JeuxActuJeuxActu.com

Aliens Colonial Marines : l'imposture de Gearbox dévoilée au grand jour !

Aliens Colonial Marines : l'imposture de Gearbox dévoilée au grand jour !
Avec une moyenne de 42% sur Metacritic, Aliens Colonial Marines est, on peut le dire, l'un des jeux les moins bien notés de ces derniers mois et si Gearbox Software a tenté de se dédouaner de ses responsabilités en affirmant que c'est le studio TimeGate qui a développé la majorité du jeu, il semblerait que ce soit bien le studio texan qui soit le véritable fautif. Selon Kotaku qui a rassemblé pas mal d'informations sur le développement chaotique du jeu et interrogé des personnes proches de la production, Gearbox Software aurait trompé SEGA et toute l'industrie par la même occasion. De là à dire que le studio a enfin révélé sa vraie personnalité d'imposteur, il n'y a qu'un pas que certains n'hésiteront pas à franchir...


Randy Pitchford, PDG de Gearbox Software
Rappel des faits. En 2006, SEGA annonçait l'acquisition de la licence Aliens avec l'envie de développer 2 jeux basés sur cet univers de science-fiction bien connu du Septième Art : un FPS développé par Gearbox Software et un RPG chapeauté par Obsidian Entertainment. Au moment de l'annonce du jeu, SEGA n'avait malheureusement pas grand-chose à montrer puisque la production du jeu venait tout juste de débuter.

Les années passèrent et en 2009, SEGA commençait déjà à essuyer les plâtres d'une stratégie financière bancale qui a conduit à la fermeture l'année dernière de l'ensemble de ses bureaux dans le monde, excepté au Japon. La firme japonaise se retrouvait donc devant un cruel dilemme : annuler l'un des 2 jeux Aliens déjà en cours de développement depuis 3 ans, afin de minimiser les coûts et les pertes financières. Le choix de SEGA fut donc de garder le FPS, bien plus prometteur commercialement parlant qu'un jeu de rôle limité à un public bien précis. Une grave erreur...

La même année, en 2009 donc, Gearbox Software sortait le premier Borderlands et le succès inattendu du jeu, aussi bien critique que commercial, a poussé le studio à se lancer dans la production d'une suite, connue à l'époque sous le nom de code "Willow 2". Aussi, pour tenter de ne pas se faire taper sur les doigts par SEGA, Gearbox Software a contacté le studio TimeGate pour reprendre le développement d'Aliens Colonial Marines qui n'avait pas vraiment avancé sur le jeu... Jeune studio qui n'a pas encore fait ses preuves, TimeGate sortait tout juste de la production de Section 8, un autre FPS à l'ambiance SF mais au résultat assez médiocre.

En novembre 2010, TimeGate annonçait le début d'une nouvelle production et se félicitait de participer à ce projet ambitieux. Gearbox Software a donc envoyé à TimeGate les éléments qui avaient déjà été développés de leur côté mais force est de constater qu'il n'y avait pas grand-chose de concret. Des sources proches du projet ont même révélé qu'entre 2007 et 2010, Gearbox Software n'avait rien fait sur Aliens Colonial Marines, préférant se focaliser sur les développements de Duke Nukem Forever, Borderlands et Borderlands 2, laissant TimeGate se débrouiller tout seul dans son coin. Pire, les éléments laissés par Gearbox étaient tellement foireux que TimeGate a dû reprendre le développement depuis le début et recommencer le jeu plusieurs fois.


Randy Pitchford, magicien des temps modernes
A la fin de l'année 2010, TimeGate devenait le développeur officiel d'Aliens Colonial Marines mais devait néanmoins se plier aux exigences de Gearbox et de SEGA. C'est alors que TimeGate s'est confronté à de sérieux problèmes dans le courant de l'année 2011, notamment en ce qui concerne le scénario et la narration, tout bonnement absents du développement. Des scripts ont donc été écrits à plusieurs reprises, aussi bien du côté de TimeGate que de Gearbox, et les développeurs essayaient de combler les trous en avançant dans le brouillard.

"Pendant près de 2 mois, on ne faisait que deviner ce que serait l'histoire du jeu. C'est très bizarre de travailler sur un jeu où l'on ne sait pas quelles sont les principales idées, ni comment toutes ces choses vont s'emboîter entre elles" déclare un développeur anonyme de TimeGate.

Plus tard, des pontes de SEGA ont commencé à intervenir dans le développement, donnant des directives qui étaient en désaccord avec les desideratas de Gearbox et de TimeGate. SEGA voulait un Call of Duty dans l'univers d'Aliens mais avec moins de Xenomorphes à tuer, tandis que les développeurs souhaitaient obtenir une atmosphère plus proche des films que l'on connaît.

"Il y avait trop de feedbacks de part et d'autres, si bien qu'il était difficile d'avancer dans le développement du gameplay. Toute cela a considérablement ralenti la production du jeu" précise un autre développeur anonyme de TimeGate.

De même, les relations entre Gearbox et TimeGate se sont dégradés au fil du temps, la faute à des méthodes de production bien trop différentes. Quand TimeGate s'efforce à faire un jeu qui soit le plus proche de l'univers d'Aliens, Gearbox exige une productivité poussée en demandant de répliquer, sans véritable réflexion, les niveaux à réaliser. En gros, faire de l'abattage de polygones comme à l'usine, sans se soucier de la qualité ni de la cohérence du jeu.

ALIENS COLONIAL MARINES : IL FINIT UN NIVEAU SANS TIRER UNE BALLE


Après des années de silence-radio, Aliens Colonial Marines se devait de faire une apparition publique et les premières démos que Gearbox Software a accepté de montrer tournaient sur des PC ultra performants avec aucune possibilité d'adapter le jeu sur consoles. "On s'en fout des performances, faites en sorte que la démo déchire !" balance un ponte de Gearbox Software. On comprend mieux maintenant pourquoi aucune démo du jeu n'était jouable aujourd'hui...

Courant 2012, Gearbox Software terminait le développement de Borderlands 2 et décidait alors de récupérer le projet Aliens Colonial Marines des mains de TimeGate. Mécontent du résultat, Gearbox Software a réalisé de nombreux changements dans le jeu pour deux raisons majeures : ce que TimeGate avait produit n'était visiblement pas bon et le jeu ne pouvait pas tourner sur PlayStation 3.

"Gearbox a fait de gros changements sur la lumière, les textures et la modélisation. Certains éléments ont été diminués ou refaits entièrement. C'est comme si on avait le jeu de TimeGate entre les mains mais avec une résolution revue vraiment à la baisse" déclare un développeur de TimeGate avant d'ajouter : "Le jeu donne l'impression d'avoir été développé en 9 mois, parce qu'il a été développé en 9 mois !"

On comprend mieux pourquoi Aliens Colonial Marines a mis autant de temps à arriver sur les étals et les différences que l'on a pu voir entre les démos au moment de notre visite chez Gearbox Software l'année dernière et le résultat final, est à des années-lumière des promesses qui nous ont été faites. Il serait aussi de bon ton que Randy Pitchford, PDG de Gearbox Software, assume enfin ses responsabilités et cesse de rejeter la faute sur TimeGate qui n'a visiblement pas eu les bonnes cartes en mains pour faire du FPS de SEGA un jeu digne de la saga inventée par Ridley Scott. On va en effet finir par croire qu'il est le plus grand imposteur du jeu vidéo...


Aliens Colonial Marines

ALIENS COLONIAL MARINES : REPORTAGE JEUXACTU CHEZ GEARBOX SOFTWARE



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Furieux


À découvrir également
Autres articles

Aliens Colonial Marines : SEGA se défend et répond à Gearbox Alors que l'affaire Aliens Colonial Marines s'enterrait doucement, SEGA a répondu aux déclarations de Gearbox Software qui accusait l'éditeur d'être seul à l'origine du fiasco. 1 | 04/09/2014, 16:24
Aliens Colonial Marines : Michael Biehn crache son venin sur Gearbox Software L'acteur américain Michael Biehn a confié à Game Informer que son implication dans le développement d'Aliens Colonial Marines est loin d'avoir été la plus enthousiasmante qu'il ait connue. 1 | 29/07/2013, 17:10


Derniers commentaires
Par KBowser le Samedi 2 Mars 2013, 11:32

likeSmall 4
Quel imposteur ce Pitchford! Bien fait pour sa g****e que Aliens soit nul et se vende pas

Répondre
-
voter voter

Par Tsuki-Yomi le Mercredi 27 Février 2013, 13:47

likeSmall 39
Groniec a écrit:
Si il doit être transparent, j'attends de voir un article avec un titre complètement de racoleur du genre: "Sony se fout de la g****e du monde en ne montrant pas la PS4 à la présentation". Mais bon, j'ai pas vu ça sur Jeuxactu, c'est vrai que quand on est fanboy, c'est difficile d'être objectif.


T'as pas l'impression de mélanger un peu tout et n'importe quoi sur ce coup ? Le mot "fanboy" pour critiquer un avis est comme le mot "scripté" lorsqu'on veut tailler un jeu. C'est du brassage de vent.

Tu trouves que JA est pro Sony ? C'est ton avis. Personnellement je viens ici car j'aime le ton de Maxime, toujours un peu corrosif, toujours un peu moqueur. Avec ses atouts (Son humour, son franc parler) et ses vices (la gente féminine) ;)

Si tu n'aimes pas Sony, il existe des sites qui prennent un malin plaisir à tailler la marque Japonaise. Mais c'est jamais pour des raisons nobles comme "oulala on a pas vu la console, bouuh". Non, l'argumentaire est plutôt économique, voir politique. Genre, Sony ne les invite pas au carré VIP, Sony leur donne une place de m.erde complètement excentré au salon de l'E3, bref tu vois le genre.


Groniec a écrit:En revanche, je suis d'accord avec ça.


Tant mieux. ;) Bonne journée Groniec !


Répondre
-
voter voter

Par Groniec le Mercredi 27 Février 2013, 13:27

likeSmall
Tsuki-Yomi a écrit:Houla, si tu veux t'en prendre au journalisme et défendre la déontologie de ce noble métier je pense que tu as du pain sur la planche, et des problèmes bien plus probants que cet article où un journaliste se positionne.
Le journaliste se doit de respecter la vie privée et protéger ses sources d'information. Il se doit de servir son lectorat, de tendre vers la transparence, vers la Vérité, et de se faire l'étendard de cette dernière dans l'intérêt public.


S'il doit être transparent, j'attends de voir un article avec un titre complètement de racoleur du genre: "Sony se fout de la g****e du monde en ne montrant pas la PS4 à la présentation". Mais bon, j'ai pas vu ça sur Jeuxactu, c'est vrai que quand on est fanboy, c'est difficile d'être objectif.


Tsuki-Yomi a écrit:Tu conviendras que le journalisme ne répond plus du tout à cette définition. Mais c'est pas cet article qui le prouve.
Je t'invite donc à écrire "Bravo, je ne vous félicite pas" sur la majorité des journaux Français disponible en ligne.


En revanche, je suis d'accord avec ça.


Répondre
-
voter voter

Par JCDUSS le Mercredi 27 Février 2013, 1:27

likeSmall
Au contraire, je trouve que c'est sain de la part de Jeuxactu de montrer ce genre de scandale

Répondre
-
voter voter

Par Tsuki-Yomi le Mardi 26 Février 2013, 20:45

likeSmall 39
Groniec a écrit:
Quand on est journaliste, je considère qu'il faut s'abstenir de juger les autres. Il faut savoir rester objectif ;)


Houla, si tu veux t'en prendre au journalisme et défendre la déontologie de ce noble métier je pense que tu as du pain sur la planche, et des problèmes bien plus probants que cet article où un journaliste se positionne.
Le journaliste se doit de respecter la vie privée et protéger ses sources d'information. Il se doit de servir son lectorat, de tendre vers la transparence, vers la Vérité, et de se faire l'étendard de cette dernière dans l'intérêt public.

Tu conviendras que le journalisme ne répond plus du tout à cette définition. Mais c'est pas cet article qui le prouve.
Je t'invite donc à écrire "Bravo, je ne vous félicite pas" sur la majorité des journaux Français disponible en ligne.


Répondre
-
voter voter

Par Groniec le Mardi 26 Février 2013, 20:00

likeSmall
Toll_Khyenn a écrit:
fabri7777 a écrit:
Groniec a écrit:Moi je trouve ça inadmissible de traité quelqu'un d'imposteur. C'est ça le journalisme? Bravo.

Je ne vous le fais pas dire. Il n'y a plus de saison !


L'imposture, c'est de se faire passer pour ce qu'on n'est pas.
Dans ce cas, Gearbox a essayé de faire croire qu'ils n'y étaient pour rien dans le foirage de Alien. Vu que c'est faux, on peut les taxer d'imposteurs. ;)


Quand on est journaliste, je considère qu'il faut s'abstenir de juger les autres. Il faut savoir rester objectif ;)


Répondre
-
voter voter

Par Tsuki-Yomi le Mardi 26 Février 2013, 19:29

likeSmall 39
fabri7777 a écrit:Je ne vous le fais pas dire. Il n'y a plus de saison !


:lol:

Toll_Khyenn a écrit:L'imposture, c'est de se faire passer pour ce qu'on n'est pas.
Dans ce cas, Gearbox a essayé de faire croire qu'ils n'y étaient pour rien dans le foirage de Alien. Vu que c'est faux, on peut les taxer d'imposteurs. ;)


C'est évident qu'à un moment donné, il y a quelqu'un qui n'a pas été honnête !


Répondre
-
voter voter

Par Toll_Khyenn le Mardi 26 Février 2013, 19:23

likeSmall 574
fabri7777 a écrit:
Groniec a écrit:Moi je trouve ça inadmissible de traité quelqu'un d'imposteur. C'est ça le journalisme? Bravo.

Je ne vous le fais pas dire. Il n'y a plus de saison !


L'imposture, c'est de se faire passer pour ce qu'on n'est pas.
Dans ce cas, Gearbox a essayé de faire croire qu'ils n'y étaient pour rien dans le foirage de Alien. Vu que c'est faux, on peut les taxer d'imposteurs. ;)


Répondre
-
voter voter

Par fabri7777 le Mardi 26 Février 2013, 19:20

likeSmall 9
Groniec a écrit:Moi je trouve ça inadmissible de traité quelqu'un d'imposteur. C'est ça le journalisme? Bravo.

Je ne vous le fais pas dire. Il n'y a plus de saison !


Répondre
-
voter voter

Par Groniec le Mardi 26 Février 2013, 18:52

likeSmall
de traiter*

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 19 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Aliens Colonial Marines

Jeu : FPS
Editeur : SEGA
Développeur : Gearbox Software
12 Fév 2013

12 Fév 2013

12 Fév 2013

Annulé

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.