JeuxActuJeuxActu.com

Quantic Dream se défend de la polémique et répond aux accusations

Quantic Dream se défend de la polémique et répond aux accusations
Studio indépendant bien connu pour ses dernières productions en partenariat avec Sony tels que Heavy Rain, Beyond Two Souls et le prochain Detroit Become Human, Quantic Dream est depuis quelques heures au coeur d'une polémique. En effet, ce week-end, une enquête menée et publiée simultanément par Mediapart, Canard PC et Le Monde révèle une culture d'entreprise qualifiée de "toxique" par d'anciens employés qui se retrouvent aujourd'hui au tribunal prud'hommal avec leur société.

Ces personnes accusent en effet les deux dirigeants de Quantic Dream, à savoir David Cage et Guillaume de Fondaumière d'être à l'origine de plusieurs dysfonctionnements dans le management de l'entreprise, via des propos et des attitudes déplacés, une forme de surmenage (notamment lors des périodes de crunch où le studio doit redoubler d'effort pour sortir un jeu dans les temps), d'avoir laissé circuler des photo-montages au goût douteux, ainsi que des pratiques contractuelles qui laissent perplexes.

Face aux accusations dont elle est fait part, la direction de Quantic Dream s'est aussitôt fendue d'un communiqué qui a été relayé sur le compte Twitter de la société, réfutant toutes les attaques et précisant que des plaintes ont été déposées de leur côté. 


Ce n'est pas la première fois qu'un studio de développement est au coeur d'une polémique, puisqu'on se rappelle que Naughty Dog (Uncharted, The Last of Us) et CD Projekt (The Witcher) ont été victimes d'accusations en 2017. A quelques mois de la sortie de Detroit : Become Human, il est certain que Quantic Dream n'avait pas besoin d'une telle mauvaise publicité...

Heavy Rain


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Joyeux


À découvrir également
Autres articles

Quantic Dream Collection : une jolie compilation annoncée avec Detroit, Beyond et Heavy Rain C'est officiel : l'excellent studio Quantic Dream vient de sortir une compilation regroupant ses jeux phares Heavy Rain, Beyond et Detroit. Prix, où la trouver, jaquette : c'est ici ! 2 | 05/12/2018, 12:07
PlayStation Plus : les jeux de juillet annoncés, un classique de Quantic Dream dans le tas Juste après l'annonce de sa réduction, le PlayStation Plus annonce les nouveaux jeux compris dans son forfait. Et pour le mois de juillet, une grosse exclusivité se glisse dans le catalogue... 2 | 27/06/2018, 17:49


Derniers commentaires
Par nico2097 le Lundi 15 Janvier 2018, 18:34
@bowly,
bien le problème est que l'enquête vient aussi de Médiapart et de Le Monde mais aussi qu'il y a eu une polémique il y a peu sur la violence dans Detroit Become Human (qui n'a pas plu du tout à certain(es) ).
Il n'y a pas qu'un problème prud'homal, mais c'est une analyse personnel rien d'autre.


Répondre
-
voter voter
3

Par bwoly84 le Lundi 15 Janvier 2018, 17:52
nico2097 a écrit:
Narutovore a écrit:Qu'est-ce qui te fait dire ça ?
Bien comme écrit dans l'article , CD Project et Naughty Dog ont déjà été ouvertement exposés, il y a aussi beaucoup d'articles récents qui visent le milieu du jeux vidéo et plus particulièrement, on retrouve une assimilation entre jeux vidéo et des comportements violents voir pire.Aujourd'hui certains organismes cherchent même à prouver que l'addiction aux jeux vidéo est une maladie mentale...Les "Ségolène" n'aiment pas le jeux vidéo, mais ceci n'est pas nouveau.


le sujet en question n'a strictement rien avoir avec cette autre sujet que tu évoques.

ici il s'agit d'acte de relation patron/employé disfonctionnel et récurrent dans toute entreprise peu importe son domaine de travail et donc pas seulement les entreprises de jeu video.

d'un côté les actionnaires qui cravache les patrons qui cravache leur employé.
il y a 6 ans en arrière il y avait eu une même histoire avec rockstar dont les femmes de leur employé se plaignait des conditions de travail ^^
d'ailleurs certain ont dit que c'était la raison que red dead redemption n'était pas sortit sur pc personne ne voulant rebosser dessus.


Répondre
-
voter voter
3

Par nico2097 le Lundi 15 Janvier 2018, 16:24
Narutovore a écrit:Qu'est-ce qui te fait dire ça ?

Bien comme écrit dans l'article , CD Project et Naughty Dog ont déjà été ouvertement exposés, il y a aussi beaucoup d'articles récents qui visent le milieu du jeux vidéo et plus particulièrement, on retrouve une assimilation entre jeux vidéo et des comportements violents voir pire.
Aujourd'hui certains organismes cherchent même à prouver que l'addiction aux jeux vidéo est une maladie mentale...
Les "Ségolène" n'aiment pas le jeux vidéo, mais ceci n'est pas nouveau.


Répondre
-
voter voter

Par olimann le Lundi 15 Janvier 2018, 16:04

likeSmall 1334
Toujours d'actu cette polémique à deux balles !?

Répondre
-
voter voter
3

Par Napoleone le Lundi 15 Janvier 2018, 14:53

likeSmall 946
La derniere fois c était chez les papis de witcher concernant leur nouveau baby cyberpunk

Répondre
-
voter voter
4

Par Narutovore le Lundi 15 Janvier 2018, 14:33 Modérateur

likeSmall 3590
Qu'est-ce qui te fait dire ça ?

Répondre
-
voter voter
2

Par nico2097 le Lundi 15 Janvier 2018, 13:54
Quantic Dream n'est pas seulement visé, c'est tout l'univers du jeux vidéo qui est actuellement en ligne de mire de la "propagande" anti jeux vidéo.

Répondre
-
voter voter
3

>> Voir les 7 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Quantic Dream

Zone Membres

Les vidéos
 
David Bowie : David Cage évoque sa collaboration avec lui sur The Nomad Soul
Légion d'Honneur : découvrez le discours de David Cage David Cage, Légion d'Honneur : découvrez son discours
Quantic Dream : Shuhei Yoshida excité par le projet PS4 du studio Quantic Dream : Shuhei Yoshida excité par le projet PS4 du studio
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.