JeuxActuJeuxActu.com

WRC 3 : toutes les nouveautés détaillées dans cette preview

Ces derniers temps, la Grèce fait plus d’apparitions dans les pages internationales et politiques des quotidiens que dans les pages sportives. Pourtant, c’est bien dans la petite ville de Loutraki, située sur l’Isthme de Corinthe, que nous avons pu assister à la présentation de WRC 3, durant le rallye de Grèce. Les Italiens du studio Milestone ont d’ailleurs clairement affiché leur ambition : prendre la tête de la course à la simulation.

WRC 3Voilà quelques années déjà (probablement depuis 1998 et la sortie du premier épisode sur PSone) que la licence Colin McRae domine la simulation de rallye sur consoles et PC. Mais depuis deux ans, la série WRC du studio Milestone s’acharne à mettre des bâtons dans les roues de l’empereur Codemasters. Appuyé sur la licence officielle de la compétition de rallye la plus prestigieuse du monde, WRC n’a cependant pas encore réussi à transformer l’essai, avec deux opus assez moyens. Alors que DiRT et DiRT Showdown ont entamé une transition vers un gameplay plus arcade, WRC 3 trace droit vers la simulation, histoire de damer le pion à son principal concurrent. Pour ce faire, Milestone a dû tenir compte des critiques conséquentes qui avaient été adressées à WRC 2, en premier lieu au niveau technique.

 

Spike plus les yeux !

 

WRC 3Elaboré spécialement pour l’occasion, le moteur graphique Spikengine est venu donner un coup de fouet aux courses de WRC 3. Eclairages dynamiques, ombres, effets de particules, gestion des conditions météo : les développeurs annoncent un véritable bond en avant au niveau technique ; ce que nous avons pu confirmer à l’écran, même si les graphismes étaient loin d’être finalisés. Chacune des étapes des 12 rallyes officiels a donc été reproduite à l’identique ou presque, avec une minutie toute particulière ; on pourra ainsi courir sur plus de 20 surfaces différentes. Bien entendu, cette progression graphique et technique se veut être au service des sensations de jeu. L’un des principaux reproches qui avait été fait à WRC 2 concernait le manque d’inertie, le comportement de savonnette des véhicules. De ce côté-là, ce troisième opus semble aller dans le bon sens, tout du moins dans le sens d’une simulation plus poussée. Essayez de traverser la spéciale à 120km/h et vous finirez dans le fossé à chaque virage. De la même manière, les braquages et contre-braquages s’annoncent très sensibles et il faudra gérer votre stick en douceur pour éviter le tête-à-queue. Les indications du copilote, qui étaient un vrai point faible du précédent opus, ont aussi été remaniées et sont désormais entièrement paramétrables. Si l’on ajoute la présence d’une vue cabine, encore perfectible, on prend assez facilement la mesure des efforts qui ont été faits au niveau de la jouabilité pour coller à la réalité.

 

 Essayez de traverser la spéciale à 120km/h et vous finirez dans le fossé à chaque virage. De la même manière, les braquages et contre-braquages s’annoncent très sensibles et il faudra gérer votre stick en douceur pour éviter le tête-à-queue

 

WRC 3Un parti pris qui ne s’affiche pas de la même façon dans l’orientation des modes de jeu et notamment du mode Carrière. Baptisé R-Mode, celui-ci conservera ce qui avait fait le sel de WRC 2, à savoir la personnalisation de son écurie, des mécanos au manager. Pour le reste, l’équipe de Milestone a tenu à donner un goût prononcé de jeu vidéo à son solo. En effet, le joueur devra voyager à travers huit zones du globe, chacune divisée en events et dominée par un boss, qui est en fait le pilote le plus redouté de la zone. Remporter les épreuves et réaliser certains tricks spécifiques ouvrira la porte de la zone suivante, et ainsi de suite jusqu’au stage final. Si les spéciales, rallyes et super-spéciales seront bien sûr au rendez-vous, on devra également faire face à différents challenges : précision, vitesse, saut, checkpoint, ou encore dérapage. Evidemment, on aura toujours le choix entre créer son écurie de toutes pièces ou choisir un des pilotes officiels. En effet, comme tous les ans, Milestone mettra à profit la licence WRC et bénéficiera de tout son contenu : voitures, pilotes, copilotes, circuits, etc. On notera notamment la confirmation de MINI Cooper dans le casting de cette année, dont le pilote principal Armando Araujo a pu s’essayer au jeu lors de notre visite. Les développeurs ont d’ailleurs exploité intelligemment leur partenariat avec le WRC, en tentant de recueillir les impressions et les conseils des pilotes à travers plusieurs sessions de jeu afin d’en affiner le gameplay. On a pu d’ailleurs s’apercevoir de l’efficacité du pilote MINI qui, après quelques ajustements sur le circuit de Monte-Carlo, a réalisé un quasi sans-faute. Pour ceux qui voudraient d’ailleurs s’appuyer sur les connaissances des pilotes professionnels, Milestone a d’ores et déjà annoncé que leurs réglages seraient téléchargeables sous forme de DLC.

 





Florian Velter par Florian Velter
le lundi 18 juin 2012, 18:23


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

WRC 3 : un trailer de gameplay dans la pampa africaine ! La liste des DLC de WRC 3 s'allonge avec l'arrivée prochaine d'un nouveau contenu téléchargeable. Au programme, une virée safari dans la brousse africaine, illustrée par le biais d'un trailer de gameplay. 06/12/2012, 14:11
Un DLC pour WRC 3 sur PS Vita C'est par le biais d'un communiqué officiel que Milestone annonce qu'un DLC gratuit pour WRC 3 sur PS Vita est dès à présent disponible en téléchargement. 1 | 28/11/2012, 16:52


Derniers commentaires
Par bertrand72 le Mardi 6 Novembre 2012, 0:11
Alos que vous nous avez proposé une superbe preview avant tout le monde, pas encore de test de paru... C'est pour quand ? Merci

Répondre
-
voter voter

Par PeaceandGeek le Vendredi 28 Septembre 2012, 16:52
J'ai eu l'occasion de jouer à WRC 3.
Vous pouvez lire mes impressions ici http://peace-and-geek.blogspot.fr/2012/ ... wrc-3.html


Répondre
-
voter voter

Par Juliopinder le Mardi 3 Juillet 2012, 18:31 Staff JA

likeSmall
@Le_Moine : Je trouvais bien souvent CMR bien plus simu que Richard Burns au niveau des sensations de conduite. Par ailleurs, souviens-toi bien que pendant de nombreuses années, CMR n'a eu que des jeux comme V-Rally en face de lui. Et il était donc clairement le roi de la simu. En clair, hormis Richard Burns (le débat sur les nuances de ce qui fait qu'il est plus ou moins simu que CMR durerait longtemps^^), CMR a longtemps été le seul à tenter de s'approcher de la simulation, d'où ma formualtion.

Répondre
-
voter voter

Par Le_Moine le Lundi 25 Juin 2012, 17:01

likeSmall 1
@Juliopinder : Quels sont les éléments de CMR te font dire qu'il est plus "simulation" que RBR ?
Dans CMR par de liaisons, de Jumpstart, etc... tant de petits détails qui renforcent le réalisme de RBR en plus de son gameplay déjà ultra-simu


Répondre
-
voter voter

Par Juliopinder le Mardi 19 Juin 2012, 11:58 Staff JA

likeSmall
@Le_Moine : Je comprends ton point de vue à propos de l’appellation simulation. Mais Richard Burns, s'il proposait plus de réglages notamment,était par bien des aspects moins simu que Colin McRae (série à laquelle je joue depuis le premier épisode pour info ;). Par ailleurs en terme de durée d'existence, les deux licences ne sont pas comparables. Et en effet, sur PSOne, Colin McRae n'avait pas de concurrent plus simu que lui!

Pour la Mini, simple erreur d'inattention : en effet, la marque était déjà dans le jeu l'année passée. My mistake! :)


Répondre
-
voter voter

Par djflo le Lundi 18 Juin 2012, 21:16

likeSmall
La précision du stick analogique sera de mise, enfin c'est ce que j'ai pu lire, je galère déjà bien à maîtriser normalement ma voiture sur Dirt 3, alors sur un jeu comme ça, je crains le pire.

Répondre
-
voter voter

Par Le_Moine le Lundi 18 Juin 2012, 19:30

likeSmall 1
"Voilà quelques années déjà (probablement depuis 1998 et la sortie du premier épisode sur PSone) que la licence Colin McRae domine la simulation de rallye sur consoles et PC" : Florian avez-vous joué à un CMR ? CMR n'a jamais eu rien de simulation. Les 3 premiers étaient considérés comme la référence des jeux vidéo de rallye, mais n'étaient pas des simulations. La seule vraie simulation se nomme Richard Burns Rally ! On n'a jamais fait plus simulation dans un jeu vidéo !

Autre chose, la Mini JCW WRC n'est pas nouvelle de cette année, elle était déjà là en 2011 avec un programme qui n'était pas complet.

Néanmoins, merci pour la preview. Le jeu sera à moi dès sa sortie, comme pour le 1 & le 2 !


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 7 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







WRC 3

Jeu : Course
Editeur : Black Bean
Développeur : Milestone
12 Oct 2012

12 Oct 2012

26 Oct 2012

12 Oct 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
WRC 3 : le mode "Challenges" en vidéo
WRC 3 : nouveau trailer WRC 3 : nouveau trailer
WRC 3 : tous les bonus du jeu en vidéo WRC 3 : les bonus de pré-commande en vidéo