JeuxActuJeuxActu.com

Test également disponible sur : X360

Test Gears of War 3

Test Gears of War 3
Les Notes
18 20 note multi-utilisateurs Gears of War 3 5 5

Comme nous l'avons indiqué dans le test de Gears of War 3, c'est à nouveau un pari réussi pour Cliff Bleszinski, Rod Fergusson et l’ensemble des équipes d’Epic Games qui clôturent la trilogie Gears of War de la plus belle des manières. Ces derniers font étal à nouveau de leur talent et de leur maîtrise en imposant ce Gears of War 3 comme LE jeu à ne pas manquer en cette rentrée 2011 sur Xbox 360. Si certains trouveront un manque de folie dans la campagne solo, surtout comparé à celle de Gears of War 2, le titre reste suffisamment intense et spectaculaire pour satisfaire tous les bourrins de service. Et puis, il ne faudrait pas oublier que Gears of War 3 vaut aussi pour son mode multijoueur, complet, jouissif et tout simplement exemplaire. Des trilogies aussi édifiantes que celle-ci, on en voudrait tous les jours…
Retrouvez plus bas la suite de notre test de Gears of War 3


Les plus
  • Réalisation toujours aussi exemplaire
  • Gameplay d’une redoutable efficacité
  • Action non-stop
  • Dialogues fleuris et succulents
  • Le doublage français volontairement kitsch
  • Très bonne durée de vie en solo
  • Coop’ à 4 !
  • Multi de fou furieux
Les moins
  • Campagne solo moins folle que celle de Gears 2
  • Ca manque de finesse parfois
  • Pas assez de maps en multi
  • Scénario prévisible


Le Test

Repoussé de six longs mois pour des raisons marketing, Gears of War 3 n’est ni plus ni moins l’événement vidéoludique de cette rentrée 2011. Pas étonnant que le jeu d’Epic Games soit aussi attendu quand on se remémore ce que les deux premiers numéros ont apporté en termes de gameplay dans le Third Person Shooter. Presque trois ans (et oui déjà !) après un Gears of War 2 fulgurant et qui s’est permis toutes les folies du monde, ce troisième épisode a-t-il les reins suffisamment solides pour prendre la relève, voire peut-être renouveler le genre ? Réponse.


Utiliser le Retro-Lanzer permet d'embrocher ses ennemisEtant donné le niveau d’exigence atteint aujourd’hui dans le TPS, et après un Gears of War 2 qui faisait purement et simplement dans la démesure, Gears of War 3 arrive sur Xbox 360 avec l’épée de Damoclès au-dessus de sa tête. S’il semble impossible pour ce troisième opus de se planter, le titre phare de la Xbox 360 avait en revanche toutes les raisons de décevoir sa communauté. Trois ans d’attente pendant lesquelles d’autres blockbusters ont su imposer leur style et s’accaparer par la même occasion l’attention des joueurs toujours plus exigeants, l’erreur d’appréciation était légitime. Mais c’était sans compter sur le savoir-faire des gars de chez Epic Games, qui nous prouvent une fois encore qu’ils maîtrisent leurs outils de développement à la perfection. Cela se voit tout d’abord à l’affichage des graphismes, tout simplement somptueux. Gears of War 3a beau utiliser le même moteur graphique que celui des deux précédents épisodes, il fait partie des plus beaux jeux à l’heure actuels toutes consoles confondues. Pour que leur jeu conserve cette ligne aussi parfaite, les programmeurs ont procédé à une mise à jour de l’Unreal Engine 3, qui n’arrête jamais de nous bluffer. Une fois de plus, on constate que les textures sont extrêmement détaillées, les décors d’une grande richesse et la profondeur de champ ajoute au sentiment de grandeur que l’on ressent en évoluant dans le jeu. Seules les expressions des visages paraissent un peu fades aujourd’hui, mais ça, c’est la faute d’un certain L.A. Noire et son Motion Scan. Mais Gears of War 3 se rattrape aisément par la fluidité de son action, toujours soutenue, jamais perturbé et ce, quelque soit le nombre d’ennemis qui s’affichent à l’écran. Autant vous dire que l’immersion est toujours aussi intense et l’arrivée en masse des Lambents participe également à ce sentiment de tension permanente. 


Brothers to the end


La campagne solo est jouable à 4 en coop' !C’est la principale nouveauté du scénario de Gears of War 3, qui suit les événements du précédent numéro. Deux années se sont écoulées depuis la catastrophe de Jacinto et l’Humanité semble aujourd’hui au bord du gouffre. Il faut dire que la disparition du Président Prescott y est pour beaucoup quant à la perte d’espoir de nos soldats bodybuildés, obligés de vivre aujourd’hui sur des navires où il est bien difficile de faire pousser des radis. On retrouve donc l’ensemble des protagonistes de la série, Marcus Fenix et Dom Santiago en tête de fil, mais ce Gears of War 3 réserve quelques surprises, puisqu’il nous permet de prendre le contrôle d’un autre personnage autre que Marcus, à savoir Augustus Cole, ce grand black ex-champion de football américain. D’autres personnages, principalement féminins, font également leur apparition, ce qui permet d’instaurer quelques dialogues fort sympathiques.De ce point de vue là, les amateurs de langage fleuri ne seront pas déçus ; bien au contraire ! Les insultes fusent, les répliques détonnent et le doublage français, volontairement kitsch, consolide ce côté décalé qui fait aussi le charme de la série. Comme évoqué quelques lignes plus haut, les Locustes ne sont plus les seuls ennemis des Humains, et ces derniers n’arrivent dans le jeu que plusieurs heures après. En attendant, c’est contre des luisants qu’il faut se battre et les sous-estimer serait une grave erreur. Non seulement, ils débarquent toujours en meute, mais en prime, ils ont la fâcheuse tendance à exploser et faire de sérieux dégâts au moment de mourir. Les découper à la tronçonneuse n’est donc pas recommandé. L’occasion de faire joujou avec les nouvelles pétoires mises à disposition et qui permettent les plus grandes des folies, surtout que chacune d’entre elles offrent des exécutions plus jouissives les unes que les autres. Comme d’habitude, il est possible de porter jusqu’à 4 types d’armes à la fois. Deux armes lourdes, un légère et des grenades, qu’elles soient à fragmentation, incendiaires ou fumigènes. Et puis, comment ne pas évoquer les Silverback, ces mechas qui rappellent le Aliens de James Cameron, et qui permettent d'affronter avec plus de sérénité et d'efficacité les plus gros balourds des Locustes et des Lambents. Bref, il y a de quoi se faire plaisir, une fois de plus.

Carmine must die !


Les Lambents sont des ennemis vraiment coriacesEn ce qui concerne la campagne solo, Gears of War 3 ne déçoit pas. La durée de vie oscille entre les 10 et 12 heures de jeu, et les situations variées empêchent le joueur de tomber dans une quelconque forme de lassitude.Certains diront que les séquences d’anthologie sont en retrait, et ils auront raison de le souligner. Il faut dire que Gears of War 2 avait placé la barre tellement haut qu’il est assez difficile de faire aussi bien. Attention, cela ne veut pas dire que le spectacle n’est pas au rendez-vous, loin de là, mais sachez qu’à aucun moment dans Gears of War 3, vous tomberez sur une séquence aussi folle que celle du ver géant. Pour cet épisode ultime qui clôture la trilogie, Epic Games a davantage joué sur les sentiments et les relations que peuvent entretenir les personnages. "Brothers to the end" : telle est la punchline de ce Gears 3 qui parvient quand même à marquer les esprits. Et puis, si certains sont touchés par un sentiment de légèreté, on les invite à prendre part au coop', jouable jusqu'à 4 personnes, et qui offre alors une nouvelle dimension à la campagne solo. Si après, il reste encore quelques râleurs, on peut aussi les diriger vers le multijoueur, qui s’impose comme le plus complet et le plus jouissif de la série. Pour cela, nous vous envoyons directement vers notre dossier qui détaille tous les différents modes de jeu de ce mode multi. Entre le mode "Horde 2.0", "Beast", "King of the Hill", "Capture the leader" et l’indécrottable "Team Deathmatch", il y a matière à passer ces prochains mois connectés sur le Xbox LIVE. D’autant que les serveurs dédiés consolident cet aspect communautaire qui ne peut que s’agrandir après la sortie de cet épisode qu’on vous recommande sans la moindre hésitation. 

TEST VIDÉO GEARS OF WAR 3

 

 

 






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Microsoft rachète la licence Gears of War à Epic Games On apprend que Microsoft a racheté la franchise Gears of War à Epic Games, et qu'il a d'ores et déjà demandé à Black Tusk Studios de développer un nouvel épisode de la série. 1 | 27/01/2014, 17:29
Jeux vidéo : les plus beaux bugs du mois d'avril 2013 en vidéo ! Dans tous les jeux, il reste des petits bugs, quel que soit le nombre d'heures passées dessus par les bêta testeurs. On vous a trouvé une vidéo qui recense les meilleurs bugs de vos parties dans vos jeux préférés. 8 | 16/05/2013, 18:19


Derniers commentaires
Par yann02 le Lundi 10 Octobre 2011, 19:27
tres bon jeu de tir pour tout les fan de gear of wears 3 a tester d'urgence bon jeu a tous.

Répondre
-
voter voter

Par maxence59580 le Mardi 20 Septembre 2011, 10:33

likeSmall
Dommage que c'est sur 360.


Et c'est quand la beta de bf3 sr ps3?


Répondre
-
voter voter

Par archnophobia1 le Mardi 20 Septembre 2011, 5:35

likeSmall 18
Pour Moi je suis un PC Gamer... Il me rest just d'attendre que windows 8 peut lire les jeux Xbox 360 avec le live...

Répondre
-
voter voter

Par Sibylle le Lundi 19 Septembre 2011, 20:29

likeSmall
Oui tu pourras toujours le revendre à quelqu'un de moins fan qui ne voudra le jeu que pour le jeu, comme ça tu auras une jolie version ;)

Répondre
-
voter voter

Par littleBibi le Lundi 19 Septembre 2011, 20:03

likeSmall 1
je peux toujours jouer mais je pense pas que je pourrais le vendre pour avoir une autre version
je suis du genre collectionneur, surtout quand j'aime un jeu


Répondre
-
voter voter

Par gabigab le Lundi 19 Septembre 2011, 19:54

likeSmall
Seule raison pour laquelle je regrette ma 360. Mais bon j'ai ma PS3, déjà 4 ans que j'ai plus ma 360; mais j'aimerais trop y jouer à GoW3 !

Répondre
-
voter voter

Par Sibylle le Lundi 19 Septembre 2011, 19:53

likeSmall
Ils avaient fait la même chose pour le pack Halo, sauf que le boitier était lui aussi tout blanc.
C'est vrai que c'est pas très commercial, sachant que ceux qui achètent en général ce type de pack sont des fans, qui ont donc le sens du détail


Répondre
-
voter voter

Par littleBibi le Lundi 19 Septembre 2011, 19:48

likeSmall 1
j'ai la console aux couleur de GoW, elle est belle et les manettes aussi
par contre, je suis très déçu de la version du jeu accompagnant la console, une simple version promotionnelle, je m'attendais à avoir une version normale, pas cette chose, un disque blanc sans aucune saveure
tant pis


Répondre
-
voter voter

Par themkB le Lundi 19 Septembre 2011, 19:40

likeSmall
a moi l'epic edition

Répondre
-
voter voter

Par Sibylle le Lundi 19 Septembre 2011, 18:09

likeSmall
ça y est !!!! Micromania et Game ont fini par tous lâcher !!! j'ai donc pu récupérer mon édition épique et ma console GOW !!!

@dragon-agent : je pense que tu peux y jouer, j'ai moi même commencé, et tous mes amis ayant acheté le jeux aussi. De plus, l'équipe d'épic game t'enverrons un message disant que tu fais parti des privilégiés ayant pu jouer avant la date officielle. Donc a priori, je pense qu'il n'y a pas de danger ;)


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 22 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Gears of War 3

Jeu : Action
Editeur : Microsoft Game Studios
Développeur : Epic Games
20 Sept 2011

Zone Membres

Vos Notes :
18/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.