JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PC - X360 - PS3

Test Defiance

Test Defiance sur PC

En l’état, Defiance souffre de nombreux défauts qu’il est toutefois possible de corriger à l’aide d’un patch. Entre les innombrables bugs, parfois gênants, à l’absence de système de couverture, le TPS de Trion Worlds n'a pas les arguments nécessaires pour faire jeu égal avec les autres productions de la même famille, et pêche davantage par sa jeunesse que par son manque de contenu. Certes, la réalisation n’est pas au top mais le jeu possède quelques bonnes idées, malheureusement mal mises en oeuvre. Actuellement au stade de bêta prometteuse, Defiance n'en reste pas moins un MMO très moyen qui manque d'interaction entre les joueurs et propose un gameplay bancal. On en attendait vraiment plus de la part du studio qui avait produit Rift, surtout que le jeu n'est pas gratuit : 50€ plus le season Pack, ça fait cher la bêta…

Retrouvez plus bas la suite de notre test de Defiance


La Note
11 20 note Defiance
Les plus
  • Du cross-play multi-plateforme
  • Un TPS massivement multijoueur
  • Univers riche
  • De nombreuses quêtes à effectuer
Les moins
  • Rempli de bugs
  • Gameplay bancal et très répétitif
  • Décors peu travaillés
  • Une map toute petite
  • Editeur de perso archi limité
  • Pas de cover system
  • Quête principale sans intérêt en solo


Le Test
Avec Defiance, l'éditeur Trion Worlds partait avec une chouette idée : proposer un concept novateur où série télé et jeu vidéo ne feraient qu'un. Si le cross-média n'est pas tout à fait nouveau, le fait de sortie en simultané une série TV (produite et diffusée par SyFy) et un jeu vidéo est quelque chose d'inédit. Évidemment, nous allons nous focaliser sur la partie jeu vidéo, mais ayant pu jeter un œil à la série, gardons ce détail en mémoire. Prévu sur PC, Xbox 360, et PS3, le multi-plateforme est également un point fort de ce MMO TPS qui a le mérite d'essayer de nouvelles choses. Mais malgré un objectif ambitieux, le jeu paraît pour l'instant assez léger...

DefianceLe pitch de Defiance est assez classique : le jeu se déroule sur Terre après une guerre qui a opposé l'Humanité à une race alien, les Votan. Les séquelles de cette guerre laissent donc place à une ambiance post-apocalyptique avec carcasses de vaisseaux et plein de méchants mutants à abattre, et vous atterrissez sur place suite à un crash qui sera le point de départ de la quête principale. L’occasion de faire connaissance avec les différents protagonistes du jeu que l’on retrouve bien évidemment dans la série télé. Si Defiance sort simultanément sur PC, Xbox 360 et PS3, c’est la version PC que nous avons eu la chance de tester, ce qui signifie qu’il a fallu passer par toute la partie installation dont il y a beaucoup de choses à dire. Pour commencer, sachez que si vous achetez la version boîte du jeu, vous aurez besoin quand même de télécharger le jeu. Une aberration totale on est d’accord, mais sur le disque, il n’y a que le fichier qui permet de lancer le téléchargement complet du jeu, qui pèse quelque chose comme 18 Go ! Une fois l'installation terminée, vous avez droit à des mails de Trion Worlds vous félicitant de votre achat et fournissant des codes pour déverrouiller du contenu dans le jeu. L’un des deux codes n'a pas fonctionné et après un rapide coup de fil au support technique, nous avons eu le droit à un renvoi vers notre revendeur. Soit. Ensuite, vient la phase de création de votre personnage. Une étape sans saveur dans la mesure où peu d'options sont vraiment disponibles. Que ce soit en termes de classe ou de look, les possibilités sont minimes et le tout reste fade. Heureusement, juste après, on arrive dans le monde persistant de Defiance qui est bel et bien un Third Person Shooter.

 

Defiance : les insurgés

 

DefianceL’action se déroule dans la baie de San Francisco, dévastée au point d'être méconnaissable, mais qui n’offrira pas non plus un théâtre de jeu immense contrairement aux idées reçues. La map se traverse en effet en 6/7 minutes aux commandes d’un véhicule en prenant les grands axes : la balade reste modeste. De plus, la variété des paysages n'est pas très poussée, et le choix d’un monde post-apocalyptique n’aide pas non plus… Hormis quelques jolis points de vue, notamment le Golden Gate, le monde de Defiance ne respire pas la créativité, bien que graphiquement le titre soit plutôt honnête, il faut bien l’avouer. Heureusement, on peut se tourner du côté de l’interface du jeu, plus originale que la moyenne avec laquelle il va falloir se familiariser. Au début du jeu, vous serez amené à découvrir l'interface EGO, justifiée par une puce implantée dans le cerveau, permettant d'interagir avec le monde qui vous entoure, de communiquer, et de mener à biens vos mission via la gestions de ses pouvoirs. Dans le jeu, l'expérience obtenue servira pour acheter des compétences EGO qui vous octroieront des capacités supplémentaires. Parallèlement, le système EGO servira à gérer tout l'inventaire, via les différents menus et de procéder aux améliorations de vos armes via des mods en vente chez le marchand. Des boosters d'XP sont également disponibles grâce à un système de micro-paiements, mais il est tout à fait possible de jouer au jeu sans les utiliser, ce qui est un point positif.

 

Mais ce qui handicape sérieusement Defiance, c’est l’absence de système de couverture, ce qui est évidemment une aberration pour un TPS en 2013. Il sera donc impossible de s’accroupir derrière une caisse et de tirer par-dessus. Du délire !"

 

DefianceEn pleine partie, vous aurez plusieurs missions à remplir dans l'univers persistant de Defiance : une quête principale qui suit votre histoire, une trame secondaire qui narre vos exploits en compagnie des protagonistes de la série (et qui joue le rôle de lien entre la série télé et le jeu vidéo), mais aussi plein de petits jobs pour récupérer quelques crédits. Même le Pôle Emploi n'en reviendrait pas. Bref, question contenu, il y a de quoi être enthousiaste ! Les parties multijoueurs sont autrement axées sur la coop’ ou sur du PvP selon le mode retenu. Ce dernier propose des affrontements jusqu'à 64 joueurs, tandis que le coop’ basé sur le modèle des instances de Warcraft rassemble jusqu'à 10 joueurs, envoyés pour nettoyer une zone truffée d’ennemis. Enfin, il faut savoir que des événements ponctuels arriveront sur la map. Appelés retombées d'arche, ces actions apparaissent à peu près toutes les 20 minutes. Un morceau de vaisseau alien s'écrase en un point donné de la carte et tous les joueurs du serveur peuvent s’y rendre pour aller combattre un monstre énorme, en sachant que les loots sont ensuite distribués en fonction de la participation de chacun. Complètement fun et barré du fait de l'absence de coordination (on a vu aucun message sur le chat, excepté en instance), chacun fonce dans le tas, essayant d'envoyer un maximum de dégâts tout en réanimant ses petits copains tombés au champ d'honneur. Joussif car ces retombées sont aléatoires et donnent très souvent lieu à une bataille rangée dans un champ absolument vide de tout élément pour se mettre à couvert. Ici au moins, le nombre de joueurs est toujours élevé, ce qui brise avec le manque de fréquentation des lieux, les PNJ étant rares dans Defiance si l'on excepte les ennemis.

 

EGO centrique ?

 

DefianceEn ce qui concerne le gameplay, Defiance n’est pas un exemple de qualité et c’est même l’un de ses points faibles. Assez peu dynamique, le titre souffre d'un gameplay ultra répétitif, surtout les affrontements en tant que fantassin qui ne cassent vraiment pas 3 pattes à un canard. Par chance, on peut grimper à bord de certains véhicules, fortement inspirés, pour ne pas dire plagiés, du Warthog de Halo. Vous pouvez ainsi vous distraire en passant à la tourelle et c'est bien là la seule distraction à votre travail d'infanterie. Les combats sont fastidieux, avec sans aucune variation des ennemis à éliminer dans une zone donnée. Parfois, vous aurez droit à un demi-boss histoire de corser l’affaire, mais rien de bien excitant. Mais ce qui handicape sérieusement Defiance, c’est l’absence de système de couverture, ce qui est évidemment une aberration pour un TPS en 2013. Il sera donc impossible de s’accroupir derrière une caisse et de tirer par-dessus. Du délire ! Qu’importe, l'arsenal proposé est à l'image du jeu : à première vue riche mais inefficace. Pleins de bons concepts sont arrivés chez l'armurier de Defiance, à l’instar du lance-spores qui envoie des larves de parasites aliens sur votre cible. Une fois votre ennemi infecté, les œufs éclosent, ce qui a pour effet de tuer leur hôte et de libérer des petites bestioles qui foncent sur les ennemis les plus proches. Malsain, inattendu et vraiment original. Mais ce sera là la seule vraie innovation du jeu, le reste des armes étant rapidement mises en échec face aux ennemis, qui passés un certain niveau, deviennent de vrais sacs à PV (points de vie). En effet, après 800 cartouches de fusil d'assaut tirés dans la tête d’un ennemi, il est très vexant de se faire oneshot par un ricochet provenu de celui-ci. Une intelligence artificielle vraiment faiblarde qui n’a vocation que de vous foncer dessus ou à l’inverse de faire les 100 pas.

 

En ce qui concerne le gameplay, Defiance n’est pas un exemple de qualité et c’est même l’un de ses points faibles. Assez peu dynamique, le titre souffre d'un gameplay ultra répétitif, surtout les affrontements en tant que fantassin qui ne cassent vraiment pas 3 pattes à un canard."

 

DefianceDe plus, les innombrables bugs de collision ou de hitbox lorsqu'on tire sur un ennemi ont tôt fait de vous lasser, tout comme ceux des PNJ qui se mettent à planter en pleine mission et vous obligent à recommencer la partie. Des bugs qui peuvent être justifiés par le fait que le jeu soit à peine sorti, mais qui sont quand même suffisamment nombreux pour être réellement dérangeants. D'autant que ces derniers affectent aussi vos moyens de transport puisque votre véhicule (qu’on appelle d’'un coup de klaxon très kitch) fera les frais de ces bugs. Bref, vous l’aurez compris, Defiance manque clairement d’ambition et de finition pour s’imposer comme un titre référence dans le monde du TPS à monde ouvert et persistant, même s'il fait partie des pionniers. Cela dit, dans le jeu, vous pouvez vous attendre à des dérapages incongrus et des bosses qui vous font décoller à la verticale. Au moins l'esprit est arcade !

 





Damien Greffet par Damien Greffet
le mardi 9 avril 2013, 17:01


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

Defiance : une Saison 2 et du Free-To-Play Un an après la sortie de Defiance, Trion Worlds se décide enfin à étoffer le contenu de son MMO en proposant une Saison 2 mais aussi en choisissant un business model sans surprise : le free-to-play. 02/05/2014, 08:43
Defiance : SyFy confirme la deuxième saison et du nouveau contenu Ce qui n'était encore une rumeur le mois dernier vient d'être confirmer par la chaîne SyFy : Defiance aura bel et bien droit à une deuxième saison, mais aussi du nouveau contenu pour le jeu vidéo. 12/05/2013, 08:29


Derniers commentaires
Par AquaMarina le Lundi 15 Avril 2013, 8:21
voter citer
Enfin c'est quand même 1 milliard de fois mieux qu'Alien Colonial Marines et The Walking Dead Survival Instinct, donc c'est loin d'être "la bouse 2013".

Par neolei13 le Dimanche 14 Avril 2013, 20:20

likeSmall 9
voter citer
Acidamere a écrit:Quand JV.com fera des vrais bons tests de jeux il neigera en été... (mais bon avec le réchauffement climatique il faut s'attendre à tout !)

Defiance est loin d'être parfait je suis bien d'accord. Mais outre certains aspects technique foireux, on s'y amuse bien plus que sur beaucoup d'autres jeux plus "léchés". je rappelle à toutes fins utiles que le jeu est encore jeune, en terme de durée de vie pour un jeu vidéo c'est même un bébé ! Si Trion fait comme avec Rift, il ne peut que se bonifier avec le temps !


61% de moyenne sur Metacritic ton jeu
On peut définitivement le classer parmi les bouses de 2013 tu penses pas Acidamere? :lol:


Par Acidamere le Vendredi 12 Avril 2013, 8:53

likeSmall 1
voter citer
Quand JV.com fera des vrais bons tests de jeux il neigera en été... (mais bon avec le réchauffement climatique il faut s'attendre à tout !)

Defiance est loin d'être parfait je suis bien d'accord. Mais outre certains aspects technique foireux, on s'y amuse bien plus que sur beaucoup d'autres jeux plus "léchés". je rappelle à toutes fins utiles que le jeu est encore jeune, en terme de durée de vie pour un jeu vidéo c'est même un bébé ! Si Trion fait comme avec Rift, il ne peut que se bonifier avec le temps !


Par Tetsumiyo le Mercredi 10 Avril 2013, 21:37

likeSmall 42
1 voter citer
Visiblement jeuxvideo.com a l'air de dire que c'est pourri aussi
http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/ ... e-test.htm


Par PlopI le Mercredi 10 Avril 2013, 17:41
voter citer
Il a des defauts mais n'empechent, il est plaisant a jouer et fait ce qu'il annonce : divertissement agreable.

Deja vu des releases PC avec davantages de bugs mais par contre, j'ai pas trop compris la remarque concernant les problemes de hitbox...dans le sens que quand le redacteur du test tirait et ratait sa cible car cette derniere n'est pas statique et bouge = bug du jeu et pas mauvais joueur ? Car malgre plusieurs heures dans ce jeu, me suis jamais fais la remarque : "mais si, je l'ai touche ! La balle est passe a travers" mais "et biiip, cecon a bouge la tete au mauvais moment !"

Je pense aussi que le cote kitsch est egalement volontairement pour detendre l'ambiance; une ambiance qui fais parfois penser a un croisement de western, mad max, fallout et high tech et je sais pas...mais personnellement le "allo, il n'y a pas de systeme de couverture, mais allo quoi, on est en 2013" est pas plus mal, cela evite le camping et les "je bouge plus de mon muret car 100% sans risque pis je vais faire du tir aux canards pepere" du coup, perte de dynamisme dans le gameplay... Bof bof en pve mais j'ose meme pas imaginer en pvp ou la, tout le monde derniere son muret, tronc, etc a utiliser de la couverture pour faire du camping et regarder les autres qui font pareil, dans ces cas la, cela aurait plutot tendance a flinguer totalement le dynamisme.

Derniere remarque qui m'a fait rigoler :-) le redacteur du test s'est relu ?!?
- les plus : univers riche
- les moins : univers peu travaille
Il n'y a pas un malaise ?


Par Joshua Nolan le Mercredi 10 Avril 2013, 15:56
voter citer
@Uniko Pour ma part le CD contenait une version périmée du launcher qui permet de DL le jeu et les MAJ...La boite ne contenant qu'un DVD il ne fallait pas s'attendre à plus, Bioshock Infinite était sur 3 DVDs par exemple, les éditeurs PC ne commercialisant pas de jeux sur BluRay.

Par Uniko le Mercredi 10 Avril 2013, 13:55

likeSmall 61
voter citer
18 GO le téléchargement sur version PC??
Pourquoi un support CD alors?


Par Joshua Nolan le Mercredi 10 Avril 2013, 10:55
voter citer
@ Cyril Ickei Pour le PvP ça monte bien jusqu'à 64, et pour les donjons jusqu'à 10 aussi essaye encore... mais tes déclarations prouvent qu'il est difficile de trouver suffisamment de joueurs pour remplir les instances. Arrondirais-tu tes fins de mois grâce à un poste de communicant chez Trion Worlds?

Par Cyril Icekei le Mercredi 10 Avril 2013, 10:09
voter citer
Qui a pondu ce test ? Le testeur dit N'IMPORTE QUOI... le pvp c'est du 6vs6, 8vs6 et la guerre de l'ombre et les donjons sont à 4 et non à 10.. **** de français jouez aux jeux avant de les flinguer.

Par Mefistop le Mercredi 10 Avril 2013, 8:36
voter citer
C'était couru d'avance que c'était merdique ce jeu

>> Voir les 15 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Defiance

Jeu : MMORPG
Développeur : Trion Worlds
2 Avr 2013

2 Avr 2013

2 Avr 2013

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours