de personnel. De quoi satisfaire certains joueurs même si, nous allons le voir, les développeurs n'ont pas forcément réalisé un sans-faute.


DiluvionContrairement à ce qu'on pourrait croire, les univers post-apocalyptiques ne sont pas tous faits de déserts irradiés. Bien au contraire, celui de Diluvion se montre particulièrement humide puisqu'il emprisonne l'humanité sous l'eau. Un déluge d'origine divine et une calotte glaciaire mondiale auront obligé les hommes à se réfugier dans les océans, le sous-marin devenant alors le seul moyen de locomotion envisageable… et donc le centre du gameplay pour le joueur. En début de partie, le choix nous est donné entre trois modèles, plus ou moins rapides, solides et équipés pour le combat. Par la suite, l'occasion nous sera régulièrement donnée d'améliorer notre vaisseau, afin de tenir tête aux pirates les plus puissants et pouvoir parcourir les fonds sous-marins les plus profonds. Pour cela, il va falloir récolter différentes ressources, soit en abordant les carcasses des engins ennemis abattus, soit en visitant les différents abris et autres stations qui peuplent l'océan. L'aspect gestion est encore plus fort en ce qui concerne l'équipage, à recruter parmi les nombreux marins dont vous croiserez la route. Il faudra ensuite les répartir aux différents postes en fonction de leurs compétences (endurance, intelligence, perception, force), booster leurs statistiques à l'aide de talismans à usage unique, veiller à ce qu'ils disposent en permanence de suffisamment d'oxygène et de nourriture, et parfois changer temporairement leurs assignations dans le but de réparer rapidement les dégâts subis par le sous-marin, de bénéficier de meilleurs chances de toucher lors des tirs, de se déplacer plus rapidement ou d'acquérir une plus grande portée pour le sonar. En pleine bataille, il est possible de déclencher un ralenti appelé "temps du capitaine" afin de pouvoir procéder plus efficacement à de tels ajustements. Quant au maniement du vaisseau et aux combats , ils s'inspirent tout naturellement des simulations spatiales, avec tout de même un aspect arcade fort bienvenu.

 

DÉGÂTS DE LA MARINE
 

DiluvionVoilà pour les grands principes du jeu qui, en matière de direction artistique et d'univers, lorgne ostensiblement du côté de BioShock. L'originalité reste pourtant de mise, car Diluvion n'hésite pas à mixer graphismes 2D et 3D. On peut ainsi passer à tout moment de la navigation 3D à une vue en coupe de notre sous-marin, depuis laquelle on gére les membres de notre équipage, dessinés "à la main". Même principe lorsqu'on se rend dans une station, avec un gros bémol toutefois : de nombreux personnages sont tout simplement clonés. On ne comprend pas vraiment pourquoi, puisqu'ils sont en 2D. Il aurait donc suffit aux développeurs d'en dessiner quelques dizaines de plus pour nous épargner une telle déception. De plus, sans être désagréable, le style est discutable et un peu trop simpliste. Plus anecdotique, mais également regrettable, les différents menus et éléments d'interface manquent cruellement de raffinements. Et puisque nous en sommes au chapitre des reproches, impossible de ne pas évoquer la maladresse de la narration. Il arrive que le héros (totalement anonyme, sans voix, et sans personnalité) demande des renseignements sur une personne précise… alors même qu'il n'en a pas encore entendu parler ni ne l'a rencontrée. Le joueur, lui, s'en trouve totalement déboussolé, jusqu'à ce qu'il tombe enfin sur le personnage en question. D'une manière plus générale, les éléments du scénario sont assez mal amenés, les développeurs ayant manifestement passé plus de temps sur le gameplay que sur le reste. Notons d'ailleurs qu'ils se sont fendus d'une procédure de génération aléatoire pour tout ce qui concerne l'emplacement des ennemis et des stations secondaires. C'est extrêmement perturbant la première fois qu'on recharge une sauvegarde après s'être fait abattre par un sous-marin ennemi, mais on y gagne forcément en rejouabilité.

DiluvionAutre domaine dans lequel le jeu souffle le chaud et le froid : l'exploration des fonds sous-marins. Elle tient une place importante dans l'aventure, qui ne cherche pas particulièrement à nous simplifier la vie. Ainsi, l'emplacement de notre vaisseau n'est jamais indiqué sur la carte du monde. Il faut se contenter d'indications concernant les plus grosses stations (une fois qu'on les a découvertes) et sortir la boussole pour se diriger dans la bonne direction. Voilà qui simule correctement la manière d'utiliser une carte en papier mais manque de praticité. Du coup, il arrive fréquemment qu'on se perde, surtout lors des premières heures de jeu, et ce malgré la présence de bancs de poisson dorés qui nous indiquent la direction du prochain objectif… mais brièvement et uniquement dans certains lieux précis. On sent bien que les développeurs ont cherché à trouver un bon compromis entre challenge et praticité, mais le système général aurait gagné à être un peu plus peaufiné. Ce constat peut d'ailleurs s'appliquer au jeu dans son ensemble, qui s'avère original et sympathique, mais manque un peu de finitions pour réellement soulever l'enthousiasme.

 



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Diluvion : une mise à jour pour corriger les bugs les plus grossiers Diluvion, le jeu d'exploration sous-marine d'Arachnid Games est disponible sur PC depuis aujourd'hui. C'est pourquoi l'éditeur Gambitious Digital Entertainment vient de patcher son jeu en y apportant pas mal de nouveautés. 03/02/2017, 17:30
Diluvion : un trailer annonce la date de sortie de ce jeu de sous-marin atypique Le jeu d'exploration sous-marine Diluvion vient d'avoir droit à un nouveau trailer de la part d'Arachnid Games. Il nous dévoile enfin la date de sortie de ce jeu d'aventure-RPG à la direction artistique séduisante. 11/01/2017, 10:36



Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Diluvion

Jeu : Aventures/RPG
Développeur : Arachnid Games
2 Fév 2017

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours