JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PC

Test Company of Heroes 2

Test Company of Heroes 2 sur PC

Même s'il s'agit incontestablement d'un des meilleurs jeux de stratégie de l'année, Company of Heroes 2 manque peut-être d'un poil d'audace pour qu'on crie réellement au génie. Bien fichu et relativement complet, le titre de Relic Entertainment pèche également par une gourmandise éditoriale assez détestable (non mais franchement : 26 DLC pour plus de 50 euros dès la sortie du jeu...), une tendance à demander un PC un peu trop puissant, et quelques problèmes d'intelligence artificielle. Heureusement, les mécaniques de jeu héritées du premier épisode sont toujours aussi efficaces, et l'influence de l'hiver sur le gameplay est une nouveauté très appréciable.

Retrouvez plus bas la suite du test de Company of Heroes 2


La Note
16 20 note Company of Heroes 2
Les plus
  • Neige, blizzard et glace
  • Gameplay efficace
  • Multi solide
  • Contenu conséquent
Les moins
  • Quelques problèmes d'IA
  • Très gourmand
  • Le "grinding"
  • Déjà 26 DLC !


Le Test
Des jeux de stratégie ayant pour cadre la seconde guerre mondiale, il doit bien en exister une trentaine sur PC, si ce n'est plus. Parmi les rares à sortir du lot figure évidemment le premier Company of Heroes, sorti en l'an de grâce 2006. Sept ans et un changement d'éditeur plus tard (Sega ayant repris le flambeau après la liquidation de THQ), le second volet voit enfin le jour !

Company of Heroes 2Lev Abramovitch Isakovitch, au rapport ! Vous êtes accusé de trahison par la mère patrie et bon pour la peine de mort. Mais avant de subir la sentence ultime, racontez-nous donc votre version des faits et les différentes missions auxquelles vous avez pris part durant la seconde guerre mondiale... Vous l'aurez sans doute deviné, la campagne solo de Company of Heroes utilise une narration à base de flashbacks. Un procédé scénaristique pratique pour enchaîner des missions variées, puisque pas forcément connectées les unes aux autres. Si toutes opposent les soviétiques aux allemands suite à la rupture du pacte de non agression par Hitler, le menu reste éclectique puisqu'on a droit à des phases d'assaut, de défense, de repli, d'escorte, de rescousse... Avec 14 longues missions au compteur, il n'y a à se plaindre ni en termes de quantité, ni en termes de qualité. Surtout qu'on retrouve avec plaisir les principes de jeu qui avaient fait le succès de Company of Heroes. Certains regretteront peut-être un certain manque d'innovation mais d'autres, voire les mêmes, auraient certainement pesté s'ils n'avaient pas retrouvé leurs marques. En l'occurrence, Relic Entertainement a décidé de ne pas changer la formule gagnante, et l'on retrouve donc le fameux système de ressources basé sur la capture de territoires. Ici, il n'y a ni bois à couper ni minerai à extraire (ce qui manquerait singulièrement de réalisme dans le cadre de la seconde guerre mondiale), mais on a droit en revanche à une map découpée en différentes sections, chacune étant affublée symboliquement d'un drapeau. En se tenant suffisamment longtemps près de ce point, les soldats capturent le territoire en question, et bénéficient dès lors des avantages qu'il procure (notamment un surplus de munitions ou de carburant, ce qui permet d'appeler plus rapidement des troupes en renfort). On voit immédiatement l'avantage par rapport au système classique de la plupart des RTS : les combats se concentrent simultanément en différents points stratégiques de la map, et ne se limitent jamais à du "base contre base".

 

Winter is coming


Company of Heroes 2Histoire d'apporter un petit vent de fraîcheur à ce gameplay éprouvé, les développeurs ont choisi de se concentrer sur le front de l'Est. Et cet environnement est loin d'avoir une influence uniquement cosmétique, puisque trois éléments emblématiques de l'hiver viennent rejoindre le rang des mécaniques de jeu. Ainsi, la neige n'est pas qu'une simple texture blanche. En certains endroits, elle possède une réelle épaisseur et ralentit donc la marche des soldats. Ces derniers sont par ailleurs sensibles au froid, représenté par des vagues régulières de blizzard. Lors de ces attaques de la nature, il convient de placer l'infanterie à l'intérieur des bâtiments, ou de créer des feux de fortune, sous peine de perdre bêtement de précieuses unités. Enfin, la couche de glace qui recouvre certaines étendues d'eau n'est pas éternelle. Elle se craquèle au fur et à mesure que les chars la parcourent ou que des obus l'atteignent... et finit bien sûr par céder. Les troupes qui auraient eu le malheur de s'y trouver se voient englouties par les eaux, et les véhicules doivent dès lors penser à emprunter d'autres chemins. Au delà de ces considérations hivernales, le jeu se dote également du système TrueSight, qui simule de manière réaliste les lignes de mire des unités. Fumigènes ou éléments de décor peuvent ainsi être utilisés pour bloquer la vue des soldats. Cependant, on n'échappe pas à des comportements parfois un peu étranges de l'intelligence artificielle. Nous avons par exemple vu nos troupes, à qui l'on ordonnait d'attaquer de dos un groupe d'ennemis, les dépasser pour aller se mettre à l'abri derrière leur propre couverture et finalement tirer de face. Allez, mettons ça sur le compte de l'honneur et n'en parlons plus. Ces problèmes restent de toute manière ponctuels et ne gâchent pas sensiblement l'expérience de jeu.

 

Ainsi, la neige n'est pas qu'une simple texture blanche. En certains endroits, elle possède une réelle épaisseur et ralentit donc la marche des soldats. Ces derniers sont par ailleurs sensibles au froid, représenté par des vagues régulières de blizzard."

 

Company of Heroes 2Les possesseurs de PC peu puissants auront en revanche des raisons de râler car le jeu se montre exagérément gourmand, sans afficher pour autant des graphismes propres à décoller la rétine. On soupçonne le système Truesight et le moteur physique de n'être pas encore parfaitement optimisés. Autre grief possible : Company of Heroes 2 n'échappe pas à la mode des contenus déblocables en fonction des points d'expérience, façon grinding de MMORPG. Si certains de ces éléments sont uniquement cosmétiques, d'autres changent carrément les performances des unités. Certes, les systèmes de récompenses de ce type sont toujours efficaces, et flatteurs pour le joueur qui a ainsi forcément l'impression de progresser. Mais la véritable progression ne devrait-elle pas se situer plutôt dans l'amélioration naturelle des capacités du joueur au fil du temps ? Enfin, il est à noter que le jeu nous balance sans ménagement une multitude de contenus téléchargeables payants, le jour même de sa sortie ! Et SEGA ne fait pas dans la demi-mesure, puisqu'on dénombre déjà 26 DLC, qui coûtent au total 53,74€ et doublent donc quasiment le prix du jeu pour celui qui voudrait tout posséder. Du coup, on est en droit de craindre le pire pour la suite... Heureusement, le contenu de base est suffisamment fourni pour assurer de nombreuses heures de jeu. Entre la campagne , les défis solo, les escarmouches contre l'IA ou d'autres joueurs, et les scénarios coop, il y a de quoi faire !

 





Fabien Pellegrini par Fabien Pellegrini
le jeudi 27 juin 2013, 10:11


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

Company of Heroes 2 The Western front Armies : les deux nouvelles factions en vidéo Relic Entertainment vient de nous dévoiler deux nouvelles vidéos pour illustrer le contenu de Western Front Armies, un DLC stand-alone de Company of Heroes 2. On y découvre deux factions, les USA et l'Oberkommando West allemand. 02/06/2014, 15:21
Company of Heroes 2 se tourne vers l'ouest avec un nouveau DLC Après avoir passé un certain temps sur le front de l'Est, Company of Heroes 2 revient dans l'ouest de l'Europe avec un DLC multi qui apportera notamment deux nouvelles armées 1 | 28/03/2014, 17:42


Derniers commentaires
Par Pifpafpof le Samedi 29 Juin 2013, 22:25
Je suis d'accord avec makkintoch ,les joueurs ont le choix de prendre ou non les DLC de leur choix , en l'occurrence les puriste du modélisme de la seconde guerre mondiale ou autres fanatique du skins y trouveront leurs compte , car cette série est aussi connu pour le réalisme et la fidélité des unités modéliser ,donc ont peut déjà dire qu'une partie de ces DLC s'adressera à un certain publics .

Répondre
-
voter voter

Par Makkintoch le Jeudi 27 Juin 2013, 19:10

likeSmall
26 DLC de skins de tank, oh oui ça va tout changer au gameplay !
...
DLC inutiles donc j'vois pas pourquoi vous pleurez. Aujourd'hui on trouve des DLC pour tout, et là ça rajoute pas de missions ou quoi que ce soit, vous perdez rien au vrai contenu !

Bref ce deuxieme opus est prométeur, maintenant faut voir sur la durée et les Addon qui seront peut etre annoncé pour tard. Dans tous les cas je garde en mémoire que CoH premier du nom fait parti des jeux auquels j'ai le plus joué et j'y joue encore.


Répondre
-
voter voter

Par Dim26 le Jeudi 27 Juin 2013, 17:02

likeSmall
adn1968 a écrit:26 DLC a la sortie !!!!On atteint des sommets .Ce sera sans moi .


+1


Répondre
-
voter voter

Par adn1968 le Jeudi 27 Juin 2013, 16:55

likeSmall
26 DLC a la sortie !!!!On atteint des sommets .Ce sera sans moi .

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Company of Heroes 2

Jeu : Stratégie
Editeur : SEGA
Développeur : Relic Entertainment
25 Juin 2013

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
Company of Heroes 2 : le grand retour de la carte Langreskaya en vidéo
Company of Heroes 2 : un trailer de gameplay Company of Heroes 2 : un trailer pour la sortie du jeu
Company of Heroes 2 : le mode solo en vidéo Company of Heroes 2 : le mode solo expliqué en vidéo