JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : PC - X360 - PS3

Test Aliens Colonial Marines

Test Aliens Colonial Marines sur PS3Fruit d'un développement chaotique,  Aliens Colonial Marines le rappelle à chaque minute. Fidèle à l'univers de la série de films, il ne peut vraiment se raccrocher qu'à cette dimension pour légitimer une session de jeu. Relique du début des années 2000, le jeu de Gearbox, TimeGate et autres est un FPS vieillot dans tout ce qu'il propose. Une structure binaire, une réalisation dénuée de toute finesse, des dialogues bourrés de poncifs et de morale de Marines, et surtout une I.A désastreuse. Un terreau acide où rien ne semble vouloir pousser et ce même si quelques séquences efficaces se laissent jouer et si la toute fin donne un léger coup de boost à l'implication du joueur. Mais rien qui ne puisse rattraper le gâchis qui s'anime péniblement sur l'écran.  Cette chose qui est train de naître entre vos côtes, ce poids pesant et étouffant n'est pas un chestburster. C'est de l'ennui.
Retrouvez plus bas la suite de notre test d'Aliens Colonial Marines

Les Notes
6 20 note Aliens Colonial Marines 2 5 note multi-utilisateurs Aliens Colonial Marines
Les plus
  • Respect de l'univers visuel
  • Un ou deux passages efficaces
  • Le multi correct à très petites doses
Les moins
  • Graphiquement très limite
  • Feeling des armes inexistant
  • Scénario incohérent et foireux
  • Gameplay vieillot
  • Level-design basique au possible
  • Les Aliens débiles
  • Les homme de Weyland débiles
  • Une I.A. débile
  • Les checkpoints posés à la va-vite
  • Le festival du bugs
  • Des nouvelles races d'Aliens ridicules
  • Des scritps qui bloquent le jeu
  • What else ?


Le Test
Projet aussi compliqué à accoucher qu'un Marines après deux heures de gestation d'un joli bébé Xenomorphe hyperactif, Aliens Colonial Marines est une sorte de patate chaude qui est passée entre toutes les mains. Gearbox Software, TimeGate pour les principaux acteurs et quelques autres participants censés alléger un développement qui aura duré de trop longues années. Des allers-retours, des abandons, de la récupération... Bref, des étapes pas vraiment saines dans la conception d'un jeu. Certains peuvent s'en sortir en misant sur un univers fort ou encore un gameplay solide, malgré les aléas et les problèmes de gestion de projet. Dans les yeux des fans brille la lueur du petit miracle qui sera le leur, d'un doigt balancé au visage du destin. Peut-être que Aliens Colonial Marines sera finalement épargné. Peut-être que ce n'est pas qu'un produit dérivé sans âme, peut-être, peut-être... Fin des vains espoirs, ou des vaines frayeurs, l'une des réponses est dans notre test.

On ne dirait pas comme ça, mais les aliens sont vraiment de grosses busesCensé être développé en accord avec la Fox dans le respect de l'univers et de la chronologie de la série de longs-métrages, Aliens Colonial Marines commence très fort et démarre dès les premières missions son entreprise d'auto-destruction méthodique. Situé entre les deuxièmes et troisièmes films, le jeu de TimeGate et vite-fait Gearbox affiche une incohérence avec tellement de panache, que cette confiance en lui force le respect. Situant l'action en majeure partie sur la planète LV-426, de nombreuses semaines après le départ de Ripley, ce dernier utilise sans aucun problème les installations du complexe aux mains de Weyland-Yutani comme base du scénario, alors qu'il est vaporisé, détruit, inexistant à la suite d'une explosion dans Aliens : Le Retour. A partir de là, la cohérence devient une donnée secondaire, et le script se lance dans une progression en roue libre. Les situations idiotes se multiplient, donnant naissance à des missions dont l'importance n'est pas claire et à des rebondissements qui n'ont de rebondissant que leur côté en mousse. Seule la durée de vie de 6-7 heures peut pousser à voir le bout de cette odyssée du n'importe quoi, l'investissement temps étant du coup négligeable. Parce que ce ne sont pas l'ébauche maladroite de caractérisation des personnages et les cameos fan service qui assureront le show, dès lors que le joueur se surprendra à n'avoir strictement rien à faire de la mort pour cause d'alien dans le bide d'un soldat pourtant central. Pire, ce moment tragique atteint des sommets de nanardise et se rapproche au premier degré de la scène, elle au second, du film La Folle Histoire de l'Espace. Le chapeau en moins. Un festival de répliques couillues qui ne passent pas et de sourcils froncés actor's studio, parce que c'est une tragédie bon sang ! C'est à cette étape que l'espoir se déplace du screenplay au gameplay.

Syndrome du colon irritable


Il est possible de faire évoluer ses armes avec son rang. Mais l'utilité est limitée.Aliens : Colonial Marines est jusqu'à preuve du contraire un FPS. Le fait que les armes ne proposent aucun ressenti de puissance, de recul ou un simple feeling devrait donc être choquant, tout comme leur facilité à ne pas être précises. Mais c'est étrange, ce problème est loin d'être le plus flagrant au fil de la partie. Le gros dossier concerne l'I.A., aussi ratée côté troupes de Weyland que côté xenomorphes. Créatures fuselées à l'implacable instinct de tueur, les "Aliens" sont à mi-chemin entre la fascination et la crainte primaire. Un sentiment qui naît autant de leur cruauté que de leur beauté musculeuse extirpée de l'esprit de H.R Giger. Envisager un combat direct revient donc à prévoir une dose d'épique, une autre de malice pour contrer leur intelligence brutale et surtout une dernière de chance. Le premier duel d'Aliens Colonial Marines fait oublier tout cela au profit d'une autre image, celle d'une grosse poule. Une poule bien débile qui ne sait pas comment évoluer dans son environnement et se cogne à un barbelé, une poule qui court vers le danger dans une bêtise dont elle s'est fait une spécialité. Et bien voilà, les xenomorphes du jeu de TimeGate sont des volatiles bas du front, sans logique, qui tentent d'attraper les balles avec leurs dents et qui jamais, jamais, ne tenteront de construire une attaque. Les hommes de Weyland sont tout aussi crétins, mais ont comme avantage une force de frappe radicale qui oblige à gagner du terrain petit-à-petit. Un déséquilibre pénible, qui pousse à refaire encore et encore certaines séquences désarmantes, dans un hurlement continu contre ces fusils qui dévient autant qu'un tuyau d'arrosage avec trop de pression. Là, il n'y a plus grand chose à sauver, et pourtant le jeu continue à s'agiter de soubresauts. Un tremblement par là qui laisse apercevoir une réalisation digne d'une PS2 en fin de vie, un spasme par ici qui propose des bugs de scritps bloquant la progression et une convulsion inattendue qui dévoile une structure répétitive au possible avec des situations copier-coller. Comme les modèles de Marines de base d'ailleurs. Sacrée cohérence fond/forme.

Aliens : Colonial Marines est jusqu'à preuve du contraire un FPS. Le fait que les armes ne proposent aucun ressenti de puissance, de recul ou un simple feeling devrait donc être choquant..."

Attention, le jeu n'est pas beau, ne vous laissez pas charmer par Photoshop.Aliens Colonial Marines est une vitrine sur le passé, un FPS qui se jouait au début des années 2000, un Quake 3 sans dynamisme avec ses grosses icônes de power-up, un truc rigide où il est nécessaire d'appuyer sur une touche pour ramasser des munitions - rien de tel pour casser l'action et se faire tirer dessus en traître. Le mode multi suit la tendance avec quatre type de parties vues partout ailleurs, du Team Deathmatch, au Survivor, équivalent d'une sorte de mode Horde, en passant par Extermination et Escape, respectivement une mission de désintégration d'un conteneur à oeufs en 4 vs 4 et une fuite sous condition d'un nid d'aliens dans la même configuration. Agréables à jouer parce que simples et finalement assez efficaces, ils perdent rapidement leur intérêt devant la pauvreté des objectifs et la déception du rôle de Xenomorphe. Là où Left 4 Dead excellait dans l'interaction entre les infectés, et le côté jouissif de leurs capacités, le jeu de TimeGate se contente du strict minimum avec des spécialisation minimes et un manque de fun flagrant. Ha oui, sinon il y a un Space Jockey histoire de bien rappeler avec de grosses ficelles que tout est lié. Et quand les clins d'oeil visibles de la Lune sont de sortie, il n'y a déjà plus vraiment cet espoir qui s'est perdu de nombreuses lignes plus haut.





par Pierre Maugein
le vendredi 15 février 2013, 18:20


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

Aliens Colonial Marines : SEGA se défend et répond à Gearbox Alors que l'affaire Aliens Colonial Marines s'enterrait doucement, SEGA a répondu aux déclarations de Gearbox Software qui accusait l'éditeur d'être seul à l'origine du fiasco. 1 | 04/09/2014, 16:24
Aliens Colonial Marines : Michael Biehn crache son venin sur Gearbox Software L'acteur américain Michael Biehn a confié à Game Informer que son implication dans le développement d'Aliens Colonial Marines est loin d'avoir été la plus enthousiasmante qu'il ait connue. 1 | 29/07/2013, 17:10


Derniers commentaires
Par patmichdav le Mardi 6 Août 2013, 19:14
Côté graphisme c est de la vraie merde,gameplay pareil,comparé à call of je donne un -10 sur 20.Je l ai payé occas 20€ et je me suis bien fais avoir.C EST DE LA MERDE!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
-
voter voter

Par julien.b le Mercredi 27 Février 2013, 10:29
Franchement, certes, le jeu est vraiment plus que moyen, mais ce n'est pas non plus une bouze atomique. Maintenant, effectivement, un joueur n'étant pas amateur de la licence de Ridley Scott aura du mal et ne pourra accrocher. Pour pas cher, le jeu peut-être intéressant. J'adore Alien (j'ai dépassé la trentaine, cela explique peut-être la chose), et je mettrais bien plus de kopeks sur ce jeu que sur un CoD qui franchement commence à vraiment nous gonfler (amateur de jeux solos, non, je ne céderais pas face à sa campagne solo juste anecdotique).

Ce site met 6/20 à Colonial Marines, mais va mettre 17/20à Dead Space 3 (et j'ai adoré les deux premiers, qui étaient justement de bels hommages à des films comme Aliens, ou d'autres pamphlets de SciFi). Comme d'habitude, les testeurs "pro" me font sourire.

Colonial Marines n'est pas digne de son patronyme, et ne respecte en aucun cas les promesses faites. Mais franchement, il ne faut pas exagérer non plus. Et ce n'est pas le 6/20 qui me gêne encore une fois, c'est de voir des licences plus "conjoncturelles", ou fashion, être toujours appuyées elles, parce que évidemment, leur site à une clientèle qu'il faut satisfaire. Bref ... Kikoulol land quoi, et je n'aime pas tomber dans ces poncifs, mais à la fin, ça suffit.


Répondre
-
voter voter

Par Flambius le Lundi 18 Février 2013, 16:56

likeSmall
@CJ_Nukem: Je trouve tout de même que la plupart des critiques sont fondées, l'IA adopte par exemple un comportement assez illogique, les doublages sont nuls et les libertés prises par les devs peut être trop ambitieuses. Je viens de finir le jeu, et j'ai trouvé (pas de spoil) que mettre des louveteaux dans le derelict a deux reprises sans aucune raison apparente était un clin d’œil inutile au dernier film de Ridley Scott. C'est un détail, soit.

Sinon, je m'accorde assez avec toi pour dire que malgré les graphismes limites pour l'époque mais assez potables, cela reste un shooter à l'ancienne. Justement, cet aspect de shooter dit "à l'ancienne" rebute la plupart des joueurs et je le conçois: ils ne jouent pas à un jeu inspiré d'un film sorti en 1986 pour retrouver un gameplay de la même époque.

Les critiques qui sont faites sur le jeu se portent surtout sur des aspects attendus du grand public qui ne sera pas forcément un grand fan de la saga, les regards se portent en premier lieu sur les mécaniques de jeu basiques. En revanche, les regards de fans hardcore comme le mien, et sûrement le tien je le devine, se porte d'abord sur l'ambiance et la reproduction de l'univers.

Néanmoins, je n'ai trouvé presque aucun suspense dans le jeu, sauf à partir du moment peut être où la reine quitte son abdomen, c'est bien la partie du jeu que je préfère.

Le meilleur moment à mon sens, visiblement peu apprécié de Jeuxactu, et justement le passage d'infiltration. Nous n'avons pas d'armes et les aliens présentés sont, soit, dépourvus de toute cohérence, mais l'ambiance est réellement saisissante et on se croirait presque à la place de Newt dans les égouts de Hadley's Hope, plongé dans une tension non négligeable.

En gros, je pourrai dire que le travail que je trouve passionnant, qu'est critique de jeux vidéos, se doit d'être avant tout objectif. Le testeur doit tout d'abord analyser les mécaniques de jeu les plus importantes avant d'attaquer la partie plus secondaire tel que l'univers ou la cohérence du tout. Je dois reconnaitre à Pierre Maugein, la personne ayant rédigée ce test, d'avoir procédé avec objectivité.

Néanmoins, je ne sais pas si ce dernier était aussi sensible à l'univers de la saga que certaines personnes, la note finale étant tout de même très mauvaise par rapport à d'autres critiques.

J'ai fini le jeu il y a peu, et d'un avis objectif, je m'attendais vraiment à bien pire dans son ensemble vu les nombreuses critiques que j'avais lu dessus.


Répondre
-
voter voter

Par CJ_Nukem le Dimanche 17 Février 2013, 23:56

likeSmall
Super jeu, désolé les moutons qui prennent les sites de jeux pour des passionnés intègres (^^) mais à part la modestie graphique de certains éléments du jeu, tous les reproches sont totalement à l'ouest. C'est pas un gameplay "vieillot" mais à l'ancienne, pour ceux que la surenchère boursouflée des COD et BF ennuient... Dans ACL, on retrouve le pur plaisir de shooter, avec l'un des univers SF les plus séduisants qui soit, bien supérieur à ses pâles copieurs que sont Dead Space, Mass Effect and co. Le talent de Designer et de créatif de James Cameron, c'est autre chose que celui des dévs anonymes derrière ces jeux, et comme on retrouve la saveur d'Aliens intacte dans le jeu, c'est une vraie claque à la concurrence question ambiance sonore et visuelle, inégalable.
En plus de ça, le jeu distille un suspense que peu de jeux ont été capables d'égaler, ce qui fait du mode solo un pur trip pour les fans de shoot et de SF en général.
Pour les autres, qui hurlent aux graphismes et gameplay dépassés tout en applaudissant ceux de New Super Mario ou Rayman (c'est logique !) passez votre chemin, y a assez de fans de shoot passionnés pour assurer une belle carrière à ce jeu qui le mérite amplement, même avec une presse ridiculement hostile (l'exemple de JeuxActu est éloquent : aliens débiles, soldats débiles, IA débiles... 3 fois le même reproche, juste pour le plaisir d'allonger la liste des moins... pathétique).

Pour ceux qui croient que je bosse pour Sega, je précise que j'ai toujours trouvé Sonic naze, pâle imitation branchée de Mario, façon Poochie dans les Simpson. Donc n'achetez aucun jeu Sonic, encouragez plutôt Sega à produire des shooters pour fans du genre pur et dur comme ACL !


Répondre
-
voter voter

Par Killy le Dimanche 17 Février 2013, 22:23 Staff JA

likeSmall
@Mortalis - Si tu kiffes te faire arnaquer sur la simple raison que tu sois amateur d'une oeuvre, c'est ton problème. Le jeu crache sur l'histoire originale, crache sur l'ambiance, crache sur les visions de chaque réalisateur, mais juste parce qu'il y a écrit Alien, tu vas aller l'acheter. Pose-toi des questions sur ton "amour" et sur ta compréhension de l'oeuvre mon gars.

@Flambius - Je comprends très bien ton point de vue même si je ne suis pas d'accord. Mais il est argumenté, bien écrit et inteliigent. Ce qui n'est pas le cas de tout le monde ici.


Répondre
-
voter voter

Par Mortalius le Dimanche 17 Février 2013, 3:13
Bon soir je viens de joue à se jeux et je trouve qu'il me redonne le plaisirs de joue, depuis qu' il on fermer les serveur de Aliens VS predatore j'avais un manque mais la j'ai vraiment passé une bonne soirée .

Répondre
-
voter voter

Par bullam le Samedi 16 Février 2013, 16:06
Va peut être arrêté de suivre que les notes de pseudo testeur le jeu est la pour ce divertir a chacunde se faire un avis c est grace a des site comme celui ci ou jwc que de bon jeux ce retrouve a la trape et que des mauvais jeux comme call of dure depuis des années alors qu'il y a pas pire pour se divertir les sites de jeux devrait se prendre des plaintes pour diffamation je répète ce jeu est apprécié par les fans et c est le principal ce qui serait bon c est de descendre les sites de test

Répondre
-
voter voter

Par Flambius le Samedi 16 Février 2013, 10:22

likeSmall
C'est vrai que les notes sont vraiment mauvaises.
Après, j'irai pas jusqu’à dire que ce jeu est bon car c'est vraiment le majeur levé de Gearbox Software fait aux millions de fans de la saga, mais je pense qu'il peut plaire à certains rares fans hardcore et passionné, ça dépend lesquels ^^
Après, toutes les critiques sont également et malheureusement bien fondées.

De plus, c'est clair que choisir entre Aliens et Bioshock Infinite, qui est la licence vidéo ludique que je préfère, l'hésitation n'a même pas lieu d'être.


Répondre
-
voter voter

Par KBowser le Samedi 16 Février 2013, 9:42

likeSmall 1
Flambius a écrit:Bonsoir.

Avant toute chose, sachez que Sega ne m'a malheureusement pas payé pour tenir les propos qui vont suivre ^^

Quand les devs ont dit que le jeu serait fait par des fans et pour des fans... ils avaient raison, mais le jeu est vraiment pour les fans hardcore, si j'ose dire.

Je suis un grand fan de la saga débutée par Ridley Scott, c'est peut être ça qui me fait tenir en jouant à ce jeu. Malgré tout, on peut tout de même reconnaitre le soucis des devs pour remplir l'environnement de détails ainsi que pour reproduire fidèlement l'univers de Alien et de ses films.

Bon, c'est évident que les incohérences historiques sont quelque peu étranges à première vue, surtout le fait que la station ait survécue à l'explosion. Néanmoins, cela reste possible, peu probable mais possible tout de même.

Un constat bien triste est en effet que le jeu est moche, vraiment mal/pas fini graphiquement, mais l'univers réussi à compenser cela.
De plus, le système de leveling et de nouvelles armes ainsi que leur personnalisation n'est certes pas nouveau, mais bien pensé, ce qui offre un gameplay assez large.

Bon, côté doublage des personnages, c'est vraiment naze, c'est clair, les cinématiques sont également déguelasses, c'est clair.

En gros, pour donner mon avis sur un jeu qui m'a tout de même déçu, une fois passée la séquence du Sulaco au début du jeu qui est peu plaisante, un fan "hardcore" peut très bien avoir envie de continuer comme je l'ai fait. Evidement, le grand public ne va pas apprécier le jeu pour sa représentation de sa saga Alien, ce dernier possédant des défauts de FPS tout de même flagrants et rebutant pour la plus grande communauté des joueurs.

Côté multi, j'ai vraiment bien aimé: la variété d'armes et de personnalisation, que ce soit chez les marines ou chez les xénomorphes, les armes et caractères physiques sont nombreux et plaisants. Néanmoins, je pense que cet aspect du jeu ne peut que plaire aux fans les plus fidèles, encore une fois. On regrettera malgré tout le fait de ne pas pouvoir monter de niveau plus rapidement en étant un xéno, et le fait de ne pas pouvoir choisir son camp.

En effet, pour ceux qui ne savent pas, chaque partie est composée en deux rounds: vous incarnez dans le premier, un alien ou un marines, et l'inverse dans le second. On aura donc un certain rééquilibrage au niveau des équipes. Néanmoins, les deux classes ont quelques désavantages: si vous êtes un xéno, une arme faible ou moyenne de vous fera rien, mais une arme de marines légèrement mieux vous détruira plus rapidement.

De plus, si vous êtes un marines, vous n'aurez aucune chance en 1 contre 1 contre un alien au corps à corps sauf si vous avez un très gros calibre. L'une des solutions pour être certain de gagner est de se regrouper à des endroits stratégiques des maps et de camper.
Ce n'est pas marrant et à tendance à geler un peu le jeu vu que les xéno ne peuvent pas faire grand chose quand ils se font attaquer par plusieurs ennemis.

La stratégie et le skill est donc de mise dans ce multi, pas si mal pensé.

Je trouve néanmoins dommage que, à l'instar de Bioshock 2 avec le Big daddy par exemple, les xénos n'aient pas l'occasion d'incarner une reine alien, et les humains un robot monte charge, histoire de sortir sur le chat, un bon gros "Get away from us you **** !".
Cela pu dynamiser un peu cette affaire.

Voilà, pour finir, je voudrais dire que les devs s'attaquaient ici à un gros morceau: faire un jeu alien qui se veuille horrifique n'est pas une tache aisée si on veut conserver un minimum d'action. Ils ne pouvaient pas se permettre trop d'écarts avec la saga ou laisser le joueur en plan en l'attente de l'arrivée d'un xénomorphe. Malgré l'IA boiteuse et les combats presque sans vie, les effets lumineux sont assez appréciables et mettent dans l'ambiance, également.

Voilà, nous sommes bien sûr tous déçu par ce jeu, mais si vous êtes un véritable fan de la saga comme moi, vous ne serez pas découragé par la masse de défauts.

Votre fidèle serviteur, Flambius ;)


T'as beau dire que Sega t'a pas payé je te crois pas
Le jeu est trop mauvais (voir les notes de la presse http://www.jeuxactu.com/test-aliens-col ... -85789.htm) pour dire que ce jeu est bon, c'est pas possible


Répondre
-
voter voter

Par fab3000 le Samedi 16 Février 2013, 8:54

likeSmall 2
C'était couru d'avance que ça allait être une bouse
Il était en développement depuis trop longtemps et il avait les mêmes symptômes quenDuke Nukem Forever. En plus ce sont les mêmes développeurs!


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 15 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Aliens Colonial Marines

Jeu : FPS
Editeur : SEGA
Développeur : Gearbox Software
12 Fév 2013

12 Fév 2013

12 Fév 2013

Annulé

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr



')