JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : 3DS

Test Kid Icarus Uprising

Test Kid Icarus 3DS
La Note
17 20

On l'attendait au tournant, et Kid Icarus Uprising a su éviter les écueils pour s'imposer comme un cador de la 3DS. Masahiro Sakurai et ses équipes sont parvenus sublimer avec brio une licence déjà prestigieuse, revisitant une recette qui avait fonctionné à merveille sur NES. Si le choix des commandes est largement discutable, et les phases au sol un poil décevantes, difficile de trouver à redire par contre en ce qui concerne tout le reste. La réalisation est fabuleuse, la B.O. envoûtante, le multijoueur jouissif et les nombreux trésors à dénicher confèrent à Kid Icarus Uprising une durée de vie titanesque. Enfin, s'il est à mettre dans les mains de n'importe quel néophyte pour lui apprendre la vie, Kid Icarus Uprising est également un cadeau du ciel pour les connaisseurs, grâce à ses coeurs qui permettent de régler le niveau de difficulté de façon intelligente. Un must have, t'entends ?

Retrouvez plus bas la suite de notre test de Kid Icarus Uprising


Les plus
  • Graphiquement splendide
  • Une durée de vie colossale
  • Les phases aériennes grisantes
  • Une B.O. de qualité
  • Le mode multi et ses fourberies
  • Le système d'intensité
  • Les fans vont chialer
  • La force de la narration...
Les moins
  • ...mais difficile de suivre les dialogues
  • Choix des commandes discutable
  • Les missions au sol un poil décevantes


Le Test

Sourire en coin, Reggie Fils-Aime bombait le torse à l'E3 2010, au moment de dévoiler Kid Icarus Uprising sur 3DS. Pour célébrer le retour d'une des licences les plus prestigieuses de Nintendo, il fallait forcément sortir les biceps, même si l'attente aura été plus longue que prévue finalement. Mais franchement, une fois la console allumée, on oublie tout et la magie opère dès les premières secondes. Oui, pour le 25e anniversaire de la série, Kid Icarus Uprising a sorti le grand jeu.


Kid Icarus UprisingPit a vraiment la classe sur 3DS, autant que dans Super Smash Bros. Brawl. Mais derrière sa petite gueule d'ange se cache une détermination de fer, dont il va avoir besoin pour affronter de nouveau Médusa, la déesse des Enfers. Bon, il s'agit d'une version reliftée de la Gorgone, mais dans le fond, le scénario de Kid Icarus Uprising n'a pas vraiment évolué depuis le premier épisode sur NES, avec Palutena dans le rôle de la déesse de Lumière. A ses côtés, Pit va donc devoir s'occuper des généraux de Medusa, avant de récupérer les trois trésors sacrés - le bouclier miroir, la flèche de Lumière et les ailes de Pégase - et affronter la déesse maléfique dans son antre. Mais Kid Icarus Uprising est une suite, et les équipes de Masahiro Sakurai ont quand même pensé à intégrer quelques surprises comme la présence de Dark Pit ; on vous laisse découvrir le reste. En tout cas, les références au volet de 1987 sont nombreuses, et les adeptes auront le plaisir de retrouver les boss qu'ils ont vaincus à l'époque où l'on raisonnait encore en termes de bits. Avec autant d'anecdotes à raconter, il était évident que les développeurs allait faire de la narration l'un des points forts du jeu. Une orgie de syllabes qui frôle parfois l'indigestion cela dit, d'autant qu'il est assez compliqué de suivre les chamailleries entre les différents protagonistes avec un doublage exclusivement en anglais. Il y a toujours moyen de faire glisser les dialogues sur l'écran du haut, mais la tâche reste acrobatique. Mais bon, comprenez-le bien : Kid Icarus Uprising est une vaste opération de fan service dont Nintendo a le secret, et après avoir été sevrés pendant un quart de siècle - si l'on ne tient pas compte de l'épisode sorti sur Game Boy Advance au début des années 2000 -, les trentenaires ont le droit de chialer devant un titre de cette envergure.

 

Les Chevaliers du ciel

 

Kid Icarus UprisingEn décidant de miser sur la fibre nostalgique des anciens, on aurait pu croire que Kid Icarus Uprising tentait de masquer des lacunes susceptibles d'écorner l'image de la série. Rien de tout ça, en fait. Le gameplay fait preuve d'une efficacité remarquable, avec des stages systématiquement scindés en deux : les phases aériennes d'abord, les combats façon beat'em all ensuite. Oui, c'est mécanique, voire répétitif et linéaire, mais Kid Icarus Uprising sait au moins où il met les pieds. Allez, avouons-le tout de suite : les séquences de vol sont de loin les plus intéressantes, et c'est dommage qu'elles n'excèdent pas les cinq minutes réglementaires fixées par Palutena, vu qu'elle ne peut pas faire voler Pit éternellement. Tout se déroule sur rails, et le joueur doit uniquement se contenter de flinguer les ennemis et d'esquiver leurs attaques. On n'y croyait pas trop en jetant un coup d'oeil sur les différents tutoriels contenus dans le jeu, mais c'est vrai que le taux de survie est nettement plus élevé en faisant des cercles à l'écran, qu'en évitant les tirs de façon plus rectiligne comme dans n'importe quel shoot'em up. C'est assez déroutant au départ, surtout lorsque l'on a passé son adolescence avec Super Aleste, Axelay et UN Squadron, mais on s'y fait rapidement une fois que l'on a saisi le truc. Les mouvements de caméra sont savemment dosés, les yeux ne sont jamais pris en traître et a aucun moment on a eu envie de rendre notre quatre heures, même la tête à l'envers. Et puis, en cas de danger extrême, il est toujours possible de provoquer une déflagration en touchant l'une des sphères en bas à gauche de l'écran tactile, et nettoyer ainsi la zone. Autre subtilité : Pit peut lâcher un tir chargé, à condition ne pas matraquer L pendant un instant. Le réticule change alors de forme, et les dégâts sont plus importants. Bon à savoir.

 

En ce qui concerne la réalisation, Kid Icarus Uprising fait largement partie des plus beaux jeux disponibles à ce jour sur 3DS. Les joutes aériennes sont réellement splendides, et affichent des effets visuels saisissants."

 

Kid Icarus UprisingAprès s'être envoyé en l'air, les phases terrestres paraissent fades du coup. Elles ne sont pas mauvaises non plus, mais c'est du beat'em all on ne peut plus classique. Il faut alors se coltiner des vagues successives de monstres, sans la moindre énigme pour varier le rythme qui devient rapidement monotone. Sur NES, Kid Icarus était avant tout un jeu de plates-formes, et on sent bien que les développeurs ont tenu à respecter les origines de la licence dans Uprising. Le souci, c'est au niveau des commandes qui empêchent de déplacer le personnage avec précision. En théorie, il faut pousser rapidement le pad circulaire dans une direction pour rusher, et le maintenir pour courir. Le hic, c'est que dans les passages étroits avec une créature au-dessus de la tête, on n'a pas forcément le réflexe de presser délicatement le stick pour faire marcher Pit. Résultat : des grands sauts dans le vide qui arrachent une bonne partie de la jauge vitale.  Ces morts gratuites dénotent certaines faiblesses dans la prise en main au sol, et gâchent également les combats qui deviennent brouillons par moments. Et puis bon, il aurait quand même été plus judicieux d'assigner le contrôle de la visée au stick du Circle Pad Pro, histoire de gagner en confort de jeu. Au lieu de ça, on se retrouve avec deux sticks destinés aux déplacements du personnage, pour des histoire de gaucher et de droitier paraît-il. Mouais. Quant au socle, on peut s'en passer quand on ne joue pas avec le stylet, les quatres boutons de façade permettant alors d'avoir la main sur la visée. Quoi qu'il en soit, tout ne décoit pas dans les missions terrestre de Kid Icarus Uprising. On pense notamment aux dons de Palutena, avec lesquels Pit peut accéder à des compétences spéciales.

 

New Kid on the Block

 

Kid Icarus UprisingOn ne va pas toutes les décrire ici, mais il est toujours intéressant de savoir qu'il n 'est pas nécessaire d'attendre systématiquement pour charger les tirs, que l'on peut paralyser les ennemis, esquiver plus facilement leurs attaques, ou encore courir sans se fatiguer.  Pit est suffisamment héroïque pour disposer de plusieurs dons à la fois, mais il faudra faire en sorte de les agencer correctement façon Dr. Mario, afin de multiplier ses chances de victoire. Les armes ont elles aussi leur importance dans Kid Icarus Uprising, et sont réparties en fonction de leur type. En gros, c'est surtout leur efficacité à distance et au corps à corps qui permet de les différencier, avec éventuellement des points de bonus venant renforcer leurs caractéristiques de base. Après, tout dépend du style du joueur et de l'opposition. En effet, certaines créatures seront plus résistantes de loin et baisseront les yeux face à Pit, et inversement. En tout cas, la possibilité de fusionner les armes offre des perspectives intéressantes en matière de customisation, et on ne cachera pas que l'on a passé pas mal de temps à essayer différentes combinaisons pour gagner en puissance. Autre point à ne pas ignorer : le système de coeurs grâce auquel il est possible de doser le niveau de difficulté du jeu. Dans les faits, les coeurs récoltés après avoir éliminé des ennemis peuvent être mis en jeu avant de commencer un nouveau chapitre. Plus la mise est importante, plus l'affaire se corse. L'intérêt ? Pouvoir récupérer un plus grand nombre de coeurs durant la partie, et du coup des armes encore plus rares. En cas d'échec, les coeurs disposés dans le chaudron maléfique sont perdus à tout jamais. En contrepartie, le degré de difficulté est automatiquement revu à la baisse, histoire de ne pas écoeurer les moins courageux. Malin. Quant aux plus téméraires, certaines zones ne sont accessibles qu'à partir d'un certain niveau d'intensité. De quoi attiser la curiosité et accroître le challenge. Au-delà de ça, les coeurs de Kid Icarus Uprising servent aussi de monnaie comme dans le bon vieux temps. Pit peut alors s'acheter des nouvelles armes, ou bien faire des offrandes à Palutena pour qu'elle se rapproche de plus en plus de lui, sans que l'on sache si c'est pour lui coller un bisou comme dans le premier épisode.

 Il y a de sacrées pépites quand même, comme le passage ou Pit poursuit son double maléfique ; ou alors le chapitre Le dédale infernal et son style épuré qui rend fou."


Kid Icarus UprisingEn ce qui concerne la réalisation, Kid Icarus Uprising fait largement partie des plus beaux jeux disponibles à ce jour sur 3DS. Les joutes aériennes sont réellement splendides, et affichent des effets visuels saisissants. Il y a de sacrées pépites quand même, comme le passage ou Pit poursuit son double maléfique ; ou alors le chapitre Le dédale infernal et son style épuré qui rend fou. On cite ces deux moments, mais tout le reste du jeu est au même niveau, du moins lorsque l'on plane. Une fois au sol, la qualité graphique baisse d'un cran ; rien de bien méchant mais de façon assez perceptible pour être signalé. En revanche, perfect pour ce qui est de la modélisation des personnages, des monstres, sans oublier l'animation qui demeure fluide de bout en bout, sauf parfois durant les parties multijoueur. D'ailleurs, celles de Kid Icarus Uprising font immédiatement penser à Super Smash Bros., avec le même bordel organisé et des fourberies venues d'ailleurs. Sauf qu'ici, les affrontements se déroulent sur une map avec vue à la troisième personne, ce qui demande un temps d'adaptation avant de s'y retrouver. En mode "Lumière vs. Ténèbres", les joueurs sont divisés en deux équipes de trois, et il s'agit dans un premier temps de broyer la barre vitale commune des adversaires, pour faire apparaître l'ange de leur clan (Pit ou Dark Pit) et tenter de le vaincre. En "Chacun pour soi", ce sont les intérêts personnels qui prévalent, et c'est à ce moment-là qu'une bonne utilisation des items devient vitale. Car en plus des dons auxquels on peut toujours avoir recours, certains objets apparaissent ici et là pour pimenter les débats. Etroitement lié à la campagne solo, le mode multijoueur autorise de se servir de l'intégralité de son équipement durement acquis pendant l'aventure, sachant que d'autres objets peuvent également être débloqués en multi. Ah oui, jusqu'à 6 joueurs peuvent prendre part aux règlements de comptes aussi bien en ligne qu'en local, l'I.A. se chargeant de compléter le plateau en cas de besoin. Bref, comme dans Super Smash Bros.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


Autres articles

2012 : le Top 5 de JEUXACTU A quelques heures du coup d'envoi de l'année 2013, toute l'équipe de JEUXACTU a rendu son Top 5 des jeux qui ont marqué chacun des membres de la rédaction. 39 | 31/12/2012, 09:45
Astuces Kid Icarus Uprising Découvrez sans plus attendre les premières astuces de Kid Icarus Uprising, qui permettent d'accéder à tout un tas de bonus. 04/10/2012, 11:40


Derniers commentaires
Par anna123 le Vendredi 6 Juillet 2012, 21:51
J'ai acheté ce jeu et je vous le conseille vivement.Il est génial!!! Je suis devenue fan de l'univer de Pit

Répondre
-
voter voter

Par Flyingkoalaz le Vendredi 23 Mars 2012, 12:40

likeSmall
Je trouve la note un peu élevée par rapport au contenu du test: "phases à pied fades", "faiblesse dans la prise en main", "orgie de syllabe qui frôle parfois l'indigestion", "histoire classique". Alors je ne vais pas critiquer un jeu que je n'ai pas essayer mais j'ai du mal à trouver dans le test quoique ce soit qui justifie une telle note

Répondre
-
voter voter

Par WAMEDJO le Vendredi 23 Mars 2012, 10:14

likeSmall
Cool, pourtant ça avait l'air assez moche sur certaines vidéos, comme quoi. J'attends le test vidéo avec impatience !

Répondre
-
voter voter

Par Gevilgamesh le Jeudi 22 Mars 2012, 23:51

likeSmall 8
Ce jeu justifie bien l'aquisition d'une 3DS! Seul petit hic, il justifie aussi largement l'importance du second stick analogique

Répondre
-
voter voter

Par tsubaki le Jeudi 22 Mars 2012, 21:55
nintendo a fait fort, ce jeu a l'air sublime. vivement que la démo sorte sur 3DS pour que je l'essaie ^^

Répondre
-
voter voter

Par goku_da le Jeudi 22 Mars 2012, 20:24
J'adore j'adors!!! Hahahah j'adore tellement que je dis n'importe quoi! Pour une fois que je suis content de nintendo....

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 6 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Kid Icarus Uprising

Jeu : Action/P-F
Editeur : Nintendo
Développeur : Project Sora
23 Mar 2012

Zone Membres

Vos Notes :
19/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
Kid Icarus Uprising présente ses boss en vidéo
Kid Icarus Uprising : toutes les vidéos Kid Icarus Uprising : une vidéo de boss
Kid Icarus Uprising : un trailer Kid Icarus Uprising - Vidéo Sacred Treasures
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.