JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : GameCube

Test Tomb Raider Legend

Test Tomb Raider Legend
La Note
15 20

Pari réussi pour les développeurs de Crystal Dynamics qui ont particulièrement soigné ce Tomb Raider Legend et ainsi justifié la confiance que Eidos avait placé en eux ! Beau, intuitif, agréable à jouer, c’est un grand plaisir que de retrouver Lara Croft dans de telles conditions. En outre, le souffle d’aventure présent tout au long de cet épisode entraîne véritablement le joueur dans cette histoire faisant la part belle au passé de l’héroïne. Alors oui, on pourra ronchonner sur le manque de challenge et une durée de vie assez faible, mais ne vaut-il pas mieux un court jeu et réussi qu’un long titre et pénible ?


Les plus
  • Plutôt bien réalisé
  • Lara, plus belle que jamais
  • Un level design agréable
  • Gameplay varié et bien équilibré
  • Ambiance réussie
Les moins
  • Un peu court
  • Manque de challenge
  • I.A très moyenne


Le Test

Sur le point de sombrer aux oubliettes après quelques épisodes on ne peut plus discutables, Lara Croft revient en force avec ce septième épisode, baptisé Tomb Raider Legend. Il faut dire que Eidos Interactive a pris le taureau par les cornes pour stopper la longue descente aux enfers de celle qui fut jadis l’une des vedettes de jeux vidéo les plus populaires. En retirant le projet à Core Design et en le confiant aux talentueux développeurs de Crystal Dynamics ayant déjà réalisé la saga des Soul Reaver, Eidos Interactive mise sur un retour aux sources et à l’aventure. Six mois après les autres versions, le résultat sur GameCube est lui aussi réussi.


A la recherche d’étranges reliques disséminées à travers le monde, Lara Croft se retrouve confrontée à son passé et à la mystérieuse disparition de sa mère dans l’Himalaya alors qu’elle n’avait que neuf ans. Ces mystérieux artefacts sont à l’origine de mythes similaires situés aux quatre coins du monde. La légende est-elle vraie ? Bon, inutile d’en dire plus car au-delà de ces mots, on dévoilerait la totalité du scénario qui n’est pas loin de tenir sur une ticket de métro. En dépit du manque de réelles surprises et de son originalité, le scénario se vit bien et demeure relativement prenant en nous apprenant de nombreux détails sur la jeunesse de Lara. Les cinématiques qui accompagnent l’aventure sont assez nombreuses et vraiment jolies notamment grâce à une réalisation et à un cadrage très cinématographiques, ce qui contribue amplement au souffle aventureux du jeu dès les premières scènes. Les graphismes du jeu sont tout à fait à la hauteur de ce que l’on est en droit d’attendre d’une grande production telle que celle-ci et le jeu de lumière aussi bien dans les ruines que dans les zones urbaines rehaussent le tout et met en valeur le travail graphique aux détails soigneusement travaillés. D’ailleurs, les graphismes font la part belle aux images spectaculaires comme d’immenses salles dans des temples oubliés ou des vues plongeantes sur le Ghana ou une vallée isolée de l’Himalaya. La promesse de Crystal Dynamics d’offrir à la belle archéologue des animations exemplaires a bien été tenue. Lara Croft bondit, s’agrippe, se balance et court avec une fluidité et un naturel qui fait plaisir à voir. D’ailleurs, certaines animations ne sont pas sans rappeler celles de Raziel dans Soul Reaver comme la manière de s’accrocher aux murs et de remonter dessus à l’aide d’un petit bond. Il faut bien avouer que Lara multiplie les acrobaties spectaculaires dignes d’un médaillé d’or de gymnastique. L’aventure se retrouve renforcée par une musique là encore très cinématographique en alternant morceaux calmes et dynamiques. Si la musique d’ambiance colle très bien aux ruines et se fond complètement avec le jeu, deux ou trois passages rythmés techno s’avèrent discutables pour les scènes d’action (comme par exemple lors de la première rencontre avec les hommes de Rutland).

           

Croft, Lara Croft

 

Lors de ses missions, Lara peut compter sur le soutien logistique d’Alister et de Zip, généralement limités à quelques réflexions du type "Regarde Lara tu dois pouvoir monter par-là" mais apportent toutefois une petite touche humoristique signée Omar et Fred aux doublages. La véritable aide pour notre héroïne réside dans la présence de deux objets issus de la technologie de pointe. Le premier n'est autre que le grappin magnétique, bien pratique pour  franchir de nombreux obstacles à partir d’éléments métalliques. Le second est une sorte d’analyseur d’objets qui indique au joueur la fonction de chaque objet ou élément du décor (mécanisme, explosif, objet à déplacer…). Inutile de préciser que la fonction de cet objet est clairement d’éviter que le joueur se retrouve bloquer plus de 10 minutes au même endroit. Pratique sauf que cela rend le jeu presque trop facile. Tout comme les animations, le gameplay a sérieusement été fignolé. Fini les déplacements d’objets case par case puisque désormais tous les éléments peuvent être déplacés librement à 360°. En outre, la marge sur les sauts a largement été revue et les bonds sont automatiquement ajustés pour éviter de calculer au millimètre près sous peine de chuter dans une abîme sans fond. Tout cela donne une Lara relativement facile à manier et des scènes de jeu qui sont nettement moins difficile que dans les épisodes précédents où les gestes devaient être exécutés avec une précision diabolique. En outre, les sauvegardes automatiques situées toutes les trois minutes évitent au joueur la déception de devoir refaire dix fois le même passage.

 

Une femme pressée

 

Les passages d’exploration, de plates-formes et d’énigmes sont ponctués de scènes de gunfights de manière relativement équilibrée et c’est avec plaisir que l’on passe de l’un à l’autre assez naturellement. A noter aussi que Lara peut utiliser certains véhicules (notamment la moto et un autre véhicule moins glamour dont je vous laisse la surprise) dans des scènes d’autant plus plaisantes qu’elles sont relativement rapides. Quand à elles les énigmes ne sont guère trop difficiles mais se révèlent assez originales et rappellent vraiment ce qu’il y avait dans le premier épisode de la saga. Bref, les niveaux sont bien pensés, agréables à jouer mais l’ensemble demeure bien trop facile pour proposer un quelconque défi. Le réglage de la difficulté influe uniquement sur la résistance du personnage lors des combats, ce qui est bien trop léger. En outre, et c’est là que le bât blesse, le faible nombre de niveaux et leur trop grande facilité font de Tomb Raider Legend un titre à la durée de vie malheureusement trop courte. Malgré tout, les acharnés reprendront l’ensemble des niveaux pour y découvrir l’intégralité des secrets disséminés à droite à gauche et débloquer ainsi les bonus du jeu parmi lesquels l’on retrouve des contre-la-montre, des améliorations pistolets et surtout des tenues vestimentaires (dont la fameuse robe de soirée…). Pensé pour satisfaire tous les publics, Tomb Raider Legend a perdu en difficulté ce qu’il a gagné en plaisir de jouer. C’est un choix discutable de la part des développeurs, mais c’est un choix intéressant que de mettre le plaisir de jouer au centre du jeu.





Arnaud Cuirot

le mardi 12 décembre 2006
17:20




 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Tomb Raider Legend dispo en platinum Eidos Interactive vient de distribuer la version platinum de Tomb Raider Legend sur PS2 et PlayStation Portable.$ 13 | 09/03/2007, 15:10
Tomb Raider Legend - Cheat Codes : Faites les manipulations suivantes durant le jeu en maintenant L enfoncé. 06/02/2007, 13:17


Derniers commentaires
Par bicross le Mercredi 31 Janvier 2007, 15:12

likeSmall
je crois que l'aracroft a connut sont temps mais la c'est un peu fini sa doit être sont dernier jeux. elle a connut de gros carton, mais bon je suis pas sur qu'elle va en connaitre un aussi gros.

Répondre
-
voter voter

Par Doudou_Star le Mercredi 31 Janvier 2007, 15:07

likeSmall
Ya des fois ou sa m'énerve tellement y faut recommencé plein de fois pfff
Mais autrement c'est bien :D


Répondre
-
voter voter

Par didaste le Vendredi 12 Janvier 2007, 17:33

likeSmall
je lé touvé bien

Répondre
-
voter voter

Par snatch le Dimanche 31 Décembre 2006, 14:30

likeSmall
Un peu court

Répondre
-
voter voter

Par bct le Mercredi 13 Décembre 2006, 11:00

likeSmall
ah ben au vu du test et des photos ca me donne envie de ressortir ma cube !! :D

Répondre
-
voter voter

Par tekken_kof le Mardi 12 Décembre 2006, 21:17

likeSmall
le dernier lara croft sur current-gen. Elle sera super belle sur next-gen! :)

Répondre
-
voter voter

Par tudumtudum le Mardi 12 Décembre 2006, 18:49

likeSmall
http://www.jeuxactu.com/images-full-228842.html

>> Depuis quand y'a une touche triangle sur la manette GameCube ?


Répondre
-
voter voter

Par Pimouss le Mardi 12 Décembre 2006, 18:47

likeSmall
La Game Cube ?! :o Alors que la Wii est arrivé, en plus on pourra très bien y jouer sur Wii, puis apart ça, 6 mois de décalage c'est nul, de plus qu'on m'a dit que cette version NGC est pas super bien réalisée.

Répondre
-
voter voter

Par Adjudant le Mardi 12 Décembre 2006, 18:31

likeSmall
Un test d'un jeu gamecube... Tient donc...

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 10 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Tomb Raider : Legend

Jeu : Action/Aventure
Editeur : Eidos Interactive
Développeur : Crystal Dynamics
7 Avr 2006

7 Avr 2006

1 Déc 2006

10 Nov 2006

7 Avr 2006

10 Nov 2006

9 Juin 2006

7 Avr 2006

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
Omar & Fred (Tomb Raider Legend)
JeuxActu TV #9 JeuxActu TV #9
Tomb Raider Legend Tomb Raider Legend
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.