JeuxActuJeuxActu.com

Vivendi se paie Activision !


Vivendi sait reconnaître ses erreurs. Après avoir longuement hésité à se séparer de sa division Jeux Vidéo, le groupe français a récolté l'année dernière les premiers, et modestes, fruits de sa patience. Avec un résultat net de 90 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 750 millions d'euros en 2006 – chiffres qui devraient considérablement augmenter en 2007 –  Vivendi Games a mis fin à une série longue série d'années catastrophiques et, surtout, a ravivé l'intérêt de sa maison-mère pour un pôle à fort potentiel.

En annonçant aujourd'hui un rapprochement de Vivendi Games avec Activision – soit l'un des trois plus gros éditeurs mondiaux – l'ancienne Compagnie Générale des Eaux réalise un énorme coup et relance brutalement la course à la consolidation du milieu. Dévoilée cet après-midi, l'opération, qui doit encore être approuvée par les actionnaires d'Activision et répondre aux diverses réglementations américaines et européennes sur la concurrence, vise à la création en deux temps d'une structure baptisée Activision Blizzard. Vivendi Games, dont les actions seront converties en 295,3 millions d'actions nouvelles Activision, sera tout d'abord fusionné avec une filiale à 100% d'Activision. Vivendi se portera acquéreur dans le même temps de 62,9 millions d'actions nouvelles Activision au prix de 27,5 $ l'action (+ 31% par rapport au cours moyen récent), pour un total de 1,7 milliards de dollars en cash. L'opération achevée, Vivendi détiendra environ 52 % de la nouvelle structure.

Activision Blizzard lancera ensuite une offre publique d'achat portant à hauteur de 4 milliards de dollars en numéraire sur un maximum de 146,5 millions d'action, à 27,5 $ l'unité. Vivendi pourra acquérir des actions émises à hauteur de 700 millions de dollars maximum. Si l'offre publique d'achat est totalement souscrite, Vivendi sera présent à hauteur de 68 % environ du capital de la nouvelle structure.

 

Online, offline, consoles, PC, il faut de tout pour s'enrichir

 

La complexité de l'opération est à la hauteur de son ambition. En rapprochant ses activités jeux vidéo d'Activision, Vivendi donne naissance à un nouveau géant présent sur toutes les plates-formes – PC, consoles et téléphonie mobile -, leader sur le marché du jeu en ligne, dont World of Warcraft reste l'étentard, et fort d'un sacré paquet de licences fortes, qu'elles soient de purs produits internes ou qu'elles aient été payées à un prix plus ou moins élevé. Call of Duty, Spiderman, Star Wars, le porte-feuille intellectuel d'Activision a toujours semblé plus riche et plus porteur que celui de Vivendi Games, mais la stratégie de rachat de studios opéré par l'éditeur français au cours des dernières années (Massive Entertainment, Radical Entertainment, Swordfish Studios, High Moon Studios), le développement de  licences cinématographiques (La Mémoire dans la peau et Ghostbusters sont attendus sur consoles en 2008) et, surtout, le poids de la pépite Blizzard, témoignent d'une ambitieuse logique industrielle et d'un potentiel indéniable.

Activision Blizzard devrait donc tirer parti des qualités et du savoir-faire de chacun. Les grands pontes des deux groupes se félicitent évidemment de l'opération, et donnent tous des indications quant à l'avenir de la société. Robert Kotick, CEO d'Activision, indique ainsi : "en réunissant les leaders des jeux grand public et des jeux en ligne par abonnement, Activision Blizzard sera le seul éditeur à occuper des positions de premier plan sur l'ensemble des secteurs du divertissement interactif.  Cette opération va nous permettre de mieux tirer parti de nos franchises en exploitant toutes les nouvelles opportunités en ligne comme Blizzard l'a fait avec tant de succès. Nous diversifions nos sources de revenus entre les jeux en ligne, sur consoles, pour PC, et aussi les activités en développement telles que les jeux pour mobiles et le casual online".

 

Rentabilité et créativité peuvent-elles faire bon ménage ?

 

Jeux en ligne, jeux sur mobile, casual online, les actuelles et (présumées) futures poules aux oeufs d'or du jeu  vidéo se retrouvent dans le panier de Kotick, qui deviendra le CEO de la nouvelle entité où il sera secondé par Bruce Hack, actuel CEO de Vivendi Games. Les gourous d'Activision voient également d'un très bon oeil le rapprochement avec l'une des filiales d'un groupe qui possède également Universal Music Group. Le leader de l'industrie musicale mondiale dispose en effet d'un catalogue d'une richesse unique, qui sera d'une grande utilité à un certain Guitar Hero!

Ambitieux, les deux heureux parents prévoient un chiffre d'affaire pro forma d'environ 3,8 milliards de dollars en 2007 et annoncent que Activision Blizzard affichera les marges d'exploitation les plus élevées du milieu. Derrière les rêves de dollars, René Pénisson, président de Vivendi Games et président du conseil d'administration de la future entreprise, n'oublie pas l'essentiel et a déclaré lors de l'annonce du rapprochement : "Activision Blizzard deviendra une référence en termes de qualité, de renommé et de rentabilité. Cette opération réunira également les équipes les plus créatives du secteur." La notion de créativité ne manquera pas de faire sourire ceux qui suivent attentivement l'actualité de Vivendi Games et surtout d'Activision, deux éditeurs pas spécialement réputés pour leurs prises de risques. L'histoire ne dit pas non plus si ces talentueux développeurs pourront continuer à exprimer tout leur talent dans la nouvelle entité, ni si certains ne seront pas invités à aller exprimer leur génie ailleurs.

Les talentueux analystes de JeuxActu ne manqueront pas de revenir sur le sujet au cours des prochaines semaines, notamment pour évoquer les réactions des différents acteurs du secteur. Certains, petits ou gros, ne devraient en effet pas manquer de s'inquiéter de la naissance de ce géant tentaculaire.


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

Activision Blizzard : de nombreux employés vont bien être licenciés, des chiffres pourtant en hausse Lors de la publication de ses derniers résultats financiers pour l'année fiscale 2018-2019, Activision a confirmé qu'il allait licencier un certain nombre de ses employés. 8 | 13/02/2019, 07:20
Activision Blizzard : des licenciements en masse à venir ? Si l’on en croit les indiscrétions de Bloomberg et Kotaku, Activision Blizzard aurait l’intention de procéder à un licenciement massif au sein de ses effectifs. Explications. 1 | 11/02/2019, 14:47


Derniers commentaires
Par tc13 le Vendredi 7 Décembre 2007, 21:52

likeSmall
éspérons que sa fasse comme infogramme mais en mieu

Répondre
-
voter voter

Par benk le Mercredi 5 Décembre 2007, 21:14

likeSmall
aprés la musique vivendi regne sur le jeux videos :D :D vive la FRANCE :)

Répondre
-
voter voter

Par benoitdu91 le Mardi 4 Décembre 2007, 8:18

likeSmall
Sa sent de bon gros jeu en perspective.

Répondre
-
voter voter

Par christophe973 le Lundi 3 Décembre 2007, 22:57

likeSmall
J'aime bien le paquet le paket de billet que vous avez mis en une pour la news :D

Répondre
-
voter voter

Par snake3838 le Lundi 3 Décembre 2007, 21:37

likeSmall 1
Abusayyyyyy sa devient une putin de boite de fous O_O

Répondre
-
voter voter

Par konorh le Lundi 3 Décembre 2007, 20:42

likeSmall
oui de bon gros jeux :roll:

Répondre
-
voter voter

Par Joanna_Dark le Lundi 3 Décembre 2007, 20:41

likeSmall
Je suis étonné par ce rachat car Activision se portait bien,surtout avec les succés de GH II et III,COD IV... :wink:

Répondre
-
voter voter

Par EJFXF le Lundi 3 Décembre 2007, 19:14

likeSmall
:twisted:

Répondre
-
voter voter

Par Maniacguy le Lundi 3 Décembre 2007, 16:26

likeSmall
Bastou a écrit:Je pensais pas que Blizzard fusionnerait un jour avec un autre éditeur de jeu vidéo... j'avoue être surpris. Reste à voir la qualité des jeux à venir pour ce groupe maintenant...


+1 surtout qu'ils ont wow et qu'ils se font plein de thune.


Répondre
-
voter voter

Par oufadu610 le Lundi 3 Décembre 2007, 12:02

likeSmall
Le jeuxvideo est un marché bien juteux !!
J'èspére qu'on va en profiter !!


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 15 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Activision Blizzard
Activision Blizzard

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.